Les EAU sont une réplique de « Taïwan »


Un État « sentinelle » américain au point d’étranglement de Bab-el-Mandab, qui perturbe la route de la soie maritime de la Chine.


Par Alastair Crooke – Le 30 janvier 2022 – Source Al Mayadeen

Les États-Unis sont au moins clairs, maintenant, sur leur stratégie globale : il s’agit de barricader la Chine et la Russie à l’intérieur des frontières de leurs propres territoires et de les contenir par la mise en place de chaînes ininterrompues d’« États sentinelles » afin de contenir les deux pays sur tous les fronts et de paralyser potentiellement leur économie en cas de crise future.

En outre, la situation en Ukraine et à Taïwan est présentée comme une analogie du mythe selon lequel l’Afghanistan était le bourbier dans lequel les États-Unis avaient enfoncé l’Union soviétique. C’est un mythe – j’étais là à l’époque. L’URSS a plié sous le poids de ses contradictions inhérentes. Elle n’a pas été vaincue en Afghanistan. Continuer la lecture

Les Houthis du Yémen demandent à Abu Dhabi de retirer ses forces


Par Moon of Alabama – Le 17 janvier 2022

Depuis 2015, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis luttent contre le mouvement houthi au Yémen.

Les deux pays ont des objectifs différents. L’Arabie saoudite veut détruire le mouvement Houthi et installer un gouvernement yéménite qu’elle pourra contrôler. Les Émirats arabes unis veulent contrôler les ports du Yémen et les voies maritimes qui l’entourent. À cette fin, ils ont mis sur pied leur propre force proxy, composée de tribus du sud du Yémen.

Continuer la lecture

Le conflit entre l’Arabie saoudite et les Émirats prend de l’ampleur et pourrait ouvrir la porte à Moscou


Par Moon of Alabama – Le 5 juillet 2021

En 2015, le prince héritier saoudien Mohammad bin Salman était le meilleur ami du prince héritier d’Abu Dhabi, Mohammed bin Zayed. Ensemble, ils ont décidé d’attaquer le gouvernement Houthi au Yémen parce qu’il avait évincé le régime de l’ancien président Hadi. La guerre contre le Yémen continue depuis lors.

Mais les intérêts des Saoudiens et des Émirats arabes unis se sont mis à diverger sur plusieurs points. Ces derniers jours, le conflit qui les oppose a pris de l’ampleur sur trois fronts importants.

Continuer la lecture

Yémen. Voici pourquoi les Houthis rejettent les « accords de paix » américain et saoudien.


Par Ahmed Abdulkareem – Le 27 mars 2021 – Source Mint News

SANA’A, YEMEN – Le 26 mars marque le sixième anniversaire de la campagne de bombardement saoudienne, soutenue par les États-Unis, contre ce pays déchiré par la guerre qu’est le Yémen. Pour commémorer cet événement, des manifestations massives ont eu lieu dans tout le pays, vendredi dernier.

Des centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de la capitale yéménite, Sanaa, près de l’aéroport international assiégé de Sanaa, et à Hodeida, le plus grand et le plus important port maritime du pays. En fait, des milliers de Yéménites se sont rassemblés dans plus de vingt centre-villes des provinces du nord, portant des drapeaux yéménites et des banderoles sur lesquelles étaient inscrits des messages de fermeté et des promesses de libérer le pays tout entier du contrôle saoudien. Les images des manifestations montrent une mer de drapeaux yéménites, des affiches portant des photos du leader houthi, Abdulmalik al-Houthi, et le slogan « Six ans d’agression – Nous sommes prêts pour la septième année – Nous vaincrons ».

Continuer la lecture

Nous sommes en période de crise et la politique étrangère des États-Unis se déglingue


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 28 mars 2020

L’administration Trump réagit au stress de la pandémie en s’attaquant à ses ennemis, internes et externes. Le secrétaire d’État Mike Pompeo dirige l’assaut contre l’extérieur.

Continuer la lecture

Nouveaux problèmes budgétaires en Arabie Saoudite


Du coup, le prince héritier fait encore arrêter des membres de sa famille


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 7 mars 2020

Le prince héritier saoudien, Mohammed bin Salman, a supprimé toute concurrence au sein de la famille royale :

L'Arabie saoudite a arrêté trois princes saoudiens de haut rang, dont le prince Ahmed bin Abdulaziz, le frère cadet du roi Salman, et le prince Mohammed bin Nayef, le neveu du roi, pour avoir prétendument planifié un coup d'État, ont déclaré des sources ayant connaissance de l'affaire.

Quatre sources ont déclaré à Reuters que le prince Ahmed et Mohammed bin Nayef ont été mis en détention lors de la dernière opération. Deux sources, dont une source régionale, ont déclaré que Mohammed bin Nayef et son demi-frère, Nawaf, ont été mis en détention, vendredi, dans un camp privé situé dans le désert.

Le prince héritier Mohammed, également appelé MbS, "les a accusés (les princes arrêtés) d’avoir pris contact avec des puissances étrangères, dont les Américains et d'autres, pour déclencher un coup d'État", a déclaré la source régionale.

"Avec ces arrestations, MbS a consolidé sa pleine emprise sur le pouvoir. C'est fini après cette purge", a ajouté la source, indiquant qu'il ne reste aucun rival pour contester sa succession au trône.

Continuer la lecture

Les Houthis lancent de nouvelles attaques de missiles et de drones contre les installations pétrolières de l’Etat saoudien


Par Ahmed Abdulkareem − le 21 février 2020 − Source Mint Press News

Al-JAWF, YEMEN – Les forces armées du Yémen, alliées aux Houthis, ont lancé une attaque contre des installations vitales, appartenant à Saudi Aramco, situées dans la province occidentale de Médine, Arabie Saoudite, à environ 165 kilomètres à l’ouest de la ville de Médine. L’attaque a eu lieu vendredi avec le lancement de missiles balistiques et de drones. Il s’agit de représailles contre les attaques saoudiennes meurtrières qu’a subi la province d’al-Jawf, au Yémen, vendredi dernier.

Continuer la lecture

Face aux problèmes créés par le prince héritier, l’Arabie Saoudite fait marche arrière


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 6 décembre 2019

Lorsque le roi saoudien Salman a promu son fils Muhammad bin Salman (MbS) ministre de la Défense puis prince héritier, les attentes étaient grandes. Mais trois des principales initiatives que Muhammad a lancés depuis se sont rapidement heurtés à des difficultés. Des actions sont en cours pour limiter les dégâts qu’il a causés. La fin de la guerre saoudienne contre le Yémen, qui dure depuis 5 ans, approche à grands pas. L’offre publique d’actions de la compagnie pétrolière publique saoudienne ARAMCO a finalement eu lieu, mais avec une valorisation bien inférieure à celle initialement prévue. La dispute avec le Qatar, qui dure depuis trente mois, est en cours de résolution.

Continuer la lecture

En plein dans le mille…


Une frappe de précision sur la crédibilité étasunienne fracasse le paradigme étasunien


Par Alastair Crooke − Le 23 septembre 2019 − Source Strategic Culture

crooke_1-1-175x230La frappe de précision contre le «joyau de la couronne» saoudien – ses installations de traitement du pétrole brut de la semaine dernière – constitue également une attaque de précision contre la crédibilité de ce pays, le sérieux du «parapluie» sécuritaire étasunien, une humiliation pour Trump et en particulier pour l’image des États-Unis en tant que puissance militaire et de renseignement compétente.

Continuer la lecture

Comment les rebelles houthis ont renversé l’échiquier


Par Pepe Escobar – Le 18 septembre 2019 – Source Asiatimes.com

Un Yéménite chiite tient son arme et un drapeau avec l’inscription arabe « La disgrâce est loin de nous », alors qu’il participe à une procession religieuse organisée par les rebelles houthis pour fêter le premier jour d’Achoura.

On est les Houthis et on arrive en ville ! Avec l’attaque spectaculaire sur Abqaiq, les Houthis du Yémen ont renversé l’échiquier géopolitique en Asie du Sud-Ouest. Ils vont jusqu’à introduire une toute nouvelle dimension : la possibilité explicite d’une offensive pour chasser la Maison des Saouds du pouvoir.

Continuer la lecture