Une deuxième étape géostratégique (autre que l’Ukraine) est en train d’advenir


Les BRICS 11 établissent un pôle d’influence et une puissance mondiale qui ont le potentiel d’éclipser la portée du G7.


Par Alastair Crooke – Le 28 août 2023 – Source Strategic Culture

Alors qu’il est devenu évident pour un nombre croissant de personnes en Occident que quelque chose a terriblement mal tourné dans le projet ukrainien des élites, et que les prédictions et attentes exagérées de voir les forces russes “mises KO” par un “poing” blindé se sont révélées spectaculairement erronées, ces mêmes élites se trompent à nouveau – sur une autre question stratégiquement décisive : elles ignorent à nouveau largement la “réalité” – au nom du contrôle de la “narration” . Dans ce cas, l’Occident préfère se moquer des implications des nouvelles adhésions aux BRICS (sans parler des 40 autres États prêts à les rejoindre) : “il n’y a rien à voir” . Continuer la lecture

La Maison Blanche, effrayée, se précipite sur ses clôtures saoudiennes : “Sauvons le dollar !”


C’est là l’essentiel : Biden veut absolument que Riyad achète des bons du Trésor et qu’il continue à le faire.


Par Alastair Crooke – Le 5 août 2023 – Source Al Mayadeen

Vendredi dernier, Biden a déclaré qu’un accord de “normalisation” avec l’Arabie saoudite pourrait être envisagé : “Il y a peut-être un rapprochement en cours”, a déclaré Biden à des donateurs lors d’un événement dans le Maine.

Tom Friedman, chroniqueur américain chevronné, a écrit, à la suite de sa rencontre directe avec Biden, que ce dernier travaillait effectivement sur un “pacte de sécurité mutuelle” entre les États-Unis et l’Arabie saoudite, qui pourrait aboutir à une “normalisation” des liens entre l’Arabie saoudite et “Israël” . Continuer la lecture

Les BRICS confirment officiellement qu’ils ne veulent pas se dédollariser et qu’ils ne sont pas anti-occidentaux


Par Andrew Korybko – Le 17 aout 2023

Le mois dernier, les médias alternatifs étaient sous le choc après que la banque des BRICS a confirmé qu’elle se conformait aux sanctions occidentales. Aujourd’hui, la communauté des médias alternatifs (CMA) vient de recevoir deux nouvelles bombes après que d’autres hauts fonctionnaires ont confirmé que les BRICS ne voulaient pas se dédollariser et qu’ils n’étaient pas anti-occidentaux. Le ministre sud-africain des finances, Enoch Godongwana, a déclaré à Reuters, au début du mois, dans une interview que le groupe se concentrait sur l’expansion de l’utilisation des monnaies nationales plutôt que sur la dédollarisation.

Continuer la lecture

#GotGoldorRubles? La Russie vient de briser le dos de l’Occident


Par Tom Luongo – Le 28 mars 2022 – Source Gold Goats ‘N Guns

Je ne pense pas que tout le monde ait encore saisi l’importance de l’annonce faite par la Russie de l’établissement d’un plancher pour le prix de l’or. Mais, pour être clair, la Russie vient de briser le système de suppression de l’or papier.

Continuer la lecture

Un fournisseur australien de minerai de fer fournissant le marché chinois se fait payer en yuan


Note du Saker Francophone : Il y a la politique et il y a le commerce. Si l’Australie se place fièrement aux cotés des Etats Unis pour faire front à la Chine, ses entreprises n’hésitent pas à lâcher le dollar pour rester sur le marché chinois.


Par Global Times – Le 11 juillet 2022

Le navire Vittoria chargé de minerai de fer provenant d’une mine d’Australie occidentale arrive au port de Rizhao, le principal port de commerce de minerai de fer de Chine, deux semaines après avoir quitté Port Hedland. Photo : Avec l’aimable autorisation de Shandong Port Group Co.

Le conglomérat australien de minerai de fer BHP a accueilli dimanche sa première cargaison de minerai de fer commercialisée en yuan dans un port de la province chinoise du Shandong (est), alors que les entreprises australiennes intensifient leurs efforts pour maintenir leurs activités sur le marché chinois dans un contexte de relations bilatérales tendues en raison de l’approche hostile de l’Australie envers la Chine.

Continuer la lecture

La récession la plus courte et la plus inexpliquée


Par Jean-Luc Baslé – Le 27 avril 2022

https://media.sudouest.fr/8081123/1000x500/usa-dollar.jpg?v=1643297628

Le 11 février 2020, sans crier gare, la bourse des États-Unis enregistre sa première baisse de l’année qui culmine à 34% dans les trois semaines suivantes (graphique 1). Parallèlement, le PIB a chuté de 34 % (graphique 2) et, en l’espace de deux mois – du 14 mars au 9 mai – 31 millions de personnes se sont retrouvées au chômage, soit près de 15 % de la population active (graphique 3). Quelle est la cause d’un tel chaos inattendu ? Le coupable a été désigné sans tarder : COVID-19. Cela a donné lieu à la récession la plus courte et la plus inexpliquée.

Continuer la lecture

La guerre “tout ou rien”


La position radicale adoptée par l’Occident à l’encontre de la Russie risque de faire s’effondrer l’ensemble du système économique avec lequel il a imposé sa domination sur la planète.


Par Alastair Crooke – Le 11 avril 2022 – Source Al Mayadeen

Ces “guerres” sont de plus en plus considérées en Occident comme des événements existentiels – c’est-à-dire des événements “tout ou rien” – et leur portée s’élargit. Pourquoi des guerres au pluriel ? Eh bien, l’affrontement militaire en Ukraine est sur le point d’atteindre son paroxysme ; la guerre concernant les changements radicaux apportés par la Russie à l’ordre monétaire mondial plonge les États occidentaux dans un tourbillon sans fin ; l’Europe est au bord du gouffre économique ; et la “guerre” lancée par l’alliance Russie-Chine visant à réorganiser les “règles” mondiales arrive également à son terme (bien qu’elle voyage à un train légèrement plus lent). Continuer la lecture

Un entretien avec Sergei Glazyev pour présenter le nouveau système financier mondial


Le nouveau système monétaire mondial, soutenu par une monnaie numérique, sera adossé à un panier de nouvelles monnaies étrangères et de ressources naturelles. Et il libérera le Sud de la dette occidentale et de l’austérité imposée par le FMI.


Par Pepe Escobar – Le 14 avril 2022 – Source The Cradle

Sergey Glazyev

Selon l’éminent économiste russe Sergey Glazyev, une refonte complète du système monétaire et financier mondial dominé par l’Occident est en cours. Et les puissances montantes du monde y adhèrent.

Sergey Glazyev est un homme qui vit en plein dans l’œil du cyclone géopolitique et géoéconomique actuel. Membre de l’Académie des sciences de Russie, l’un des économistes les plus influents au monde, ancien conseiller du Kremlin de 2012 à 2019, il dirige depuis trois ans le portefeuille stratégique de Moscou en tant que ministre chargé de l’intégration et de la macroéconomie de l’Union économique eurasienne (UEEA).

La production intellectuelle récente de M. Glazyev n’est rien moins que transformatrice, comme en témoignent son essai intitulé “Sanctions et souveraineté” et une discussion approfondie sur le nouveau paradigme géoéconomique émergent dans une interview accordée à un magazine économique russe.

Continuer la lecture

La révolution menant à une monnaie soutenue par les matières premières commence


Par Alasdair Macleod – Le 11 avril 2022 – Source Zero Hedge

Nous observons les événements actuels et réalisons qu’ils marquent le passage d’une économie mondiale basée sur le dollar et garantie par des actifs financiers à des monnaies adossées à des matières premières. Nous sommes confrontés au passage d’une garantie de nature purement financière à une garantie basée sur les matières premières. C’est le collatéral qui garantira l’ensemble du système financier.

Continuer la lecture

Comment la Russie a dégommé le dollar américain


Adieu à un démesuré privilège


Par Godfree Roberts – Le 24 mars 2022 – Source The Saker’s Blog

En début de semaine, la Russie a annoncé que les pays figurant sur sa liste des nations amies devaient payer en roubles pour son gaz. En quelques heures, le rouble a retrouvé sa valeur d’avant l’embargo sur les marchés internationaux.

De facto, le rouble s’est donc également imposé comme monnaie de réserve dans l’UE, tout comme l’est le pétrodollar au Moyen-Orient. Ayant renoncé au charbon et à l’énergie nucléaire, l’Europe s’est retrouvée sans alternative au gaz russe.

Mais attendez, il y a plus sur le front des devises : la semaine prochaine, la Russie et la Chine offriront un accès facile au plus grand marché du monde, via des transactions bon marché, sécurisées, traçables, instantanées et exemptes de manipulations gouvernementales, de fluctuations monétaires, d’embargos et de sanctions.

Continuer la lecture