Une forme de justice singulière : Le dossier Rosca


Par Arnaud Develay – Le 17 novembre 2017 – Source Flux

Arno Develay

C’était une journée grise et pluvieuse à Chisinau mais la météo était la dernière chose à laquelle Iurie Rosca pensait. Nous venions de quitter le bureau du juge chargé de traiter la première audience portant sur le fond de l’affaire et celle-ci avait été de courte durée : en fin de compte, il avait été convenu que les parties se réuniraient à nouveau le 30 novembre prochain afin de permettre à la Cour d’appel d’examiner la question en suspens concernant la saisie globale de biens immobiliers et d’espèces lors d’une descente matinale effectuée en février dernier par le notoire et tout puissant Bureau du Procureur anti-corruption au domicile de Rosca.

Continuer la lecture de Une forme de justice singulière : Le dossier Rosca

Message de soutien à Iurie Rosca


valerie_bugault

Valérie Bugault – Juin 2018

 Mon cher Iurie, 

La plume étant ma meilleure arme, la plus efficace, c’est par elle que je viendrai te soutenir. Jusqu’à il y a peu, j’ignorais et ton nom et le lieu de situation exact de ton pays, la Moldavie ; petit pays par sa superficie mais grand pays par sa position géographique et par sa culture, à la croisée des chemins de l’Est et de l’Ouest, avec le christianisme comme point de jonction. 

Continuer la lecture de Message de soutien à Iurie Rosca

Iurie Rosca, la dissidence sous pression


Par Iurie Rosca – Le 19 mai 2018

Résultat de recherche d'images pour "Iurie Rosca"
Chers amis,

J’ai de mauvaises nouvelles. Je risque d’aller en prison pour au moins 7 ans, du fait de mon activité politique bien sûr. Une affaire pénale a été ouverte le 21 mars 2017 avec pour prétexte, un trafic d’influence. Le 28 février, ma maison a fait l’objet d’une fouille. Les agents ont ramassé tout l’argent, téléphone portable, ordinateur portable, manuscrits, etc. L’affaire est traitée par le bureau du Procureur anticorruption, un groupe de 15 procureurs et enquêteurs a été formé. Pendant un an, j’ai été suivi par les services de renseignement intérieur, et mon téléphone a été mis sur écoute. Le procureur a décidé de m’interdire de quitter le pays pour toute cette période à partir du 28 février.

Continuer la lecture de Iurie Rosca, la dissidence sous pression

Je plaide pour un protectionnisme rationnel et pour la préservation des valeurs traditionnelles


Le 15 février 2018 − Source flux.md


Entretien accordé en exclusivité au site flux.md par le Président de la République Moldave, Igor Dodon, réalisé par Ghenadie Vaculovschi :

FLUX : – Monsieur le Président, plus d’un an s’est déjà écoulé depuis les élections présidentielles, lors desquelles vous avez remporté une victoire écrasante. Depuis lors, le monde découvre en vous un chef d’État adepte du courant souverainiste. Ce courant prend aussi de plus en plus d’ampleur en Europe occidentale où la souveraineté des États est de jour en jour plus précaire. Quels sont, à votre avis, les facteurs qui mettent en péril la souveraineté de notre pays ?

Igor Dodon : – C’est une question très complexe ; il y de très nombreux éléments, tant internes qu’externes, et, tandis que certains dépendent de nous, d’autres relèvent de la géopolitique régionale et mondiale. Et puisque nous parlons de souveraineté, comme vous l’avez fort justement dit, je donne ma préférence à des politiques visant, d’une part, à conserver les valeurs et les traditions nationales, à l’encontre du courant mondialiste qui devient actuellement de jour en jour plus agressif à l’échelle mondiale. D’autre part, je suis un adepte du protectionnisme économique en ce qui concerne le marché interne. Au moins ces deux éléments de base – les valeurs nationales, notre spécificité nationale, qui nous caractérise en tant que nation civique, en tant qu’État, en tant que citoyens – nous devons tout faire pour les conserver. En même temps, nous avons besoin d’un protectionnisme rationnel, qui nous permette de régler nos problèmes économiques internes : la création d’emplois, etc.

Continuer la lecture de Je plaide pour un protectionnisme rationnel et pour la préservation des valeurs traditionnelles

Chișinău – Discours de Levan Vasadze


Par Levan Vasadze – Le 16 décembre 2017

Deuxième colloque de Chișinău (15-16 décembre 2017)

Résultat de recherche d'images pour "Levan Vasadze"
Chers amis,

C’est pour moi un honneur et un plaisir de revenir à Chișinău pour la deuxième fois cette année. Quelle année moldave pour moi grâce au président Dodon et à mon cher ami Iurie Rosca !

Nous nous réunissons ici aujourd’hui, entre autre, pour commencer à conceptualiser l’économie, l’une des sept composantes de ce que j’ai appelé le récit affirmatif de la tradition lors de ma précédente visite ici.

Clairement, c’est mieux fait par les économistes professionnels et les scientifiques, qui, maintenant, se rendent compte que la science économique libérale est largement fausse. Bien sûr, c’est encore une espèce rare d’économistes, bien qu’avec l’évidence croissante d’une crise mondiale artificielle, je suppose, de plus en plus de scientifiques de ce genre se joindront à notre discours. En attendant, nous devrions tous participer.

Continuer la lecture de Chișinău – Discours de Levan Vasadze

Chișinău – Discours de Manuel Ochsenreiter


Par Manuel Ochsenreiter – Le 16 décembre 2017

Deuxième colloque de Chișinău (15-16 décembre 2017)

Résultat de recherche d'images pour "Manuel Ochsenreiter"
Cher Monsieur le Président, chers invités, chers collègues,

C’est une habitude très régulière de voir les orateurs officiels allemands s’excuser dans les pays étrangers pour le passé de l’Allemagne. Heureusement je ne suis pas fonctionnaire !

Alors pardonnez-moi s’il vous plaît de ne pas suivre cette règle de fer des interventions allemandes à l’étranger. Je pense que notre problème aujourd’hui n’est pas notre passé. Nos problèmes sont les événements du temps présent, ceux d’aujourd’hui, pas d’hier. En d’autres termes, les fonctionnaires allemands s’excusent pour la Seconde Guerre mondiale alors qu’ils planifient et mènent une politique de nuisance contre notre continent européen, alors qu’ils imposent un système de colonialisme financier libéral à l’Europe de l’Est et du Sud-Est et se préparent à une nouvelle confrontation sérieuse avec le monde russe. C’est – je ne trouve pas d’autre terme – de l’hypocrisie.

Continuer la lecture de Chișinău – Discours de Manuel Ochsenreiter

Chișinău – Une quête pour la survie


Sur le quatrième monde, ou le retour de la politique.


Par Hervé Juvin – Le 17 décembre 2017

Deuxième colloque de Chișinău (15-16 décembre 2017)

Résultat de recherche d'images pour "Hervé Juvin"

Quel est le monde dans lequel nous entrons ? Quel est le monde dans lequel nous nous engageons à vivre ?

Les organisateurs de ce colloque ont eu raison lorsqu’ils ont choisi ce sujet : la quatrième économie. Mais je ne suis pas sûr qu’ils aient raison s’ils veulent que nous limitions notre champ d’application aux seuls problèmes économiques actuels.

Ma réponse sera : le monde conduit par l’économie est le vieux monde. Nous ne regardons pas seulement l’échec misérable des institutions de Bretton Woods et de l’ordre libéral de l’Occident. Non seulement nous assistons à l’effondrement de la finance globalisée et des marchés interconnectés, mais aussi à celui d’un système dirigé par les Américains. Nous sommes les témoins de la fin de l’économie telle que nous la connaissions. Vous dites : économie ? Dites politique, idiot ! 1

Continuer la lecture de Chișinău – Une quête pour la survie

  1. Référence à la phrase de Clinton, It’s the economy, stupid !

Chișinău – Discours de Ivan Blot


Par Ivan Blot –− Le 15 décembre 2017

Deuxième colloque de Chișinău (15-16 décembre 2017)

Résultat de recherche d'images pour "Ivan Blot"

Je félicite la Moldavie, le président M. Igor Dodon, l’Université populaire, le Mouvement eurasien international et le Comité Jean Parvulesco qui nous accueillent pour débattre sur un thème si important, la quatrième théorie économique.
 
Le capitalisme financier actuel est une variante d’un système métaphysique dominant qui a l’ambition de remplacer notre civilisation chrétienne. Ce système a été appelé « Gestell » arraisonnement utilitaire, par le philosophe allemand Heidegger, inspiré notamment d’Aristote.

Continuer la lecture de Chișinău – Discours de Ivan Blot

Chișinău – Sortez le pétrole du pétrodollar, sortez le dollar du narcodollar


Par Bogdan Herzog Le 15 décembre 2017

Deuxième colloque de Chișinău (15-16 décembre 2017)

Résultat de recherche d'images pour "Bogdan Herzog"J’ai récemment lu l’interview du professeur Douguine dans le magazine The Economist. C’est une interview très intéressante qui permet d’exprimer notre vision du monde à un public plus large, non eurasiste. J’ai envoyé cet article moi-même à un certain nombre de personnes et il a été loué même par des gens qui n’ont pas nécessairement la même perception de la réalité que nous. Le professeur apparaît comme un intellectuel très distingué, un digne adversaire du libéralisme et cela peut être apprécié par les gens neutres et même par nos ennemis.

Continuer la lecture de Chișinău – Sortez le pétrole du pétrodollar, sortez le dollar du narcodollar

Chișinău – Discours de Gianluca Savoini


Par Gianluca Savoini − Le 15 décembre 2017

Deuxième colloque de Chișinău (15-16 décembre 2017)

Résultat de recherche d'images pour "Gianluca Savoini images"
Au printemps prochain en Italie, nous aurons des élections politiques qui seront décisives non seulement pour nous mais pour toute l’Europe. D’un côté, il y aura la gauche globaliste, servante de la grande finance internationale, anti-russe, anti-chrétienne, favorable au mariage homosexuel, pro-immigrés, représentée par le Parti démocrate. De l’autre côté, il y a une droite souverainiste, anti-globaliste, favorable à la défense de la famille, fière des traditions historiques européennes, contre les migrants clandestins, représentée par la Ligue du Nord. Ce parti sera allié avec deux autres partis conservateurs, plus d’autres encore : Fratelli d’Italia (Giorgia Meloni) et Forza Italia (Silvio Berlusconi).

Continuer la lecture de Chișinău – Discours de Gianluca Savoini