Le sommet de Zelenski a échoué


Par Moon of Alabama – Le 17 juin 2024

Les critiques du dernier spectacle de Zelenski ne sont pas positives :

Continuer la lecture

Les Washingtoniens se dégonflent


Par Dmitry Orlov – Le 5 Juin 2024 – Source Club Orlov

Félicitations, Américains ! Votre choix pour le « leader du monde libre » se porte sur un vieil idiot sénile dont le fils est toxicomane et qui a volé des millions de dollars à l’État via l’Ukraine, la Chine et, qui sait, une foule d’autres pays qui n’ont pas encore été nommés, et sur un autre vieil idiot, non pas sénile mais désormais condamné pour avoir demandé à son avocat (qui est, soit dit en passant, un voleur qui s’est auto-confessé) de donner un peu d’argent à une star du porno pour qu’elle ferme sa sale gueule après avoir eu des relations sexuelles avec ledit vieil idiot (elle ne s’est d’ailleurs pas tue) et – c’est là le véritable crime – d’avoir demandé à son personnel de qualifier le paiement à son avocat de « frais de justice » plutôt que de « dépenses de campagne politique ». En attendant, ce dont l’Amérique a vraiment besoin, c’est de quelqu’un qui soit prêt à faire ce qui est vraiment héroïque : se déshabiller, se barbouiller de la tête aux pieds avec ses propres excréments, se rouler dans des plumes de poulet fraîchement plumées et courir dans les rues de Washington en criant « Je suis votre président ! ». Je pense qu’à ce stade, la plupart des Américains seraient d’accord avec lui parce qu’il ferait l’affaire.

Continuer la lecture

Ukraine : la folle marche de l’Histoire


Par Jean-Luc Baslé − Le 3 Juin 2024

La marche folle de l'histoire - Tuchman, Barbara Wertheim; Vierne ...Tentant de comprendre la guerre au Vietnam, l’historienne américaine Barbara Tuchman publia en 1984 un livre intitulé : « La marche folle de l’Histoire » dans lequel elle s’interrogeait sur les raisons qui conduisirent des rois ou des dirigeants, tel Montezuma, George III et bien d’autres, à poursuivre des politiques contraires à leurs intérêts vitaux en dépit d’alternatives évidentes. La guerre en Ukraine nous le remet en mémoire.

Continuer la lecture

Comment vendre un cadavre


Par Dmitry Orlov – Le 30 Mai 2024 – Source Club Orlov

Aujourd’hui, même les ampoules les plus sombres du monde de la politique, du journalisme et des groupes de réflexion américains et européens ont compris que le projet ukrainien est aussi mort qu’un piquet de clôture. Et pourtant, les journalistes doivent remplir l’espace avec du verbiage afin de passer des publicités, les groupes de réflexion doivent prétendre que leurs groupes de réflexion ont encore du jus d’esprit magique à vendre et, surtout, les politiciens doivent trouver un moyen de se faire réélire, ou du moins de ne pas se faire jeter au sol et frapper dans les côtes, de manière répétée et de droite comme de gauche, par leurs électeurs sans cesse frustrés et exaspérés.

Continuer la lecture

La Russie est sur le point de déborder les défenses de l’Ukraine – Pourquoi n’y a-t-il pas de négociations de paix ?


Par Brandon Smith – Le 14 mai 2024 – Source Alt-Market

Les gouvernements ont recours à deux récits de propagande classiques lorsqu’il s’agit de maintenir l’opinion publique investie dans une campagne de guerre qui ne sert en rien leurs intérêts nationaux :

Premièrement, il y a le mensonge de l’“engagement”, qui dit qu’une fois que l’on soutient un effort de guerre, on doit rester engagé de manière exponentielle, même si cet effort de guerre s’avère inutile. Chaque fois que le public se retire de cette guerre pour reconsidérer son objectif, il est ridiculisé pour avoir potentiellement “risqué des vies” et préparé le terrain pour la défaite. En d’autres termes, vous devez soutenir l’effort aveuglément. Vous n’êtes pas autorisé à examiner le conflit de manière rationnelle, car qui veut être blâmé pour avoir perdu une guerre ?

Continuer la lecture

Ukraine : La Russie ne veut pas d’escalade mais les États-Unis en veulent


Par M.K. Bhadrakumar – Le 31 mai 2024 – Surce Indian Punchline

La guerre par procuration entre les États-Unis et la Russie se trouve à un nouveau point d’inflexion. Le champ de bataille se déplace radicalement vers le territoire russe, ce qui est sans précédent, même pendant la guerre froide. L’évolution de la situation constituera un événement capital dans la politique du XXIe siècle. 

Trois questions fondamentales se posent ici. Premièrement, la stratégie de l’OTAN pour l’avenir, étant donné que l’Occident réalise qu’il n’est pas possible que la Russie soit vaincue en Ukraine ; deuxièmement, la crise constitutionnelle à Kiev, le mandat présidentiel de Vladimir Zelensky ayant pris fin le 21 mai ; et, troisièmement, les intentions de la Russie, qui sont au cœur de tout cela.

Continuer la lecture

Ukraine : l’escalade suicidaire


Par Jean-Luc Baslé − Le 23 Mai 2024

Robert Fico

Le sort des armes est défavorable à l’Ukraine. La défaite est inscrite dans les faits. L’inquiétude des Occidentaux transparaît dans leurs commentaires. Selon Richard Haass, président honoraire du Council on Foreign Relations, l’Ukraine devrait tout à la fois attaquer la Russie sur son sol et négocier un cessez-le-feu avec Moscou ce qui semble quelque peu contradictoire. Loin d’amener les Russes à la table de négociation, ces attaques génèreront une réaction de leur part d’autant plus violente qu’ils connaissent la provenance des missiles utilisés. Jake Sullivan, conseiller à la sécurité nationale, souhaite que l’Ukraine lance une contre-offensive. Cette proposition est irréaliste compte tenu de l’état de l’armée ukrainienne. Cette inquiétude américaine frise la panique en Europe où le premier ministre slovaque, Robert Fico, a été victime d’un attentat en raison de sa décision de ne plus financer l’Ukraine.

Continuer la lecture

Voler l’argent de la Russie


Par Dmitry Orlov – Le 23 Mai 2024 – Source Club Orlov

À la fin du mois d’avril, la Chambre des représentants des États-Unis a adopté une loi qui, si elle est mise en œuvre, permettra à Joe Biden (ou à tout autre candidat qui viendra chauffer son siège) de confisquer les avoirs gelés de l’État russe et de les remettre au régime de Kiev. Ces avoirs représentent environ 7 à 8 milliards de dollars, ce qui est loin d’être suffisant pour acheter à chacun des nombreux hommes de main de Zelensky un appartement avec vue sur la mer à Miami, mais leur confiscation créerait un très mauvais précédent. Auparavant, les seuls cas où les avoirs d’un autre État pouvaient être confisqués étaient les cas de capitulation de cet État à la suite de la perte d’une guerre. Mais les États-Unis et le reste de l’OTAN nient farouchement être en guerre avec la Russie (une guerre par procuration qui utilise les Ukrainiens comme chair à canon – peut-être – ce mot « procuration » faisant la différence entre la vie et la mort pour l’Occident).

Continuer la lecture

Les appels à ce que l’Ukraine frappe le territoire russe avec des armes américaines se multiplient


Par Tyler Durden – Le 24 mai 2024 – Source Zero Hedge

Les responsables américains se font de plus en plus entendre pour permettre à l’Ukraine d’utiliser des armes fournies par Washington pour attaquer le territoire russe.

Mercredi, le président de la Chambre des représentants, Mike Johnson, a fait une déclaration retentissante exprimant son soutien à une telle initiative qui risquerait certainement d’entraîner l’OTAN et la Russie dans un conflit plus direct. Le secrétaire d’État de Joe Biden, Antony Blinken, serait également favorable à un changement de politique.

Continuer la lecture

Ukraine : des drones “abattus” qui atteignent leurs cibles


Par Moon of Alabama – Le 22 mai 2024

Les rapports faisant état de dommages causés par des drones russes en Ukraine sont régulièrement suivis de rapports affirmant que tous les drones ont été abattus.

Via Strana (traduction automatique) :

Les Russes frappent les centrales électriques de Konotop et Shostka dans la région de Sumy – 08:22 – aujourd’hui

Continuer la lecture