La nature de l’Empire américain


Par James Petras – Le 9 août 2018 – Source Unz Review

Quasiment personne ne croit ce que disent ou écrivent les dirigeants et les médias dominants. La plupart des gens choisissent d’ignorer la cacophonie des voix, des vices et des vertus.

Cet article détaille dix caractéristiques de l’Empire étasunien dans le but de susciter un dialogue avec et entre ceux qui s’abstiennent aux élections, pour les inciter à s’engager dans la lutte politique. Continuer la lecture de La nature de l’Empire américain

La nouvelle étape contre l’Iran indiquera-t-elle l’avènement de l’ère des « Trois Grands »


… ou du début de la troisième guerre mondiale? Un point de vue original sur la vision du monde de Trump


Par James George Jatras – Le 28 juillet 2018 – Source Strategic Culture

Le 22 juillet, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a prononcé un discours bizarre sur l’Iran. Tenu à la bibliothèque présidentielle Ronald Reagan de Simi Valley, en Californie, et ostensiblement adressé à la communauté irano-américaine, le discours cherchait clairement à faire un parallèle avec la chute du communisme, en mettant en scène les Ayatollahs dans le rôle de Leonid Brejnev et compagnie.

L’administration Trump prétend publiquement qu’un « changement de régime » en Iran n’est pas son objectif. Mais cela ne colle pas du tout avec les exigences américaines envers Téhéran, puisque Pompeo compare le « régime » iranien (un terme utilisé des douzaines de fois pour suggérer son illégitimité) à une « mafia ». Il a affirmé que le comportement de l’Iran « prend racine dans la nature révolutionnaire du régime lui-même ». Comment changer sa « racine » ou sa « nature » sans changer le régime lui-même ?

Continuer la lecture de La nouvelle étape contre l’Iran indiquera-t-elle l’avènement de l’ère des « Trois Grands »

Génocide par prescriptions médicales


Histoire du déclin de la classe active blanche aux États-Unis


Par James Petras et Robin Eastman-Abaya – Le 7 janvier 2018 – Source DefendDemocracy

Introduction : Aux États-Unis, la classe ouvrière blanche a été décimée par une épidémie de « décès prématurés » – un terme neutre pour masquer la baisse de l’espérance de vie dans ce segment démographique historiquement important. Il y a eu des études et des rapports peu diffusés décrivant cette tendance de manière générale – mais leurs conclusions ne sont pas encore entrées dans la conscience nationale pour des raisons que nous tenterons d’explorer dans cet essai.

Continuer la lecture de Génocide par prescriptions médicales

Amérique latine, le pendule bascule vers la droite


Par James Petras – Le 19 décembre 2017 – Source Unz Review

Il est clair que le pendule a basculé vers la droite ces dernières années. De nombreuses questions se posent alors. Quel genre de droite ?  À droite jusqu’où ? Comment ont-ils pris le pouvoir ? Quel est son attrait ? Dans quelle mesure les régimes de droite sont-ils viables ? Qui sont leurs alliés et adversaires au plan international ? Après avoir pris le pouvoir, comment les régimes de droite fonctionnent-ils et selon quels critères mesurer leurs succès ou leurs échecs ?

Bien que la gauche ait battu en retraite, elle conserve encore le pouvoir dans certains États. De nombreuses questions se posent alors. Quelle est la nature de la gauche d’aujourd’hui ? Pourquoi certains régimes ont-ils continué alors que d’autres ont décliné ou ont été vaincus ? La gauche peut-elle recouvrer son influence, dans quelles conditions et avec quel programme attrayant ?

Nous allons poursuivre en discutant du caractère et des politiques de la droite et de la gauche et de leur orientation. Nous conclurons en analysant la dynamique des politiques de droite et de gauche, les alignements et les perspectives d’avenir.

Continuer la lecture de Amérique latine, le pendule bascule vers la droite

La Chine et les États-Unis. Planification rationnelle d’un côté, « Lumpen » capitalisme de l’autre


Le « lumpen » capitalisme se réfère à un système économique dans lequel le secteur financier et militaire exploite le trésor public et l’économie productive au bénéfice d’une petite minorité, les fameux 1%.


Par James Petras – Le 3 novembre 2017 – Source Unz Review

Introduction

Les journalistes et commentateurs, les politiciens et les sinologues américains passent beaucoup de temps et d’énergie à spéculer sur la personnalité du président chinois Xi Jinping et les nominations qu’il prononce pour peupler les instances dirigeantes du gouvernement chinois, comme s’il s’agissait là des aspects les plus importants du 19e Congrès national du Parti communiste chinois (qui s’est tenu du 18 au 24 octobre 2017).

 (Le 19e Congrès national a réuni 2 280 délégués, représentant les 89 millions de membres du Parti communiste chinois)

Coincée entre les ragots, les spéculations oiseuses et le dénigrement de ses dirigeants, la presse occidentale n’a, une fois de plus, pas non plus pris en compte les changements historiques qui se produisent actuellement en Chine et dans le monde.

Continuer la lecture de La Chine et les États-Unis. Planification rationnelle d’un côté, « Lumpen » capitalisme de l’autre

Indépendances et auto-déterminations


Des armes pour renforcer l’Empire ou d’authentiques libérations nationales ?


Par James Petras – Le 19 octobre 2017 – Source Unz Review

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la plupart des conflits mondiaux ont consisté en des luttes pour l’indépendance contre les régimes coloniaux / impériaux occidentaux et japonais.

À la suite de la décolonisation officielle, un nouveau type de domination impériale a été imposé, les régimes néo-coloniaux, dans lesquels les États-Unis et leurs alliés européens imposaient des dirigeants vassaux agissant comme des proxys pour l’exploitation économique du pays. Avec la montée de la domination mondiale unipolaire des États-Unis, à la suite de la disparition de l’URSS (1990), l’Occident a établi son hégémonie sur les États d’Europe de l’Est. Certains ont été sujets à la fragmentation et ont été subdivisés en de nouveaux micro-États, dominés par l’OTAN.

La mis en place d’un empire unipolaire a déclenché une série de guerres et de conflits ethniques au Moyen-Orient, en Europe de l’Est, dans les Balkans, les pays baltes, en Afrique du Nord, en Asie et en Europe occidentale, provoquant des nettoyages ethniques et une crise des réfugiés de grande ampleur. L’éclatement des États-nations s’est répandu dans le monde alors que la rhétorique et la politique de « l’autodétermination » remplaçaient celles de la lutte des classes en tant que phare de la justice sociale et de la liberté politique.

Les principaux moteurs de la construction de l’empire ont adopté la tactique de diviser les adversaires pour mieux les conquérir, sous le prétexte libéral de promouvoir « l’autodétermination », sans préciser qui et quoi l’« auto » représentait et qui en bénéficiait réellement.

Les identités sectorielles, régionales, culturelles et ethniques ont servi à polariser les luttes. Par réaction, les régimes « centraux » se sont battus pour conserver « l’unité nationale » afin de réprimer les révoltes régionales.

Le but de cet article est d’analyser et de discuter les forces nationales et internationales se cachant derrière le slogan de « l’autodétermination » et ses conséquences internationales et régionales.

Continuer la lecture de Indépendances et auto-déterminations

Les centres du pouvoir impérial. Divisions, indécisions et guerre civile


Par James Petras – Le 24 juillet 2017 – Source UNZ Review

L’un des résultats les plus importants de la présidence de Trump est qu’elle révèle des forces complexes  et concurrentes ainsi que les relations dans lesquelles celles-ci sont engagées pour le maintien et l’expansion du pouvoir mondial étasunien («  l’Empire »).

Les références classiques à « l’Empire » ne précisent pas les relations et les conflits entre les institutions engagées dans la projection des différents aspects du pouvoir politique américain. Dans cet essai, nous décrirons les divisions actuelles du pouvoir, les intérêts et les objectifs de ces configurations d’influence concurrentes.

Continuer la lecture de Les centres du pouvoir impérial. Divisions, indécisions et guerre civile

Wall Street et le Pentagone : éjaculations politiques et militaires précoces


Résultats de recherche d'images pour « James Petras »Par James Petras – Le 3 novembre 2016 – Source Global Research

Wall Street et le Pentagone ont salué le début de l’année 2016 comme une «année étendard», un tournant glorieux dans la quête de régimes malléables prêts à vendre leurs ressources économiques les plus lucratives, à signer de nouvelles dettes onéreuses avec Wall Street et à accorder l’usage de leurs bases militaires stratégiques au Pentagone.

Continuer la lecture de Wall Street et le Pentagone : éjaculations politiques et militaires précoces

Le Pivot vers l’Asie de Washington : une débâcle en cours


Par James Petras – Le 24 octobre 2016 – Source UNZ Review

En 2012, le président Obama, la secrétaire d’État Hillary Clinton et le secrétaire à la Défense Ashton Carter ouvraient un nouveau chapitre dans leur entreprise de domination mondiale : un réajustement stratégique visant à déplacer les priorités du Moyen-Orient vers l’Asie.

Intitulé Pivot vers l’Asie, il indiquait que les États-Unis concentreraient leurs ressources économiques, militaires et diplomatiques vers un renforcement de leur position dominante et un affaiblissement de l’influence croissante de la Chine sur la région.

Continuer la lecture de Le Pivot vers l’Asie de Washington : une débâcle en cours

La politique des bombes : en gros, au détail et improvisée


James Petras

Par James Petras – Le 28 septembre 2016 – Source The Unz Review

Les bombes, nationales et étrangères, définissent la nature de la politique aux États-Unis, dans l’Union européenne et chez les groupes et les individus islamistes radicaux. L’ampleur et la portée de la politique de la bombe varie selon qui la pratique.

«Les bombardeurs en gros» sont des acteurs étatiques, qui s’engagent dans un bombardement à large échelle et à long terme destiné à détruire des gouvernements ou des mouvements ennemis. Les «bombardeurs au détail» sont des groupes ou des individus qui s’engagent dans des attaques sporadiques à la bombe à petite échelle, destinées à susciter la peur et à obtenir des résultats symboliques.

À part les attaques à la bombe planifiées, il y en a d’improvisées, perpétrées par des individus dérangés qui commettent des attentats suicide sans aucun soutien politique ni objectif cohérent.

Continuer la lecture de La politique des bombes : en gros, au détail et improvisée