A la veille de la guerre, les cavaliers de l’Apocalypse se préparent


Le 30 novembre 2015 – Source Deutsche WirtschaftsNachrichten

Pour la première fois depuis des décennies, toutes les grandes puissances européennes, ainsi que la Russie et les États-Unis, vont entrer en guerre en Syrie. Ensemble ou les unes contre les autres, ce n’est pas encore clair. Le fait est que ces guerres font rage depuis longtemps sous une forme ou une autre. Elles ont un potentiel de destruction énorme. Car personne ne sait exactement qui est ennemi et qui est ami. La situation est éminemment dangereuse. Continuer la lecture de A la veille de la guerre, les cavaliers de l’Apocalypse se préparent

Une initiative des BRICS dans la guerre de l’information


Un forum de médias des BRICS pour mettre en place une plate-forme commune d’information


Le 29 novembre 2015 – Source agence de presse Xinhua

Forum des dirigeants des principaux médias des BRICS, Moscou le 8 octobre 2015 (Xinhua/Dai Tianfang)

Les dirigeants des médias russes attendent le premier sommet des médias des BRICS, qui débute mardi prochain à Pékin, pour discuter d’une meilleure coordination de leurs activités, la mise en place d’une plate forme commune de l’information et les meilleurs moyens de faire face aux défis actuels.

«Je salue l’excellente initiative de l’agence de presse Xinhua d’organiser un tel sommet. Les médias des pays des BRICS y trouveront de nouvelles opportunités de collaboration et de partenariat, en profiteront pour renforcer leurs relations ou en créer de nouvelles», a déclaré Mikhail Gusman, directeur général de l’agence de presse TASS, à Xinhua.

«TASS, comme l’agence Xinhua, font en permanence attention de rapporter les différents aspects des BRICS et ce depuis le début de la formation de ce bloc», ajoute-t-il.

Il appelle à la mise en place de contacts permanents entre les organisations médiatiques des BRICS et a renforcer ces contacts au moyen de rencontres bilatérales et multilatérales.

Drapeaux des BRICS – Brésil, Inde, Russie, Chine et Afrique du Sud (image AFP)

Sur le thème Innovation, développement, coopération et confiance, le sommet réunit 25 organisations médiatiques venant du Brésil, de Russie, d’Inde, de Chine et d’Afrique du Sud.

Sur une initiative et sous l’accueil de Xinhua, le sommet est rejoint par la Brazil Communication Company, la Russia Today International News Agency, l’Hindu Group, et les South Africa Independent Media.

Étant donné les importants changements dans le domaine des technologies de l’information et l’essor apporté par internet, les pays des BRICS devraient avant tout renforcer leurs échanges d’information, selon Dmitry Kiselev, le directeur de Russia Today.

Pavel Negoitsa, le directeur général de Russian Gazette, enjoint les journalistes des BRICS à étendre les contacts personnels entre eux pour élargir les points de vue et améliorer la compréhension mutuelle.

Il a aussi parlé de la création d’une banque de médias des BRICS pouvant offrir des informations sous forme de textes, photos et vidéos.

Les pays des BRICS partagent le désir de renforcer leur puissance économique et d’améliorer le bien être de leurs citoyens, affirme Gusman.

Les médias devraient couvrir l’activité des autres pays des BRICS d’une manière plus large, profonde et objective, fait-t-il remarquer.

Une coopération, bénéfique pour tous, des organisations médiatiques est nécessaire à l’intérieur des BRICS non seulement pour faciliter le journalisme mais aussi pour casser la domination des médias occidentaux.

Pour cela les médias des BRICS devraient améliorer la qualité de leurs produits et établir plus de contacts avec des pays ayant des points de vue différents, souligne Negoitsa, tout en appelant chaque pays à abandonner les confrontations idéologiques dans le domaine de l’information.

C’est un effort à long terme, mais qui en vaut la peine, pour que les médias proposent plus d’articles sur les différents aspects de la société civile plutôt que de se focaliser seulement sur des sujets purement politiques ou militaires, selon Negoitsa.

Traduit par Wayan, édité par jj, relu par Diane pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Les laquais de McCain en mode turbo-hystérique face au succès de Russia Today


Au pays de la liberté d’expression, la présence d’une info libre fait toujours tache dans le décor : le directeur du think-tank de McCain exige l’arrêt de Russia Today et la saisie de ses biens


Par Robert Bridge – Le 31 octobre 2015 – Source Russia Insider

Le premier amendement a reçu une raclée au grand jour cette semaine lorsqu’un think-tank néoconservateur dirigé par le sénateur John McCain a publié un article appelant le gouvernement américain à saisir les actifs de Russia Today [RT].

Continuer la lecture de Les laquais de McCain en mode turbo-hystérique face au succès de Russia Today

La propagande anti-soviétique de l’État français aux frais de la taxe sur l’audiovisuel


La question préalable des sources de la série Apocalypse Staline sur France 2


Annie Lacroix-Riz

Par Annie Lacroix-Riz – Le 7 mai 2015

Professeur émérite d’histoire contemporaine à Paris VII

L’histoire de la Guerre froide de Göbbels à l’ère américaine

Les trois heures de diffusion de la série « Apocalypse Staline » diffusée le 3 novembre 2015 sur France 2 battent des records de contrevérité historique, rapidement résumés ci-dessous.

Continuer la lecture de La propagande anti-soviétique de l’État français aux frais de la taxe sur l’audiovisuel

Les USA et la malédiction de l’ONU – Ban Ki-moon condamne la position américaine sur la Syrie et approuve Poutine


Quel mauvais sort amène-t-il toujours les Secrétaires généraux de l’ONU, soigneusement choisis par les USA pour la souplesse de leur échine, à se raidir en fin de mandat contre ceux qui les ont portés sur les fonts baptismaux ?
En savoir plus: dedefensa.org, Ban Ki-Moon, dissident antiSystème.

En une seule journée, Ban Ki-moon a condamné deux fois les actions d’Obama en Syrie, prenant le parti de Poutine


Par Eric Zuesse – Le 2 novembre 2015 – Source Russia Insider

J’ai déjà signalé, dans un entretien avec les journaux espagnols publié le 31 octobre 2015  que le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a condamné la demande du président américain Barack Obama que le président syrien Bachar al-Assad soit démis de ses fonctions, il a déclaré : «L’avenir de Assad doit être déterminé par le peuple syrien».

Continuer la lecture de Les USA et la malédiction de l’ONU – Ban Ki-moon condamne la position américaine sur la Syrie et approuve Poutine

Le Peuple élu ?

Préambule

Stephen Lendman est juif. Ce que vous lisez ci-dessous sont les mots d’un juif doté d’une conscience morale et qui ne peut tolérer les crimes épouvantables que le gouvernement de l’État d’Israël – soutenu à fond par les néocons américains qui ont dominé tous les gouvernements des États-Unis depuis Clinton – commet sur les Palestiniens.

Beaucoup de juifs ont une conscience morale. Les juifs sont les critiques les plus virulents d’un gouvernement sioniste israélien adoré par les gentils Américains endoctrinés. Le gouvernement d’Israël dit des juifs qui le critiquent qu’ils sont atteints de haine de soi et s’efforce de les éliminer, avec beaucoup de succès, de leurs emplois dans les universités et les médias occidentaux.

La Congrès américain,la mythique voix du peuple, est en fait la voix du gouvernement israélien cinglé. Les idiots du Congrès envoient effectivement chaque année à Israël les milliards de dollars de nos contribuables, que le gouvernement israélien utilise pour acheter les élections et les votes du Congrès.

Vous pouvez savoir qui sont les membres honnêtes de la Chambre et du Congrès. Ce sont les rares qui ne votent pas comme l’ordonne le lobby israélien. En général, ces représentants élus par les Américains ne restent pas longtemps à leur poste.

Paul Craig Roberts
Paul Craig Roberts
Paul Craig Roberts

Par Stephen Lensman – Le 25 octobre 2015 – Source paulcraigroberts.org

Vendredi sanglant en Palestine

La machine à tuer israélienne s’est déchaînée vendredi et samedi. Le Croissant rouge palestinien a déclaré que les forces israéliennes ont blessé plus de 290 Palestiniens hier seulement, dont beaucoup grièvement – 48 par des tirs de balles réelles, 44 par des balles d’acier recouvertes de caoutchouc.

Continuer la lecture de Le Peuple élu ?

Les médias dominants et l’Ours


Par Michael Jabara Carley ­ Le 29 octobre 2015 – Source Strategic Culture

 

Je suis professeur d’histoire et je donne des cours, parmi d’autres sujets, sur la Russie et l’URSS. J’essaie d’expliquer à mes étudiants comment les Russes se voient eux-mêmes et voient leur histoire, et comment les médias dominants occidentaux (Mainstream Media – MSM dans l’acronyme internet) présentent la Russie à leurs lecteurs. Bien sûr, la cible principale des MSM est le président russe, Vladimir Poutine, mais la Russie en est aussi une. Continuer la lecture de Les médias dominants et l’Ours

Deux éminents supporteurs de la Révolution syrienne désertent la cause


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Le 26 octobre 2015 – Source Moon of Alabama

Deux soutiens inconditionnels de Armée syrienne libre fantasmée et de sa révolution capitulent. Continuer la lecture de Deux éminents supporteurs de la Révolution syrienne désertent la cause

La liberté de la presse en Ukraine Post-Maidan


Comment les valeurs européennes tant vantées sont-elles maintenant appliquées en Ukraine 

Cette enquête de terrain d’Ukraine Comment nous en donne une petite idée.


Le 17 Octobre 2015 – Source Ukraine comment 

Dans notre précédent article nous avons montré comment sa vision critique et conservatrice à propos de la révolution du Maidan, de la réaction du nouveau gouvernement face à l’insurrection du Donbass et sa conduite de la guerre, avaient valu au journal ukrainien Vesti la profonde méfiance du gouvernement et son surnom de Voix du Kremlin pour de nombreux Ukrainiens. Nous décrirons ici les pressions que le journal subit, depuis un an et demi, de la part du gouvernement et des radicaux.

Continuer la lecture de La liberté de la presse en Ukraine Post-Maidan

Pourquoi la Russie ne doit pas renier son passé [1/2]


Le combat pour le passé de la Russie est un combat pour son avenir. Les libéraux russes, dénoncent déloyalement les crimes de l’Union soviétique pour dissimuler leurs intentions : aider les oligarques de l’Ouest à s’emparer des richesses de la Russie


Par Nicolaï Stakirov – Le 19 octobre 2015 – Source Russia Insider

Les libéraux russes, aussi bien que ceux de l’Occident, n’ont cessé de ternir et couvrir de boue le passé de notre pays avec une ténacité que certains pourront trouver surprenante. Souvent vous pouvez voir un blogueur honnête écrire quelque chose de mauvais sur l’Union soviétique ; ou dans une autre occasion, un canal TV d’opposition, menant une enquête sur la Grande Guerre Patriotique, insulter la mémoire de ceux qui sont tombés. Ils reçoivent tous un soutien enthousiaste des médias occidentaux dominants. Récemment, la BBC, une chaîne d’information publique considérée comme indépendante pour des raisons obscures, a tenté avec diligence de réécrire l’Histoire en publiant un mensonge sur les soldats russes tellement révoltant que je suis trop dégoûté pour simplement en parler.

Continuer la lecture de Pourquoi la Russie ne doit pas renier son passé [1/2]