Washington adresse un ultimatum à Ankara


Le 31 mai 2019 – Source Oriental Review

Turkey's President Recep Tayyip Erdogan, listens during a joint news statement with Croatia's President Kolinda Grabar-Kitarovic, following their meeting at the Presidential Palace in Ankara, Turkey, Tuesday, Jan. 9, 2018. Grabar-Kitarovic is on an official visit in Turkey. (AP Photo/Burhan Ozbilici)
Recep Tayyip Erdogan


Les USA ont laissé deux semaines à la Turquie pour qu’elle revienne sur son contrat d’achat de systèmes de défense russes S-400. Si la Turquie ne se soumet pas à ces exigences, elle peut s’attendre à un éventail de conséquences désagréables.
Continuer la lecture de Washington adresse un ultimatum à Ankara

Washington veut-il interdire à l’Europe de développer ses propres armes ?


Par Sputnik News − Le 14 mai 2019

El pais

La partie américaine a menacé l’UE de conséquences économiques et politiques si cette dernière continuait de développer ses propres programmes d’armement, relate El Pais.

Continuer la lecture de Washington veut-il interdire à l’Europe de développer ses propres armes ?

Proposition de Trump sur les armes : sur le fond, c’est de course à l’espace qu’il s’agit


Par Andrew Korybko – Le 26 avril 2019 – Source eurasiafuture.com

andrew-korybko

Il n’y a rien à redire quant à l’esprit derrière la proposition de Trump sur les armes, mais épluchez quelques couches stratégiques et il apparaît clairement que l’enjeu de fond en est la course à l’espace, et un affaiblissement du partenariat stratégique russo-chinois.

Continuer la lecture de Proposition de Trump sur les armes : sur le fond, c’est de course à l’espace qu’il s’agit

La querelle entre les États-Unis et la Turquie s’envenime


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 4 avril 2019

Les deux tweets ci-dessous sont une mise à jour du récent article sur les problèmes de la Turquie et sur la manière dont ils vont changer la dynamique dans le gouvernorat d’Idleb infesté de Djihad en Syrie.

Les États-Unis menacent de ne pas livrer les avions de combat F-35 commandés par la Turquie, parce que celle-ci a également acquis le système de défense antiaérien S-400 de fabrication russe. Nous avons dit que cela aurait pour conséquence une nouvelle victoire pour la Russie :

Continuer la lecture de La querelle entre les États-Unis et la Turquie s’envenime

Un désastre militaire. La Russie et la Chine écrasent les États-Unis dans une simulation de combat.


Comment Washington va-t-il y remédier ?


Par David Axe – Le 11 mars 2019 – Source The National Interest

L’armée américaine continue de se faire botter les fesses pendant les simulations de guerre, a déclaré un analyste au journaliste de Breaking Defense, Sydney Freedberg Jr. Il en coûterait 24 milliards de dollars par an pour régler les problèmes les plus importants, selon le même analyste.

Continuer la lecture de Un désastre militaire. La Russie et la Chine écrasent les États-Unis dans une simulation de combat.

Un qu’aimerait bien avoir l’air mais qu’a pas l’air du tout…


…qu’essaie de relancer la guerre des étoiles de Reagan »


Par Moon of Alabama − Le 18 janvier 2019

2015-05-21_11h17_05Le 12 décembre 2001, le président Bush s’est retiré du traité sur les missiles anti-balistiques. En vertu du traité ABM de 1972, l’Union soviétique et les États-Unis étaient convenus de ne déployer qu’un seul système de missile antimissile balistique. Cette limite ayant disparue, les États-Unis ont commencé à mettre en place un système mondial de défense antimissile en Alaska et en Californie, conçu pour se défendre contre les missiles russes en approche.

Continuer la lecture de Un qu’aimerait bien avoir l’air mais qu’a pas l’air du tout…

Ce n’est pas qu’une guerre commerciale, ce n’est pas que la Chine. C’est aussi la Russie.


Par Alastair Crooke – Le 24 décembre 2018 – Source Strategic Culture

Il ne s’agit pas d’une simple guerre commerciale : derrière se cache une guerre technologique, et encore derrière se dessine le spectre d’une course aux armements totale, depuis l’espace jusqu’à l’internet.

Comme le dit un officier américain, « des quantités de données et d’informations, voilà le carburant de la guerre contemporaine ». « Quelles sont les missions que nous développons dans l’espace de nos jours ? Diffuser de l’information, donner accès à des canaux de communication ; en cas de conflit, on coupe l’accès de nos adversaires à l’information. » Ainsi, la nouvelle course aux armements se joue autant sur le maintien et l’expansion de l’avantage technologique des États-Unis dans les domaines du développement des puces informatiques, du calcul quantique, du big data et de l’intelligence artificielle appliquée à l’armement, que sur le maintien d’une avancée technologique appliquée au domaine économique : la domination des standards industriels des produits de grande consommation et des gadgets intelligents que nous achèterons tous. Continuer la lecture de Ce n’est pas qu’une guerre commerciale, ce n’est pas que la Chine. C’est aussi la Russie.

La bataille verbale entre le Kremlin et Pompeo fait rage…


…sur fond de déploiement de bombardiers nucléaire russes au Vénézuela.


Tyler DurdenPar Tyler Durden – Le 11 décembre 2018 – Zero Hedge

Le secrétaire d’État Mike Pompeo a critiqué la Russie pour avoir envoyé deux bombardiers Tu-160, à longue autonomie et capacité nucléaire,  » à l’autre bout du monde « , c’est-à-dire au Venezuela, dans des commentaires twittés lundi soir. Le Kremlin a confirmé que les avions avaient déjà atterri à l’aéroport international Simon Bolivar du Venezuela, dans la capitale de Caracas, ce même jour.

« Les Russes et les Vénézuéliens devraient réaliser ce qu’il en est : deux gouvernements corrompus qui gaspillent les fonds publics et étouffent la liberté de leur peuples qui souffrent « , a déclaré Pompeo.

Deux bombardiers stratégiques lourds Tupolev Tu-160 de l’armée de l’air russe sont arrivés au Venezuela, en provenance de Russie soit un vol de 10 000 kilomètres.

Continuer la lecture de La bataille verbale entre le Kremlin et Pompeo fait rage…

Course aux armements effrénée des États-Unis : les options de la Russie


Andrei AkulovPar Andreï Akulov – Le 22 octobre 2018 – Source Strategic Culture

Avec l’annonce de la décision du président Trump de se retirer du traité INF, la question de la réponse de la Russie est mise au premier plan. Premièrement, la décision des États-Unis doit encore être officialisée. Elle peut être reconsidérée.

Responding to US Unleashing Unfettered Arms Race: Russia’s Options

Continuer la lecture de Course aux armements effrénée des États-Unis : les options de la Russie

La planète en guerre


La militarisation du monde par les États Unis, vue de l’intérieur par un officier de carrière.


Par Danny Sjursen – Le 20 novembre 2018 – Source Unz Review

Le militarisme américain a déraillé – et un officier en milieu de carrière aurait dû s’en douter. Au début du siècle, l’armée américaine s’était logiquement concentrée sur la contre-insurrection car elle faisait face à diverses guerres assez floues et apparemment sans fin dans tout le Grand Moyen-Orient et dans certaines parties de l’Afrique. En 2008, de retour d’Irak, alors que j’étais encore capitaine et que j’étudiais à Fort Knox, au Kentucky, nos scénarios d’entraînement étaient généralement axés sur le combat urbain et ce qu’on appelait des missions de sécurité et de stabilisation. Nous y prévoyions d’attaquer un centre ville fictif, d’y détruire les combattants ennemis, puis de passer à la pacification et aux opérations « humanitaires ».

Continuer la lecture de La planète en guerre