Les frappes en Syrie n’ont pas démarré la troisième guerre mondiale, mais ont confirmé la nouvelle guerre froide

Par Andrew Korybko − le 24 avril 2018 − source orientalreview.org

Les motivations des USA, du Royaume-Uni et de la France n’étaient pas les mêmes pour bombarder la Syrie.

La plupart des gens ont entendu nombre de commentaires sur les raisons qui ont poussé les USA à lancer ces frappes, constituant un signal à l’Iran et au Hezbollah, et repoussant les limites de ce que la Russie laisse faire dans l’espace aérien syrien. Mais on a eu beaucoup moins de commentaires sur les raisons anglaises et françaises de rejoindre l’intervention. Londres est engluée dans un chaos politique intérieur post-Brexit et avait besoin d’une diversion, celle-ci fut bien opportune, d’autant que l’affaire Skripal a commencé à s’éclaircir et à apparaître comme l’attaque chimique sous faux drapeau que la Russie dénonce depuis le départ. Le Royaume-Uni veut également conserver son statut international après que les médias mondiaux ont plutôt réussi à faire croire aux foules que le pays perdrait de son importance sur la scène mondiale à l’issue du Brexit. Continuer la lecture de Les frappes en Syrie n’ont pas démarré la troisième guerre mondiale, mais ont confirmé la nouvelle guerre froide

Guerre commerciale entre les États-Unis et l’Allemagne ?


Le 24 avril 2018 − source orientalreview.org

La température est récemment montée d’un cran dans les relations entre les USA et Allemagne. À rebours des tentatives répétées de Washington visant à aligner ses alliés dans le giron de l’OTAN en réaction à un « ennemi commun » fabriqué − en l’occurrence la Russie − le poids lourd économique européen ne cesse d’agacer son partenaire d’outre-atlantique en renforçant ses positions propres. Continuer la lecture de Guerre commerciale entre les États-Unis et l’Allemagne ?

Semaine 12 de l’intervention russe en Syrie : zag !


Par le Saker US – le 27 décembre 2015 – Source thesaker.is

Dans la revue de la semaine dernière sur l’intervention militaire russe en Syrie, j’ai écrit que Kerry avait perdu toutes les négociations qu’il avait eues avec les Russes et qu’il détenait un record d’acceptation de A puis, de retour à la maison, de déclaration non-A. Cette fois encore, les Américains n’ont pas changé leur mode de fonctionnement, sauf que c’est Obama lui-même qui a déclaré, une fois de plus, que Assad doit partir. Ce qui a eu pour résultat que certains commentateurs ont parlé de schizophrénie de la Maison Blanche. D’autres, toutefois, ont noté que ce pourrait être simplement une histoire de dénis pour sauver la face. Personnellement, je pense que ces deux explications sont correctes. Continuer la lecture de Semaine 12 de l’intervention russe en Syrie : zag !

Semaine 11 de l’intervention russe en Syrie : s’éloigner du gouffre ?


The Saker
The Saker

Par le Saker US – Le 19 décembre – Source thesaker.is

Cela a été une semaine fantastique. Alors que la semaine dernière, je concluais par : «La seule manière d’éviter une guerre est de renoncer enfin, même si c’est d’abord nié publiquement, à la politique Assad doit partir». Maintenant, il est vrai que divers responsables américains, y compris Kerry, ont fait des déclarations sur le fait qu’il n’est pas nécessaire que Assad s’en aille en ce moment, qu’une transition était importante ou que les institutions de l’État devaient être préservées, mais bien sûr, ce que j’avais à l’esprit, comme beaucoup d’autres, était qu’il fallait que les États-Unis changent fondamentalement leur politique à l’égard du conflit syrien. En outre, depuis que la Turquie a commis un acte de guerre contre la Russie sous le parapluie des États-Unis et de l’Otan, cela a aussi créé une situation extraordinairement dangereuse dans laquelle un État voyou comme la Turquie pourrait avoir une impression d’impunité puisqu’elle est membre de l’Otan. Là encore, ce qui était nécessaire n’était pas seulement une déclaration positive, mais un changement fondamental de la politique des États-Unis. Continuer la lecture de Semaine 11 de l’intervention russe en Syrie : s’éloigner du gouffre ?

La Russie, éternelle victime d’une guerre qui ne dit pas son nom


Comment la Russie a-t-elle pu, en seulement 20 ans, sans guerres ni autres troubles, passer du stade de semi-colonie à celui de dirigeant mondial reconnu, à égalité avec les plus importants ?


Rostislav Ichtchenko

Par Rostislav Ichtchenko – le 10 décembre 2015 – Source thesaker.is

Les stratèges en chambre, qui croient sincèrement qu’une attaque nucléaire massive est la solution universelle à tout problème international (même le plus brûlant, proche de la confrontation militaire), sont malheureux de la position modérée du gouvernement russe dans la crise avec la Turquie. Ils jugent même insuffisante la participation de l’armée russe dans le conflit syrien. Ils sont aussi mécontents des activités de Moscou sur le front ukrainien.

Pourtant, pour une raison quelconque, personne ne pose une question simple. Comment est-ce arrivé que, tout d’un coup, la Russie ait non seulement résisté à la puissance hégémonique mondiale, mais ait gagné brillamment contre elle sur tous les fronts ? Continuer la lecture de La Russie, éternelle victime d’une guerre qui ne dit pas son nom

Semaine 10 de l’intervention russe en Syrie


La politique Assad doit partir mène à la guerre avec la Russie, l’Iran et le Hezbollah


 

The Saker
The Saker

Par le Saker US – Le 12 décembre 2015 – Source thesaker.is

L’information qu’Israël et la Turquie violent systématiquement le droit international n’est pas nouvelle du tout. Après tout, nous savons tous que la Turquie a régulièrement bombardé les Kurdes en Irak et en Syrie, que la Turquie occupe toujours illégalement le nord de Chypre, tout comme les Israéliens ont bombardé la Syrie et le Liban depuis des dizaines d’années et occupent encore illégalement la Palestine.

Continuer la lecture de Semaine 10 de l’intervention russe en Syrie

Syrie : l’Égypte dans la coalition russe ?

Note du Saker Francophone 

Nous vous présentons, une fois n'est pas coutume, un article du site israélien DEBKAfile qui est connu pour entretenir des liens étroits avec la bureaucratie militaire de l'armée israélienne et ses Services de renseignement, et donc, à ce titre...bien renseigné.

Suite à un accord, dont le contenu est demeuré secret, entre Moscou et Le Caire, les premiers vols Égyptair de passagers à destination de Damas et d’Alep ont été autorisés


Le 7 décembre 2015 – Source debka.com

Selon des sources militaires exclusives de Debkafile, un nouveau pacte secret a pris forme au Moyen-Orient. La semaine dernière, Vladimir Poutine et le président égyptien Abdel-fatteh El-Sisi ont formulé secrètement un accord tripartite visant à renforcer les liens entre Moscou, Le Caire et le régime d’Assad à Damas. Le pacte a trouvé sa première manifestation visible dans les atterrissages inopinés, mercredi dernier 2 décembre, des premiers vols Égyptair de passagers sur les aéroports internationaux de Damas et d’Alep dans le nord de la Syrie.

Continuer la lecture de Syrie : l’Égypte dans la coalition russe ?

Syrie : sang contre pétrole, l’ultime guerre du Pipelinestan


Non, la Syrie n’est pas connue pour avoir beaucoup de pétrole elle-même, mais elle est en travers du chemin du gaz du Moyen-Orient vers l’UE


Pepe Escobar
Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 8 décembre 2015 – Source Russia Insider

La guerre en Syrie est une guerre pour l’énergie. Avec, au cœur de la question, une compétition géopolitique vicieuse entre deux projets de gazoducs, il s’agit de la guerre ultime du Pipelinestan, le terme que j’ai forgé il y a longtemps pour désigner les champs de bataille impériaux de de l’énergie au XXIe siècle.

Continuer la lecture de Syrie : sang contre pétrole, l’ultime guerre du Pipelinestan

A la veille de la guerre, les cavaliers de l’Apocalypse se préparent


Le 30 novembre 2015 – Source Deutsche WirtschaftsNachrichten

Pour la première fois depuis des décennies, toutes les grandes puissances européennes, ainsi que la Russie et les États-Unis, vont entrer en guerre en Syrie. Ensemble ou les unes contre les autres, ce n’est pas encore clair. Le fait est que ces guerres font rage depuis longtemps sous une forme ou une autre. Elles ont un potentiel de destruction énorme. Car personne ne sait exactement qui est ennemi et qui est ami. La situation est éminemment dangereuse. Continuer la lecture de A la veille de la guerre, les cavaliers de l’Apocalypse se préparent

La Russie et la Turquie semblent en passe de revenir à de meilleurs sentiments

M.K. BhadrakumarPar M K Bhadrakumar – le 1er décembre 2015 – Source Indian Punchline

Le Président de la Russie, Vladimir Poutine, et son homologue turc, Recep Erdogan, sont presque certains de se rencontrer, aujourd’hui, à un moment donné de la Conférence sur le changement climatique à Paris. Erdogan va-t-il essayer d’éviter Poutine, ou vont-ils tout simplement s’asseoir à l’écart pour discuter comme des gens raisonnables?

Continuer la lecture de La Russie et la Turquie semblent en passe de revenir à de meilleurs sentiments