Les frappes en Syrie n’ont pas démarré la troisième guerre mondiale, mais ont confirmé la nouvelle guerre froide

Par Andrew Korybko − le 24 avril 2018 − source orientalreview.org

Les motivations des USA, du Royaume-Uni et de la France n’étaient pas les mêmes pour bombarder la Syrie.

La plupart des gens ont entendu nombre de commentaires sur les raisons qui ont poussé les USA à lancer ces frappes, constituant un signal à l’Iran et au Hezbollah, et repoussant les limites de ce que la Russie laisse faire dans l’espace aérien syrien. Mais on a eu beaucoup moins de commentaires sur les raisons anglaises et françaises de rejoindre l’intervention. Londres est engluée dans un chaos politique intérieur post-Brexit et avait besoin d’une diversion, celle-ci fut bien opportune, d’autant que l’affaire Skripal a commencé à s’éclaircir et à apparaître comme l’attaque chimique sous faux drapeau que la Russie dénonce depuis le départ. Le Royaume-Uni veut également conserver son statut international après que les médias mondiaux ont plutôt réussi à faire croire aux foules que le pays perdrait de son importance sur la scène mondiale à l’issue du Brexit. Continuer la lecture de Les frappes en Syrie n’ont pas démarré la troisième guerre mondiale, mais ont confirmé la nouvelle guerre froide

Comment couler un porte-avion de la Marine US


La Chine se tourne vers la France pour y pêcher des idées.

La révélation qu’un groupe de porte-avions de l’US Navy pourrait être très vulnérable à un sous-marin nucléaire n’a pas fait la une des grands médias… Cependant la presse chinoise de la Défense n’a pas laissé passer grand chose.


Par Lyle J. Goldstein – Le 13 décembre 2015 – Source The National Interest

Au début de 2015, un article étrange et inquiétant a émergé brièvement puis a disparu – presque sans laisser de trace. L’article, apparemment rapidement retiré après publication, avait été diffusé par le ministère français de la Défense et concernait les opérations réussies du sous-marin nucléaire français Safir dans un exercice l’opposant au groupement tactique du porte-avion de la Marine américaine, le Theodore Roosevelt. Le contenu quelque peu choquant de l’article – que le sous-marins français avait réussi à couler «la moitié du groupement tactique» au cours de l’exercice – peut expliquer sa suppression rapide sur internet. Après tout, des frères d’armes proches peuvent démontrer leurs prouesse tactiques et opérationnelles dans un exercice naval, mais ils ne devraient pas s’en glorifier, et surtout pas en public – n’est-ce pas ? Continuer la lecture de Comment couler un porte-avion de la Marine US

Semaine 10 de l’intervention russe en Syrie


La politique Assad doit partir mène à la guerre avec la Russie, l’Iran et le Hezbollah


 

The Saker
The Saker

Par le Saker US – Le 12 décembre 2015 – Source thesaker.is

L’information qu’Israël et la Turquie violent systématiquement le droit international n’est pas nouvelle du tout. Après tout, nous savons tous que la Turquie a régulièrement bombardé les Kurdes en Irak et en Syrie, que la Turquie occupe toujours illégalement le nord de Chypre, tout comme les Israéliens ont bombardé la Syrie et le Liban depuis des dizaines d’années et occupent encore illégalement la Palestine.

Continuer la lecture de Semaine 10 de l’intervention russe en Syrie

Paris 13.11 : Morale Operation

«Les Français doivent être conscients que nous allons vers des attentats majeurs. Les pouvoirs politiques doivent dire aux Français que nous allons vers des attentats de masse.»

Général Vincent Desportes, le 29.10.2015 1

Par Gianfranco Sanguinetti – Genève, le 15 novembre 2015

Il faut faire un peu d’ordre conceptuel dans le moment où les émotions, la propagande et l’hystérie risquent de fourvoyer la considération équilibrée des événements d’avant hier.

Continuer la lecture de Paris 13.11 : Morale Operation

L’Ouest en a ras-le-bol de l’Ukraine


Par Dmitry Minin – Le 27 novembre 2015 – Source strategic-culture

Deux ans ont passé depuis les protestations de masse sur la place Maidan à Kiev. Les résultats sont décevants. Le fonctionnement du gouvernement auto-proclamé est entravé. L’économie est en plein marasme. La politique du gouvernement a entraîné l’appauvrissement d’une immense partie de la population. Rien de bon ne peut être dit à propos de la direction du pays où il semble que la seule figure politique prometteuse est le fameux Mikheïl Saakachvili, l’homme à la réputation profondément ternie.

Continuer la lecture de L’Ouest en a ras-le-bol de l’Ukraine

Pourquoi l’état d’urgence et les mesures de haute sécurité ne réussiront pas à arrêter Daech


Par Patrick Cockburn – Le 16 novembre 2015 – Source CounterPunch

paris-legionnaires_3164221b

Nul doute que État islamique, comme se nomme lui-même ISIS, se félicitera du résultat de ses attaques à Paris. Il a montré qu’il pouvait se venger, avec sa sauvagerie habituelle, d’un pays qui bombarde son territoire, et qu’il faut le craindre même quand il est soumis à une dure pression militaire. Les faits et gestes de seulement huit kamikazes et hommes armés d’ISIS dominent l’agenda international, jour après jour.
Continuer la lecture de Pourquoi l’état d’urgence et les mesures de haute sécurité ne réussiront pas à arrêter Daech

Attentats terroristes à Paris — Qui en profite ?


Une compilation des récentes réflexions de Pepe Escobar sur les attentats en France et la révélation de quelques faits inédits…


 

Pepe Escobar
Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 16 novembre 2015 – Source Asia Times

Jusqu’à ce jour très sombre où les soldats du califat ont frappé la capitale de l’abomination et des perversions, pour reprendre les termes du communiqué de Daesh en référence aux attentats de Paris, François Hollande, le président français, et Laurent Fabius, son pédant insupportable et fat, néanmoins ministre des Affaires étrangères, restaient inflexibles : Assad doit partir.

Continuer la lecture de Attentats terroristes à Paris — Qui en profite ?

Réaction sur le vif : Hassan Nasrallah

Le Saker Francophone s'associe de tout cœur à cette méditation funèbre de Salah Lamrani

Condoléances et solidarité avec toutes les victimes de la barbarie terroriste, quelle que soit leur nationalité (une vie égale une vie, même si celle du concitoyen touche naturellement plus), quel que soit son visage, depuis 13 ans (invasion de l’Irak) et bien plus et pas seulement depuis le 13 novembre : Syrie, Irak, Afghanistan, Pakistan, Yémen, Palestine, Libye, Nigeria, etc., etc., jusqu’à Beyrouth et Paris, les morts innocents se comptent en centaines de milliers et même en millions.

Condamnation de tous les terroristes, de tous leurs alliés, de tous leurs soutiens, en particulier les gouvernements, contre lesquels une justice «impitoyable» devrait effectivement être exercée (sans oublier leurs médias apologistes) : USA, UK, Israël, France, Arabie Saoudite, Turquie, Qatar... Rappelons que Laurent Fabius déclarait à propos d’Al-Nosra, branche d’Al-Qaïda, qu’ils «font du bon boulot en Syrie», et que François Hollande a reconnu armer les «égorgeurs modérés» de l’opposition anti-Assad. Ces attaques sont la conséquence directe, prévisible et prévue de longue date de leur politique irresponsable, criminelle et apatride qui a suivi les pas de Nicolas Sarkozy en Libye.

Rejet de tout amalgame, ces attentats ne sont pas le fait de l’Islam ni même de l’«islamisme» mais du wahhabisme, doctrine fanatique et hérétique dont le monde islamique avait emprisonné et ostracisé le précurseur, Ibn Taymiyya, mais que l’Occident a installée en Arabie saoudite pour contrôler le Moyen-Orient et ses ressources, permettant son enracinement et son exportation. Les musulmans constituent plus de 90% des victimes de cette idéologie destructrice à laquelle les bombes «démocratistes» et «républicanistes» américaines ont rouvert la voie depuis 2003.

Soutien aux États et aux forces combattant authentiquement le terrorisme de Daech et autres : Armée arabe syrienne, Hezbollah, Iran, Russie, forces irakiennes, armée et résistance yéménite, etc., à qui il convient de rendre honneur, car ils combattent pour leur liberté et pour leur sécurité mais également pour la nôtre. Donnons-leur longuement la parole, après un rappel nécessaire, hélas, en cette France post-9 janvier qui ne peut devenir que plus schizophrénique et liberticide : «Je ne suis pas Charlie».

Salah Lamrani

Par Sayed Hasan – Le 14 novembre 2015  – Source sayed7asan

Hassan Nasrallah :
«Le Hezbollah condamne les attaques terroristes à Paris»

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 14 novembre 2015, suite aux attentats de l’État islamique contre la banlieue sud de Beyrouth le 12 novembre 2015

Vidéo traduite et sous-titrée en français par Sayed Hasan

Transcription

«Mon propos de ce soir sera entièrement consacré à la double attaque terroriste qui a eu lieu il y a quelques jours dans la région de Bordj-al-Barajneh (Beyrouth), et a causé des dizaines de martyrs et de blessés. Mais permettez-moi d’abord, eu égard à ce qui s’est produit la nuit dernière, de faire part de notre condamnation, la condamnation et la dénonciation véhémentes par le Hezbollah des attaques terroristes perpétrées par les criminels de Daech à Paris, en France, et de ce qu’ils ont commis en fait de crimes, de meurtres, d’atrocités et de terrorisme.

Les peuples de notre région qui endurent actuellement le cataclysme de Daech dans plus d’un pays arabe et islamique, dont le Liban qui a subi il y a quelques jours une telle attaque, sont le plus à même de comprendre et de ressentir la terrible tragédie qui a frappé le peuple français la nuit dernière.

Nous exprimons nos condoléances et notre solidarité sur les plans de l’humanité, de la compassion et de la morale avec tous ces malheureux innocents qui ont été ciblés par les chefs sanguinaires de Daech et ses criminels.»

Voir également

Attaques terroristes à Paris : Après l’émotion, dénonçons TOUS les coupables

Bachar Al-Assad :  La France récolte ce qu’elle a semé

Vendredi noir : Au-delà de l’émotion, des questions vitales, par Fausto Giudice

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Réaction sur le vif : Bachar Al-Assad

Le Saker Francophone s'associe de tout cœur à cette méditation funèbre de Salah Lamrani

Condoléances et solidarité avec toutes les victimes de la barbarie terroriste, quelle que soit leur nationalité (une vie égale une vie, même si celle du concitoyen touche naturellement plus), quel que soit son visage, depuis 13 ans (invasion de l’Irak) et bien plus et pas seulement depuis le 13 novembre : Syrie, Irak, Afghanistan, Pakistan, Yémen, Palestine, Libye, Nigeria, etc., etc., jusqu’à Beyrouth et Paris, les morts innocents se comptent en centaines de milliers et même en millions.

Condamnation de tous les terroristes, de tous leurs alliés, de tous leurs soutiens, en particulier les gouvernements, contre lesquels une justice «impitoyable» devrait effectivement être exercée (sans oublier leurs médias apologistes) : USA, UK, Israël, France, Arabie Saoudite, Turquie, Qatar... Rappelons que Laurent Fabius déclarait à propos d’Al-Nosra, branche d’Al-Qaïda, qu’ils «font du bon boulot en Syrie», et que François Hollande a reconnu armer les «égorgeurs modérés» de l’opposition anti-Assad. Ces attaques sont la conséquence directe, prévisible et prévue de longue date de leur politique irresponsable, criminelle et apatride qui a suivi les pas de Nicolas Sarkozy en Libye.

Rejet de tout amalgame, ces attentats ne sont pas le fait de l’Islam ni même de l’«islamisme» mais du wahhabisme, doctrine fanatique et hérétique dont le monde islamique avait emprisonné et ostracisé le précurseur, Ibn Taymiyya, mais que l’Occident a installée en Arabie Saoudite pour contrôler le Moyen-Orient et ses ressources, permettant son enracinement et son exportation. Les musulmans constituent plus de 90% des victimes de cette idéologie destructrice à laquelle les bombes «démocratistes» et «républicanistes» américaines ont rouvert la voie depuis 2003.

Soutien aux États et aux forces combattant authentiquement le terrorisme de Daech et autres : Armée Arabe Syrienne, Hezbollah, Iran, Russie, forces irakiennes, armée et résistance yéménite, etc., à qui il convient de rendre honneur, car ils combattent pour leur liberté et pour leur sécurité mais également pour la nôtre. Donnons-leur longuement la parole, après un rappel nécessaire, hélas, en cette France post-9 janvier qui ne peut devenir que plus schizophrénique et liberticide : «Je ne suis pas Charlie».

Salah Lamrani

Par Sayed Hasan – Le 14 novembre 2015  – Source sayed7asan

Bachar al-Assad sur les attaques terroristes à Paris
«La France récolte ce qu’elle a semé»

Continuer la lecture de Réaction sur le vif : Bachar Al-Assad

Massacre à Paris – Pepe Escobar réagit,

à qui ça profite ?


Pepe Escobar
Pepe Escobar

Par Pepe Escobar – Le 14 novembre 2015 – Source compte Facebook de l’auteur

Rien ne prouve qu’il s’agit d’une opération sous fausse bannière, pour l’instant du moins. Ce qui semble s’avérer, c’est que Da’ech fait du travail de pro en connexion avec des fils de putes hyper-cools.

En parcourant une foule de comptes rendus, je suis tombé sur la description faite par un Danois d’un des attaquants d’un café de Paris : ultra-pro, en noir de la tête aux pieds, AK-47, super bien entraîné. Rien à voir avec les kamikazes habituels d’al-Zawahiri qui cachent leurs bombes dans leurs slips. Nous avons affaire ici à des tueurs opérant avec précision. Celui-là a quitté les lieux sans être dérangé et n’aurait apparemment pas été capturé, quoi qu’en dise la police française. Il ne portait pas de veste suicide.

Les services secrets français jurent qu’ils surveillent au moins 200 de leurs concitoyens de retour de Syrak. Tu parles d’un boulot bâclé ! Paris est hyper fliqué. On reste perplexe d’apprendre qu’au moins huit djihadistes ont pu se promener sans problème un vendredi soir dans leurs costumes de tueurs professionnels.

Pour moi, c’est aussi une affaire de djihad personnel. C’est que le djihad vient de frapper dans le quartier où j’habite à Paris. J’ai quitté Paris la semaine dernière pour mon lieu de séjour habituel en Asie. Je me suis toujours moqué de Fox News lorsqu’ils décrivaient mon quartier de zone no go 1, de toute évidence pour les mauvaises raisons.

Ils ont choisi un petit resto cambodgien, pas cher et accueillant, dont les clients sont jeunes et relativement branchés. Cela veut dire qu’ils pourraient avoir patrouillé le quartier depuis des mois.

Ils ont choisi des cibles hautement symboliques.

Ici, un match France-Allemagne auquel assiste le Président de la République dans un stade où toutes les barrières (ethniques et religieuses) disparaissent [le temps d’un match, NdT], véritable symbole du multiculturalisme.

Ici [au Bataclan], un spectacle donné par un groupe américain dans une salle remplie de jeunes.

Ici, des cafés de quartier cools comme il y en a tant dans le 10e et le 11e à Paris, des quartiers fréquentés par une faune jeune, branchée, laïque, BCBG, style bobo à capuche.

Cela fait ressortir l’existence d’un spectre conceptuel calibré, savamment cartographié par des initiés français, peut-être des rapatriés de Syrak.

Cela fait ressortir aussi l’échec monumental des services secrets et du ministère de l’Intérieur de la France.

Tellement de raisons pourraient expliquer ce retour de flamme. On n’a qu’à penser à la discrimination ouverte et tacite contre les musulmans, qui les amènent à se considérer comme des citoyens de seconde classe ; aux rebelles modérés que dorlote la France ; aux guerres de Sarko Ier et du général Hollande en Libye et au Mali ; aux bombardements feutrés en Syrie ; à l’homme de main de l’Otan qu’est devenue la France.

Le timing? Crucial. Juste au moment où les USA et les Brits annoncent qu’ils pourraient avoir fait disparaître Djihad John. Et quelques heures seulement avant que les pourparlers de Vienne n’aboutissent à une liste officielle des dix principaux groupes terroristes en Syrie (le sujet de mon dernier article publié par Asia Times).

Cui bono?

Traduit par Daniel, édité et relu par jj pour le Saker Francophone

  1. Zone où les flics ne s’aventurent pas
www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF