La visite prochaine de Xi en Arabie Saoudite sera historique


Par M. K. Bhadrakumar − Le 11 novembre 2022 − Source Oriental Review

M.K. BhadrakumarC’est un symbole très puissant que le président chinois Xi Jinping ait fait le choix de réserver à l’Arabie Saoudite sa première visite à l’étranger après le Congrès du Parti. À en croire le Wall Street Journal, cette visite devrait se produire début décembre, et des préparations intenses sont en cours en vue de l’événement.

Le quotidien cite des personnes bien au fait des préparations, selon qui « l’accueil [réservé au dirigeant chinois] va sans doute ressembler » à celui accordé à Donald Trump en 2017 de par son faste et son apparat.

Il est aisé de prédire que la rencontre va centrer ses échanges sur la trajectoire à venir de l’« alliance » pétrolière sino-saoudienne — ou plutôt, l’établissement d’une alliance pétrolière comparable au cadre russo-saoudien de l’OPEP Plus. Cela étant dit, le contexte géopolitique de la prochaine visite de Xi est particulièrement riche en réalignements dans la région de l’Asie Mineure, et son impact sur le monde peut amener des conséquences profondes.

Le président chinois Xi Xinping planifierait une visite en Arabie Saoudite au cours de la deuxième semaine du mois de décembre 2022.

Continuer la lecture

Le virage historique réussi du prince héritier Mohammed ben Salmane


Entretien de Morad EL HATTAB par Khaled Saad ZAGHLOUL – Juillet 2022

Peut-il renouer sans se renier ? Biden effectue un périlleux voyage en Arabie saoudite

KSZ : Bonjour Morad EL HATTAB. Vous êtes l’auteur français ayant le plus écrit de livres sur la crise économique depuis 2018. Vous êtes aussi connu pour d’autres ouvrage, notamment sur la Libye 1, et pour des articles très remarqués depuis 2020. Suite aux dernières actualités mondiales, nous avons voulu aujourd’hui vous demander votre point de vue quant à l’évolution de la situation, au Moyen-Orient et pour le reste du monde. Nous vous remercions d’avoir bien voulu nous faire l’honneur de vous exprimer dans notre magazine. Quel a donc été pour vous le fait le plus marquant de ces dernières années, pour le Moyen-Orient ?

MEH : Sans aucun doute, à mon avis, il s’agit de la mise en échec de l’idéologie du « Choc des civilisations » depuis la guerre de Syrie. Le rôle de l’Arabie Saoudite et des choix stratégiques du Prince héritier Mohammed ben Salmane, ont été cruciaux en ce sens. C’est un virage historique qu’il nous faut comprendre ensemble.

Continuer la lecture

  1. EL HATTAB, Morad : Saïf al Islam Kadhafi. Un rêve d’avenir pour la Libye. Éd. Erick Bonnier, 2019

En politique, les nécessités l’emporteront toujours sur les « valeurs »


Par Moon of Alabama – Le 16 juillet 2022

Lorsqu’en 2018, les voyous envoyés par le prince clown saoudien Mohammad bin Salman ont tué le lobbyiste qatari Jamal Khashoggi, les Démocrates en ont fait une énorme affaire.

C’était principalement parce que Khashoggi, un propagandiste des Frères musulmans depuis toujours, avait été chroniqueur au Washington Post où il publiait sous son propre nom des articles d’opinion qui avaient été écrits dans l’ambassade qatarie. Plus tard, les Qataris ont utilisé sa mort pour intensifier leur agitation anti-saoudienne.

Biden avait besoin du soutien du Post et a rejoint la campagne qatarie.

Continuer la lecture

Le conflit entre l’Arabie saoudite et les Émirats prend de l’ampleur et pourrait ouvrir la porte à Moscou


Par Moon of Alabama – Le 5 juillet 2021

En 2015, le prince héritier saoudien Mohammad bin Salman était le meilleur ami du prince héritier d’Abu Dhabi, Mohammed bin Zayed. Ensemble, ils ont décidé d’attaquer le gouvernement Houthi au Yémen parce qu’il avait évincé le régime de l’ancien président Hadi. La guerre contre le Yémen continue depuis lors.

Mais les intérêts des Saoudiens et des Émirats arabes unis se sont mis à diverger sur plusieurs points. Ces derniers jours, le conflit qui les oppose a pris de l’ampleur sur trois fronts importants.

Continuer la lecture

Trump, Poutine, Xi Jinping, Boris Johnson et Mohammed ben Salmane : Un autre Ordre Mondial imprévu émerge


Par Morad El Hattab – Le 22 mai 2020 – Source Les Chroniques de la Vieille République

Nous vivons une époque extraordinaire, pleine de faux-semblants, de mensonges entrecroisés et de vérités occultes, contre lesquelles toutes les conjurations d’imbéciles semblent se liguer…

Cette crise du Coronavirus sonne comme un point d’orgue, mettant en tension tout le ban et l’arrière ban des menteurs et autres éditorialistes patentés, stipendiés pour nous faire penser le plus loin possible de toute logique rationnelle. L’Histoire qui s’écrit sous nos yeux en est tellement brouillée, que nombreux sont ceux qui se résignent à contempler ce ballet grotesque. Cette Histoire dont nous sommes les acteurs nous est, de fait, confisquée, tant et si bien que derrière ce voile de mensonges peuvent s’activer impunément tous les marionnettistes pour déployer sans fin leurs intentions subversives…

Continuer la lecture

La guerre russo-saoudienne des prix du pétrole est une farce trompeuse


Par Mike Withney − Le 15 avril 2020 − Source Unz Review

WithneyLa guerre russo-saoudienne des prix du pétrole est une invention concoctée par les médias. Il n’y a pas un mot de vérité dans tout ça. Oui, il y a eu du grabuge lors d’une réunion de l’OPEP début mars qui a entraîné une augmentation de la production et une chute des prix. Cette partie est vraie. Mais la stratégie de dumping pétrolier de l’Arabie saoudite ne visait pas la Russie, elle visait les producteurs américains de pétrole de schiste. Mais pas pour les raisons que vous avez lues dans les médias.

Russia's President Vladimir Putin (R) shakes hands with Saudi Arabia's Crown Prince Mohammed bin Salman during a meeting on the sidelines of the G20 Summit in Osaka on June 29, 2019. (Photo by Yuri KADOBNOV / POOL / AFP) (Photo credit should read YURI KADOBNOV/AFP via Getty Images)

Le président russe Vladimir Poutine serre la main du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman lors d’une réunion en marge du sommet du G20 à Osaka le 29 juin 2019. (Photo de Yuri KADOBNOV / POOL / AFP) 

Continuer la lecture

La grande guerre du pétrole de 2020 a commencé. La Russie peut-elle la gagner ?


Par Nikolas K. Gvosdev – Le 9 mars 2020 – Source National Interest

Après la signature de la dernière série de sanctions américaines contre la Russie l’année dernière, le président russe Vladimir Poutine a averti que la Russie exercerait des représailles au moment et à l’endroit de son choix. Le démantèlement de l’accord OPEP-Plus et le déclenchement d’une guerre des prix avec l’Arabie saoudite peuvent sembler être une façon étrange et déroutante de réagir, mais il y a peut-être une méthode dans cette folie. Je crois que le Kremlin fait le pari que, d’ici la fin de l’année, il sera capable non seulement de repousser les États-Unis mais aussi de reconstruire son partenariat avec l’Arabie saoudite.

Continuer la lecture

Nouveaux problèmes budgétaires en Arabie Saoudite


Du coup, le prince héritier fait encore arrêter des membres de sa famille


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 7 mars 2020

Le prince héritier saoudien, Mohammed bin Salman, a supprimé toute concurrence au sein de la famille royale :

L'Arabie saoudite a arrêté trois princes saoudiens de haut rang, dont le prince Ahmed bin Abdulaziz, le frère cadet du roi Salman, et le prince Mohammed bin Nayef, le neveu du roi, pour avoir prétendument planifié un coup d'État, ont déclaré des sources ayant connaissance de l'affaire.

Quatre sources ont déclaré à Reuters que le prince Ahmed et Mohammed bin Nayef ont été mis en détention lors de la dernière opération. Deux sources, dont une source régionale, ont déclaré que Mohammed bin Nayef et son demi-frère, Nawaf, ont été mis en détention, vendredi, dans un camp privé situé dans le désert.

Le prince héritier Mohammed, également appelé MbS, "les a accusés (les princes arrêtés) d’avoir pris contact avec des puissances étrangères, dont les Américains et d'autres, pour déclencher un coup d'État", a déclaré la source régionale.

"Avec ces arrestations, MbS a consolidé sa pleine emprise sur le pouvoir. C'est fini après cette purge", a ajouté la source, indiquant qu'il ne reste aucun rival pour contester sa succession au trône.

Continuer la lecture

Face aux problèmes créés par le prince héritier, l’Arabie Saoudite fait marche arrière


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 6 décembre 2019

Lorsque le roi saoudien Salman a promu son fils Muhammad bin Salman (MbS) ministre de la Défense puis prince héritier, les attentes étaient grandes. Mais trois des principales initiatives que Muhammad a lancés depuis se sont rapidement heurtés à des difficultés. Des actions sont en cours pour limiter les dégâts qu’il a causés. La fin de la guerre saoudienne contre le Yémen, qui dure depuis 5 ans, approche à grands pas. L’offre publique d’actions de la compagnie pétrolière publique saoudienne ARAMCO a finalement eu lieu, mais avec une valorisation bien inférieure à celle initialement prévue. La dispute avec le Qatar, qui dure depuis trente mois, est en cours de résolution.

Continuer la lecture

En plein dans le mille…


Une frappe de précision sur la crédibilité étasunienne fracasse le paradigme étasunien


Par Alastair Crooke − Le 23 septembre 2019 − Source Strategic Culture

crooke_1-1-175x230La frappe de précision contre le «joyau de la couronne» saoudien – ses installations de traitement du pétrole brut de la semaine dernière – constitue également une attaque de précision contre la crédibilité de ce pays, le sérieux du «parapluie» sécuritaire étasunien, une humiliation pour Trump et en particulier pour l’image des États-Unis en tant que puissance militaire et de renseignement compétente.

Continuer la lecture