La pensée à court terme étatsunienne met la stratégie anti chinoise en échec


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 12 décembre 2018

Les États-Unis ont émis un mandat d’arrêt contre le directeur financier et héritier présumé de Huawei, Mme Meng Wanzhou. La raison en est une violation présumée, il y a six ans de cela, des sanctions contre l’Iran. Mme Meng a été arrêtée au Canada. Elle a été libérée contre une caution sévère de 10 millions de dollars. Un procès pour extradition suivra en février ou mars.

Continuer la lecture de La pensée à court terme étatsunienne met la stratégie anti chinoise en échec

Dé-dollarisation


Le plan de l’UE visant à lutter contre la domination du dollar ne fonctionnera pas sans la Russie


Euro banknotes


Par Sputniknews – Le 5 décembre 2018 – Source sputniknews.com

Sputnik_logoLe plan de la Commission européenne, récemment divulgué, visant à réduire considérablement la dépendance du bloc vis-à-vis du dollar ne fonctionnera pas sans la participation de la Russie, a noté Ivan Danilov, un collaborateur de Sputnik, suggérant que Paris et Berlin devraient étouffer leurs sentiments anti-russes. 

Continuer la lecture de Dé-dollarisation

Trump n’aurait pas été au courant de la demande d’extradition concernant Huawei…


… avant son dîner avec Xi, alors que Trudeau savait


Tyler Durden

Par Tyler Durden – Le 6 décembre 2018 – Source Zero Hedge

Alors que les spéculations vont bon train sur qui savait quoi, qui l’a su avant, l’a appris pendant ou après le sommet historique entre Donald Trump et Xi Jinping, on a récemment appris que le Conseiller pour la sécurité nationale John Bolton a révélé qu’il était dans la confidence que la police canadienne s’apprêtait à placer en état d’arrestation la directrice financière de Huawei, Mme Meng Wanzhou, ce qui veut dire que Bolton savait qu’elle était en garde à vue au moment même où il partageait le dîner avec Donald Trump à l’occasion de ses discussions commerciales avec le président chinois Xi Jinping.

Continuer la lecture de Trump n’aurait pas été au courant de la demande d’extradition concernant Huawei…

Le directeur financier de Huawei pris en otage pour faire chanter la Chine


Les néoconservateurs cherchent à saboter les négociations commerciales avec la Chine.


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 7 décembre 2018

CNN rapporte que le chef de cabinet de la Maison-Blanche, John Kelly, devrait bientôt démissionner. Il y a déjà eu des rumeurs similaires, mais cette fois-ci, les nouvelles sont peut-être vraies. C’est mauvais pour la politique de Trump et des États-Unis. Kelly est l’un des rares contrepoids à John Bolton, conseiller en matière de sécurité nationale. Son remplaçant sera probablement celui que Bolton choisira. Le contrôle de la politique de Trump sera ainsi confié aux néo-conservateurs.

C’est Bolton qui, il y a une semaine, a intentionnellement endommagé les relations entre les États-Unis et la Chine.

Continuer la lecture de Le directeur financier de Huawei pris en otage pour faire chanter la Chine

Les États-Unis bousillent le sommet de l’APEC avec des exigences tarifaires…


…le New York Times blâme la Chine


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 20 novembre 2018

Un reportage du New York Times sur le sommet du week-end dernier en Asie montre que les médias américains désinforment leurs lecteurs au sujet des événements internationaux.

Continuer la lecture de Les États-Unis bousillent le sommet de l’APEC avec des exigences tarifaires…

Comment dit-on rapide en russe…


… быстро (bistro) 1. Non, on dit SFPS (System for Transfer of Financial Messages), avant on disait SWIFT dans la lingua franca de l’Empire


Par Tom Luongo – Le 2 novembre 2018 – Source Tom Luongo

Tom LuongoAu cours de la crise du rouble de 2014-2015, la Russie a annoncé, à la suite des sanctions américaines et européennes sur la réunification avec la Crimée, qu’elle commencerait à mettre en place un système de transfert financier électronique interne, une alternative à SWIFT.

Ce système, appelé Système de transfert de messages financiers (SFPS), fonctionne non seulement en Russie, mais selon un rapport de Russia Today (RT), il gère désormais les données de transfert financier de plus de la moitié des institutions russes.

Continuer la lecture de Comment dit-on rapide en russe…

  1. Une étymologie populaire (voir la plaque apposée sur la façade de la Mère Catherine, place du Tertre à Montmartre) le fait dériver du russe bistro (en cyrillique : быстро) signifiant « vite » et datant de l’occupation russe qui a suivi la bataille de Paris de 1814. Les soldats russes n’ayant pas le droit de boire en service et craignant de se faire surprendre par l’arrivée d’un gradé, imploraient les cafetiers qui les servaient en leur criant en russe : « быстро, быстро », « vite, vite ». Mais le Centre national de ressources textuelles et lexicales (CNTRL, dépendant du CNRS) juge cette étymologie pas assez fondée et selon le linguiste et lexicographe Alain Rey, cette étymologie « doit être écartée pour des raisons chronologiques, en l’absence d’attestations du mot pendant près de trois quarts de siècle ». La première attestation date en effet de 1884 dans les Souvenirs de la Roquette de l’abbé Georges Moreau. Par contre, on fait aussi allusion à la Commune de 1870 pendant laquelle l’armée prussienne était en partie composée de soldats russophones, ce qui respecterait la chronologie.Wikipédia

Paroles, paroles, paroles…


Courageuse, mais pas téméraire, l’UE peine à matérialiser sa promesse de contourner les sanctions contre l’Iran


Par Tsvetana Paraskova – Le 29 octobre 2018 – Source Oil price

Tsvetana ParaskovaBien que l’Union européenne (UE) ait promis de créer un mécanisme de paiement spécial pour continuer les échanges avec l’Iran après les sanctions américaines contre Téhéran qui entrent en vigueur la semaine prochaine, le bloc se débat pour la mise en place d’un tel mécanisme car aucun membre de l’UE n’est prêt à accueillir le projet par peur de provoquer la colère des États-Unis, a rapporté dimanche le Financial Times, citant des diplomates de l’UE.

Continuer la lecture de Paroles, paroles, paroles…

Le plan russo-sino-européen pour contourner les sanctions pétrolières contre l’Iran


Par William Engdahl – Le 23 octobre 2018 – Source New Eastern Ourlook

Il se peut fort bien que la politique unilatérale de la terre brulée menée par l’administration Trump donne un résultat tout à fait contraire à ce que l’on attend. La décision de Washington d’abandonner l’accord nucléaire iranien et d’imposer des sanctions sévères aux entreprises qui commercialisent du pétrole iranien, à partir du 4 novembre, crée de nouvelles voies de coopération entre l’UE, la Russie, la Chine et l’Iran et potentiellement d’autres pays. La récente déclaration de responsables bruxellois sur la création d’un Special Purpose Vehicle (SPV) non spécifié pour éviter légalement le commerce du pétrole en dollars américains et donc les sanctions américaines, pourrait potentiellement marquer le début de la fin de la domination du système dollar dans l’économie mondiale.

Continuer la lecture de Le plan russo-sino-européen pour contourner les sanctions pétrolières contre l’Iran

Contrairement à la Russie, le secteur privé américain a besoin de la Chine…


… ce qui rend la sinophobie difficile à vendre


Par Adam Garrie – Le 8 octobre 2018 – Source EurasiaFuture

La semaine dernière, un rapport du journal étasunien Bloomberg déclarait que l’armée chinoise avait implanté une petite puce dans le circuit de serveurs appartenant aux grandes entreprises de technologie américaine ayant des activités en Chine. Parmi les 30 entreprises qui auraient été espionnées par Beijing, les géants de la technologie Apple et Amazon faisaient partie des plus célèbres. Selon Bloomberg, la petite puce était capable d’espionner et de voler les secrets commerciaux et les données privées appartenant à une société américaine. Il n’y avait qu’un seul problème avec cette histoire : tant les accusés que les victimes supposées ont déclaré qu’elle était totalement fausse. Continuer la lecture de Contrairement à la Russie, le secteur privé américain a besoin de la Chine…

La volte-face indienne anéantit la stratégie quadripartite anti-chinoise de Trump


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 7 octobre 2018 Source

Le changement de politique étrangère de l’Inde, la semaine dernière, a désintégré la stratégie du gouvernement Trump contre la Russie et la Chine. Les déclarations des médias américains sur l’Inde vont maintenant changer. Le gouvernement indien dirigé par Narendra Modi sera soumis à un lourd tir de barrage de propagande.

Continuer la lecture de La volte-face indienne anéantit la stratégie quadripartite anti-chinoise de Trump