Big Pharma : méfiez-vous, vos jours sont comptés ! …


… Le Dr Montagnier jette un nouvel éclairage sur la Covid-19 et l’avenir de la médecine

Par Matthew Ehret − Le 30 avril 2020 − Source Strategic Culture

Ehert03-175x230Ce 16 avril, le Dr Luc Montagnier est devenu un nom célèbre dans le monde entier. Cela s’est produit alors que le virologue controversé – il est contre les vaccins – a décidé de déclarer publiquement son soutien à la théorie selon laquelle Covid-19 est en effet une création produite en laboratoire et non un effet naturel de l’évolution virale.

Dr. Luc Montagnier, co-discover of the Human immunodeficiency virus (HIV), arrives for a news conference at the National Press Club in Washington May 8, 2009. Montagnier and Dr. Robert Gallo, co-discover of HIV, on Friday called for a renewed intensity in HIV/AIDS research worldwide. REUTERS/Yuri Gripas (UNITED STATES HEALTH SCI TECH HEADSHOT) - GM1E5581RXK01
Le Dr Luc Montagnier, Prix Nobel de médecine, co-découvreur du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), arrive pour une conférence de presse au National Press Club à Washington le 8 mai 2009. Montagnier et le Dr Robert Gallo, co-découvreur du VIH, ont appelé vendredi pour une intensité renouvelée dans la recherche sur le VIH / SIDA dans le monde entier. REUTERS / Yuri Gripas 

Continuer la lecture de Big Pharma : méfiez-vous, vos jours sont comptés ! …

Lire les traîtres : une bonne ou une mauvaise idée ?


 … ou la manufacture de la haine


2015-09-15_13h17_31-150x112Il y a deux noms d’écrivains qui déclenchent souvent une réaction très forte et hostile de la part de nombreux Russes : Alexandre Soljenitsyne et Vladimir Rezoun alias «Viktor Souvorov». La liste des accusations contre ces deux hommes est généralement la suivante :

  • Alexandre Soljenitsyne : il décomptait environ 66 millions de personnes tuées par le régime soviétique, il parlait favorablement du général Andrei Vlasov, il était un larbin de la CIA, il était antisémite, russe nationaliste et monarchiste. Enfin, il y a un dicton populaire dans la Russie moderne qui s’énonce : «montrez-moi un activiste antisoviétique (« антисовечик ») et je vous montrerai un russophobe» – ce qui fait de Soljenitsyne un russophobe.
  • Vladimir Rezoun : c’est un traître, il est le créateur de la théorie selon laquelle Hitler n’a fait que devancer une attaque soviétique que Staline était sur le point de lancer, c’est un agent du MI-6 britannique pour diffuser de telles théories russophobes.

Ce que j’aime faire quand j’entends ces opinions, c’est de poser une question simple : combien de livres de Soljenitsyne et / ou Rezoun avez-vous réellement lus ?

Continuer la lecture de Lire les traîtres : une bonne ou une mauvaise idée ?

Roosevelt a conspiré pour déclencher la Seconde Guerre mondiale en Europe


Nous avons promu leur dieu vengeur… Mais c’était contre nous.


Par John Wear – Le 26 janvier 2019 – Source Unz Review

http://www.unz.com/wp-content/uploads/2019/04/shutterstock_249573640-600x383.jpg

Les historiens de l’establishment prétendent que le président américain Franklin D. Roosevelt n’a jamais voulu la guerre et a fait tous les efforts raisonnables pour empêcher la guerre. Cet article montrera que contrairement à ce que prétendent les historiens de l’establishment, Franklin Roosevelt et son administration voulaient la guerre et ont tout fait pour provoquer la Seconde Guerre mondiale en Europe.

Continuer la lecture de Roosevelt a conspiré pour déclencher la Seconde Guerre mondiale en Europe

Dénonciation du mois : Michel Sardou


Par SJW − Source Le Saker Francophone

Rien qu’à le regarder, ça se voit qu’il est coupable

Une fois n’est pas coutume, plutôt que reporter ou analyser l’actualité, nous l’anticipons. Il est de notre devoir de Citoyens du Nouveau-Monde de prendre les devants, dans une société En Marche, et de dénoncer ce qui doit l’être. Nous espérons que notre démarche, progressiste et courageuse, inspirera des vocations.
Continuer la lecture de Dénonciation du mois : Michel Sardou

Pravda américaine : notre grande purge des années 1940

shutterstock_337364513
DISPARU

Préambule du Saker

L'auteur, Ron Unz, d'origine juive [paramètre à connaître - sans plus - pour situer sa prose dans le contexte ambiant, et pour qu'on ne puisse pas dire que ça n'a pas été dit, haine de soi oblige], après une carrière politique mouvementée, a développé un site web d'archivage de documents d'actualité ancienne, il a pu alors alors constater à quel point les faits historiques étaient dénaturés par les pouvoirs dominants pour instrumentaliser leurs politiques.

Ron UnzPar Ron Unz – Le 11 juin 2018 – Source The Unz Review

Bien que je me sois plaint de lui ces dernières années, pendant les dix ans durant lesquels Paul Krugman a officié au New York Times, je le considérais comme le seul chroniqueur national digne d’être lu. Bien sûr, beaucoup d’autres ont ressenti la même chose, et Krugman s’est régulièrement rangé parmi les voix libérales les plus influentes du pays. Il a gagné cette position grâce à son attitude particulièrement affirmée contre les projets du président George W. Bush pendant la guerre en Irak, tandis que son prestige était comblé par l’obtention du Prix ​​Nobel d’économie en 2007.

Continuer la lecture de Pravda américaine : notre grande purge des années 1940

Le sale secret de la guerre de Corée


Par Thomas Powell – Le 26 mai 2017 – Source The Greanville Post

Les bombardiers de l’US Navy en action en Corée du Nord en 1951

La guerre de Corée a été décrite comme « la guerre oubliée des États-Unis ». L’armée étasunienne, lourdement armée, fut battue par les armées nord-coréenne et chinoise équipées par l’Union soviétique. Pour la première fois depuis leur Indépendance, les États-Unis n’ont pu prévaloir dans une guerre. De nouveau, la décennie suivante, dans leur guerre coloniale contre le communisme en Asie, les États-Unis ont été résolument battus au Vietnam. Ces revers militaires toutefois ne sont pas les seules raisons qui font que l’on occulte la guerre de Corée. Il y a un déni beaucoup plus sombre dans cet effort pour oublier ces détails de l’histoire. Cette réticence à examiner honnêtement la guerre de Corée est à la racine de notre conflit actuel avec la Corée du Nord.

Continuer la lecture de Le sale secret de la guerre de Corée

L’histoire redressée : qui a vraiment voulu le mur de Berlin ?


En réalité, les Soviétiques ont tout fait pour tenter de réunifier l’Allemagne occupée en tant que puissance neutre. Ce sont les Anglo-Américains qui ont assuré qu’elle resterait divisée


Par Nikolay Starikov – Le 1er septembre 2018 –  Source Russia Insider

7a8b3816Je pense que certains d’entre vous ont peut-être entendu, plus d’une fois, parler du tyran Staline, qui, en 1948, avait bloqué Berlin-Ouest et comment les nations éprises de liberté avaient organisé le pont aérien de Berlin pour le contourner. Mais aujourd’hui, nous vous permettons d’apprendre ce qui s’est réellement passé. 

Continuer la lecture de L’histoire redressée : qui a vraiment voulu le mur de Berlin ?

Les esclaves blancs dans l’Amérique ancienne et la Grande-Bretagne industrielle


Par Michael Hoffman – Le 18 juillet 2018 – Source Unz Review

Michael Hoffman

En 1997, le premier ministre australien, Paul Keating, a manqué de « respect » envers la reine Elizabeth II lors de sa visite d’État. En réponse, Terry Dicks, membre conservateur du Parlement britannique, a déclaré : « C’est un pays d’ex-détenus, alors nous ne devrions pas être surpris par la grossièreté de leur Premier ministre. »

51F6DSDVXGL._SX316_BO1,204,203,200_

Une telle insulte serait considérée comme impensable si elle était prononcée contre toute autre classe ou race de personnes, mais pas pour les descendants de l’esclavage blanc. La remarque de Dicks n’est pas seulement offensante, elle est ignorante et fausse. La plupart des condamnés australiens furent envoyés en servitude pour des crimes tels que voler sept mètres de dentelle, couper des arbres dans la propriété d’un aristocrate ou braconner des moutons pour nourrir une famille affamée.

Continuer la lecture de Les esclaves blancs dans l’Amérique ancienne et la Grande-Bretagne industrielle

Preuve concluante : Hitler voulait exterminer tous les juifs du monde


Voici, pour la première fois, la publication sur le Web du compte-rendu officiel complet de la réunion de Hitler avec le Mufti de Jérusalem et les promesses échangées


Der Grossmufti von Palдstina vom Fьhrer empfangen. Der Fьhrer empfing in Gegenwart des Reichsministers des Auswдrtigen von Ribbentrop den Grossmufti von Palдstina, Sayid Amin al Husseini, zu einer herzlichen und fьr die Zukunft der arabischen Lдnder bedeutungsvollen Unterredung. 9.12.41 Presse Hoffmann
Le Führer, en présence du Ministre des Affaires étrangères du Reich Von Ribbentrop, a reçu le Grand Mufti de Palestine, Sayid Amin al Husseini, pour une conversation cordiale et importante pour l’avenir des pays arabes, le 28 novembre 1941. Presse Hoffman©

Eric ZuessePar Eric Zuesse – Le 14 juillet 2018 – Source Strategic Culture

La rencontre privée et confidentielle d’Adolf Hitler avec le Grand Mufti de Jérusalem, le 28 novembre 1941, au tout début de son Holocauste pour se débarrasser « des juifs », fut historiquement très importante, car le Führer a informé secrètement le chef de la Palestine, de son plan pour éliminer les juifs d’Europe. C’est l’un des rares documents clés qui prouvent, sans équivoque, la détermination de Hitler à éliminer tous les juifs de la planète – et pas seulement tous les juifs d’Europe (ce qu’il a publiquement menacé de faire).

Continuer la lecture de Preuve concluante : Hitler voulait exterminer tous les juifs du monde

Le Saker interviewe Michael A. Hoffman II [1/2]


2015-09-15_13h17_31-150x112Par The Saker – Le 22 juin 2018 – Source thesaker.is

[Cette interview a été faite pour la revue Unz]

Introduction par le Saker : J’ai toujours eu une passion pour la théologie en général et les études des religions en général. Il y a quelques années, j’ai découvert, par hasard, un livre écrit par Michael A. Hoffman II, intitulé Judaism’s Strange Gods, que je trouvais très intéressant et qui suscitait la réflexion.

Continuer la lecture de Le Saker interviewe Michael A. Hoffman II [1/2]