Ultime trahison : l’Arabie Saoudite sur le point de lâcher le pétrodollar


L’Arabie Saoudite est passée en mode nucléaire, menaçant le pétrodollar. Vraiment ?


Par  Tom Luongo – Le 5 avril 2019 – Source tomluongo.me

Tom LuongoLe rapport de Zerohedge via Reuters selon lequel l’Arabie saoudite est furieuse contre les États-Unis qui ont examiné un projet de loi exposant l’OPEP à la législation antitrust américaine est un ballon d’essai.

Continuer la lecture de Ultime trahison : l’Arabie Saoudite sur le point de lâcher le pétrodollar

Si les Etats Unis n’ont plus besoin du pétrole arabe pourquoi Trump continue-t-il à les supporter ?


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 28 novembre 2018

Que font les troupes américaines au Moyen-Orient ?

Dans une interview accordée au Washington Post, le président américain Donald Trump donne une réponse :

Trump a également lancé l’idée de retirer les troupes américaines du Moyen-Orient, en invoquant la baisse du prix du pétrole comme raison d’un éventuel retrait.

« Maintenant, allons-nous rester dans cette partie du monde ? L’une des raisons de le faire serait  Israël « , a déclaré Trump. « Le pétrole devient de moins en moins une raison parce que nous en produisons de plus en plus, plus que nous n’en avons jamais produit. Donc, vous savez, tout d’un coup, on arrive à un point où on n’a plus besoin d’y rester. »

Continuer la lecture de Si les Etats Unis n’ont plus besoin du pétrole arabe pourquoi Trump continue-t-il à les supporter ?

Suspension des livraisons d’armes par l’Allemagne à l’Arabie saoudite: une balle dans le pied de l’Occident


Par Andrew Korybko – Le 30 octobre 2018 – Source orientalreview.org

andrew-korybkoMerkel a déclaré que son pays suspendait ses engagements contractuels, prévoyant que l’Allemagne livre au Saoud des systèmes d’armement à hauteur de centaines de millions de dollars cette année, tant que Riyad ne répondrait pas de manière responsable à toutes les questions concernant l’assassinat de Khashoggi.

Continuer la lecture de Suspension des livraisons d’armes par l’Allemagne à l’Arabie saoudite: une balle dans le pied de l’Occident

Laisser Bin Salman au pouvoir va gêner la politique moyen orientale de Trump


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 21 novembre 2018

Contre l’avis de ses services de renseignement, le président américain Trump a décidé de laisser en place le dirigeant saoudien en titre, le prince héritier Mohammad bin Salman. Il est peu probable que cette mesure l’aidera dans son plan d’action général.

Bruce Riedel, un (ancien) analyste de haut niveau de la CIA, met en garde depuis longtemps contre le fait de soutenir Mohammad bin Salman. Avant même l’assassinat de Jamal Khashoggi, Riedel écrivait que l’Arabie saoudite est dans sa phase de plus forte instabilité depuis 50 ans :

L’Arabie saoudite est de plus en plus instable, au fur et à mesure que la qualité de jugement et la compétence du jeune prince héritier sont de plus en plus mises en doute. Mohammed bin Salman a un palmarès de décisions impulsives et imprudentes, au pays comme à l’étranger, qui mettent en question l’avenir du royaume.

Continuer la lecture de Laisser Bin Salman au pouvoir va gêner la politique moyen orientale de Trump

Dans le besoin, l’Arabie saoudite se trouve un ami : la Russie

« Lorsque l'héritage du président russe Vladimir Poutine s'inscrira dans l'histoire de son pays, la percée dans les relations avec l'Arabie saoudite sera une réussite personnelle », M.K. Bhadrakumar

Les Saoudiens tuent des gens au Yémen et répriment des journalistes depuis longtemps. La Russie, seule parmi tous les pays, devrait-elle changer de cap car cette fois-ci c'est un type du Washington Post qui a tiré le mauvais numéro ?

Par M.K. Bhadrakumar – Le 23 octobre 2018 – Source Russia Insider

2015-03-19_14h09_03Il va sans dire que le pétrole a été au centre du pouvoir militaire et de la vie économique de l’histoire moderne. Le contrôle du pétrole a été une source essentielle de pouvoir et de politique pendant la guerre froide. Le gouvernement américain avait même l’intention de ravager l’industrie pétrolière du Moyen-Orient dans le cas où l’ancienne Union soviétique en prendrait le contrôle. La CIA a appelé cela la « politique du déni ». Elle est née en 1948 pendant le blocus de Berlin : les puits de pétrole seraient bouchés, les stocks d’équipements et de carburant détruits, les raffineries et les pipelines mis hors d’état, pour éviter que l’URSS ne s’empare des ressources pétrolières du Moyen-Orient.

Continuer la lecture de Dans le besoin, l’Arabie saoudite se trouve un ami : la Russie

Affaire Khashoggi : la Maison Blanche prête à apaiser Erdogan…


...Les États-Unis et les Saoudiens se disputent au sujet du conseiller de Muhammad bin Salman 


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – 15 novembre 2018

Le procureur général d’Arabie saoudite a blanchi son chef, le prince héritier Muhammad bin Salman, de l’accusation de participation à l’assassinat de Jamal Khashoggi. Un certain nombre de lampistes facilement remplaçables ont été inculpés. Dans un mouvement coordonné, le Trésor américain a sanctionné un certain nombre de personnes qui ont joué un rôle dans l’affaire Khashoggi.  Continuer la lecture de Affaire Khashoggi : la Maison Blanche prête à apaiser Erdogan…

Soutien à sa Majesté, le Prince Mohammed Ben Salman (sic)


Par Les Dossiers du BIP – 24 octobre 2018

Résultat de recherche d'images pour "Jamal Khashoggi"

L’affaire de la mort et de la disparition du corps, de Jamal Khashoggi – citoyen saoudien d’origine ottomane, adepte des Frères musulmans, journaliste au journal Washington Post – qui avait quitté l’Arabie saoudite après la nomination de Mohammed ben Salman Prince héritier, me paraît à la fois simple et compliquée.

Continuer la lecture de Soutien à sa Majesté, le Prince Mohammed Ben Salman (sic)

Mohammed bin Salman : un coup d’État serait la chose à faire


Par John Kiriakou – Le 25 octobre 2018 – Source Defend Demoracy Press

Le lendemain de la disparition du chroniqueur du Washington Post, Jamal Khashoggi, après s’est rendu au consulat saoudien à Istanbul, un ancien collègue de la CIA m’a appelé et posé deux questions. La première était rhétorique : « Est-ce l’opération la plus mal planifiée et la plus mal exécutée que tu as vue ? Certainement. Et « Combien penses-tu qu’il faudra de temps avant que cette chose fasse tomber [le prince héritier] Mohammed bin Salman ? » Ça n’arrivera probablement pas. Continuer la lecture de Mohammed bin Salman : un coup d’État serait la chose à faire

Les US au Yemen : contrits, ou contraints à la paix ?


Yémen – Après la mort de 200 000 personnes, un gouvernement américain embarrassé appelle enfin à des négociations


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 31 octobre 2018

Isa Blumi écrit :

La guerre au Yémen aujourd’hui est un exemple brutal de la manière dont l’expansion des intérêts capitalistes mondiaux détruit les nations.
Il prend d’abord la forme du néolibéralisme – souvent qualifié innocemment de mondialisation – puis, au début de l’effondrement structurel inévitable du pays ciblé , avec son inévitable résistance populaire minant l’ordre politique, une forme de violence plus manifeste est introduite.

Continuer la lecture de Les US au Yemen : contrits, ou contraints à la paix ?