La somme de toutes les promesses non tenues


Par James Howard Kunstler – Le 11 mai 2020 – Source kunstler.com

La Grande Dépression des années 1930 était une crise énergétique …

Le public agité, enfermé et inactif au cœur de ce printemps fleurissant, voit Wall Street se porter à merveille tandis que s’approche le crépuscule de son programme de protection des salaires, beaucoup plus modeste, et de ses chèques de secours contre le coronavirus. À la fin de la semaine dernière, le Dow Jones a grimpé de 455 points le jour même où le gouvernement a annoncé les pires chiffres du chômage depuis les creux de la Grande Dépression. Y a-t-il deux économies dans ce pays ? Une pour les personnes qui doivent travailler pour une rémunération, et une autre pour les banquiers qui jouent à des jeux louches avec l’argent des autres [multiplié par dix, NdT] et reçoivent des renflouements extravagants lorsque leurs jeux ne marchent plus ?

Continuer la lecture de La somme de toutes les promesses non tenues

Tant qu’il y a de la vie …


Par James Howard Kunstler – Le 4 mai 2020 – Source kunstler.com

Big Fat Lady – Titre original

Le printemps éclot maintenant avec une énergie féroce qui ne peut que rappeler aux masses maussades séquestrées que la vie continue sans elles. Tous les êtres vivants sont occupés à faire-des-choses ici et là, sauf les pauvres humains, désœuvrés sans travail ni but. Cela ne durera pas longtemps. Les gens ne se soumettent pas automatiquement à la zombification parce que des bureaucrates minables leur remettent des chèques de 1 200 dollars. Ils aspirent à s’épanouir comme tout le reste sur cette planète vivante. Et s’ils ne peuvent pas le faire de la bonne manière, eh bien…

Continuer la lecture de Tant qu’il y a de la vie …

Chômage US : Trump double la mise, comme d’habitude


Une étude révèle que le nombre de chômeurs étatsuniens est le double du nombre officiel, déjà très élevé à cause de la crise.


Par Alan Macleod – Le 29 avril 2020 – Source Mint News


Alors que COVID-19 se répand aux États-Unis, un nombre record de 26,5 millions d’Américains ont demandé des allocations chômage depuis la mi-mars ; un nombre jamais atteint depuis le pic de la Grande Dépression. Des dizaines de millions de personnes ont été licenciées, mises en congé ou ont vu leurs commerces se tarir en quelques semaines. « Préparez-vous », a déclaré Kevin Hasset, conseiller économique principal du président Donald Trump, en déclarant que l’économie « sera mauvaise, plus que tout ce que nous avons déjà vu » et en prédisant que nous verrons bientôt des niveaux de chômage de 20 % et un effondrement du PIB de 40 %.

Continuer la lecture de Chômage US : Trump double la mise, comme d’habitude

La Nation exceptionnelle – Exceptionnellement illusionnée …


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 24 avril 2020

Le graphique ci-dessous a été publié dans un article de Forbes daté du 27 janvier. Il montre que les États-Unis, suivis par le Royaume-Uni, sont le pays le mieux préparé à une épidémie.

coronav15
Agrandir

La vie a depuis démenti cette affirmation. Les États-Unis et le Royaume-Uni étaient manifestement moins préparés que la plupart des autres pays développés.

Continuer la lecture de La Nation exceptionnelle – Exceptionnellement illusionnée …

Les prix négatifs du pétrole marquent la fin du pétrole de schiste américain


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 21 avril 2020

Certaines entreprises s’étaient engagées à acheter une grande quantité de pétrole brut West Texas Intermediate à un certain prix. Le prix proposé par les vendeurs semblait bon marché au moment de la signature des contrats. La date de règlement des contrats était le 21 avril.

Habituellement, ces contrats sont réglés avec de l’argent, mais cette fois les vendeurs ont insisté pour livrer physiquement le pétrole aux acheteurs.

Continuer la lecture de Les prix négatifs du pétrole marquent la fin du pétrole de schiste américain

La rage au temps du choléra


Qu’avons-nous appris ?


Par Michael Brenner – Le 17 avril 2020 – Source Moon of Alabama

2015-05-21_11h17_05Une tragédie collective est toujours une occasion d’apprendre. Il en a été ainsi pour les grandes guerres, les catastrophes naturelles, les effondrements économiques, les révolutions politiques. La pandémie de COVID-19 fait partie de ces tragédies. Bien que le nombre de victimes puisse paraître dérisoire par rapport au carnage qu’est une guerre, elle a des effets secondaires qui nous laissent choqués et nauséeux. L’effet le plus évident est l’apparition soudaine d’une grave dépression économique, avec son cortège de détresse sociale, dont le bilan sera lourd pour les années à venir. Ensuite, il y a la révélation de l’incompétence de nos institutions publiques – l’inhumanité impitoyable de ceux qui gouvernent à Washington n’a d’égal que leur ineptie clownesque. C’est dans ce domaine que nous devrions d’abord comprendre la morale de l’histoire et apprendre les leçons.

Continuer la lecture de La rage au temps du choléra

L’Occident a échoué à passer le test du coronavirus


Par Dmitry Orlov – Le 8 avril – Source Club Orlov

Avec toute l’encre qui a coulé au sujet du SARS-CoV-2 et du COVID-19 et ses diverses ramifications et effets, vous pourriez penser qu’il y a peu à ajouter. Cependant, je n’ai pas encore vu d’article sur le coronavirus en tant que test – non pas dans le sens d’un test pour la présence du virus ou d’anticorps à celui-ci, mais en tant que test pour nous, en tant qu’individus, familles, communautés et nations entières. Nous constatons déjà que ses effets vont de relativement bénins à désastre complet. Comme toujours, blâmer le test pour son échec est une invitation au rire, à ses propres dépens.

Continuer la lecture de L’Occident a échoué à passer le test du coronavirus

« L’argent tombé du ciel »


Le retour des alchimistes ou la nouvelle orthodoxie économique


Par Alastair Crooke − Le 23 mars 2020 − Source Strategic Culture

crooke alastairAlors que les États-Unis et le Royaume-Uni, pour endiguer les infections de la Covid-19, adoptent une approche guerrière, avec des niveaux intrusifs d’intervention dans la vie sociale, ces gouvernements – comme corollaire du confinement – proposent des renflouements massifs. À première vue, cela peut sembler à la fois raisonnable et approprié. Mais attendez … Renflouer quoi, et qui ?

external-content.duckduckgo

Continuer la lecture de « L’argent tombé du ciel »

L’éclatement de la « bulle de tout » est là


et cela ne va pas disparaître de sitôt


Par Brandon Smith − Le 21 mars 2020 − Source Alt-Market.com


En novembre dernier, dans un article intitulé « Le crash économique jusqu’à présent : un regard sur les chiffres réel« , j’ai souligné la réalité de la fraude statistique commise par les gouvernements et les banques centrales pour dissimuler le ralentissement économique en cours. La « bulle de Tout », peut-être la plus grande bulle de l’histoire alimentée par la dette, a soutenu l’économie mondiale pendant plusieurs années, mais elle a commencé à vaciller de façon spectaculaire à la fin de 2018, lorsque la Réserve fédérale a resserré les conditions de liquidité pour affaiblir l’économie (comme elle l’avait fait en 1929 et au début des années 1930, lorsque la Grande Dépression s’est installée).

Continuer la lecture de L’éclatement de la « bulle de tout » est là

L’arme fatale en argile


Par Dmitry Orlov – Le 29 mars 2020 – Source Club Orlov

« … il y a des milliers d’années, bien avant que Bouddha Dīpankara et Bouddha Shakyamuni ne viennent au monde, vivait Bouddha Anagma. Il ne perdait pas de temps en explications et se contentait de pointer les choses du doigt avec l’auriculaire de sa main gauche. Immédiatement, leur vraie nature était révélée. Il aurait pointé une montagne, et elle aurait disparu. Il aurait pointé une rivière, et elle aussi aurait disparu. C’est une longue histoire, mais la fin est la suivante : il a pointé son auriculaire gauche vers lui-même et il a disparu. Tout ce qui est resté de lui, ce fût son auriculaire gauche, que ses élèves ont caché dans un coffre en argile. L’arme fatale est cette boite en argile avec l’auriculaire du Bouddha à l’intérieur. Il y a très longtemps, en Inde, un homme a essayé de transformer cette boite d’argile en l’arme la plus terrible qui soit. Mais dès qu’il eut percé un trou dedans, l’auriculaire l’a pointé du doigt et il a disparu. Depuis lors, l’auriculaire a été conservé dans un coffre fermé à clé et déplacé d’un endroit à l’autre jusqu’à ce qu’il soit perdu dans une des lamaseries en Mongolie… »

Cette citation est tirée du livre « Chapayev et Pustota » de Viktor Pelevin.

Continuer la lecture de L’arme fatale en argile