Quelques réflexions sur le phénomène woke


Par Moon of Alabama – Le 21 octobre 2021

Depuis quelque temps, j’essaie de comprendre le concept de « wokenisation ». Au premier abord, il semble s’agir d’un phénomène typiquement « libéral » américain qui n’a pas (encore) été repris ailleurs. Je trouve qu’il s’agit en fait d’une doctrine illibérale qui tente d’imposer la manière dont on doit penser et parler à propos de certains sujets.

Les « questions du jour » sur lesquelles il faut être « woke » semblent changer toutes les quatre semaines. Avant les dernières élections américaines, il était question de « plier un genou » et de « dégraisser la police », ce qui s’est traduit, comme on pouvait s’y attendre, par une augmentation des budgets de la police dès que les libéraux ont remporté les élections.

Continuer la lecture

Les Russes sont effarés par la stupidité suicidaire de l’Occident


Par The Saker – Le 14 octobre 2021 – Source The Saker’s Blog

Les Russes expriment ouvertement leur stupéfaction absolue devant la stupidité suicidaire de l’Occident.  Trois exemples :

Un article récent de Medvedev :

Dmitri Medvedev : Pourquoi les contacts avec les dirigeants ukrainiens actuels n’ont aucun sens.

Le discours de Poutine lors du récent forum sur l’énergie en Russie :

Le président russe Vladimir Poutine : Discours au forum international de la Semaine russe de l’énergie (REW)

et puis il y a cette photo de Poutine se tapant le front comme s’il pensait « sont-ils devenu complètement fou ? ».

Continuer la lecture

Une grande partie des électeurs de Trump, comme de Biden, veulent faire sécession


Par Russia Today – Le 1 octobre 2021

Plus de la moitié des Américains qui ont voté pour Trump sont favorables à ce que les États « rouges » [à majorité républicaine, NdT] fassent sécession de l’Union, selon un récent sondage qui révèle que près de la moitié des électeurs de Biden sont du même avis. La nation est-elle en route vers une guerre civile 2.0 ?

Selon un sondage publié vendredi, quelque 52 % des électeurs de Trump interrogés par le Center for Politics de l’université de Virginie estiment que le pays se porterait mieux si les États ayant voté en majorité pour les Républicains (« rouges ») faisaient sécession de l’union pour former leur propre nation. Un quart de ces électeurs sont « tout à fait d’accord » avec ce jugement.

Continuer la lecture

La débâcle afghane : La voie ouverte aux révolutions économiques


Le coup paradigmatique donné par l’Afghanistan à la vision occidentale, arrive à un moment d’inflexion historique : les États se détournent délibérément de ce modèle raté qui avait soutenu Ghani.


Par Alastair Crooke – Le 13 septembre 2021 – Source Al Mayadeen

« Avant de voler 169 millions de dollars et de s’enfuir après sa disgrâce, le président fantoche de l’Afghanistan, Ashraf Ghani, a été formé dans des universités américaines d’élite, a reçu la citoyenneté américaine, a été formé à l’économie néolibérale par la Banque mondiale, a été glorifié dans les médias en tant que technocrate « incorruptible », a été coaché par de puissants groupes de réflexion de DC comme l’Atlantic Council, et a reçu des prix pour son livre, Fixing Failed States ». C’est le paragraphe introductif de l’analyse de Grayzone sur ce que Ghani représentait pour les États-Unis.

Continuer la lecture

Une pandémie d’autoritarisme, alors que les Grains Rouges dégringolent


Ce que nous voyons, c’est une tentative d’imposer un managérialisme technique idéalisé à une réalité complexe et critique, plutôt que de rechercher de véritables solutions aux problèmes.


Par Alastair Crooke – Le 13 septembre 2021 – Source Strategic Culture

Le changement se produit rapidement et souvent de manière imprévisible. Pourtant, la partie imprévisible semble relever de la physique. Imaginez que vous laissiez tomber un grain de sable après l’autre sur une table. Un tas se forme rapidement. Finalement, un seul grain déclenche une avalanche. La plupart du temps, il s’agit d’une petite avalanche. Mais parfois, le tas s’effondre et se désintègre entièrement. Continuer la lecture

L’effondrement des visions impériales des États-Unis et de l’Union européenne


L’Amérique souffre profondément de son humiliation à Kaboul.


Par Alastair Crooke – Le 30 août 2021 – Source Al Mayadeen

Il est clair que la principale tragédie de la prise de contrôle éclair de l’Afghanistan par les talibans, ainsi que la débâcle associée au retrait dysfonctionnel de l’Occident, a été l’effondrement de la vision grandiose des États-Unis gagnant la « bataille pour l’avenir » et menant un monde dans lequel ils écrivent les règles et les font appliquer.

Cascading US and EU Imperial Visions Continuer la lecture

Le « Grand Reset » en miniature : la « défaite par les données » en Afghanistan


Il y a peu de mystère sur la raison pour laquelle les talibans ont pris Kaboul si rapidement.


Par Alastair Crooke – Le 30 août 2021 – Source Strategic Culture

La construction de la nation afghane a commencé en 2001. Les interventions occidentales dans l’ancien bloc de l’Est dans les années 1980 et au début des années 1990 avaient été spectaculairement efficaces pour détruire l’ancien ordre social et institutionnel, mais tout aussi remarquables dans leur incapacité à remplacer les sociétés implosées par de nouvelles institutions. La menace des « États défaillants » est devenue le nouveau mantra, et l’Afghanistan – dans le sillage de la destruction causée par le 11 septembre 2001 – a donc nécessité une intervention extérieure. Les États faibles et défaillants étaient le terreau du terrorisme et de sa menace pour l’« ordre mondial », disait-on. C’est en Afghanistan qu’une nouvelle vision libérale du monde devait être mise en place. Continuer la lecture

Quelles retombées pour l’accord entre les partenaires de l’AUKUS ?


Par Moon of Alabama – Le 20 septembre 2021

L’accord passé entre les membres de l’AUKUS a fait que l’Australie à annuler une commande de sous-marins à propulsion diesel passée à la France, acceptant à la place une offre américaine et britannique d’acquérir à terme des sous-marins à propulsion nucléaire.

Il n’est pas du tout certain que l’Australie puisse trouver l’argent pour réellement se payer des sous-marins nucléaires. Ceux-ci sont 50 à 100 % plus chers que les sous-marins conventionnels. L’Australie veut également s’assurer qu’au moins 60 % du coût soit de fabrication australienne. Mais il n’y a pas d’entreprises en Australie qui aient de l’expérience en technologie nucléaire. Il est également peu probable que les États-Unis ou le Royaume-Uni laissent l’Australie acquérir une telle capacité.

Il y a également peu de chances que l’un des nouveaux sous-marins envisagés soit prêt avant 2040. D’ici là, Taïwan sera probablement déjà sous le contrôle de Pékin et la primauté navale de la Chine en mer de Chine méridionale n’aura fait que croître. Le calendrier et l’objectif déclarés jusqu’à présent sont donc discutables.

Continuer la lecture

Une suite insouciante


Par James Howard Kunstler – Le 30 Août 2021 – Source kunstler.com

https://www.youtube.com/watch?v=q_pzCkp31mc

Malgré toute la puissance apparente de l’État profond – alias la « communauté du renseignement » – on ne peut qu’être impressionné par sa stupidité et son désespoir. Il ne peut pas garder de secrets ou couvrir ses traces. Quiconque a prêté attention à l’opération RussiaGate a vu les preuves publiées de tous les comportements illicites qu’elle a engendrés et connaît les noms de tous les acteurs. Idem pour les efforts visant à organiser l’élection de 2020 et à installer un larbin-marionnette manifestement sénile à la Maison Blanche. Et idem pour l’effort visant à fabriquer la crise de la Covid-19 en détournant l’appareil de santé publique du gouvernement fédéral.

Continuer la lecture

Les petites victoires de Biden


Par Dmitry Orlov – Le 8 septembre 2021 – Source Club Orlov

Kamala Harris dépose des fleurs devant un monument à la mémoire du Viet Cong qui a abattu John McCain.

Pour un nourrisson, la victoire peut consister à cracher une bouchée de nourriture plus loin que jamais auparavant ; pour un homme adulte dans la force de l’âge, la victoire peut consister à coucher avec une belle femme ; et pour quelqu’un de l’âge de Joe Biden, la victoire peut consister à réussir à aller à la selle. Ne perdons pas de vue ces relativités lorsque nous considérons la sortie victorieuse de l’Amérique de l’Afghanistan et ses prochaines sorties victorieuses de l’Irak, de la Syrie, de l’Ukraine, du Kosovo, d’Israël, de Taïwan, du Qatar, d’Okinawa, de Guam, de Porto Rico, des îles Vierges et de l’Alaska, pour n’en citer que quelques-unes.

Continuer la lecture