Les problèmes financiers de la pétrochimie sont antérieurs à la pandémie …


… et, selon un rapport, continueront après, malgré les renflouements 


Par Sharon Kelly – Le 16 avril 2020 – Source DeSmog

Coronavirus/Covid-19 & Bristol, 15 avril 2020. Crédit : Joab Woodger-Smith, CC BY-SA 2.0

Les industries pétrolière, gazière et pétrochimique ont subi un coup financier massif à cause de la pandémie COVID-19, conclut un nouveau rapport du Centre pour le droit international de l’environnement (CIEL), mais ses difficultés financières ont précédé l’émergence du nouveau coronavirus et risquent de s’étendre loin dans le futur, au-delà de la fin des mesures visant à freiner la propagation de la maladie.

Continuer la lecture de Les problèmes financiers de la pétrochimie sont antérieurs à la pandémie …

Les turbulences boursières sapent les avantages de la domination énergétique revendiquée par les forages de schistes aux États-Unis


Par Sharon Kelly – Le 9 mars 2020 – Source DeSmog

Donald Trump
Le candidat de l’époque, Donald Trump, s’est exprimé lors d’une conférence sur l’industrie du schiste à Pittsburgh en 2016. Crédit : Laura Evangelisto © 2016

Le prix du pétrole s’est effondré aujourd’hui en raison de la baisse de la demande énergétique et de la réaction mondiale à l’épidémie du nouveau coronavirus, puisque le nombre de cas confirmés de COVID-19 dans le monde a atteint plus de 113 000. Vendredi, les discussions se sont interrompues au sein de l’alliance dite OPEP+, qui comprend l‘Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ainsi que des pays non membres de l’OPEP comme la Russie.

Continuer la lecture de Les turbulences boursières sapent les avantages de la domination énergétique revendiquée par les forages de schistes aux États-Unis

La guerre du pétrole dans le Permien n’aura peut-être pas de vainqueurs


Par Justin Mikulka – Le 3 avril 2020 – Source DeSmog

Une plateforme de forage sur un ancien ranch près de Barstow, Texas, dans le bassin du Permien. Crédit : Justin Hamel © 2020

En même temps qu’une guerre des prix fait rage sur les marchés mondiaux du pétrole, une guerre des prix régionale se déroule dans les champs de schiste du Texas. La guerre du pétrole texan oppose les grandes compagnies pétrolières ExxonMobil et Chevron aux nombreux producteurs indépendants de pétrole de schiste.

Continuer la lecture de La guerre du pétrole dans le Permien n’aura peut-être pas de vainqueurs

OPEP++


Cela aurait-il pu être mieux géré ?


Par Andrei Martyanov − Le 10 avril 2020 − Source Reminiscence of the Future

OPEC++ Deal Lands with a Whimper | Geopolitical Monitor

Bien évidemment, pour commencer, les Saoudiens et les États-Unis auraient pu « s’accorder » sur les quotas entre eux pour épargner au marché pétrolier le choc sans précédent qu’il continue à subir. En fin de compte, le marché pétrolier EST un marché mondial. Mais c’est ce qu’il est et nous devons tous regarder la réalité de la situation, car une fois que la Russie est entrée en lice, il ne s’agissait plus seulement du prix du pétrole, mais du changement des règles de la production et du commerce mondial du pétrole. Et je veux dire un véritable changement. Ce changement s’est produit, comme prévu, parce que la question n’était pas de savoir COMMENT la Russie allait essuyer le sol avec les Saoudiens, c’était clair dès le départ, la question était de savoir COMMENT la Russie allait convaincre les États-Unis de « rejoindre le parti » et d’essayer de tenir parole.

En fin de compte, comme je l’ai pas dit mainte fois, les États-Unis sont pour la Russie un « partenaire » stratégique et une autre superpuissance pour laquelle des règles différentes s’appliquent. En d’autres mots, la Russie est un partenaire stratégique et une autre superpuissance pour laquelle des règles différentes s’appliquent : La Russie peut nuire aux États-Unis, mais elle n’est absolument pas intéressée à enterrer les États-Unis car elle comprend les conséquences catastrophiques d’un tel effondrement. Pour les Saoudiens, la Russie se moque de savoir si ce pays se désintègre ou s’il survit, les deux scénarios peuvent être gérés. Mais le pétrole, bien sûr, est une question distincte. La Russie voulait un cartel mondial, l’OPEP++, auquel les États-Unis se joindraient, ce qui signifie un changement radical du jeu, dans lequel les États-Unis ont des responsabilités, et pas seulement des intérêts. Eh bien, devinez quoi !? Continuer la lecture de OPEP++

Temps révolutionnaires et effondrement systémique … «Le Système ne peut plus gérer»


Par Alastair Crooke − Le 20 avril 2020 − Source Strategic Culture

crooke_1-1-175x230Certains se sont demandé comment le président Poutine pourrait coopérer avec le président Trump pour que l’OPEP + fasse monter les prix du pétrole – alors que ces prix plus élevés ne contribueraient qu’à soutenir la production de pétrole américaine. En fait, le président Poutine était invité à subventionner l’économie américaine – au détriment de ses propres ventes de pétrole et de gaz [et malgré les sanctions, NdT] – car la production de schiste américain n’est tout simplement pas rentable à ces prix. En d’autres termes, la Russie semblait se tirer une balle dans le pied.

A woman wearing a full veil (niqab) walks in front of a currency exchange bureau advertisement showing an image of the U.S. dollar in Cairo, Egypt March 17, 2020. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh - RC2RLF9BPTJJ
Une femme portant un voile intégral (niqab) marche devant une annonce du bureau de change montrant une image du dollar américain au Caire, en Égypte, le 17 mars 2020. REUTERS / Amr Abdallah Dalsh

Continuer la lecture de Temps révolutionnaires et effondrement systémique … «Le Système ne peut plus gérer»

Exxon pourrait mettre fin aux espoirs de renflouement des sociétés de fracturation en difficulté


Par Justin Mikulka – Le 27 mars 2020 – Source DeSmog

Un camion ancien rouille dans les champs de schiste bitumineux du comté de Reeves, au Texas, dans le bassin du Permien. Crédit : Justin Hamel © 2020

Le Washington Post a rapporté le 10 mars que l’administration Trump envisageait une forme d’aide financière pour l’industrie américaine du pétrole et du gaz de schiste en faillite, « alors que les responsables de l’industrie proches de l’administration réclament de l’aide ». Ces responsables – le milliardaire Harold Hamm, PDG dans l’industrie de la fracturation, était probablement parmi eux – semblaient désespérer d’obtenir l’aide du gouvernement car, comme DeSmog l’a documenté, leurs entreprises très endettées ont perdu des milliards de dollars pendant le boom de la fracturation. Même avant la récente guerre des prix du pétrole et la pandémie COVID-19, ces entreprises pouvaient difficilement se maintenir à flot, ce qui rendait les appels à une forme quelconque d’aide sociale aux entreprises probablement inévitables.

Continuer la lecture de Exxon pourrait mettre fin aux espoirs de renflouement des sociétés de fracturation en difficulté

La guerre russo-saoudienne des prix du pétrole est une farce trompeuse


Par Mike Withney − Le 15 avril 2020 − Source Unz Review

WithneyLa guerre russo-saoudienne des prix du pétrole est une invention concoctée par les médias. Il n’y a pas un mot de vérité dans tout ça. Oui, il y a eu du grabuge lors d’une réunion de l’OPEP début mars qui a entraîné une augmentation de la production et une chute des prix. Cette partie est vraie. Mais la stratégie de dumping pétrolier de l’Arabie saoudite ne visait pas la Russie, elle visait les producteurs américains de pétrole de schiste. Mais pas pour les raisons que vous avez lues dans les médias.

Russia's President Vladimir Putin (R) shakes hands with Saudi Arabia's Crown Prince Mohammed bin Salman during a meeting on the sidelines of the G20 Summit in Osaka on June 29, 2019. (Photo by Yuri KADOBNOV / POOL / AFP) (Photo credit should read YURI KADOBNOV/AFP via Getty Images)
Le président russe Vladimir Poutine serre la main du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman lors d’une réunion en marge du sommet du G20 à Osaka le 29 juin 2019. (Photo de Yuri KADOBNOV / POOL / AFP) 

Continuer la lecture de La guerre russo-saoudienne des prix du pétrole est une farce trompeuse

Comme prévu


Par Andrei Martyanov − Le 12 avril 2020 − Source Reminiscence of the Future

Rappelez-vous, dès le début, les gens qui ne traitent pas seulement de pétrole ou d’économie, mais aussi de géopolitique pratique, ont prédit et souligné que la Russie ne réduira sa production QUE lorsque les États-Unis s’y mettront aussi. Appelez ça comme vous voulez, OPEP++, Cartel, Toys R US, mais c’est en train de se produire. Rappelons ce qui a été souligné par beaucoup (moi y compris) : Continuer la lecture de Comme prévu

Les prix négatifs du pétrole marquent la fin du pétrole de schiste américain


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 21 avril 2020

Certaines entreprises s’étaient engagées à acheter une grande quantité de pétrole brut West Texas Intermediate à un certain prix. Le prix proposé par les vendeurs semblait bon marché au moment de la signature des contrats. La date de règlement des contrats était le 21 avril.

Habituellement, ces contrats sont réglés avec de l’argent, mais cette fois les vendeurs ont insisté pour livrer physiquement le pétrole aux acheteurs.

Continuer la lecture de Les prix négatifs du pétrole marquent la fin du pétrole de schiste américain

Trump demande de l’aide à Poutine dans la guerre du pétrole


Par Mike Whithney − Le 31 mars 2020 − Source Unz Review

WithneyDonald Trump a appelé lundi le président russe Vladimir Poutine pour discuter de la chute des prix du pétrole qui fait des ravages dans l’industrie du pétrole de schiste américain. Les deux dirigeants ont brièvement parlé de la pandémie de coronavirus, mais sont rapidement passés à la véritable préoccupation de Trump, à savoir la production de pétrole.

Continuer la lecture de Trump demande de l’aide à Poutine dans la guerre du pétrole