Roumanie : Révolte, en effet. Mais révolte de qui contre qui?


Par Modeste Schwartz Le 13 février 2017 – Source Visegrad Post 

Nous constatons que la plupart des médias internationaux rapportent incorrectement la situation actuelle en Roumanie, se contentant de montrer le spectacle d’une minorité représentée par le seul président Iohannis et les manifestants organisés par lui. Les médias ne comprennent pas ou déforment délibérément les véritables événements et leurs enjeux.

C’est pourquoi nous souhaitons vous éclairer sur ce qui se passe vraiment en Roumanie depuis les élections législatives du 11 décembre 2016, qui ont été remportées d’une manière très nette par le Parti social-démocrate, PSD, (45,5%), lequel a réussi à former une coalition stable au Parlement (65,5%).

Continuer la lecture de Roumanie : Révolte, en effet. Mais révolte de qui contre qui?

Trump, les États-Unis et l’Europe (2/2)


Il faut que tout change pour que rien ne change. Tancrède dans Le Guépard, film de Visconti


Par Werner Rügemeier – Le 25 janvier 2017 – Source attac-koeln

La chancelière allemande a expliqué à propos de l’entrée en fonction de Trump : « Nous, Européens tenons notre destin entre nos mains. » Cette affirmation populiste de la figure politique la plus importante du capitalisme transatlantique en Europe se révèle contraire aux faits. En outre, des investisseurs, des agences, des militaires et des services de renseignement dont les siège sont aux États-Unis agissent aussi de manière assez indépendante de « leurs » gouvernements. Les lunettes roses d’Obama et de Clinton ont faussé cette vision dans l’Union européenne, en particulier en Allemagne. Continuer la lecture de Trump, les États-Unis et l’Europe (2/2)

Trump, les États-Unis et l’Europe (1/2)


Il faut que tout change pour que rien ne change. Tancrède dans Le Guépard, film de Visconti


Par Werner Rügemeier – Le 25 janvier 2017 – Source attac-koeln

La chancelière allemande a expliqué à propos de l’entrée en fonction de Trump : « Nous, Européens tenons notre destin entre nos mains. » Cette affirmation populiste de la figure politique la plus importante du capitalisme transatlantique en Europe se révèle contraire aux faits. En outre, des investisseurs, des agences, des militaires et des services de renseignement dont les sièges sont aux États-Unis agissent aussi de manière assez indépendante de « leurs » gouvernements. Les lunettes roses d’Obama et de Clinton ont faussé cette vision dans l’Union européenne, en particulier en Allemagne. Continuer la lecture de Trump, les États-Unis et l’Europe (1/2)

Trump, Brexit et la guerre contre l’UE


Par Philippe Grasset – Le 29 janvier 2017 – Source Dedefensa

Plus les jours passent, et plus les actes de Trump, suivis de certains de ceux qu’il met en place dans le gouvernement, montrent d’extraordinaires évolutions de la politique des USA avec cette nouvelle administration, dans un sens antiSystème ouvert et proclamé, notamment et essentiellement grâce à la puissance du système de la communication. Ainsi de cette interview de l’ambassadeur pressenti des USA auprès de l’UE, dont les propos au cours d’une interview de la BBC sont totalement destructeurs et déstructurants. Continuer la lecture de Trump, Brexit et la guerre contre l’UE

Où va l’Allemagne ?


Par Alex – Le 10 janvier 2016 – Source Club Orlov

Il y a environ un an, dans un état de désespoir et de danger imminent, j’ai écrit un article que Dmitry a eu la gentillesse de publier sur son blog intitulé Stratégie de sortie pour les traitres. Cet article est une mise à jour. Rien n’a changé fondamentalement, mais beaucoup de chose sont arrivées, et la situation ne s’est améliorée que sur un seul petit point.

Continuer la lecture de Où va l’Allemagne ?

Berlin pourrait-être le terminus du train de la mondialisation

The ‘Battle of Berlin’ Will Be Last Stand of Globalism


Wayne Madsen

Par Wayne Madsen – Le 2 novembre 2016 – Source Strategic Culture

Le président du Parlement européen, Martin Schulz, quitte son poste à Strasbourg et cherche à occuper un poste plus important à Berlin. Schulz, qui, en 2003, a été comparé par le Premier ministre italien Silvio Berlusconi à un garde nazi de camp de concentration – un Kapo – semble prêt à prendre la barre du Parti social-démocrate (SPD), dans une manœuvre pour empêcher l’Allemagne de rejoindre les rangs des nations anti-Union européenne en Europe.

Continuer la lecture de Berlin pourrait-être le terminus du train de la mondialisation

Les temps changent…


Voici pourquoi la Russie peut espérer de meilleurs moments dans ses relations avec l’Europe


Bhadrakumar

Par M. K. Bhadrakumar – Le 29 novembre 2016 – Source Indian Punchline

La politique européenne est à un point d’inflexion. La marche des événements semble favoriser la Russie, annonçant de bons moments dans un avenir pas trop lointain, pour les liens de la Russie avec l’Europe. Certes, Moscou peut voir avec satisfaction l’issue de la primaire du parti républicain en France de dimanche dernier, qui a vu la nomination de François Fillon comme candidat des conservateurs à l’élection présidentielle de mai.

Continuer la lecture de Les temps changent…

Nous vivons en pleine guerre mondiale et nous ne savons pas qui est l’ennemi


Nous vivons au milieu d’une guerre mondiale. Mais, horreur, on ne sait plus qui est ami ou ennemi.


Le 5 novembre 2016 – Source Neue Wirtschafts Nachrichten

Les présidents Poutine et Obama en septembre 2015 à New York

«Nous sommes face à une Troisième Guerre mondiale rampante», a déclaré l’ancien vice-chancelier autrichien Erhard Busek dernièrement cet automne, dans une interview pour le portail internet Euractiv.

En effet, le monde est aujourd’hui plus belliqueux que jamais. La possibilité de mener des guerres avec des «moyens modernes» a éveillé l’envie de nombreux gouvernements de provoquer des changements par la force. Le caractère des conflits armés a notamment dramatiquement changé. Les systèmes d’armement ne sont plus commandés par des soldats, mais par des spécialistes en informatique. Continuer la lecture de Nous vivons en pleine guerre mondiale et nous ne savons pas qui est l’ennemi

Complots à ciel ouvert…


… ou comment les groupes de réflexion liés à l’OTAN contrôlent la politique européenne des migrants

L'Allemagne est-elle, comme l'a dit Zbigniew Brzezinski, un vassal de la puissance américaine dans le monde d'après 1990 ? À ce jour, tout montre que c’est le cas. Le rôle des think tanks liés aux États-Unis et à l’OTAN est central pour bien comprendre la façon dont la République fédérale d'Allemagne et l'Union européenne sont effectivement contrôlées par derrière le rideau de l'Atlantique...

Par William Engdahl – Le 27 avril 2016 – Source New Eastern Outlook.

Les vagues de migrants fuyant les guerres touchant la Syrie, la Libye, les attentats de Tunisie et d’autres pays musulmans déstabilisés par les Révolutions de Couleur du Printemps arabe menées par Washington ont créé le plus grand bouleversement social qu’a connu l’Union européenne depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Maintenant, il est devenu clair pour la plupart que quelque chose de sinistre est en cours de réalisation, quelque chose qui menace de détruire le tissu social et l’essence même de la civilisation européenne. Ce que peu de gens réalisent, c’est que tout ce drame est orchestré, non pas par la chancelière allemande Angela Merkel ou par des bureaucrates anonymes de la Commission européenne, mais par une cabale de think tanks liés à l’OTAN.

Continuer la lecture de Complots à ciel ouvert…

Les ONG de Soros, ou comment tailler en pièces les libertés en Géorgie


Par Phil Butler – Le 16 avril 2016 – Source New Eastern Outlook

George Soros est un homme qui a réussi, tout du moins en termes de fortune et de pouvoir. Cette légende des hedge funds a décuplé son influence par l’intermédiaire de ses fondations Open Society, au point d’être en mesure de disséminer ses idées et de contraindre des gouvernements dans plus de 40 pays. Voici une analyse de la façon dont l’idéologie de Lebensraum de l’Empire que promeut Soros est en train de redessiner le paysage de la société civile en Géorgie.  Continuer la lecture de Les ONG de Soros, ou comment tailler en pièces les libertés en Géorgie