L’Arabie Saoudite se prend encore une grosse claque


Des attaques contre les principaux champs de pétrole saoudiens montrent l’urgente nécessité d’une paix avec le Yémen.


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 14 septembre 2019

Dix drones contrôlés par les forces yéménites houthis ont frappé deux des plus importantes installations pétrolières saoudiennes la nuit dernière et ont causé plusieurs gros incendies.

Arabie en feu
Agrandirvidéo

Continuer la lecture de L’Arabie Saoudite se prend encore une grosse claque

Le sens profond d’une guerre perdue


Par Alastair Crooke – Le 19 aout 2019 – Source Strategic Culture

crooke alastairCela devient visible. L’Arabie saoudite a perdu et, comme le remarque Bruce Riedel, « les houtis et l’Iran sont les grands gagnants stratégiques ». Les représentants saoudiens à Aden – le siège du pseudo gouvernement yéménite mis en place par Riyad – ont été chassés par des sécessionnistes du sud, laïques et ex-marxistes. Que peut faire l’Arabie saoudite ? Elle ne peut plus avancer. Encore plus dur serait de battre en retraite. L’Arabie saoudite devra faire face à une guerre houthie qui s’étend jusqu’à l’intérieur du sud du royaume, et à une deuxième guerre – bien différente – dans le sud du Yémen. MbS est coincé. Les dirigeants militaires houthis sont sur la bonne voie et peu intéressés, pour l’instant, par un règlement politique. Ils souhaitent accumuler plus de « cartes en main ». Les Émirats arabes unis, qui avaient armé et entraîné les sécessionnistes du sud, se sont retirés. MbS reste seul à porter le fardeau. Cela va être une belle pagaille.

Continuer la lecture de Le sens profond d’une guerre perdue

L’attaque d’un champ pétrolier saoudien éloigné du Yémen marque la fin de la guerre contre ce pays.


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 17 aout 2019

Aujourd’hui, l’Arabie saoudite est finalement en train de perdre la guerre contre le Yémen. Elle n’a aucun moyen de défense contre les nouvelles armes que les Houthis du Yémen ont acquises. Ces armes menacent la base de l’économie saoudienne.

Continuer la lecture de L’attaque d’un champ pétrolier saoudien éloigné du Yémen marque la fin de la guerre contre ce pays.

CNN astigmate…


…voit les derniers sommets du Golfe, qui ont pourtant montré leur désunion et se sont terminés sans déclaration finale, comme un succès pour l’Arabie Saoudite


Par Moon of Alabama − Le 2 juin 2019

2015-05-21_11h17_05La semaine dernière, l’Arabie saoudite a accueilli trois sommets internationaux à La Mecque. Le premier fut une réunion d’urgence du Conseil de coopération du Golfe (CCG) qui regroupe six pays arabes du Golfe persique. Elle a été suivie d’une réunion de la Ligue arabe entre les 22 pays membres, moins la Syrie qui est actuellement suspendue. Le troisième sommet était celui de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) qui compte 57 États membres.

Continuer la lecture de CNN astigmate…

Ultime trahison : l’Arabie Saoudite sur le point de lâcher le pétrodollar


L’Arabie Saoudite est passée en mode nucléaire, menaçant le pétrodollar. Vraiment ?


Par  Tom Luongo – Le 5 avril 2019 – Source tomluongo.me

Tom LuongoLe rapport de Zerohedge via Reuters selon lequel l’Arabie saoudite est furieuse contre les États-Unis qui ont examiné un projet de loi exposant l’OPEP à la législation antitrust américaine est un ballon d’essai.

Continuer la lecture de Ultime trahison : l’Arabie Saoudite sur le point de lâcher le pétrodollar

Si les Etats Unis n’ont plus besoin du pétrole arabe pourquoi Trump continue-t-il à les supporter ?


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 28 novembre 2018

Que font les troupes américaines au Moyen-Orient ?

Dans une interview accordée au Washington Post, le président américain Donald Trump donne une réponse :

Trump a également lancé l’idée de retirer les troupes américaines du Moyen-Orient, en invoquant la baisse du prix du pétrole comme raison d’un éventuel retrait.

« Maintenant, allons-nous rester dans cette partie du monde ? L’une des raisons de le faire serait  Israël « , a déclaré Trump. « Le pétrole devient de moins en moins une raison parce que nous en produisons de plus en plus, plus que nous n’en avons jamais produit. Donc, vous savez, tout d’un coup, on arrive à un point où on n’a plus besoin d’y rester. »

Continuer la lecture de Si les Etats Unis n’ont plus besoin du pétrole arabe pourquoi Trump continue-t-il à les supporter ?

Suspension des livraisons d’armes par l’Allemagne à l’Arabie saoudite: une balle dans le pied de l’Occident


Par Andrew Korybko – Le 30 octobre 2018 – Source orientalreview.org

andrew-korybkoMerkel a déclaré que son pays suspendait ses engagements contractuels, prévoyant que l’Allemagne livre au Saoud des systèmes d’armement à hauteur de centaines de millions de dollars cette année, tant que Riyad ne répondrait pas de manière responsable à toutes les questions concernant l’assassinat de Khashoggi.

Continuer la lecture de Suspension des livraisons d’armes par l’Allemagne à l’Arabie saoudite: une balle dans le pied de l’Occident

Laisser Bin Salman au pouvoir va gêner la politique moyen orientale de Trump


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 21 novembre 2018

Contre l’avis de ses services de renseignement, le président américain Trump a décidé de laisser en place le dirigeant saoudien en titre, le prince héritier Mohammad bin Salman. Il est peu probable que cette mesure l’aidera dans son plan d’action général.

Bruce Riedel, un (ancien) analyste de haut niveau de la CIA, met en garde depuis longtemps contre le fait de soutenir Mohammad bin Salman. Avant même l’assassinat de Jamal Khashoggi, Riedel écrivait que l’Arabie saoudite est dans sa phase de plus forte instabilité depuis 50 ans :

L’Arabie saoudite est de plus en plus instable, au fur et à mesure que la qualité de jugement et la compétence du jeune prince héritier sont de plus en plus mises en doute. Mohammed bin Salman a un palmarès de décisions impulsives et imprudentes, au pays comme à l’étranger, qui mettent en question l’avenir du royaume.

Continuer la lecture de Laisser Bin Salman au pouvoir va gêner la politique moyen orientale de Trump

Dans le besoin, l’Arabie saoudite se trouve un ami : la Russie

« Lorsque l'héritage du président russe Vladimir Poutine s'inscrira dans l'histoire de son pays, la percée dans les relations avec l'Arabie saoudite sera une réussite personnelle », M.K. Bhadrakumar

Les Saoudiens tuent des gens au Yémen et répriment des journalistes depuis longtemps. La Russie, seule parmi tous les pays, devrait-elle changer de cap car cette fois-ci c'est un type du Washington Post qui a tiré le mauvais numéro ?

Par M.K. Bhadrakumar – Le 23 octobre 2018 – Source Russia Insider

2015-03-19_14h09_03Il va sans dire que le pétrole a été au centre du pouvoir militaire et de la vie économique de l’histoire moderne. Le contrôle du pétrole a été une source essentielle de pouvoir et de politique pendant la guerre froide. Le gouvernement américain avait même l’intention de ravager l’industrie pétrolière du Moyen-Orient dans le cas où l’ancienne Union soviétique en prendrait le contrôle. La CIA a appelé cela la « politique du déni ». Elle est née en 1948 pendant le blocus de Berlin : les puits de pétrole seraient bouchés, les stocks d’équipements et de carburant détruits, les raffineries et les pipelines mis hors d’état, pour éviter que l’URSS ne s’empare des ressources pétrolières du Moyen-Orient.

Continuer la lecture de Dans le besoin, l’Arabie saoudite se trouve un ami : la Russie