Syrie : sang contre pétrole, l’ultime guerre du Pipelinestan


Non, la Syrie n’est pas connue pour avoir beaucoup de pétrole elle-même, mais elle est en travers du chemin du gaz du Moyen-Orient vers l’UE


Pepe Escobar
Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 8 décembre 2015 – Source Russia Insider

La guerre en Syrie est une guerre pour l’énergie. Avec, au cœur de la question, une compétition géopolitique vicieuse entre deux projets de gazoducs, il s’agit de la guerre ultime du Pipelinestan, le terme que j’ai forgé il y a longtemps pour désigner les champs de bataille impériaux de de l’énergie au XXIe siècle.

Continuer la lecture de Syrie : sang contre pétrole, l’ultime guerre du Pipelinestan

Guerre des devises


Est-ce le retour du rouble d’or ? Si oui, l’or est sur le point de faire un retour spectaculaire sur la scène monétaire mondiale pour la première fois depuis que Washington a unilatéralement déchiré le traité de Bretton Woods en août 1971


F.William Engdhal Par F.William Engdahl – Le 8 décembre 2015 – Source Russia Insider

Depuis quelque temps, la Chine et la Fédération de Russie ont compris, comme d’autres nations, que le rôle du dollar comme principale monnaie de réserve du monde est leur talon d’Achille économique.

Continuer la lecture de Guerre des devises

A quel jeu se jouera l’avenir de l’Eurasie entre la Chine et les US ? Aux échecs ou à la bataille navale?


Les Routes de la soie, les trains de nuit et la troisième révolution industrielle chinoise, quand Xi Jinping a la révélation de Jeremy Rifkin.

par Pepe Escobar

Préambule de Tom Engelhardt

A Washington, le ton monte, vif et furieux. Les Freedom Fries sont une chose du passé et tout le monde est d'accord sur la nécessité de soutenir la France (et plus ou moins rien de plus). Maintenant, les désaccords s'aiguisent sur l'opportunité d'intensifier marginalement l'utilisation de la puissance militaire américaine en Syrie et en Irak ou d'aller à la guerre grand format en envoyant des troupes. Le rédacteur en chef du journal néocon Weekly Standard, Bill Kristol, réclame déjà 50 000 hommes pour prendre la capitale de État islamique Raqqa. Candidat à la présidentielle, le sénateur républicain Lindsey Graham – qui a exhorté, depuis des mois, pour que 20 000 soldats de plus soient envoyés dans la région – propose cette analogie sportive éclairante : «Je veux un match à l'extérieur avec ISIL, pas un match à domicile. Je tiens à les combattre dans leur arrière-cour.»

Et n'oubliez pas la discussion sur le banc de touche, de plus en plus en colère, à propos du plan de l'administration Obama d'accueillir dans le pays 10 000 réfugiés syriens, soigneusement sélectionnés pour une durée maximale de deux ans. Des propositions alternatives demandent la mise en place de plusieurs procédures encore plus sévères, des contrôles sans fin pour assurer que peu d'entre eux peuvent le faire, permettant seulement aux Syriens chrétiens certifiés craignant Dieu de s'installer – un grand hourra pour le choc des civilisations –, laissant les musulmans pourrir en enfer, ou tout simplement en bloquer un maximum.
Dans une telle atmosphère de rancœur et de faucons va-t-en guerre purs et durs, il est de plus en plus difficile de se souvenir à quoi pouvait bien ressembler un monde plus paisible. Voilà pourquoi le journaliste itinérant de TomDispatch, Pepe Escobar, qui parcourt l'Eurasie, en particulier la région qu'il a depuis longtemps surnommée Pipelineistan, est comme une bouffée d'air pur. Il nous rappelle qu'il y a encore des endroits où les gens parlent – gasp! – de construction d'infrastructures sur une grande échelle, et pas de les laisser tomber en ruine faute de financement ; endroits où les dirigeants ont envie de réfléchir à la façon d'unifier le monde grâce à l'échange, et non pas de les ramener à l'âge de pierre par l'intermédiaire de la puissance aérienne et des drones. Peut-être que c'est uniquement la différence entre vivre au cœur d'un pouvoir en devenir, plutôt qu'en déclin.

L'intérêt de Pepe Escobar se porte sur la Chine et, ne vous méprenez pas, ce pays n'est pas de la tarte. Même s'il n'est pas, et de loin, au niveau américain, l'argent pleut à verse pour l'armée, et le pays joue des coudes avec ses voisins dans les eaux environnantes, comme vous pouvez l'attendre d'une puissance régionale exhibant ses muscles. Pourtant, il y a un rêve que ses dirigeants sont en fait heureux de promouvoir et qui n'est pas un rêve guerrier dans un monde de plus en plus fortement militarisé. Cela, en soi, devrait compter pour quelque chose. Mais laissons Pepe Escobar nous expliquer en détails ce rêve chinois à temps-plein de la construction d'une Eurasie, qui aurait en d'autres temps et en d'autres lieux, vraiment résonné comme un rêve américain.

Tom Engelhardt

Continuer la lecture de A quel jeu se jouera l’avenir de l’Eurasie entre la Chine et les US ? Aux échecs ou à la bataille navale?

L’Ouest en a ras-le-bol de l’Ukraine


Par Dmitry Minin – Le 27 novembre 2015 – Source strategic-culture

Deux ans ont passé depuis les protestations de masse sur la place Maidan à Kiev. Les résultats sont décevants. Le fonctionnement du gouvernement auto-proclamé est entravé. L’économie est en plein marasme. La politique du gouvernement a entraîné l’appauvrissement d’une immense partie de la population. Rien de bon ne peut être dit à propos de la direction du pays où il semble que la seule figure politique prometteuse est le fameux Mikheïl Saakachvili, l’homme à la réputation profondément ternie.

Continuer la lecture de L’Ouest en a ras-le-bol de l’Ukraine

Le Sultan Erdogan en guerre contre… la Russie

Turkey's President Recep Tayyip Erdogan waves to people gathered during a rally to commemorate the anniversary of the city's conquest by the Ottoman Turks, Istanbul, Turkey


Pepe Escobar
Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 25 novembre 2015 – Source sputniknews

Allons à l’essentiel. L’idée que l’attentat de la Turquie contre un Su-24 russe par un F-16 made in USA a pu être perpétré sans un feu vert ou au moins un soutien pré-arrangé avec Washington invite à laisser son incrédulité au vestiaire.

Continuer la lecture de Le Sultan Erdogan en guerre contre… la Russie

Un ex-Premier ministre polonais a la dent dure contre Merkel


Merkel est la plus grande pourvoyeuse de catastrophes en Europe


Le 15 novembre 2015 – Source sputniknews

Migranten
Des immigrants en Allemagne © REUTERS/ Marko Djurica

La politique de migration irréfléchie de la chancelière allemande Angela Merkel a créé une menace pour l’ensemble de l’Europe, a déclaré l’ancien Premier ministre polonais, Leszek Miller, dans un commentaire sur les attentats à Paris.

En visite à l’ambassade française à Varsovie, où il a rendu hommage aux victimes du massacre à Paris, Miller a critiqué la politique de Merkel.

«Merkel est la plus grande pourvoyeuse de catastrophes en Europe», a-t-il souligné. Avec sa politique migratoire irréfléchie, la chancelière allemande a créé une menace pour l’ensemble de l’Europe et a plongé le continent dans le malheur.

Personne n’a demandé à l’avance aux gouvernements et aux populations de l’UE s’ils étaient prêts pour une immigration de masse, a-t-il ajouté.

Merkel à propos des réfugiés : « La chancellerie a la situation en main » © REUTERS/ STEFANIE LOOS

 

La capitale française a été secouée vendredi soir par une série d’attaques. Des explosions au Stade de France, une prise d’otages massive dans la salle de concert du Bataclan et des tirs dans les cafés, selon les rapports officiels au moins 129 personnes ont été tuées et plus de 300 autres blessés, dont une centaine sérieusement.

 

Traduit et édité par jj, relu par Literato pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Banques grecques : La grande escroquerie


«Ils se préparent à livrer les banques grecques aux Français et aux Allemands et ils présentent cela comme une mesure contre les … oligarques !»

Voir l'info de dernière minute, publiée par La Tribune, à la fin de l'article

Le 7 novembre 2015 – Source wikistrike

Banques grecques: La grande escroquerie

 

Lors des déclarations d’Alexis Tsipras sur son programme, l’un des rares points qui ont suscité des applaudissements dans les rangs des députés de la coalition gouvernementale a concerné les banques. Le Premier ministre a qualifié leur recapitalisation imminente – dont le peuple grec va encore supporter le poids, puisque cela va augmenter la dette – comme la dernière occasion de sauver le système bancaire grec. Pour prévenir le mécontentement justifié des contribuables, il a promis que cette fois les banques nécessitant une recapitalisation sur fonds publics auront le management correspondant.

Continuer la lecture de Banques grecques : La grande escroquerie

Alerte : l’étau se resserre – Hold-up en vue


La directive BRRD, et donc la ponction des comptes bancaires, est désormais légale en France.

Note du Saker Francophone

Cette information doit être rapprochée de cette autre sur la mise en place progressive d'une société sans cash. Ces mesures alièneront vos droits de propriété sur votre argent et laissera aux banksters les clés de votre coffre-fort dans lequel ils pourront puiser à volonté pour continuer leurs frasques, la faillite n'étant désormais plus une menace pour eux. Le casino financier a un bel avenir devant lui, mais vous ne serez pas invités aux tables de jeu, sauf peut-être pour l'emploi de physionomiste.

Est-ce cette Europe-là que vous avez voulue ?

Continuer la lecture de Alerte : l’étau se resserre – Hold-up en vue

Business As Usual ?
Les relations tourmentées germano-russes


Par Natalia Meden – Le 5 novembre 2015 – Source strategic-culture

Sigmar Gabriel, vice-chancelier et ministre des Affaires économiques et de l’énergie de l’Allemagne, s’est rendu à Moscou du 28 au 29 octobre. L’homme politique allemand avait auparavant visité la capitale russe en mars de l’année dernière, avant un référendum mémorable sur la réunification avec la Crimée. Devons-nous comprendre que la glace est brisée ? Et que la communauté des affaires en Allemagne a finalement convaincu ses politiciens que les sanctions contre la Russie ne vont nulle part, et, si oui, qu’il est temps de faire un effort pour trouver une stratégie de sortie ? Hélas, ce serait une évaluation trop optimiste.

Continuer la lecture de Business As Usual ?
Les relations tourmentées germano-russes

L’armée à la rescousse ?


Le 21 octobre 2015 – Source stratediplo

La demande d’un déploiement de l’armée française à Calais, sur la façade continentale de la frontière franco-britannique, est une affaire grave.

 

Continuer la lecture de L’armée à la rescousse ?