Le G7 perd du terrain face aux BRICS

Par M.K. Bhadrakumar – Le 13 juin 2024 – Source Indian Punchline

L’une des transformations cachées du système international au cours des dernières années a été l’accaparement du G7 par Washington pour en faire son “arrière-cour” dans le système transatlantique. Le “rétrécissement” du G8 au G7 en mars 2014 à la suite du coup d’État en Ukraine a été un moment décisif qui a signalé qu’il n’y aurait pas de dividendes de paix dans l’après-guerre froide. Le G7, qui avait été conçu comme un groupe de pays pilotant l’économie mondiale, a fini par devenir le véhicule de la rivalité des grandes puissances pour préserver l’hégémonie mondiale des États-Unis. L’isolement de la Russie – et dernièrement de la Chine – est devenu son leitmotiv.

Avec l’échec du projet occidental d’isoler la Russie, le G7 s’est égaré et a perdu le sens de l’orientation. L’Italie, hôte rotatif du sommet du G7 cette année, a fait de l’IA une question clé du sommet. Le Premier ministre Giorgia Meloni a été invité par un hôte improbable, le pape, à faire une apparition sans précédent à l’événement du G7 dans l’hôtel italien à la mode, le Borgo Enyatia, pour plaider en faveur d’une réglementation de l’intelligence artificielle, une technologie qu’il a qualifiée de potentiellement nuisible. Le pape François était chimiste avant d’entrer au séminaire et s’appuie apparemment sur sa formation scientifique pour éclairer ses prises de position. Sous la direction de Meloni, l’Italie a de plus en plus examiné la technologie de l’intelligence artificielle et a temporairement interdit ChatGPT en mars 2023, devenant ainsi le premier pays occidental à le faire.

Continuer la lecture

Le dilemme de l’Inde face aux BRICS s’aggrave


Par M.K. Bhadrakumar – Le 25 novembre 2023 – Source Indian Punchline

L’inévitable se produit finalement, inexorablement, alors que la stratégie du gouvernement [indien], vieille de neuf ans, visant à isoler, à diaboliser et à présenter le Pakistan comme un État soutenant le terrorisme s’effondre devant la communauté internationale. Le Pakistan vient de faire un doigt d’honneur à New Delhi en posant officiellement sa candidature à l’adhésion aux BRICS.

On peut supposer que les diplomates compétents d’Islamabad ont fait le travail nécessaire et ont tâté le terrain avant d’envoyer la demande officielle. Cela fait suite à l’initiative du président sud-africain Cyril Ramaphosa de convoquer une réunion conjointe extraordinaire des BRICS sur la situation au Moyen-Orient à Gaza le 21 novembre 2023, au cours de laquelle le ministre des affaires étrangères, S. Jaishankar, a remplacé le premier ministre Modi.

Continuer la lecture

La puissance des BRICS dans le domaine des matières premières peut-elle imposer un nouvel “ordre” économique ?


Qui contrôle désormais l’inflation aux États-Unis ? Une Fed piégée ou le nouveau roi des matières premières ?


Par Alastair Crooke – Le 18 septembre 2023 – Source Strategic Culture

Un “tournant” tranquille s’est produit. Il n’y a rien eu d’éclatant, beaucoup l’ont peut-être à peine remarqué, mais il est pourtant significatif. Le G20 n’a pas sombré dans la confrontation sordide attendue, les États du G7 (que Jake Sullivan a qualifié de “comité directeur du monde libre”) exigeant une condamnation explicite de la Russie au sujet de l’Ukraine, contre le Reste – comme cela s’est produit l’année dernière à Bali. Non, le G7 s’est “rendu” de manière inattendue à un “non-Occident” mondial en pleine ascension, qui a insisté de manière cohérente sur sa position collective. Continuer la lecture

Une deuxième étape géostratégique (autre que l’Ukraine) est en train d’advenir


Les BRICS 11 établissent un pôle d’influence et une puissance mondiale qui ont le potentiel d’éclipser la portée du G7.


Par Alastair Crooke – Le 28 août 2023 – Source Strategic Culture

Alors qu’il est devenu évident pour un nombre croissant de personnes en Occident que quelque chose a terriblement mal tourné dans le projet ukrainien des élites, et que les prédictions et attentes exagérées de voir les forces russes “mises KO” par un “poing” blindé se sont révélées spectaculairement erronées, ces mêmes élites se trompent à nouveau – sur une autre question stratégiquement décisive : elles ignorent à nouveau largement la “réalité” – au nom du contrôle de la “narration” . Dans ce cas, l’Occident préfère se moquer des implications des nouvelles adhésions aux BRICS (sans parler des 40 autres États prêts à les rejoindre) : “il n’y a rien à voir” . Continuer la lecture

La nouvelle centrale des matières premières


Les 11 BRICS représentent aujourd’hui 37 % du PIB mondial (en matière de PPA) et 46 % de la population mondiale. À titre de comparaison, le PIB du G7 est de 29,9 % (en matière de PPA).


Par Alastair Crooke – Le 2 septembre 2023 – Source Al Mayadeen

Le groupe hétérogène des BRICS a réussi – il s’est rassemblé, malgré de multiples tentatives pour “écarter” certains États clés. Il s’agit d’une réussite diplomatique et géostratégique remarquable, née du désir largement partagé de trouver une solution de contournement à l’excès américain et son “exceptionnalisme” en matière de dollars après la Seconde Guerre mondiale – les accords de Bretton Woods et le “mandat” du pétrodollar, en vertu duquel tous les échanges d’énergie et de matières premières doivent être fixés en dollars et effectués en dollars (rendant ainsi tous les États vulnérables aux sanctions de l’Occident). Continuer la lecture

Le sommet des BRICS prouve que la géographie l’emporte sur la monnaie


Plus je vieillis, plus je passe de temps à me poser la question : “Pourquoi quelqu’un veut-il que je sache cela ?” Nos médias sont tellement compromis que s’interroger sur la partialité éditoriale de chaque sujet est un travail à plein temps.


Par Tom Luongo – Le 1e septembre 2023 – Source Gold Goats ‘N Guns

Et je sais que c’est fait exprès pour nous détourner des vrais problèmes dans certains cas et pour faire avancer un programme dans d’autres.

En 2023, le thème de la dédollarisation a fait fureur. Il s’agit d’un déferlement ininterrompu de battage médiatique et d’hyperboles. Le vacarme des discussions sur la dédollarisation est devenu si fort dans la période précédant le récent sommet des BRICS qu’il a noyé ce qui était réellement à l’ordre du jour pendant ces quelques jours.

Continuer la lecture

40 BRICS de plus dans le mur


Par Dmitry Orlov – Le 23 aout 2023 – Source Club Orlov

La conférence des BRICS qui se tient actuellement à Johannesburg a déjà produit quelques révélations étonnantes. D’une part, la part des échanges commerciaux entre les membres actuels des BRICS qui se font encore en dollars américains est tombée à moins d’un tiers ; d’autre part, pas moins de 40 pays sont à un stade ou à un autre de l’adhésion aux BRICS.

Continuer la lecture

G20 : La dernière valse d’un monde déchiré


Par M.K. Bhadrakumar – Le 3 septembre 2023 – Source Indian Punchline

Le gouvernement Modi n’est pas perplexe face à l’absence des présidents russe Vladimir Poutine et chinois Xi Jinping au sommet du G20 des 9 et 10 septembre. Sa connaissance intuitive l’aide à rester stoïque. On peut dire qu’il s’agit d’une situation difficile digne de Shakespeare : “Je suis dans le sang / Je suis allé si loin que, si je n’allais pas plus loin, / Le retour serait aussi fastidieux que l’aller“.

Les diplomates indiens de haut niveau avaient compris depuis longtemps déjà qu’un événement conçu dans le monde d’hier, avant que la nouvelle guerre froide n’éclate, n’aurait pas la même ampleur et la même signification aujourd’hui. 

Continuer la lecture

L’Inde, le voyageur réticent des BRICS


Par M.K. Bhadrakumar – Le 28 aout 2023 – Source Indian punchline

L’Inde est devenue une lueur d’espoir pour les médias occidentaux pendant un court laps de temps à l’approche du sommet des BRICS à Johannesburg ; un dissident potentiel qui pourrait faire dérailler l’accélération du processus de “dédollarisation” du groupe.

Reuters a fait circuler une rumeur selon laquelle le Premier ministre Narendra Modi pourrait ne pas assister au sommet en personne, ce qui, bien sûr, était un cas excessif d’espoir vain, mais a attiré l’attention sur le fait que les BRICS sont devenus un jeu géopolitique aux enjeux considérables.

Une telle paranoïa était sans précédent. Si, jusqu’à l’année dernière, le jeu occidental consistait à se moquer des BRICS comme d’un club sans importance, le pendule est passé à l’autre extrême. Les raisons ne sont pas difficiles à trouver. 

Continuer la lecture

Voici comment un nouveau membre peut compliquer les choses pour les BRICS


Par Bradley Blankenship – Le 24 août 2023 – Source RT

Le 15e sommet des BRICS en Afrique du Sud a enfin démarré et de nombreux murmures se font entendre dans les médias. La plupart des commentateurs politiques s’y attendaient, car, après tout, il s’agissait de l’un des événements les plus attendus de l’année. Des gouvernements, comme celui de la Chine, font pression pour que le bloc, composé du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud, devienne un rival du G7, alors que les gouvernements occidentaux ne souhaitent manifestement pas que cela se produise.

Continuer la lecture