Merkel survivra à la Coronapocalypse, mais pas l’UE


Par Tom Luongo − Le 20 avril 2020 − Source Strategic Culture

Tom LuongoPeu importent mes efforts pour creuser la tombe politique de la chancelière allemande Angela Merkel, elle s’avère plus apte à rester en vie qu’un cafard dans un tas de bois. Et le récent combat entre les membres de l’Union européenne au sujet des «Coronabonds» [Obligations européennes mutualisant les dettes des membres de l’UE] lui a encore donné une occasion pour échapper à son élimination politique.

German Chancellor Angela Merkel gives a media statement on the spread of the new coronavirus disease (COVID-19) at the Chancellery in Berlin, Germany, March 22, 2020. Michel Kappeler/Pool via REUTERS TPX IMAGES OF THE DAY - RC24PF9IBOJE
La chancelière allemande Angela Merkel fait une déclaration aux médias sur la propagation de la nouvelle maladie à coronavirus (COVID-19) à la Chancellerie de Berlin, Allemagne, le 22 mars 2020. Michel Kappeler / Pool via REUTERS

Continuer la lecture de Merkel survivra à la Coronapocalypse, mais pas l’UE

Effondrement : Où peut-on trouver un refuge sûr ?


Est-il logique d’avoir un bunker bien garni dans les montagnes pour échapper à l’effondrement ?


Par Ugo Bardi – Le 6 avril 2020 – Source CassandraLegacy

Parfois, on a l’impression que le monde ressemble à une histoire d’horreur, un peu comme « L’ombre sur la bouche » de Lovecraft… Image de F.R. Jameson.

Étant le collapsologue que je suis, il y a quelques années, j’ai eu l’idée de m’acheter une sorte de refuge dans les montagnes, un endroit où moi et ma famille pourrions trouver refuge si (et quand) l’effondrement redouté devait frapper notre civilisation (comme on dit, quand le Nutella frappe le ventilateur). C’est une idée typique des gens qui craignent l’effondrement : fuir les villes que l’on s’imagine être les endroits les plus vulnérables dans un scénario à la Mad Max.

Continuer la lecture de Effondrement : Où peut-on trouver un refuge sûr ?

Les Italiens ne chantent plus. Pas de blague pour ce 1er avril


Par Ugo Bardi – Le 1er avril 2020 – Source CassandraLegacy

Données fournies par Aldo Piombino

Voici les dernières données sur l’épidémie de COVID-19 en Toscane. Des données similaires décrivent également la situation en Italie. La propagation de l’épidémie a été contenue, mais les vrais problèmes commencent maintenant.
Continuer la lecture de Les Italiens ne chantent plus. Pas de blague pour ce 1er avril

Les États-Unis et la Chine sont-ils piégés dans une guerre hybride ?


Les retombées de la pandémie du Covid-19 mettent les États-Unis et la Chine sur des trajectoires de collision


Par Pepe Escobar − Le 17 mars 2020 − Source Asia Times

Pepe EscobarParmi les innombrables effets géopolitiques bouleversants du coronavirus, l’un d’eux est déjà évident. La Chine s’est repositionnée. Pour la première fois depuis le début des réformes de Deng Xiaoping en 1978, Pékin considère ouvertement les États-Unis comme une menace, comme l’a déclaré il y a un mois le ministre des Affaires étrangères Wang Yi lors de la Conférence de Munich sur la sécurité pendant le pic de la lutte contre le coronavirus.

2020-03-19_11h32_38
Illustration : Asia Times

Continuer la lecture de Les États-Unis et la Chine sont-ils piégés dans une guerre hybride ?

Quelques développements politiques récents qui ne devraient pas passer inaperçus

Par The Saker − Le 25 mars 2020 − Source Unz Review via thesaker.is

2015-09-15_13h17_31-150x112La pandémie COVID19 / SARS-CoV-2 est, à tous égards, une immense crise planétaire qui va probablement changer pour toujours le monde dans lequel nous vivons. Pourtant, il y a d’autres problèmes qui ne sont peut-être pas aussi dramatiques et importants, mais qui méritent de ne pas être oubliés. En voici quelques-uns.

Continuer la lecture de Quelques développements politiques récents qui ne devraient pas passer inaperçus

Florence frappée par le Coronavirus : La malédiction de l’hyperspécialisation


Par Ugo Bardi – Le 9 mars 2020 – Source CassandraLegacy

Comme le panda géant, l’économie de Florence est en danger d’extinction

Florence est comme le Panda chinois : une créature hautement spécialisée dans les ressources qu’elle exploite. Les pandas ont besoin de bambou, Florence a besoin de touristes. Pas de bambou, les pandas meurent. Pas de touristes, et bien…
 
De nos jours, marcher dans le centre-ville de Florence me rappelle mon enfance, quand Florence n’était pas pleine de touristes. C’est une expérience fantomatique : il n’y a presque personne. Les quelques Florentins qui se promènent dans les rues ont l’air perplexe, comme s’ils se demandaient « et maintenant ? » Toute l’Italie est comme ça, figée : les écoles et les universités sont fermées, la plupart des restaurants ont fermé et les trains et les bus roulent presque à vide.

L’armée russe envahit l’Italie


Et se précipite à Bergame.


 

Par Andrei Martyanov − Le 25 mars 2020 − Source Reminiscence of the Future

Non, vraiment, le contingent russe des Forces de défense radiologique, chimique et biologique (RHBZ) se déploie dans l’une des régions les plus touchées d’Italie, autour de la ville de Bergame.

Les reporters du réseau russe Vesti (Russia 1) sont également présents pour documenter cet acte d’agression.

Continuer la lecture de L’armée russe envahit l’Italie

L’Italie sous l’attaque du coronavirus


Le retour des propagateurs de la peste


Par Ugo Bardi – Le 22 février 2020 – Source CassandraLegacy

Cet article traite de la réaction de l’Italie à la diffusion des épidémies COVID-19 arrivées ces derniers jours dans les régions du nord du pays. Entre autres effets, elle a généré une vague de haine sur les médias sociaux comparable à ce qui s’était passé en Italie au moment de la peste bubonique, à Milan au XVIIe siècle. Cette épidémie a été largement attribuée à de mauvais propagateurs de la peste (« untori »), à tel point qu’une « colonne infâme » – illustrée ci-dessus – a été érigée pour commémorer l’exécution de deux d’entre eux.

Continuer la lecture de L’Italie sous l’attaque du coronavirus

1914-18 : les conséquences économiques de la paix, cent ans plus tard


Par Edward W. Fuller − Le 12 décembre 2019 − Source Mises Institute

external-content.duckduckgoNous sommes au centenaire de la publication du livre de John Maynard Keynes « Les conséquences économiques de la paix ». Cet ouvrage a été décrit comme « l’un des livres les plus influents du XXe siècle » 1. Il a fait de Keynes l’économiste le plus célèbre du monde, et il a été à l’origine de son influence massive sur l’économie du XXe siècle. Beaucoup des critiques les plus durs de Keynes le considèrent comme son seul bon livre. Cependant, on peut affirmer que « Les conséquences économiques de la paix » est son pire ouvrage. A l’occasion de son centenaire, il convient de réévaluer l’œuvre et son influence.

Continuer la lecture de 1914-18 : les conséquences économiques de la paix, cent ans plus tard

  1. Robert Skidelsky, John Maynard Keynes: Hopes Betrayed (New York: Viking, 1983), p. 384.

La trêve de Noël de la Première Guerre mondiale


Par Will Grigg − Le 21 décembre 2019 − Source The Libertarian Institute

Pendant une période tragiquement courte, l’Esprit du Prince de la paix a étouffé les exigences meurtrières de l’État.

Screen-Shot-2019-12-21-at-8.17.06-AMEn août 1914, les grandes puissances européennes se sont lancées dans la guerre avec une joyeuse insouciance. L’Allemagne, une puissance montante aux vastes ambitions, a écrasé la Belgique, cherchant à mater la France rapidement avant que la Russie ne puisse se mobiliser, évitant ainsi la perspective d’une guerre sur deux fronts. Des milliers de jeunes Allemands, anticipant un conflit de six semaines, sont montés à bord des trains de troupes chantant le refrain optimiste : «Ausflug nach Paris. Auf Widersehen auf dem Boulevard.» : «Excursion à Paris. A bientôt sur le Boulevard. »

Continuer la lecture de La trêve de Noël de la Première Guerre mondiale