Enjeux géopolitiques du Japon pour le XXIe siècle


Par Andrew Korybko − le 20 octobre 2017 − source geopolitica.ru

Le Japon, équivalent asiatique de la Grande Bretagne, constitue de par son emplacement géographique une anomalie stratégique du supercontinent eurasiatique, ce qui a considérablement influencé ses décisions politiques au cours des siècles et l’a façonné comme puissance historiquement maritime. Ce pays d’Orient choisit prudemment, au sortir de la restauration de Meiji en 1868, de s’occidentaliser sélectivement, ce qui lui apporta une croissance importante, en tête de ses compétiteurs régionaux, et le fit émerger comme grande puissance en soi. La stratégie générale japonaise était de devenir véritablement la Grande Bretagne asiatique, c’est à cette fin que le pays s’efforça de se tailler un empire dans l’hémisphère Est, par des conquêtes brutales et une stratégie « diviser pour mieux régner », qui allait lui permettre de remplacer ses homologues européens en tant que puissance dominante de cette région du monde. Continuer la lecture de Enjeux géopolitiques du Japon pour le XXIe siècle

L’Inde pourrait fraternellement rivaliser avec la Chine grâce aux BRICS+


Par Andrew Korybko – Le 6 décembre 2017 – Source Oriental Review


Au lieu d’alimenter un dilemme de sécurité stratégique entre les deux grandes puissances asiatiques qui ne ferait que profiter ultimement qu’aux États-Unis, l’Inde ferait mieux de concurrencer cordialement la Chine au moyen du format BRICS+ afin d’incorporer une structure fondée sur des règles implicites en terme de rivalité et d’avoir une chance de récolter les avantages d’un « équilibre » que la Russie pourrait fournir en maintenant la stabilité entre eux.

Continuer la lecture de L’Inde pourrait fraternellement rivaliser avec la Chine grâce aux BRICS+

Le Cambodge comme exemple de l’influence chinoise sur l’ASEAN


Par Dmitry Bokarev – Le 10 janvier 2017 – Source New Eastern Outlook

Depuis plusieurs années, les États d’Asie/Pacifique sont pris dans une confrontation entre la Chine et un certain nombre d’autres États riverains de la mer de Chine Méridionale (MCM). Les opposants à la Chine sont des membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) qui recherchent l’appui des autres États de cette association. Cependant, cette dernière inclut aussi des partisans de la Chine, et les tentatives de transformer l’ASEAN en un conseil pour résoudre ce problème ont échoué à plusieurs reprises.

Continuer la lecture de Le Cambodge comme exemple de l’influence chinoise sur l’ASEAN

Tous à bord du monde post-TPP

All Aboard the Post-TPP World


Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 25 novembre 2016 – Source Strategic Culture

Une poignée de main mi-figue mi-raisin entre le président américain Barack Obama et le président russe Vladimir Poutine, avant et après avoir parlé «pendant environ quatre minutes», debout, en marge du sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Lima, au Pérou, a capturé à la perfection le déclin mélancolique de l’ère Obama.

Continuer la lecture de Tous à bord du monde post-TPP

Le Pivot vers l’Asie de Washington : une débâcle en cours


Par James Petras – Le 24 octobre 2016 – Source UNZ Review

En 2012, le président Obama, la secrétaire d’État Hillary Clinton et le secrétaire à la Défense Ashton Carter ouvraient un nouveau chapitre dans leur entreprise de domination mondiale : un réajustement stratégique visant à déplacer les priorités du Moyen-Orient vers l’Asie.

Intitulé Pivot vers l’Asie, il indiquait que les États-Unis concentreraient leurs ressources économiques, militaires et diplomatiques vers un renforcement de leur position dominante et un affaiblissement de l’influence croissante de la Chine sur la région.

Continuer la lecture de Le Pivot vers l’Asie de Washington : une débâcle en cours

Les États-Unis perdent encore un important allié du sud est asiatique : la Malaisie


Par Alex Gorka – Le 7 novembre 2016 – Source Strategic Culture

La Malaisie est un autre ancien allié des États-Unis en train de s’éloigner de l’orbite américaine après les Philippines. Le Premier ministre malaisien Najib Razak s’est rendu en Chine du 31 octobre au 6 novembre pour signer 14 accords totalisant 143,64 milliards de ringgit (34,25 milliards de dollars), dont un accord de défense. La Malaisie a accepté d’acheter quatre navires de guerre chinois. Deux seront construits en Chine et deux en Malaisie.

Continuer la lecture de Les États-Unis perdent encore un important allié du sud est asiatique : la Malaisie

Fin d’empire :
les généraux d’Alexandre déjà ?

Imperium Americana’s Regional Warlords March to Their Own Drum Beats


Les seigneurs de la guerre de l’empire bureaucratique washingtonien marchent au rythme de leurs propres tambours


Wayne Madsen

Par Wayne Madsen – le 19 septembre 2016 – Source Strategic-Culture

Jamais depuis l’époque de l’Empire romain les seigneurs de guerre régionaux n’ont déployé autant d’autorité pour élaborer leur propre politique militaire et diplomatique en dehors du gouvernement central. Les États-Unis appellent leurs chefs de guerre des «commandants combattants» et le titre n’est pas trompeur.

Continuer la lecture de Fin d’empire :
les généraux d’Alexandre déjà ?

Le Partenariat transpacifique bat de l’aile :
fin du pivot US vers l’Asie ?

TPP on the Rocks: End of US Pivot to Asia Pacific?


Andrei AKULOVPar Andrei Akulov – Le 26 août 2016 – Source Strategic-Culture

L’administration américaine fait feu de tout bois pour faire passer le Partenariat transpacifique (TPP) lors de la lame-duck session 1 du Congrès.

L’accord entrera en vigueur après ratification par tous les signataires, si cela se produit dans les deux ans. S’il n’est pas ratifié par tous avant le 4 février 2018, il entrera en vigueur après sa ratification par au moins six États qui, ensemble, représentent au moins 85% du PIB total des douze.

Continuer la lecture de Le Partenariat transpacifique bat de l’aile :
fin du pivot US vers l’Asie ?

  1. Un lame-duck (littéralement « canard boiteux ») désigne, dans le monde politique anglo-saxon, un élu dont le mandat arrive à terme, et plus particulièrement un élu toujours en poste, alors que son successeur est déjà élu mais n’occupe pas encore le poste. Wikipédia

Dites bonjour aux nouvelles routes de la soie d’Asie du Sud-Est


Par Pepe Escobar – Le 3 août 2016 – Source RT.com

En mer de Chine méridionale, on ne joue pas qu’à Chine contre États-Unis. Peu de gens en Occident réalisent que deux histoires très différentes se déroulent en Asie du Sud-Est, sur terre comme sur mer.

La Cour permanente d’arbitrage de La Haye a récemment dénié à la Chine ses droits historiques au sein de la ligne en neuf traits en mer de Chine méridionale ; la cour a aussi décidé que les îles Spratleys ne sont pas des îles, mais des rochers, et qu’à ce titre, les rochers Spratleys ne sauraient constituer une base légale pour l’établissement d’une quelconque zone économique exclusive (ZEE).

Continuer la lecture de Dites bonjour aux nouvelles routes de la soie d’Asie du Sud-Est

Le secret de la mer de Chine du Sud


Par Pepe Escobar – Le 26 juillet 2016 – Source Sputniknews.com

La mer de Chine du Sud est et continuera d’être la principale poudrière géopolitique en ce début du XXIe siècle, loin devant le Moyen-Orient ou les frontières occidentales de la Russie. Ce n’est pas moins que le futur de l’Asie, ainsi que celui de l’équilibre des rapports Est-Ouest qui sont en jeu. Continuer la lecture de Le secret de la mer de Chine du Sud