Déclassifié : le plan-cadre sino-russe pour mettre fin à la domination des États-Unis au Moyen-Orient


Par Yossef Bodansky – Le 17 juin 2019 – Source Oilprice.com

Le sommet qui a eu lieu début juin 2019 à Moscou entre Président russe Vladimir Poutine et le Président de la République populaire de Chine (RPC) Xi Jinping semble avoir une influence très forte sur les phases des crises qui se déroulent dans le grand Moyen-Orient, et donc sur l’avenir de la région.

Continuer la lecture de Déclassifié : le plan-cadre sino-russe pour mettre fin à la domination des États-Unis au Moyen-Orient

La Chine salue la victoire de Modi. Voici pourquoi


Par M.K. Bhadrakumar − Le 21 mai 2019 − Source indiapunchline.com

2015-03-19_14h09_03Les premiers commentaires chinois concernant le résultat des élections générales en Inde ont été publiés. Le moment est important, car le décompte des voix n’a pas encore eu lieu en Inde. Cependant, les commentaires ont présumé que le résultat ne pouvait pas être contraire à la tendance indiquée par les sondages à la sortie des urnes, à savoir que le Premier ministre Modi se voit confier un mandat renouvelé pour présider un nouveau gouvernement.

Wuhan
Le Premier ministre Narendra Modi et le président chinois Xi Jinping lors du sommet informel à Wuhan, Chine, en avril 2019

Continuer la lecture de La Chine salue la victoire de Modi. Voici pourquoi

La débâcle économique à venir


La Russie et la Chine connaissent-elles suffisamment d’« économie pour les nuls » pour échapper à l’apocalypse de la monnaie de singe de l’Occident  ?

Elles ont montré une certaine affinité pour l’or, mais ne sont pas – encore – allées jusqu’à l’instituer comme monnaie

RIPréambule de Russia Insider

Cet article montre clairement que le retour à un étalon-or est la seule façon pour les pays de contenir le coût des intérêts du service de la dette, dans la mesure où une politique inflationniste ne peut que conduire à des taux d’intérêt beaucoup plus élevés et à la destruction de la monnaie. Le sujet est d'actualité, compte tenu des conséquences néfastes des politiques économiques et géopolitiques américaines, qui entraînent déjà l'Amérique dans un marasme cyclique. Dans le même temps, les États-Unis craignent une domination asiatique mondiale dans les domaines économique, monétaire et politique. La crise du crédit qui s'annonce risque de détruire le modèle d'État providence occidental en détruisant leur devise de papier alors que la Chine, la Russie et leurs alliés asiatiques ont les moyens de prospérer.

Par Alasdair Macleod – le 26 février 2019 – Source Russia Insider

Alasdair MacLeodLa fragilité des finances de l’État

Dans mon dernier article sur Goldmoney, j’avais expliqué pourquoi les politiques monétaires d’économistes et de décideurs inflationnistes finiraient par détruire les monnaies fiduciaires. La destruction viendra des gens ordinaires, qui sont obligés par la loi d’utiliser les fonds de l’État pour régler leurs transactions quotidiennes.

Les gens ordinaires, chacun une trinité de production, de consommation et d’épargne, finiront par se rendre compte de la fraude de l’inflation monétaire et rejetteront le moyen d’échange de leur gouvernement comme intrinsèquement sans valeur. Ils le devront, finalement. 

Continuer la lecture de La débâcle économique à venir

L’Afghanistan occupe une place centrale dans le nouveau grand jeu

«La route longue et sinueuse ne fait que commencer - Un processus de paix mené par la Russie et la Chine, y compris les talibans - Un Afghanistan stable - Islamabad en tant que garant - Une solution entièrement asiatique. Les envahisseurs occidentaux ne sont pas les bienvenus.» 

Pepe EscobarPar Pepe Escobar – Le 19 novembre 2018 – Source Russia Insider

Dans le «cimetière des empires», l’Afghanistan ne cesse de vivre des rebondissements géopolitiques et historiques. La semaine dernière à Moscou, un autre chapitre crucial de cette histoire épique a été écrit lorsque la Russie s’est engagée à utiliser ses muscles diplomatiques pour stimuler les efforts de paix dans ce pays déchiré par la guerre.

Continuer la lecture de L’Afghanistan occupe une place centrale dans le nouveau grand jeu

US vs le reste du monde : qui isole qui ?

Who Is Isolating Whom?


s258Par Martin Sieff – Le 9 juillet 2018 – Source Strategic Culture

Depuis la désintégration de l’Union soviétique, les États-Unis et  leurs principaux alliés de l’Europe occidentale, le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne se sont confortablement imposés comme le fer de lance invincible et inébranlable de la race humaine. L’hypothèse selon laquelle la démocratie, le libre-échange, et le style occidental vont conquérir le monde est axiomatique et imprègne les systèmes éducatifs et l’intelligentsia de toutes ces nations.

Continuer la lecture de US vs le reste du monde : qui isole qui ?

Comment Singapour, Astana et Saint-Pétersbourg donnent un avant goût du nouvel ordre mondial


Ces forums économiques tenus dans toute l’Eurasie montrent comment les nouvelles puissances se structurent pour défier la domination occidentale.


Par Pepe Escobar – Le 6 juin 2018 – Source Asia Times

En prévision du sommet crucial de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) qui se tiendra à Qingdao le week-end prochain, trois autres événements récents ont fourni des indices sur la façon dont le nouvel ordre mondial est en train de se mettre en place.

Le Forum économique d’Astana au Kazakhstan s’est concentré sur la façon dont des méga-partenariats sont en train de modifier le commerce mondial. Parmi les participants figuraient le président de l’Asian Infrastructure Investment Bank (AIIB), Jin Liqun ; Andrew Belyaninov de la Banque eurasienne de développement ; l’ancien Premier ministre italien et président de la Commission européenne Romano Prodi ; le directeur général adjoint de l’OMC Alan Wolff ; et Glenn Diesen de l’Université de Western Sydney.

Continuer la lecture de Comment Singapour, Astana et Saint-Pétersbourg donnent un avant goût du nouvel ordre mondial

L’« Occident », c’est du passé


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 9 juin 2018

Les sommets du G-7 sont censés symboliser l’« Occident », son unité et son pouvoir. Ces sommets avaient la prétention d’établir les orientations politiques mondiales.

Nous sommes heureux de constater que c’est fini.

Continuer la lecture de L’« Occident », c’est du passé

Du positif : d’Ankara à Moscou, l’intégration de l’Eurasie est en marche


L’Union économique eurasienne dirigée par la Russie déploie ses ailes et gagne en force, avec des projets clés, de grands acteurs et de grands travaux en cours


Pepe EscobarPar Pepe Escobar − Le 5 avril 2018 − Source thesaker

Alors que les présidents Vladimir Poutine, Hassan Rouhani et Recep Tayyip Erdogan se sont rencontrés à Ankara pour un deuxième sommet Russie-Iran-Turquie sur l’avenir de la Syrie, Moscou a accueilli sa 7e conférence internationale de sécurité réunissant des ministres de la défense de dizaines de pays.

Continuer la lecture de Du positif : d’Ankara à Moscou, l’intégration de l’Eurasie est en marche

La Chine installe une base militaire en Afghanistan


Par Peter Korzun – Le 30 janvier 2018 – Source Strategic Culture

La province afghane du Badakhshan est limitrophe de la région autonome chinoise ouïgour, le Xinjiang. Elle faisait autrefois partie d’une voie commerciale reliant l’Orient et l’Occident, connue sous le nom d’ancienne route de la soie. Aujourd’hui, cette route est relancée dans le cadre de l’initiative chinoise One Belt, One Road (OBOR), qui prévoit la construction d’importantes infrastructures en Afghanistan et en Asie centrale, dans le but de stimuler l’intérêt de Beijing pour la province.

Continuer la lecture de La Chine installe une base militaire en Afghanistan

Derrière les tensions en Corée, en Iran et en Russie : la guerre financière qui se cache

Behind Korea, Iran & Russia Tensions: The Lurking Financial War


Alastair CROOKEPar Alastair Crooke – Le 31 janvier 2017 – Source Strategic Culture

Qu’y a-t-il de commun entre les tensions des États-Unis avec la Corée du Nord, l’Iran et la Russie ? Réponse : ce sont tous des participants à une guerre financière plus large. La Russie et l’Iran, avec la Chine – sont les trois principaux acteurs qui façonnent une vaste zone monétaire alternative – presque la moitié de la population mondiale. La question nord-coréenne est importante car elle pourrait éventuellement précipiter les États-Unis – selon les événements – vers une politique plus agressive envers la Chine, que ce soit par colère contre les hésitations chinoises sur la Corée ou comme désir de couper les ailes du commerce chinois.

Continuer la lecture de Derrière les tensions en Corée, en Iran et en Russie : la guerre financière qui se cache