Les jeunes se tournent vers le collectivisme en raison de ces disparités psychologiques


Les Américains changent-ils avec leur temps, le temps change-t-il avec les Américains, ou bien rien n’a-t-il vraiment changé au cours du siècle dernier ?


Par Brandon Smith − Le 9 décembre 2021 − Source Alt-Market

Avant de nous plonger dans cette discussion, il est important de comprendre une chose avant tout : il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Chaque « nouveau » mouvement politique ou bouleversement culturel s’est produit un millier de fois ou plus par le passé. Chaque « nouvelle » forme de gouvernance n’est qu’une version remaniée d’un système qui l’a précédée. Toute « nouvelle » structure économique n’est que l’une des quelques méthodologies commerciales préexistantes qui se répètent sans cesse. Chaque « nouvelle » révolution et rébellion est une lutte pour les mêmes objectifs fondamentaux contre les mêmes ennemis persistants qui ont toujours existé depuis l’aube de la civilisation. Toute l’histoire humaine peut être condensée en quelques différences, désirs, valeurs et ambitions fondamentales et irréconciliables.

Continuer la lecture

La Case de l’oncle Tom et les origines du mouvement Woke


Par Beau Albrecht – Le 26 octobre 2021 – Source Counter-Currents

Certains éminents notables ont affirmé que la guerre civile américaine avait des racines substantielles dans la littérature. Mark Twain, par exemple, a dit de Sir Walter Scott qu’il était « dans une large mesure responsable de la guerre ». Cette proposition est bien sûr discutable. Cet argument s’articule autour de la question de savoir dans quelle mesure l’influence considérable de sa prose romanesque et chevaleresque a soutenu la posture fougueuse du Sud – en d’autres termes, l’agressivité et la vigueur – qui a contribué à la sécession et, peu après, à une guerre qui a mal tourné. Le contre-argument est que d’autres facteurs ont créé un syndrome de la forteresse assiégée qui a inspiré ces actions désespérées et tragiques.

Continuer la lecture

Quelle est la relation entre la gauche politique et le globalisme ?


Par Brandon Smith − Le 24 novembre 2021 − Source Alt-Market

Aucune personne éduquée et saine d’esprit n’aime la gauche politique. Ce n’est pas une révélation choquante. Comme je l’ai souligné depuis de nombreuses années (mais plus particulièrement ces dernières années), les gauchistes sont les SEULS gens dans le pays qui soutiennent constamment les politiques gouvernementales draconiennes et le monopole oppressif des entreprises.

Continuer la lecture

L’affaire Rittenhouse prouve que l’establishment veut ramener la tyrannie de la chambre étoilée


Par Brandon Smith − Le 17 novembre 2021 − Source Alt-Market

Pourquoi nous avons besoin d’un juge noir et d’un jury noir dans le procès Rittenhouse. Non, ce n’est pas raciste, c’est la réalité.

L’une des histoires les plus intéressantes des premiers jours précédant la Révolution américaine concerne les événements entourant le massacre de Boston. Le 5 mars 1770, le Stamp Act venait d’être abrogé mais les soldats britanniques étaient toujours présents à Boston pour faire une démonstration de force contre les colons « turbulents ». Le gouvernement britannique, afin de sauver la face, met en place les Townshend Acts pour continuer à taxer les colonies (sans représentation, bien sûr). La colère grandit dans les rues.

Continuer la lecture

Les gauchistes soutiennent la tyrannie, les conservateurs non


il est temps de se séparer


Par Brandon Smith − Le 11 novembre 2021 − Source Alt-Market

L’un des grands débats sémantiques de la dernière décennie a été la tentative permanente de brouiller la définition de « Gauche vs Droite » dans la sphère politique américaine. Par exemple, beaucoup de gens qui sont nouveaux dans le mouvement libertarien (les gens qui sont devenus actifs pendant ou après la campagne de Trump en 2016) ont entendu parler du « faux paradigme gauche/droite », mais ils n’ont aucune idée de ce que cela signifie réellement. Si vous pensez que cela signifie qu’il n’y a pas de camps politiques légitimes dans ce combat et que tout le conflit est théâtral ou manipulé, alors vous êtes mal informé.

Continuer la lecture

Dans une guerre civile, la gauche autoritaire serait facilement battue – mais ça ne s’arrêtera pas là


Par Brandon Smith − Le 1 octobre 2021 − Source Alt-Market

Il y a beaucoup d’hypothèses et d’idées fausses lorsqu’il s’agit de la notion d’une seconde guerre civile aux États-Unis. Ce que je vois le plus souvent, c’est l’argument selon lequel la gauche politique a « déjà gagné » la guerre sans tirer un coup de feu et qu’une rébellion serait écrasée sous le talon d’un complexe militaro-industriel nouvellement « Wokenisé » et d’un gouvernement fédéral contrôlé par la gauche. Le problème est que cet argument est extrêmement naïf et ne tient pas compte de la situation dans son ensemble.

Continuer la lecture

L’autoritarisme de gauche est réel et doit être pris au sérieux en psychologie politique, selon une étude.


Par Emma Young – Le 1er octobre 2021 – British Psychological Society

L’autoritarisme a été bien étudié par les psychologues. Enfin, l’autoritarisme de droite l’a été. En fait, comme c’est généralement le seul type d’autoritarisme qui est étudié, on pourrait vous pardonner de penser que c’est ce qu’est l’autoritarisme. L’idée même d’un autoritarisme de gauche (AdG) a reçu non seulement peu d’attention de la part des universitaires, mais aussi beaucoup de scepticisme de la part des psychologues. « Je pense que je n’ai pas trouvé d’autoritaires à gauche parce que s’il y en a jamais eu, ils se sont desséchés et envolés…. », écrivait en 1996 Bob Altemeyer, pionnier des travaux sur l’autoritarisme de droite.

Mais comme l’écrivent Thomas Costello de l’université Emory et ses collègues dans leur nouvel article publié dans le Journal of Personality and Social Psychology : Personality Processes and Individual Differences, « De la Chine maoïste aux Khmers rouges (et peut-être même le règne de la Terreur en France), l’histoire abonde d’exemples d’autoritarisme de gauche à un large niveau sociétal, ce qui rend perplexe face à l’incapacité de la psychologie à identifier les autoritaires de gauche ».

Continuer la lecture

L’Amérique n’est qu’à un pas d’une implosion sociale de type sud-africain


Par Brandon Smith − Le 23 juillet 2021 − Source Alt-Market

Sur le front de l’actualité mondiale, j’ai suivi un événement avec une attention particulière, principalement parce qu’il semble que presque personne d’autre ne le fasse – je parle bien sûr de l’effondrement social et économique en Afrique du Sud qui s’est aggravé au cours des deux dernières semaines. Ce qui me paraît étrange, c’est que certains parallèles entre l’Afrique du Sud et les États-Unis sont sommairement ignorés.

Continuer la lecture

Biden fait semblant d’être de gauche


Par Ted Rall − Le 30 avril 2021 − Source Sputnik News

Si vous restez à la surface, Joe Biden va sembler gouverner comme le président le plus libéral depuis LB Johnson. Mais que les conservateurs ne s’inquiètent pas. Joe Biden n’est pas un progressiste déguisé en centriste.

Il est vrai que le programme législatif du président – après le projet de loi sur l’aide aux victimes du coronavirus, qui était indéniablement progressiste – étend le filet de sécurité sociale, augmente l’aide directe aux citoyens en difficulté et finance cette expansion du gouvernement fédéral par des hausses d’impôts comme nous, les gauchistes, les aimons, impôts sur les sociétés et les riches particuliers ; si ce programme est adopté. Ce qui ne sera pas le cas.

Continuer la lecture

Une question pour les gauchistes : Pourquoi tous les méchants sont-ils de votre côté ?


Par Brandon Smith − Le 17 février 2021 − Source Alt-Market

De nos jours, les médias sont saturés d’histoires de « conservateurs malfaisants » et de nos odieux projets de domination du monde par « l’insurrection ». En fait, la plupart des grands articles qui couvrent les événements récents, y compris les élections et les manifestations au capitole, s’efforcent de toujours mentionner la « suprématie blanche » et le « terrorisme » en même temps que le mot « conservateur ». Il s’agit d’une tactique de propagande entièrement délibérée appelée « association de mots » ou « redéfinition de mots » ; en changeant le sous-texte d’un mot ou d’une étiquette de groupe dans l’esprit des masses, on peut souvent faire passer la perception de positive à négative.

Continuer la lecture