Les États-Unis veulent remettre les pieds en Afghanistan


Par Moon of Alabama – Le 9 octobre 2021

Six semaines seulement après avoir quitté l’Afghanistan, les États-Unis veulent y retourner :

Une délégation américaine rencontrera des hauts représentants des talibans à Doha samedi et dimanche, pour une première rencontre en face à face à un niveau élevé depuis que Washington a retiré ses troupes d'Afghanistan et que le groupe extrémiste a pris le contrôle du pays, ont déclaré à Reuters deux hauts responsables de l'administration.

Cette délégation américaine de haut niveau, qui comprendra des responsables du département d'État, de l'USAID et des services de renseignement américains, fera pression sur les talibans pour qu'ils garantissent que les citoyens américains et d'autres personnes puissent quitter l'Afghanistan en toute sécurité et pour qu'ils libèrent le citoyen américain Mark Frerichs, qui a été kidnappé, ont déclaré les responsables.

Continuer la lecture

Le lancement du Grand Reset du « Grand Jeu »


Ce que nous voyons en Afghanistan, c’est un leadership taliban très différent de celui que j’ai connu dans le passé. Ils ont tiré les leçons des erreurs du passé.


Par Alastair Crooke – Le 20 septembre 2021 – Source Al Mayadeen

C’est plus qu’une simple allusion. Lorsque le président Biden a été interrogé cette semaine par des journalistes sur les futures relations entre les talibans et la Chine, il a fait preuve d’une pure schadenfreude 1 : « La Chine a un réel problème avec les talibans », a déclaré Biden. Et pas seulement la Chine, a-t-il ajouté, mais aussi la Russie, l’Iran et le Pakistan. « Ils essaient tous de savoir ce qu’ils vont faire maintenant. Il sera donc intéressant de voir ce qui va se passer ».Driving a ‘Great Game’ Re-set Continuer la lecture

  1. joie malveillante

Pour dénigrer les talibans, NYT et CNN citent un compte Twitter fictif et pondent un article mensonger.


Par Moon of Alabama – Le 28 septembre 2021

Gareth Porter a décrit comment les médias grand public attisent l’hystérie terroriste mondiale pour créer une hostilité post-guerre envers le nouveau gouvernement afghan :

Après la victoire des talibans contre l'armée américaine, les médias grand public américains ont lancé un nouveau récit sur la menace imminente de terrorisme en Afghanistan pour préparer le terrain à de futures interventions militaires. Diffusé de manière étonnamment disciplinée, les médias ont démontré plus clairement que jamais leur coordination avec l'État de sécurité nationale et la promotion de ses intérêts.

Le dénigrement du gouvernement taliban se poursuit.

Aujourd’hui, le New York Times et CNN ont publié une fausse histoire destinée à présenter les talibans sous un mauvais jour :

Continuer la lecture

Une « apocalypse stratégique » en Afghanistan : Un bouleversement sismique en préparation depuis des années


La Chine est plus déterminée à façonner la région que ne le pensent de nombreux analystes.


Par Alastair Crooke – Le 23 août 2021 – Source Strategic Culture

Un énorme événement géopolitique vient de se produire en Afghanistan : l’implosion d’une stratégie occidentale clé pour gérer ce que Mackinder, au 19ème siècle, appelait le Heartland asiatique. Le fait que cela ait été accompli, sans combat et en quelques jours, est quasiment sans précédent. Continuer la lecture

Des jours étranges en perspective


Par James Howard Kunstler – Le 16 Août 2021 – Source kunstler.com

A gauche : La chute de Kaboul, 2021 – A droite : La chute de Saïgon, 1975

Si American Airlines était aux commandes, ils auraient mis toutes les annulations sur le compte de la météo et auraient ensuite donné les bagages enregistrés de tout le monde aux talibans.

Sean Davis, rédacteur en chef, The Federalist, à propos de ce qui se passe dans l’aéroport de Kaboul.

Je suppose que nous avons dû apprendre à nos dépens que l’Afghanistan n’est pas comme le Nebraska. Laissons les autres être cruels à ce sujet (et il y en a beaucoup en ce moment, ailleurs). Le dernier prétendu hégémon qui a essayé d’occuper l’endroit avant nous était l’Union soviétique, qui a découvert douloureusement que l’Afghanistan ne ressemblait pas beaucoup à son Oblast de Kemerovo non plus, et peu après avoir retiré ses troupes en 1989, l’Union soviétique a commencé à s’effondrer – ce qui pousse à se demander : Dans quelle mesure les États-Unis de 2021 ressemblent-ils à l’Union soviétique de ces années-là ?

Continuer la lecture

La débâcle de la sortie d’Afghanistan : incompétence, distraction ou quelque chose de plus sinistre ?


Par Brandon Smith − Le 18 Août 2021 − Source Alt-Market

Mon premier réflexe a été d’ignorer le cirque entourant l’apparente gabegie de Biden concernant le retrait des troupes d’Afghanistan, principalement parce que je pense que cela détourne l’attention du danger bien plus grand des mandats despotiques et des passeports vaccinaux que Biden et ses manipulateurs tentent de faire avancer en ce moment même sur notre sol. Cela dit, j’ai reçu de nombreuses demandes de lecteurs pour discuter de la situation et j’ai trouvé certains aspects du retrait plutôt suspects. L’hypothèse de base est que Biden est sénile et que sa gestion de la sortie est entachée de sa stupidité, mais il y a peut-être plus que ce que l’on croit…

Continuer la lecture

Les plans des États-Unis pour se venger de l’Afghanistan ne mèneront probablement à rien


Par Moon of Alabama – Le 4 septembre 2021

Les États-Unis ne veulent pas la paix en Afghanistan. Il y a deux raisons à cela.

La première est la vengeance.

Qu’une prétendue superpuissance se fasse éjecter d’un pays par une guérilla locale est trop difficile à accepter. Le fait que la retraite se soit produite d’une manière plutôt humiliante, même si elle a été causée par l’incompétence des États-Unis et pas du fait des talibans, ne fait que renforcer ce sentiment.

L’esprit de vengeance était déjà visible dans les derniers jours de l’occupation américaine. Les forces américaines quittant Kaboul ont non seulement détruit les équipements militaires, mais aussi la partie civile de l’aéroport.

Continuer la lecture

La déroute de l’Afghanistan et la « glasnost » américaine


Par Dmitry Orlov – Le 28 Août 2021 – Source Club Orlov

Les événements récents m’ont obligé à interrompre ma programmation habituelle pour vous présenter un rapport sur l’évolution de la situation en Afghanistan et ce qu’elle laisse présager, selon moi, pour les États-Unis. Les États-Unis et l’OTAN ont finalement quitté l’Afghanistan après une occupation qui a duré 20 ans. À l’heure actuelle, ils gardent toujours un pied à l’aéroport international Hamid Karzai de Kaboul, d’où ils tentent de rapatrier leurs ressortissants ainsi que les Afghans qui ont servi l’occupation. Ces collaborateurs craignent désormais pour leur vie face aux talibans, qui ont rapidement pris le contrôle de la quasi-totalité du pays dans le cadre de ce qui est probablement l’opération de changement de régime la moins sanglante que cette partie du monde ait jamais connue.

Continuer la lecture

Les talibans d’aujourd’hui pourraient être véritablement « nouveaux » , et ce changement pourrait transformer le Moyen-Orient


Plus important encore, plutôt que d’avoir une perspective limitée à l’étroit territoire de Kandahar, les nouveaux jeunes dirigeants talibans veulent jouer le « Grand Jeu » stratégique.


Par Alastair Crooke – Le 20 juillet 2021 – Source Al Mayadeen

Une brise subtile souffle ; il est trop tôt pour l’appeler « un vent ». Mais un changement frappant s’est produit – et se produit encore. Est-ce suffisant ? Nous devrions être prudents, à juste titre ; cependant, les talibans que j’ai connus, lorsqu’ils ont commencé à se regrouper – une idée du général Hamid Gul des services de renseignement pakistanais – ne sont pas les talibans d’aujourd’hui. Peut-être devons-nous, nous aussi, éviter de nous enfermer dans des récits éculés. Suhail Shaheen, leur porte-parole, l’a fait remarquer en déplorant la « propagande lancée contre nous », et en laissant entendre que le monde devrait admettre que les talibans ont effectivement changé.Today’s Taliban May Be Truly ‘New’, and the Shift Could Transform the Middle East Continuer la lecture

Les mensonges autour de la guerre en Afghanistan continuent


Par Moon of Alabama – Le 28 août 2021

L’armée américaine a menti pendant 20 ans au sujet de la guerre en Afghanistan. Ne vous attendez pas à ce que, tout à coup, elle dise la vérité.

L’attentat suicide de jeudi à Kaboul et la panique qui a suivi ont tué plus de 150 civils (dont une trentaine de Britanniques-Afghans), 28 combattants talibans et 13 soldats américains.

Avant l’attentat, un porte-parole des talibans avait déclaré à RT qu’ils avaient averti les États-Unis d’une attaque imminente de État Islamique.

le New York Times décrit l’attaque en rapportant les déclarations du Pentagone, :

À 17 h 48, le kamikaze, portant une veste explosive de 25 livres sous ses vêtements, s'est approché du groupe d'Américains qui fouillaient les personnes espérant entrer dans le complexe. Il a attendu, selon les officiels, jusqu'à ce qu'il soit sur le point d'être fouillé par les troupes américaines. Puis il a fait exploser la bombe, qui était d'une taille inhabituelle pour une veste suicide, se tuant lui-même et déclenchant une attaque qui allait faire des dizaines de morts, dont 13 membres des services américains.

Si le kamikaze était si proche du poste de contrôle du périmètre intérieur tenu par les forces américaines, pourquoi tant de talibans, qui tenaient les postes de contrôle du périmètre extérieur, ont-ils été tués lors de l’incident ?

Continuer la lecture