Le rôle de l’État dans l’économie, selon Poutine


Par Moon of Alabama – Le 24 octobre 2020

Le président russe, Vladimir Poutine, a dit :

Beaucoup d'entre nous ont lu Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry quand nous étions enfants et se souviennent de ce que dit le personnage principal : "C'est une question de discipline. Quand vous avez fini de vous laver et de vous habiller chaque matin, vous devez vous occuper de votre planète. ... C'est un travail très fastidieux, mais néanmoins facile."

Je suis sûr que nous devons continuer à faire ce "travail fastidieux" si nous voulons préserver notre maison commune pour les générations futures. Nous devons prendre soin de notre planète.

La question de la protection de l'environnement est depuis longtemps inscrite à l'ordre du jour mondial. Mais je voudrais l'aborder de manière plus large pour parler aussi d'une tâche importante, à savoir l'abandon de la pratique de la consommation effrénée et illimitée - la surconsommation - au profit d'une consommation suffisante, judicieuse et raisonnable, lorsque l'on ne vit pas seulement pour aujourd'hui mais que l'on pense aussi à demain.

Nous disons souvent que la nature est extrêmement vulnérable à l'activité humaine. Surtout lorsque l'utilisation des ressources naturelles prend une dimension mondiale. Cependant, l'humanité n'est pas à l'abri des catastrophes naturelles, dont beaucoup sont le résultat d'interférences anthropiques. D'ailleurs, certains scientifiques pensent que les récentes épidémies de maladies dangereuses sont une réponse à cette interférence. C'est pourquoi il est si important de développer des relations harmonieuses entre l'homme et la nature.

Continuer la lecture de Le rôle de l’État dans l’économie, selon Poutine

Les barbares nous menacent !


Par Alastair Crooke − Le 12 octobre 2020 − Source Strategic Culture

Alors que nous entrons dans le mois précédent les élections américaines, le prévisible point culminant des animosités, si longtemps refoulées, est proche. Il est peu probable qu’il soit bref ou décisif. Les convulsions internes des États-Unis sont une chose. Mais le fait que l’implosion de la confiance sociale aux États-Unis se propage et que ses effets se font sentir dans le monde entier, en est une autre. Si l’instabilité de notre époque, aggravée par le virus, nous rend nerveux et tendus, c’est peut-être parce que nous avons l’intuition qu’un mode de vie, un mode d’économie aussi, touche à sa fin.

Continuer la lecture de Les barbares nous menacent !

Comment briser les rotules des sociopathes de Wall Street avant qu’il ne soit trop tard


L’histoire de Ferdinand Pecora


Par Matthew Ehret – Le 6 octobre 2020 – Source The Saker

Le sénateur George Norris présente un tableau montrant la puissance de Wall Street

Il assez déprimant de commenter l’effondrement systémique imminent qui exerce une pression sur notre monde actuel. Depuis 1971, quand le dollar américain n’a plus été convertible en or, un système économique industriel occidental autrefois fier et productif a été de plus en plus dépouillé de ses atouts par la déréglementation bancaire, l’externalisation, la main-d’œuvre bon marché et le monétarisme pour devenir un culte du post-industrialisme qui cause des ravages moraux et économiques dans le monde entier.

Continuer la lecture de Comment briser les rotules des sociopathes de Wall Street avant qu’il ne soit trop tard

L’Amérique : Un empire qui se nourrit de lui-même


L’Empire n’a qu’un seul truc – diviser pour mieux régner. Lorsqu’il manque de territoire, de nations et de personnes à consommer à l’étranger, il se retourne contre lui-même.

Par Tony Cartalucci − Le 17 juin 2020 − Source Global Research via Land Destroyer Report

Les États-Unis se trouvent
dans une position rien de moins singulière qu’un empire en phase terminale de déclin. Alors que les nations du monde entier s’affirment économiquement, militairement et politiquement – fermant des boulevards d’exploitation autrefois lucratifs – les États-Unis se tournent de plus en plus contre leurs alliés et même contre leur propre population – soit pour leur soutirer toutes les richesses qu’ils peuvent, soit, à tout le moins, pour empêcher le remplacement des intérêts particuliers de l’Amérique actuellement au pouvoir par toute autre solution.

Continuer la lecture de L’Amérique : Un empire qui se nourrit de lui-même

Le stéréogramme


Par Rusty Guinn − Le 22 octobre 2019 – Source Epsilon Theory

Basketball players struggle over the ball below a basket.
Le monde libre se plonge sur le cas LeBron James [qui a tièdement pris parti pour la Chine à Hong Kong] depuis plus d’une semaine maintenant et il n’a pas pris une ride. Pourtant, quelque chose me met mal à l’aise. Suis-je mal à l’aise parce que le roi James a besoin d’une grâce spéciale, parce que je crains que nous ne soyons pas assez sincères dans nos critiques à son égard ? Non. Bon Dieu, non. Amusez-vous bien, vous tous. Je suis mal à l’aise parce qu’une fois que vous voyez clairement l’influence que le Parti communiste chinois peut exercer arbitrairement sur vous et moi en tant que citoyens du monde libre, vous voyez ce même pouvoir dans un million d’autres endroits. C’est comme un stéréogramme, une de ces images pour lesquelles nos yeux doivent vaincre leur tendance naturelle à coordonner les fonctions de focalisation et de vergence pour voir tout sauf une série de points répétitifs.

Et une fois qu’on le voit, on ne peut pas l’ignorer.

Continuer la lecture de Le stéréogramme

À quelque chose malheur est bon …


Les ultra-riches américains ont vu leur richesse augmenter de 282 milliards de dollars pendant ces trois semaines de pandémie


 

Par Alan Macleod – Le 27 avril 2020 – Source Mint News


Un nouveau rapport de l’Institute for Policy Studies révèle que, pendant que des dizaines de millions d’Américains ont perdu leur emploi à cause de la pandémie de coronavirus, l’élite ultra-riche des États-Unis a vu sa valeur nette augmenter de 282 milliards de dollars en seulement 23 jours. Et ce, malgré le fait que l’économie devrait se contracter de 40 % ce trimestre. Le rapport note également qu’entre 1980 et 2020, la pression fiscale sur les milliardaires américains, mesurées en pourcentage de leur richesse, a diminué de 79 %. Au cours des 30 dernières années, la richesse des milliardaires américains a augmenté de plus de 1100 %, alors que la richesse médiane des ménages a augmenté d’à peine 5 %. En 1990, la richesse totale détenue par la classe des milliardaires américains était de 240 milliards de dollars ; aujourd’hui, ce chiffre s’élève à 2950 milliards de dollars. Ainsi, les milliardaires américains ont accumulé plus de richesses au cours des trois dernières semaines qu’ils n’en possédaient avant 1980. En conséquence, trois personnes seulement – Jeff Bezos, PDG d’Amazon, Bill Gates, co-fondateur de Microsoft, et Warren Buffet de Berkshire Hathaway – possèdent autant de richesses que la première moitié des ménages américains.

Continuer la lecture de À quelque chose malheur est bon …

Dans le « Labyrinthe » de la finance internationale …


Le marché de l’Eurodollar est « La Matrice » derrière tout cela

Par Michael Every − Le 12 avril 2020 − Source ZeroHedge

Misteradio - EuroDollar - Kalott Lyrikal

Le système de l’Exodollar [Eurodollar] est un moteur essentiel mais souvent mal compris des marchés financiers mondiaux : son importance ne peut être sous-estimée. Ses origines sont enveloppées de mystère et d’intrigues ; ses opérations sont invisibles pour la plupart des gens ; et pourtant il nous contrôle de bien des façons. Nous tenterons d’éclairer les lecteurs sur ce que c’est et ce que cela signifie.

Cependant, c’est aussi un système soumis à d’énormes pressions structurelles – et en tant que tel, nous pourrions bien être sur le point d’expérimenter un profond changement de paradigme avec des implications clés pour les marchés, les économies et la géopolitique. Les récentes actions de la Fed sur les lignes de swap et les facilités de mise en pension ne font que souligner ce fait plutôt que de réduire sa probabilité.

Continuer la lecture de Dans le « Labyrinthe » de la finance internationale …

Thierry Breton, le commissaire européen au service du privé ?


Par CorporateEurope — Le 10 novembre 2019 — Source corporateeurope.org

Après que son premier choix a été rejeté par le parlement européen par souci de conflits d’intérêt, Macron semble avoir doublé la mise avec une nomination potentiellement encore plus controversée, en la personne de Thierry Breton, le président du groupe ATOS.
Continuer la lecture de Thierry Breton, le commissaire européen au service du privé ?

Qui bride l’économie russe ?


Par Tom Luongo − Le 8 septembre 2019 − Source Strategic Culture

Tom LuongoL’économie de la Russie est un point sensible depuis plus de deux ans. Depuis la crise du rouble à la fin de 2014, la Banque de Russie a eu pour rôle d’appliquer un resserrement anticyclique de type FMI afin de stabiliser la situation à la suite de la décision de laisser le rouble flotter sur le marché libre.

proxy.duckduckgo
Forum Économique International de St Petersbourg 2019 ©Photo Kremlin.ru 

Continuer la lecture de Qui bride l’économie russe ?

Leçons à tirer de Rome : notre oligarchie néo-féodale


Nos sociétés ont une structure juridique basée sur l’auto-détermination et la propriété du capital, mais dans les faits, nous vivons sous la coupe d’une oligarchie néo-féodale.

Par Charles Hugh Smith − Le 22 juin 2019 − Source Of Two Minds

L’héritage romain : l’illumination des âges sombres de l’an 400 à l’an 1000 n’est pas une lecture facile. La longueur de l’ouvrage et le foisonnement de détails qu’on y trouve sont une véritable épreuve.

Le jeu en vaut la chandelle, car cet ouvrage nous aide à comprendre comment la structure du pouvoir dans les sociétés évolue avec le temps, d’une manière qui rend ces évolutions invisibles à ceux qui les vivent.

Le livre « Inheritance of Rome » concentre son analyse sur la longue influence qu’ont eues les structures centralisées politiques et sociales de Rome alors même que son pouvoir économique central et ses routes commerciales perdaient de leur importance

Continuer la lecture de Leçons à tirer de Rome : notre oligarchie néo-féodale