Enjeux géopolitiques du Japon pour le XXIe siècle


Par Andrew Korybko − le 20 octobre 2017 − source geopolitica.ru

Le Japon, équivalent asiatique de la Grande Bretagne, constitue de par son emplacement géographique une anomalie stratégique du supercontinent eurasiatique, ce qui a considérablement influencé ses décisions politiques au cours des siècles et l’a façonné comme puissance historiquement maritime. Ce pays d’Orient choisit prudemment, au sortir de la restauration de Meiji en 1868, de s’occidentaliser sélectivement, ce qui lui apporta une croissance importante, en tête de ses compétiteurs régionaux, et le fit émerger comme grande puissance en soi. La stratégie générale japonaise était de devenir véritablement la Grande Bretagne asiatique, c’est à cette fin que le pays s’efforça de se tailler un empire dans l’hémisphère Est, par des conquêtes brutales et une stratégie « diviser pour mieux régner », qui allait lui permettre de remplacer ses homologues européens en tant que puissance dominante de cette région du monde. Continuer la lecture de Enjeux géopolitiques du Japon pour le XXIe siècle

George Friedman : l’UE est de moins en moins fiable et prévisible


Les États-Unis et l’UE sont partenaires – et pourtant, les États-Unis ne peuvent plus voir l’Otan comme l’élément de liaison avec l’Europe, explique George Friedmann dans une interview exclusive avec EurActiv

Préambule

Nous vous présentons ici, pour ses vertus pédagogiques indiscutables, et malgré les libertés prises avec la vérité historique, un condensé de la perversité de la "pensée" d'un néocon US raffiné - au sens US du mot c'est à dire imprégné d'une inculture suffisamment satisfaite et arrogante pour s'afficher en ignorant les actions criminelles de la CIA partout dans le monde et aujourd'hui encore en Europe, au sein du réseau Gladio de l'Otan. Cet caricature d'expert en géopolitique, éminemment respecté par ses pairs, est un exemple parfait du zombie-système, engoncé dans son inculpabilité béate, qu'affectionne tellement Philippe Grasset sur son site dedefensa.org

Non content d'avoir mis, depuis deux siècles, et plus activement depuis soixante dix ans, la planète à feu et à sang, allumant partout des incendies qu'il n'a jamais su éteindre, le pompier pyromane, dans l'incarnation des États-Unis d'Amérique, reproche au ROW (Rest of the World, c.a.d pas eux) d'être incapable de remettre de l'ordre chez lui après qu'ils aient, eux, courageusement plié bagage après leurs forfaits. Comme disait le regretté Michel Audiard par la voix du non moins regretté Lino Ventura dans le film "Les tontons flingueurs" : "les cons ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnait".

Le Saker Francophone
George Friedman

Par George Friedman – Le 15 janvier 2016 – Source EurActiv

George Friedman est un politologue américain et auteur. Ancien officier, chef des services secrets, il est le fondateur de Stratfor où il travaillait comme surveillant financier et président du conseil d’administration. Il vient récemment de vendre ses parts dans Stratfor et a créé Geopolitical Futures, un nouveau service d’information mondial.

Friedman s’est entretenu avec le rédacteur en chef de EurActiv, Georgi Gotev. Continuer la lecture de George Friedman : l’UE est de moins en moins fiable et prévisible

Neuvième semaine de l’intervention russe en Syrie : l’Empire contre-attaque


«Voilà cinquante ans, les rues de Leningrad m’ont appris une leçon, si le combat est inévitable, frappez le premier»

Vladimir Poutine


2015-09-15_13h17_31Par le Saker original – Le 5 décembre 2015 – Source thesaker.is

Vu le succès remarquable de l’intervention russe en Syrie, du moins jusqu’à présent, ce n’aurait pas dû être une surprise que l’Empire anglosioniste contre-attaque. La seule question était de savoir comment et quand. Nous connaissons aujourd’hui la réponse. Continuer la lecture de Neuvième semaine de l’intervention russe en Syrie : l’Empire contre-attaque

Syrie : sang contre pétrole, l’ultime guerre du Pipelinestan


Non, la Syrie n’est pas connue pour avoir beaucoup de pétrole elle-même, mais elle est en travers du chemin du gaz du Moyen-Orient vers l’UE


Pepe Escobar
Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 8 décembre 2015 – Source Russia Insider

La guerre en Syrie est une guerre pour l’énergie. Avec, au cœur de la question, une compétition géopolitique vicieuse entre deux projets de gazoducs, il s’agit de la guerre ultime du Pipelinestan, le terme que j’ai forgé il y a longtemps pour désigner les champs de bataille impériaux de de l’énergie au XXIe siècle.

Continuer la lecture de Syrie : sang contre pétrole, l’ultime guerre du Pipelinestan

A quel jeu se jouera l’avenir de l’Eurasie entre la Chine et les US ? Aux échecs ou à la bataille navale?


Les Routes de la soie, les trains de nuit et la troisième révolution industrielle chinoise, quand Xi Jinping a la révélation de Jeremy Rifkin.

par Pepe Escobar

Préambule de Tom Engelhardt

A Washington, le ton monte, vif et furieux. Les Freedom Fries sont une chose du passé et tout le monde est d'accord sur la nécessité de soutenir la France (et plus ou moins rien de plus). Maintenant, les désaccords s'aiguisent sur l'opportunité d'intensifier marginalement l'utilisation de la puissance militaire américaine en Syrie et en Irak ou d'aller à la guerre grand format en envoyant des troupes. Le rédacteur en chef du journal néocon Weekly Standard, Bill Kristol, réclame déjà 50 000 hommes pour prendre la capitale de État islamique Raqqa. Candidat à la présidentielle, le sénateur républicain Lindsey Graham – qui a exhorté, depuis des mois, pour que 20 000 soldats de plus soient envoyés dans la région – propose cette analogie sportive éclairante : «Je veux un match à l'extérieur avec ISIL, pas un match à domicile. Je tiens à les combattre dans leur arrière-cour.»

Et n'oubliez pas la discussion sur le banc de touche, de plus en plus en colère, à propos du plan de l'administration Obama d'accueillir dans le pays 10 000 réfugiés syriens, soigneusement sélectionnés pour une durée maximale de deux ans. Des propositions alternatives demandent la mise en place de plusieurs procédures encore plus sévères, des contrôles sans fin pour assurer que peu d'entre eux peuvent le faire, permettant seulement aux Syriens chrétiens certifiés craignant Dieu de s'installer – un grand hourra pour le choc des civilisations –, laissant les musulmans pourrir en enfer, ou tout simplement en bloquer un maximum.
Dans une telle atmosphère de rancœur et de faucons va-t-en guerre purs et durs, il est de plus en plus difficile de se souvenir à quoi pouvait bien ressembler un monde plus paisible. Voilà pourquoi le journaliste itinérant de TomDispatch, Pepe Escobar, qui parcourt l'Eurasie, en particulier la région qu'il a depuis longtemps surnommée Pipelineistan, est comme une bouffée d'air pur. Il nous rappelle qu'il y a encore des endroits où les gens parlent – gasp! – de construction d'infrastructures sur une grande échelle, et pas de les laisser tomber en ruine faute de financement ; endroits où les dirigeants ont envie de réfléchir à la façon d'unifier le monde grâce à l'échange, et non pas de les ramener à l'âge de pierre par l'intermédiaire de la puissance aérienne et des drones. Peut-être que c'est uniquement la différence entre vivre au cœur d'un pouvoir en devenir, plutôt qu'en déclin.

L'intérêt de Pepe Escobar se porte sur la Chine et, ne vous méprenez pas, ce pays n'est pas de la tarte. Même s'il n'est pas, et de loin, au niveau américain, l'argent pleut à verse pour l'armée, et le pays joue des coudes avec ses voisins dans les eaux environnantes, comme vous pouvez l'attendre d'une puissance régionale exhibant ses muscles. Pourtant, il y a un rêve que ses dirigeants sont en fait heureux de promouvoir et qui n'est pas un rêve guerrier dans un monde de plus en plus fortement militarisé. Cela, en soi, devrait compter pour quelque chose. Mais laissons Pepe Escobar nous expliquer en détails ce rêve chinois à temps-plein de la construction d'une Eurasie, qui aurait en d'autres temps et en d'autres lieux, vraiment résonné comme un rêve américain.

Tom Engelhardt

Continuer la lecture de A quel jeu se jouera l’avenir de l’Eurasie entre la Chine et les US ? Aux échecs ou à la bataille navale?

Le nouveau Grand Jeu [6/8]

Des bases, des alliances et des révolutions

Préambule

Il y a des jours heureux ou l'on découvre des pépites au détour de nos pérégrinations sur le web francophone et le texte que l'on vous propose est de celles là. Le texte est découpé en huit parties et mérite vraiment qu'on s'y attarde. L'auteur, Christian Greiling, a publié ce texte en août 2014.

Je vous conseille de commencer cette lecture avec la présentation par l'auteur, qui a lui-même pris le temps de faire un amuse-bouche résumant ce qu'il est indispensable d'avoir à l'esprit pour bien comprendre les mouvements tactiques, stratégiques des grandes puissances et des chefs de guerres. Il est vraiment plaisant de découvrir qu'il existe tant de talent et de travail et notre mission est de vous les faire connaître pour améliorer notre connaissance et notre conscience commune. Alors ne boudons pas notre plaisir d'apprendre. Bonne lecture.

Le Saker Francophone

Par Christian Greiling – août 2014 – Source CONFLITS

 

Les alliances de revers mises en place par l’Inde pour encercler le Pakistan ne s’arrêtent pas là et New Delhi réalisa un très joli « coup » en installant une base militaire au Tadjikistan, à Farkhor, au début des années 2000, au nez et à la barbe des Chinois et des Américains. Juché sur le Pamir, dominant à la fois le Xinjiang chinois, l’Ouzbékistan, l’Afghanistan et le Cachemire, le Tadjikistan offre à New Delhi une place de choix à la croisée des chemins et à proximité des nouvelles routes énergétiques prévues. L’emplacement est capital, permettant de sécuriser le futur pipeline TAPI ou de menacer l’éventuel pipeline pakistano-chinois Gwadar-Xinjiang. Le rapprochement indo-tadjik permet en outre de couper l’axe Pékin-Islamabad.

Continuer la lecture de Le nouveau Grand Jeu [6/8]

Des bases, des alliances et des révolutions

Le nouveau Grand Jeu [5/8]

Quand le Grand jeu descend vers le sud…

Préambule

Il y a des jours heureux ou l'on découvre des pépites au détour de nos pérégrinations sur le web francophone et le texte que l'on vous propose est de celles là. Le texte est découpé en huit parties et mérite vraiment qu'on s'y attarde. L'auteur, Christian Greiling, a publié ce texte en août 2014.

Je vous conseille de commencer cette lecture avec la présentation par l'auteur, qui a lui-même pris le temps de faire un amuse-bouche résumant ce qu'il est indispensable d'avoir à l'esprit pour bien comprendre les mouvements tactiques, stratégiques des grandes puissances et des chefs de guerre. Il est vraiment plaisant de découvrir qu'il existe tant de talent et de travail et notre mission est de vous les faire connaître pour améliorer notre connaissance et notre conscience commune. Alors ne boudons pas notre plaisir d'apprendre. Bonne lecture.

Le Saker Francophone

Par Christian Greiling – août 2014 – Source CONFLITS

 

L’appétit chinois ne s’arrête cependant pas là et c’est avec horreur que les États-Unis ont vu Pékin passer des accords énergétiques avec l’Iran, nonobstant l’embargo mis en place pour isoler Téhéran et les menaces américaines aux pays qui l’enfreindraient. En octobre 2004, un véritable coup de tonnerre fit trembler la scène du Pipelineistan lorsque l’on apprit la signature d’un énorme contrat de 100 milliards de dollars pour la livraison de 250 millions de m³ de gaz durant 25 ans. Le chiffre donna alors le vertige à plus d’un, même s’il a depuis été dépassé par les méga-contrats russes…

Continuer la lecture de Le nouveau Grand Jeu [5/8]

Quand le Grand jeu descend vers le sud…

Quel est le gros marché passé entre la Russie et la Maison des Saoud ?

Tout va si vite...

Dernière nouvelle : Riyad achèterait pour 10 mds USD d'armes russes


Pepe Escobar
Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 5 novembre 2015 – Source Russia Today

DOHA – Au milieu du désert de miroirs entourant la tragédie syrienne, un fait dur comme le diamant persiste : malgré tant de divergences tous azimuts, les Saoudiens en sont encore à parler aux Russes. Pourquoi ?

Une des principales raisons se niche dans la paranoïa perpétuelle de la Maison des Saoud qui se sent trahie par ses protecteurs américains qui, sous l’administration Obama, semblent avoir renoncé à isoler l’Iran.

Continuer la lecture de Quel est le gros marché passé entre la Russie et la Maison des Saoud ?

Le nouveau Nouvel Ordre Mondial


Par Pierre JC Allard – Le 3 novembre 2015 – Source Opinions Réseau International

Le nouveau « Nouvel Ordre Mondial »

Tout vient de basculer le 7 octobre. Et on n’a pas fini d’avoir les après-secousses du séisme… Il y a bien 20 ans – 30 ou 40 avec les préliminaires, selon les écoles – qu’on était à tricoter un Ordre nouveau à la sauce des néo-cons americains, et tout cela paraissait bien ficelé. On ne se demandait plus comment éviter la dépravation, mais comment on supporterait l’expérience … et comment on finirait un jour par s’en sortir…

Continuer la lecture de Le nouveau Nouvel Ordre Mondial

Le nouveau Grand Jeu [4/8]

Pipelineistan ou la guerre des tubes

Préambule

Il y a des jours heureux ou l'on découvre des pépites au détour de nos pérégrinations sur le web francophone et le texte que l'on vous propose est de celles là. Le texte est découpé en huit parties et mérite vraiment qu'on s'y attarde. L'auteur, Christian Greiling, a publié ce texte en août 2014.

Je vous conseille de commencer cette lecture avec la présentation par l'auteur, qui a lui-même pris le temps de faire un amuse-bouche résumant ce qu'il est indispensable d'avoir à l'esprit pour bien comprendre les mouvements tactiques, stratégiques des grandes puissances et des chefs de guerres. Il est vraiment plaisant de découvrir qu'il existe tant de talent et de travail et notre mission est de vous les faire connaître pour améliorer notre connaissance et notre conscience commune. Alors ne boudons pas notre plaisir d'apprendre. Bonne lecture.

Le Saker Francophone

Par Christian Greiling – août 2014 – Source CONFLITS

Dans ce contexte, les pipelines jouent évidemment un rôle majeur, leur tracé étant la matérialisation sur le terrain des objectifs stratégiques de leurs promoteurs. Les tubes russes sont autant de flèches visant à percer le Rimland afin de gagner les marchés de consommation européen ou asiatique, ceux promus par Washington courent le long de ce même Rimland et tentent d’isoler la Russie, tandis que l’irruption chinoise vient troubler la scène.

Continuer la lecture de Le nouveau Grand Jeu [4/8]

Pipelineistan ou la guerre des tubes