L’intrigue au cœur du triangle Pékin–Riyad–Washington


Par Valentin Katasonov – Le 2 novembre 2017 – Source Strategic Culture

La compagnie saoudienne Saudi Aramco (Saudi Arabian Oil Company) est la plus grande entreprise pétrolière au monde. Elle possède plus de 100 gisements de pétrole et de gaz en Arabie saoudite avec des réserves d’au moins 264 milliards de barils de pétrole, ce qui représente environ le quart des réserves mondiales connues pour cette matière première. Les chiffres de production de l’entreprise ne donnent pas une image complète, car les données n’existent que depuis quelques années. Mais à titre d’exemple, en 2013, Saudi Aramco a produit 3,4 milliards de barils de pétrole brut. Les analystes calculent que chaque année l’entreprise saoudienne extrait environ deux fois plus de pétrole et de gaz, en termes de barils équivalent pétrole, que la plus grande société américaine ExxonMobil.

Fait intéressant, Saudi Aramco n’apparaît jamais dans les classements des plus grands producteurs de pétrole au monde, car elle ne publie pas d’information financière telle que ses bénéfices, ses ventes, ses actifs ou sa capitalisation boursière. Par conséquent, les sociétés américaines ExxonMobil et Chevron, Sinopec et PetroChina en Chine, la société anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell, la BP anglaise et Total, une compagnie française, sont en tête du classement. Mais tout le monde sait parfaitement que ces leaders de l’industrie pétrolière mondiale ne sont que des nains comparés à Saudi Aramco.

Continuer la lecture de L’intrigue au cœur du triangle Pékin–Riyad–Washington

La Chine et la Russie ont un plan pour détrôner le dollar. Si elles réussissent, le monde se réjouira


Dans un monde où le choix consiste trop souvent à se soumettre à la domination impériale, ou à souffrir du chaos provoqué par la vengeance de l’empire, les changements financiers qui se produisent sont pour une grande partie du globe un développement bienvenu, et depuis longtemps attendu.


Par Federico Pieraccini – Le 6 octobre 2017 – Source Strategic Culture via Russia Insider

Si nous voulions identifier le seul carburant qui alimente l’impérialisme américain et ses aspirations à l’hégémonie mondiale, le rôle du dollar américain prendrait une place évidente.

Une exploration en profondeur des effets du dollar sur l’économie mondiale est donc nécessaire pour comprendre les développements géopolitiques conséquents survenus au cours des dernières décennies.

Continuer la lecture de La Chine et la Russie ont un plan pour détrôner le dollar. Si elles réussissent, le monde se réjouira

2019 pourrait être une très mauvaise année pour l’Ukraine


Lorsque la Russie cessera d’utiliser l’Ukraine comme pays de transit pour les exportations d’énergie, un grand trou s’ouvrira dans l’économie ukrainienne que l’UE et les États-Unis ne sont pas prêts à combler


Par Nikolas K. Gvosdev – Le 3 octobre 2017 – Source Russia Insider

Pendant plusieurs années, la Russie a mis en garde – de façon constante et claire – disant qu’elle a l’intention d’arrêter d’utiliser l’Ukraine comme pays de transit pour envoyer son énergie aux marchés occidentaux. Si cela se produit, un trou majeur s’ouvrira dans l’économie ukrainienne que l’Europe et les États-Unis ne semblent pas être prêts à combler.

Continuer la lecture de 2019 pourrait être une très mauvaise année pour l’Ukraine

L’Union européenne veut ralentir la soif d’acquisitions chinoise


Par Vladimir Terehov – Le 19 septembre 2017 – Source New Eastern Outlook

À la fin du mois d’août, la ministre allemande de l’Économie et de l’Énergie, Brigitte Zypries, a écrit une lettre officielle au président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, dans laquelle elle proposait de resserrer les conditions de fusion et d’acquisition appliquées dans le cas où une société européenne sera achetée par des entités juridiques opérant hors de l’UE.

Que ce soit surtout des chefs de grandes entreprises chinoises qui ont fait, au cours des dernières années, des « voyages d’achats » en Europe pour acquérir une poignée d’entreprises à chaque fois, n’est pas un secret. En général, ils achètent des fabricants de produits high-tech en investissant dans leur capital ou simplement en les acquérant.

Continuer la lecture de L’Union européenne veut ralentir la soif d’acquisitions chinoise

La dédollarisation en marche


La Chine met en place un indice de référence du pétrole brut libellé en yuan et convertible en or


Tsvetana ParaskovaPar Tsvetana Paraskova – Le 1er septembre 2017 – Source oilprice.com

Le principal importateur de pétrole au monde, la Chine, se prépare à lancer un contrat à terme de pétrole brut libellé en yuan chinois et convertible en or, créant potentiellement l’indice de référence du pétrole asiatique le plus important et permettant aux exportateurs de pétrole de contourner les indices libellés en dollars américains en utilisant le yuan, selon un rapport de Nikkei Asian Review.

Beijing

Continuer la lecture de La dédollarisation en marche

Les États-Unis tirent leur première salve dans la guerre commerciale contre la Chine


Par Peter Korzun – Le 20 août 2017 – Source Strategic Culture

Alors que le programme nucléaire nord-coréen et ses tests de missiles captent l’attention du public mondial, une autre guerre est sur le point de se déclencher. Le 14 août, le président américain Trump a lancé la première salve en autorisant une enquête sur le présumé vol de propriété intellectuelle par Pékin en vertu de l’article 301 de la Loi sur le commerce de 1974. C’est la première mesure commerciale directe de l’administration prise à l’encontre de la Chine.

Continuer la lecture de Les États-Unis tirent leur première salve dans la guerre commerciale contre la Chine

La guerre monétaire, puis commerciale… en attendant la vraie ?


« … Alors que progressent les guerres monétaires, commerciales et réelles, préparez-vous à des mouvements majeurs du marché à la baisse, au fur et à mesure que la réalité de cette séquence prendra forme. »


 

Now, a Trade War — Is a Shooting War Next?


James RickardsPar James Rickard – Le 7 août 2017 – Source Daily Reckoning

Une thèse populaire depuis les années 1930 veut qu’il existe une progression naturelle, à partir des guerres monétaires, vers les guerres commerciales, pour finir en guerres réelles. L’histoire et l’analyse appuient cette thèse.

Continuer la lecture de La guerre monétaire, puis commerciale… en attendant la vraie ?

Sanctions US : La Chine dans le collimateur


Les États-Unis s’engagent dans des guerres économiques contre de nombreux « ennemis »


China in Crosshairs: US to Wage Economic Wars Against Multiple ‘Foes’


Andrei AKULOVPar Andrei Akulov – Le 2 août 2017 – Source Strategic Culture

Un parfum de guerre commerciale est dans l’air. Donald Trump a utilisé Twitter pour exprimer sa déception face à la Chine et à ses efforts, jugés insuffisants, pour faire pression sur la Corée du Nord afin qu’elle abandonne son programme nucléaire et ses lancements de missiles.

Continuer la lecture de Sanctions US : La Chine dans le collimateur

La folie de l’empire rapproche l’Allemagne de la Russie


L’Empire des pleurnichards n’en a décidément jamais fini de bomber le torse, de s’époumoner et de faire la gueule ; aujourd’hui, c’est devenu l’Empire des sanctions.


Pipeline, Nord Stream,Photo Pixabay. Le pipeline Nord-Stream


Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 29 juillet 2017 – Source sputniknews

Par une majorité orwellienne de 99% à faire pâlir d’envie la dynastie Kim de Corée du Nord, la « démocratie représentative » de Capitol Hill a imposé son dernier paquet de sanctions, principalement contre la Russie, mais aussi l’Iran et la Corée du Nord.

Continuer la lecture de La folie de l’empire rapproche l’Allemagne de la Russie

Dommages collatéraux


Les sanctions étasuniennes contre la Russie heurtent les alliés européens


Par Diana Johnstone – Le 28 juillet 2017 – Source UNZ Review

Réalisent-ils ce qu’ils font ? Lorsque les membres du Congrès des États-Unis adoptent des sanctions draconiennes visant principalement à neutraliser le président Trump et exclure toute mesure visant à améliorer les relations avec la Russie, se rendent-ils compte que ces mesures constituent une déclaration de guerre économique contre leurs chers « amis » européens ?

Qu’ils le réalisent ou pas, visiblement ils s’en fichent. Les politiciens américains considèrent le reste du monde comme leur arrière cour, juste bonne à être exploitée, abusée et ignorée en toute impunité.

Continuer la lecture de Dommages collatéraux