Les États-Unis et le Royaume-Uni lancent une guérilla ethnique au Myanmar pour cibler la Chine


Par Moon of Alabama – Le 6 mai 2021

Si vous vous demandez ce qui se passe au Myanmar, regardez simplement ces cartes.

La Chine a besoin de pétrole mais sa principale voie d’approvisionnement maritime, qui passe par le détroit de Malacca, est vulnérable.

Des oléoducs passant par le Pakistan et le Myanmar offrent des voies alternatives.

Continuer la lecture

Les conséquences stratégiques de l’état d’urgence au Myanmar : le Quad contre la Chine et la Russie?


Par Andrew Korybko − Le 3 février 2021 − Source orientalreview.org

andrew-korybkoLe Tatmadaw a pris la décision d’imposer un état d’urgence pour une durée d’un an, en réponse au refus de la National League for Democracy, anciennement au pouvoir, d’enquêter sérieusement sur les accusations militaires de fraude lors des élections contestées du mois de novembre dernier. Cette décision va temporairement ramener le Myanmar au statut précédent de paria dans la région, et l’exposer aux pressions multi-dimensions exercées par le Quad soutenu par les États-Unis, cela pendant que la Chine et la Russie s’emploient à stabiliser le pays en soutien de sa transition politique vers de nouvelles élections dans douze mois.
Continuer la lecture

Ça n’a pas traîné …


Dix jours seulement après le coup d’État, une révolution de couleur à l’américaine est déjà en cours au Myanmar


Par Moon of Alabama – Le 10 février 2021

Le 1er février, les militaires du Myanmar, les Tatmadaw, ont déclenché un coup d’État. Le président Win Myint et la conseillère d’État Aung San Suu Kyi ont été arrêtés, ainsi que des ministres, leurs adjoints et des membres du parlement. Ils ont été accusés de quelques délits mineurs et seront tenus à l’écart pendant un certain temps. Le parti d’Aung San Suu Kyi, la LND qui avait largement remporté les dernières élections, sera interdit.

Tout cela n’est pas étonnant et ne fera probablement pas une grande différence dans la politique intérieure et à l’égard de ce pays extrêmement complexe :

Continuer la lecture

De deux choses l’une : le CMEC va ou bien fluidifier, ou bien durcir les relations économiques sino-indiennes


Par Andrew Korybko − Le 23 janvier 2020 − Source oneworld.press

andrew-korybko

La réalisation finale du Couloir Économique Chine-Myanmar (China-Myanmar Economic Corridor – CMEC) va soit fluidifier, soit apporter des tensions supplémentaires dans la rivalité économique sino-indienne déjà observée au cours des dernières années ; tout dépendra de la manière dont New Delhi va répondre au dernier projet d’intégration trans-régional porté par Pékin. Quelles que soient les décisions de New Delhi en la matière, une chose est certaine : le CMEC est voué à rebattre les cartes.

Continuer la lecture

Pourquoi les activistes s’intéressent beaucoup aux Rohingyas, et guère aux Cachemiris


Par Andrew Korybko − Le 13 août 2019 − Source eurasiafuture.com

andrew-korybko

Il est tout à fait curieux que la communauté d’activistes internationaux s’intéresse beaucoup plus aux Rohingyas qu’aux Cachemiris, alors que ces deux peuples constituent des minorités musulmanes confrontées à des menaces d’épuration ethnique très ressemblantes ; cela indique que le deux poids, deux mesures pratiqué par ces activistes remonte plus haut qu’il n’y paraît.

Continuer la lecture

Guerres Hybrides 7. Comment les USA pourraient semer le désordre au Myanmar – 4/4


 

Par Andrew Korybko – Le 14 octobre 2016 – Source orientalreview.org

andrew-korybkoCet article constitue la quatrième partie d’une série de quatre. Commencez par lire les articles I, II et III.

Nous avons passé en revue l’ensemble des variables pertinentes à l’étude des Guerres hybrides, pour le Myanmar, et entrons à présent dans la section finale : il s’agit de prévoir les scénarios possibles que ce type de conflit pourrait adopter. Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de rafraîchir la mémoire du lecteur en revenant sur les conditions sous lesquelles une Guerre hybride pourrait être déclenchée dans ce pays. Nous avons ouvert la présente étude en remarquant que le Myanmar est actuellement en cours de mutation rapide vers un gouvernement pro-occidental couplée à une désescalade de la guerre civile qu’il subit ; ces deux facteurs rendent le pays plus intéressant aux yeux de la coalition visant à contenir la Chine, et font du Myanmar un partenaire plus stable pour les projets d’infrastructure transnationale unipolaires menés par l’Inde et le Japon. Dans ce contexte, les USA n’ont pas de raison impérieuse à provoquer une Guerre hybride au Myanmar : tout se déroule à ce stade conformément à leurs intérêts stratégiques fondamentaux.

Continuer la lecture

Guerres Hybrides 7. Comment les USA pourraient semer le désordre au Myanmar – 3/4


Par Andrew Korybko – Le 13 octobre 2016 – Source orientalreview.org

andrew-korybkoCet article constitue la troisième partie d’une série de quatre. Commencer par lire les articles I et II.

Le public non-expert peut se sentir quelque peu dépassé en commençant à s’intéresser aux complexités internes du Myanmar, car la guerre civile dans ce pays est sans doute l’une des plus difficiles du monde à comprendre. Les informations foisonnent quant à la situation ethnique et militaire intérieure du Myanmar, mais la plupart des commentateurs ont tendance à basculer vers un extrême ou vers l’autre quand ils s’emploient à l’expliquer. Par exemple, les narrations des médias dominants simplifient le sujet en le décrivant comme une lutte simple à comprendre entre une « dictature militaire » et des « combattants de la liberté issus des minorités ethniques », cependant que nombre de textes académiques ont une propension à sur-analyser des traits caractérisant l’un, l’autre, ou l’ensemble des parties, ce qui empêtre le lecteur dans un jargon obscur et décourageant.

Continuer la lecture

Guerres Hybrides 7. Comment les USA pourraient semer le désordre au Myanmar – 2/4


Par Andrew Korybko – Le 12 octobre 2016 – Source orientalreview.org ou archive.org

andrew-korybko

Cet article est le deuxième d’une série de 4. Le premier est disponible ici et vous devriez en avoir pris connaissance avant d’entamer celui-ci.

La transition unipolaire

Un pré-conditionnement structurel et social

Malgré l’échec de la Révolution de safran à renverser le régime, l’événement a quand même réussi à envoyer un signal d’alerte aux généraux du Myanmar : ils avaient sous les yeux le scénario typique auquel ils pouvaient de nouveau s’attendre à l’avenir s’ils n’entamaient pas une ré-orientation de leur pays vers les USA. En parallèle, l’accroissement des sanctions décidées par l’occident contre Naypyidaw [Capitale du Myanmar, NdT] avait encouragé le phénomène inverse, en accroissant la dépendance du Myanmar envers la Chine ; et cet effet semble avoir été voulu par les instigateurs des sanctions. Peu après en effet, les USA et leurs vassaux médiatiques commençaient à pousser des récits expliquant que le Myanmar devenait dangereusement dépendant de la Chine, au point de s’assimiler à un pays satellite, en sachant que cette rhétorique entrerait en résonance d’une manière ou d’une autre avec le commandement militaire du pays. Le Myanmar venait d’entrer en relation stratégique avec la Chine au vu des circonstances internationales immédiates, et n’avait jamais eu en tête l’idée d’entrer en dépendance outre mesure d’un pays qui, à ses frontières, venait pendant des décennies d’essayer de le saboter en soutenant des insurgés communistes.

Continuer la lecture

Guerres Hybrides 7. Comment les USA pourraient semer le désordre au Myanmar – 1/4


Par Andrew Korybko – Le 11 octobre 2016 – Source orientalreview.org

andrew-korybko

Le Myanmar constitue le dernier pays membre de l’ASEAN que nous étudierons dans notre série sur les Guerres hybrides : ce pays est de loin le plus propice à l’ensemble de ce méthodes de changement de régime. À dire vrai, depuis son accession à l’indépendance en 1948, ce pays a toujours connu à des degrés divers l’une ou l’autre forme de guerre hybride ;

Image associée

jusqu’en 1988, on a surtout observé ce que l’on peut appeler aujourd’hui des méthodes de guerre non conventionnelle. À partir de cette année, les révolutions de couleur ont été intégrées au modèle de déstabilisation appliqué au pays, et ont constitué l’une des « solutions » à la guerre civile la plus longue du monde. Au passage, ce changement de modèle a permis le ralliement automatique de la communauté internationale (occidentale), et a donné au processus de guerre hybrides les apparats de « justification » nécessaires à l’approbation du grand public, si facile à manipuler.

 

Continuer la lecture

Un nouveau « Kosovo » se prépare-t-il au Myanmar ?


Par James George Jatras – Le 8 septembre 2017 – Source Strategic Culture

Chaque fois que les gouvernements occidentaux et les médias grand public commencent à verser des larmes de crocodile à propos d’une communauté minoritaire de « musulmans pacifiques »© persécutés par un méchant gouvernement non musulman quelque part, et demandent que la « communauté internationale » fasse quelque chose, cela devrait être pris avec une bonne grosse dose de scepticisme. Continuer la lecture