La Fed renfloue le marché REPO


Une grosse banque serait-elle au bord de la faillite ?


 

Par Mike Whitney – Le 10 février 2020 – Source Unz Review

Lorsque les investisseurs achètent des actions, le prix des actions augmente. C’est la loi immuable du marché. Peu importe que l’argent provienne de grandes institutions financières, de petit joueurs comme Papa ou de banques centrales. La même règle s’applique : Si vous achetez plus d’actions, les prix augmenteront.

Ainsi, lorsque la Réserve fédérale a lancé sa récente opération de « sauvetage du marché REPO [Repurchase agreement ou accord de rachat, NdT] », opération qui fournit 60 milliards de dollars de liquidités supplémentaires par mois, plus des milliards de dollars supplémentaires en cash-for-collateral [liquide contre garantie], les cours des actions ont, naturellement, augmenté assez fortement.

Continuer la lecture de La Fed renfloue le marché REPO

Les médias et l’establishment démocrate commencent à paniquer car Sanders pourrait bien remporter les 50 Etats


Par Alan Macleod – Le 7 février 2020 – Source Mint Press

L’ancien maire de South Bend, Pete Buttigieg, a peut-être remporté la victoire lors du caucus bâclé de l’Iowa de cette semaine, mais le vrai gagnant, selon les statisticiens, a été Bernie Sanders. Le sénateur du Vermont est maintenant de loin le candidat préféré selon les bookmakers. Oddschecker, une application qui compare les sites de paris en ligne, a étudié dix-huit sites et a trouvé que chacun d’entre eux déclarait le Démocrate socialiste comme étant clairement en tête. Real Clear Politics a également Sanders comme favori depuis plus d’une semaine, Bernie ayant dépassé l’ancien vice-président Joe Biden, qui a réalisé une piètre performance lors du premier caucus de l’année. Celle qui était considérée comme la favorite en octobre, Elizabeth Warren, du Massachusetts, s’est effondrée, sa probabilité de victoire passant de 53 % à l’automne à seulement 7,5 % aujourd’hui.

Continuer la lecture de Les médias et l’establishment démocrate commencent à paniquer car Sanders pourrait bien remporter les 50 Etats

Le Caucus démocrate en Iowa tourne au désastre


Par Barbara Boland − Le 5 février 2020 – Source The American Conservative

Si un auteur de fiction abordait avec un éditeur l’histoire de ce qui vient de se passer dans l’Iowa, il serait sommairement renvoyé pour absurdité. Et pourtant, nous en sommes là. Les manigances du Comité National Démocrate (DNC) sont maintenant au-delà de toute parodie.

Continuer la lecture de Le Caucus démocrate en Iowa tourne au désastre

La vision qu’ont les Etats Unis de l’Iran ressemble à une poupée russe


Par Alastair Crooke – Le 20 janvier 2020 – Strategic Culture

crooke alastairLe 17 septembre 1656, Oliver Cromwell, un puritain protestant qui venait de gagner la guerre civile et fait décapiter le roi d’Angleterre en place publique, se déchaîna contre les ennemis de l’Angleterre. Il y a, disait-il au Parlement ce jour-là, un axe du mal étranger dans le monde. Et cet axe – dirigé par l’Espagne catholique – était, au départ, dû au problème qu’un peuple s’était mis au service du « mal ». Ce « mal », et la servitude qu’il engendrait, était dû à une religion – le catholicisme – qui refusait au peuple anglais son goût pour les libertés simples : « … [un mal] qui met les hommes sous contrainte … sous lequel il n’y a pas de liberté … et sous lequel, il ne peut y avoir « aucune liberté venant de la conscience individuelle ».

C’est ainsi que le dirigeant protestant anglais voyait l’Espagne catholique en 1656. Et c’est très proche de la façon dont les grands décideurs américains voient l’Iran aujourd’hui : le mal de la religion – du chiisme – soumettant (pensent-ils) les Iraniens à la répression et au servage. A cette époque, cette lutte idéologique contre le « mal » provenant d’une communauté religieuse imposée (L’axe du saint empire « romain ») a conduit l’Europe à un « quasi-Armageddon », les régions les plus touchées d’Europe ayant vu leur population décimée de 60% pendant le conflit.

Continuer la lecture de La vision qu’ont les Etats Unis de l’Iran ressemble à une poupée russe

Le nouveau PDG de Boeing persiste à mener la compagnie à sa perte


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 24 janvier 2020

Peu après la publication de notre dernier article sur Boeing, où nous nous demandions si la société pouvait survivre, le nouveau PDG de Boeing et ancien membre du conseil d’administration, David Calhoun, organisait une conférence de presse. Celle-ci a confirmé notre position pessimiste.

Continuer la lecture de Le nouveau PDG de Boeing persiste à mener la compagnie à sa perte

La Belgique : le laboratoire du fédéralisme 2/2


Par Vladislav B. SOTIROVIĆ − Le 3 décembre 2019 − Source orientalreview.org

Belgium coat of arms

Formation, langue et instabilité politique

Les Hollandais furent la peste de l’existence de l’Espagne Habsbourg du roi Philippe II (1556-1598). Ils menaçaient tant l’unité catholique romaine de son empire que son unité politique. Les peuples des provinces du Nord parlaient le hollandais, les provinces du centre parlaient le flamand (un dialecte hollandais)1, et les provinces du Sud parlaient le dialecte wallon basé sur le français. Ces provinces disposaient d’une constitution médiévale. Philippe II avait cependant pour objectif de modifier leur position : pour lui, la Hollande était espagnole, et devait se soumettre à l’autorité royale et à l’orthodoxie catholique romaine. Le fait que de nombreux Wallons, Flamands et Hollandais se fussent déjà tournés vers le Calvinisme et atteignent une solidarité religieuse en adoptant la Confession belge en 1566 redoubla leur détermination à résister à ces pressions espagnoles et catholiques. Quoi qu’il en fût, leur résistance finit par se transformer pour devenir la première révolution visant à l’indépendance nationale de l’histoire moderne2.

Continuer la lecture de La Belgique : le laboratoire du fédéralisme 2/2

  1. Le terme Flamand décrit les dialectes basés sur le hollandais en Belgique du Nord, c’est-à-dire les variétés germaniques parlées dans les provinces de Flandres de l’Est et de l’Ouest, le Brabant et le Limbourg belge. Cependant, le terme peut être trompeur du fait que les seuls dialectes de Flandres de l’Est et de l’Ouest peuvent également se voir nommés Flamand en contraste avec ceux du Brabant et de Limbourg. Pour autant, jusqu’à présent, on n’a pas de terme plus précis et, en réalité le terme correspond à l’utilisation courant du Vlaams en Belgique, comme terme couvrant l’ensemble des dialectes hollandais dans le pays. Voir : Robert B. Howell, « The Low Countries: A Study in Sharply Contrasting Nationalisms », Stephen Barbour, Cathie Carmichael, (eds.), Language and Nationalism in Europe, Oxford−New York: Oxford University Press, 2000, 130−150
  2. Dragoljub Živojinović, Uspon Evrope (1450−1789), Novi Sad: Matica srpska, 1985, 111−127.

C’est au tour d’Obama d’être touché par le Russiagate


Par Eric Zuesse – Le 29 décembre 2019 – Source Strategic Culture

trump vs obama

L’ancien président américain Barack Obama fait maintenant face à un grave danger juridique, car l’enquête sur le Russiagate a pris un virage à 180 degrés ; et c’est lui, au lieu du président actuel, Donald Trump, qui est dans la ligne de mire.

Continuer la lecture de C’est au tour d’Obama d’être touché par le Russiagate

Prévisions pour les années 2020


Par Dmitry Orlov – Le 3 janvier 2020 – Source Club Orlov

https://1.bp.blogspot.com/-RJimkPInkbc/Xg_kK6P5NgI/AAAAAAAAJR4/l1TTZWbdnf8JBqopbxI5vVmG4zh5-iaAACLcBGAsYHQ/s1600/show%2Bwork.jpeg

Bien que de nombreux commentateurs jugent bon de publier leurs prévisions pour l’année à venir, je trouve qu’une seule année est trop courte pour pouvoir faire des prévisions valables. Pour moi, plus ou moins cinq ans, c’est à peu près la bonne taille de marges d’erreur à placer sur n’importe quelle prévision en ce qui concerne le calendrier, ce qui permet de prévoir tout changement majeur à l’intérieur d’une séquence d’une vingtaine d’années. Il se trouve qu’une autre décennie s’est écoulée depuis que j’ai publié ma dernière série de prévisions pour les États-Unis dans les années 2010, il est donc temps d’en établir une nouvelle, pour les années 2020.

Continuer la lecture de Prévisions pour les années 2020

L’Amérique est sur la corde raide


Par Paul Craig Roberts – Le 20 décembre 2019 – Source Unz Review

2015-12-23_11h07_45-150x150La procédure de mise en accusation orchestrées par les idiots démocrates de la Chambre avec l’aide du FBI, de la CIA, de la NSA et des médias corrompus a été une aubaine pour la collecte de fonds des Républicains.

Des juifs comme Schiff et Nadler ont donné à l’Américain moyen l’impression que les juifs n’acceptent pas que les « Déplorables » soient qualifiés pour élire leur propre président, et que Schiff et Nadler ont l’intention de renverser le résultat de l’élection car il est le résultat de personnes qui ne devraient pas être autorisées à voter. Jennifer Rubin renforce cette impression avec son article intitulé, « Les électeurs juifs américains détestent encore Trump », publié dans le Washington Post

Continuer la lecture de L’Amérique est sur la corde raide

Le dernier acte


Par Dmitry Orlov – Le 18 décembre – Source Club Orlov

https://4.bp.blogspot.com/-FM-vp8X9s38/Xfo8q6xhSaI/AAAAAAAAJQY/E2eCEQznQkE6mWne8BTHs-J6JUY-JFFnwCLcBGAsYHQ/s1600/Depositphotos_31490683_xl-2015-pic905-895x505-32273%255B1%255D.jpg
En traitant le flux d’informations sur les événements qui se déroulent aux États-Unis, il est impossible de se débarrasser d’un sentiment d’irréalité des plus troublants – celui d’une population piégée dans une sombre grotte remplie de petits écrans lumineux, tous affichant des images différentes mais diffusant essentiellement le même message. Ce message est que tout va bien, comme d’habitude, et que tout peut continuer ainsi. Mais pourtant, quoi qu’il se passe, ça ne peut pas durer éternellement, donc ça ne durera pas. Plus précisément, un certain canard est mort récemment, et je veux vous en parler.

Continuer la lecture de Le dernier acte