Des résultats d’élections, parlementaires et présidentielles, montrent que les pertes de l’Empire s’accumulent


Par Moon of Alabama – Le 4 avril 2022

La journée d’hier a été marquée par trois événements politiques importants, dont l’issue n’est pas satisfaisante pour les États-Unis et leurs acolytes européens.

Au Pakistan, le parti Muttahida Qaumi Movement-Pakistan (MQM-P) a quitté la coalition gouvernementale. En outre, certains membres du parti PTI du premier ministre Imran Khan ont changé de camp. L’opposition au Parlement prépare un vote de défiance contre lui. Au même moment, un rapport de l’ambassadeur pakistanais aux États-Unis indiquait que des responsables américains avaient prévenu que le Pakistan resterait sur leur liste d’ennemis tant qu’Imran Khan resterait en poste.

Cet avertissement a été compris comme un appel à un changement de régime avec des rumeurs disant que des pots-de-vin permettraient un vote décisif contre Khan.

Continuer la lecture

La vente à l’Inde par la Russie de missiles S-400 peut-elle provoquer l’émiètement de l’alliance Quad?


Par Andrew Korybko − Le 27 mars 2021 − Source Oriental Review

andrew-korybkoL’alliance Quad, comportant l’Australie, l’Inde, le Japon et les États-Unis, et bâtie à l’initiative de ce dernier pays, pourrait être au bord de l’effondrement si l’on en croit Subramanian Swamy, l’influent idéologue du BJP, qui a prévenu : Washington pourrait expulser New Delhi du bloc si cette dernière décidait de concrétiser son projet d’achat de missiles de défense S-400.

La rencontre entre Vladimir Poutine, Narendra Modi et Xi Jinping en marge du G20, à Osaka, le 18 juin 2019

Continuer la lecture

Politique ferroviaire : Modi rate le train …


L’Inde se perd le long des nouvelles Routes de la Soie


Par Tom Luongo − Le 18 juillet 2020 − Source Gold Goats’N Guns

La situation change rapidement en Asie, et l’Inde se trouvera rapidement dans une position difficile.

Pendant des années, elle a hésité et joué avec le développement de l’Asie centrale. Depuis l’ascension de Narendra Modi en tant que leader de l’Inde, il a courtisé l’Occident et l’Est pour mettre l’Inde dans une meilleure position.

Le président iranien Hassan-Rouhani et le premier ministre indien Narendra-Modi

Continuer la lecture

L’Inde et la Chine s’affrontent à leur frontière


Les deux parties ont envoyé des renforts sur la ligne contestée du Ladakh, tandis que Pékin fait jouer ses muscles partout en Asie


Par Pepe Escobar − Le 27 mai 2020 − Source Asia Times

A Chinese soldier (L) next to an Indian soldier at the Nathula border crossing between India and China in India's northeastern Sikkim state in a file photo. Photo: AFP/Diptendu Dutta

Un soldat chinois (à gauche) à côté d’un soldat indien à un poste frontière dans une photo d’archive. Photo : AFP/Diptendu Dutta

Il serait contre-productif pour les membres des BRICS et de l’Organisation de Coopération de Shanghai, l’Inde et la Chine, d’en venir aux mains à cause de certains cols de montagne enneigés au fin fond de nulle part – bien que stratégiquement importants.

Mais quand on regarde la ligne de front réelle de 3 488 kilomètres de long, que l’Inde définit comme « non résolue », on ne peut jamais l’exclure totalement.

Continuer la lecture

Voici pourquoi les escarmouches sino-indiennes pourraient s’intensifier


Par Moon of Alabama − Le 18 juin 2020

Lundi soir, un accrochage entre soldats indiens et chinois a coûté la vie à plusieurs douzaines de personnes :

Vingt membres du personnel de l'armée indienne, dont un commandant (CO), ont été tués lundi soir dans un violent affrontement avec les troupes chinoises dans la vallée de Galwan, dans l'est du Ladakh, la plus grande confrontation militaire en plus de cinq décennies qui a considérablement aggravé les problèmes de frontière dans une région déjà instable. ...
Des sources gouvernementales ont indiqué que la partie chinoise avait également subi "des pertes proportionnelles", mais a choisi de ne pas spéculer sur le nombre. Une source de l'ANI a émis l'hypothèse qu'au moins 43 soldats chinois ont été grièvement blessés ou tués lors de l'affrontement.

Continuer la lecture

Qui a tué Zia ?


Par Barbara Crossette − 2005 −Source World Policy Journal

De toutes les morts politiques violentes du XXème siècle, aucune de celles qui concernaient les États-Unis ne fut entourée d’autant de zones d’ombres que le mystérieux crash aérien qui tua le président pakistanais Mohammed Zia ul-Haq en 1988. Cette tragédie coûta également la vie à un ambassadeur américain, ainsi qu’à la plupart des membres du haut commandement qui entouraient le général Zia. La liste des coupables potentiels n’a cessé de s’étoffer au fil des années, avec tous les mystères que recèle cette affaire singulière et jamais résolue.

Continuer la lecture

Inde : le vaisseau de Modi heurte l’iceberg du Cachemire


Par M.K. Bhadrakumar − Le 26 juillet 2019 − Source Strategic Culture

2015-03-19_14h09_03Après la dissolution de l’ancienne Union soviétique, l’ajustement de l’Inde, après la guerre froide, à la politique étrangère reposait sur l’idée selon laquelle Delhi devrait s’en tenir au principe proverbial « ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire » pour ce qui concerne les États-Unis.

Continuer la lecture

L’Inde va finir par regretter l’annexion faite aujourd’hui de la province de Jammu-et-Cachemire


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 5 aout 2019

Le gouvernement formé par la droite nationaliste Hindutva et dirigé par le président Narendra Damodardas Modi vient de révoquer l’autonomie du Jammu-et-Cachemire. Cela va entraîner une guerre civile qui pourrait facilement dégénérer en nouveau conflit entre l’Inde et le Pakistan, tous deux dotés d’armes nucléaires.


Jammu & CashemireAgrandir

Continuer la lecture

La volte-face de Trump envers le Pakistan est un moment de vérité pour l’Inde


Par M. K. Bhadrakumar − Le 11 juillet 2019 − Source Indianpunchline.com

bhadrakumar

On ne peut considérer l’annonce faite mercredi par Washington sur la visite aux États-Unis du Premier ministre pakistanais, Imran Khan, que comme un tournant de la politique régionale.

Continuer la lecture

Trump met fin à la guerre en Afghanistan


Par M. K. Bhadrakumar – Le 4 juillet 2019 – Source Indianpunchline.com

bhadrakumar

Il y a plusieurs façons d’interpréter la décision du département d’État des États-Unis mardi de classer l’Armée de libération de Baloutchistan (ALB) comme Specially Designated Global Terrorist (Organisation considérée comme terroriste à l’échelle mondiale), qui impose des sanctions économiques au groupe et à toute personne qui lui est affiliée. Ce qui est absolument certain, c’est qu’il ne s’agit pas d’une décision altruiste de la part de Washington.

Continuer la lecture