Poutine : « La vie est une chose simple, mais cruelle »…


Souvenirs de famille de la Seconde Guerre mondiale. Le président Poutine évoque l’expérience de sa famille lors du siège de Leningrad


Par Vladimir Poutine – Le 29 mars 2019 – Source Russia Insider

putin_family

Franchement, mon père n’aimait pas aborder le sujet de la guerre. C’était plutôt comme si j’étais simplement à proximité, lorsque les adultes discutaient ou se rappelaient des choses entre eux. Toute ma connaissance de la guerre – de ce qui est arrivé à ma famille – est née de ces conversations entendues entre adultes. Pourtant, il y avait des moments où ils me parlaient directement.

Continuer la lecture de Poutine : « La vie est une chose simple, mais cruelle »…

Nationalisme et révolution : le cas ukrainien


Par Lucien Cerise − Le 24 Novembre 2018

Le nationalisme ukrainien a eu plusieurs pères fondateurs, intellectuels et hommes d’action. Dans le champ théorique, c’est l’œuvre de Dmytro Dontsov (1883-1973) qui domine les autres et qui est aujourd’hui appliquée en Ukraine presque à la lettre. Dmytro Dontsov est parfois surnommé le « Charles Maurras ukrainien » car il lui a repris la notion de « nationalisme intégral ».

Continuer la lecture de Nationalisme et révolution : le cas ukrainien

Les Américains perdent la victoire en Europe


Par John Dos Passos – Le 7 janvier 1946 – Source Time-Life Mag

Image associée

Nous sommes dans une cabine dans un entre-pont à bord d’un navire de la Marine rempli de troupes qui tangue et grince à travers l’Atlantique dans un coup de vent hivernal. Il y a un homme dans chaque couchette. Il y a un homme blotti dans chaque coin. Il y a un homme sur chaque chaise. L’air est dense de fumée de cigarette et de la rage des troupes entassées nageant dans leur jus.

Continuer la lecture de Les Américains perdent la victoire en Europe

Trois raisons de craindre une autre « grande guerre » aujourd’hui


Vous pensez toujours que la mondialisation apportera la paix ? Ils le pensaient aussi en 1914


Par Hal Brands – Le 11 novembre 2018 – Source Bloomberg 

L’explosion vient vite. Photographer : J. J. Marshall/Hulton Archive via Getty Images

 

Le mois dernier, je me suis rendu à Vienne, ancien siège de l’empire austro-hongrois et lieu idéal pour contempler le centième anniversaire de la fin de la première guerre mondiale.

Ce conflit a débuté avec la déclaration de guerre de l’empire austro-hongrois à la Serbie en juillet 1914, suite à l’assassinat de l’archiduc austro-hongrois Franz Ferdinand. Cela a finalement conduit à plus de quinze millions de morts, à l’effondrement de quatre empires, à la montée du communisme et du fascisme dans certains des principaux États européens, à l’émergence et au retrait ultérieur de l’Amérique en tant que puissance mondiale, et à d’autres développements qui ont profondément modifié le cours du XXe siècle.

Continuer la lecture de Trois raisons de craindre une autre « grande guerre » aujourd’hui

Le sale secret de la guerre de Corée


Par Thomas Powell – Le 26 mai 2017 – Source The Greanville Post

Les bombardiers de l’US Navy en action en Corée du Nord en 1951

La guerre de Corée a été décrite comme « la guerre oubliée des États-Unis ». L’armée étasunienne, lourdement armée, fut battue par les armées nord-coréenne et chinoise équipées par l’Union soviétique. Pour la première fois depuis leur Indépendance, les États-Unis n’ont pu prévaloir dans une guerre. De nouveau, la décennie suivante, dans leur guerre coloniale contre le communisme en Asie, les États-Unis ont été résolument battus au Vietnam. Ces revers militaires toutefois ne sont pas les seules raisons qui font que l’on occulte la guerre de Corée. Il y a un déni beaucoup plus sombre dans cet effort pour oublier ces détails de l’histoire. Cette réticence à examiner honnêtement la guerre de Corée est à la racine de notre conflit actuel avec la Corée du Nord.

Continuer la lecture de Le sale secret de la guerre de Corée

Les horreurs cachées de l’après-Seconde Guerre mondiale


Par Ron Unz – Le 9 juillet 2018 – Source Unz Review

Au lycée, je me passionnais pour les jeux de guerre et j’étais fasciné par l’histoire militaire, en particulier la Seconde Guerre mondiale, le conflit le plus titanesque de l’histoire. J’aimais lire les récits détaillés des batailles, particulièrement sur le Front de l’Est qui a largement déterminé l’issue de la guerre, mais je m’intéressais beaucoup moins à l’histoire politique qui l’accompagnait et je me contentais des analyses des manuels standards, que je considérais comme fiables.

germany-must-perish

Continuer la lecture de Les horreurs cachées de l’après-Seconde Guerre mondiale

L’histoire redressée : qui a vraiment voulu le mur de Berlin ?


En réalité, les Soviétiques ont tout fait pour tenter de réunifier l’Allemagne occupée en tant que puissance neutre. Ce sont les Anglo-Américains qui ont assuré qu’elle resterait divisée


Par Nikolay Starikov – Le 1er septembre 2018 –  Source Russia Insider

7a8b3816Je pense que certains d’entre vous ont peut-être entendu, plus d’une fois, parler du tyran Staline, qui, en 1948, avait bloqué Berlin-Ouest et comment les nations éprises de liberté avaient organisé le pont aérien de Berlin pour le contourner. Mais aujourd’hui, nous vous permettons d’apprendre ce qui s’est réellement passé. 

Continuer la lecture de L’histoire redressée : qui a vraiment voulu le mur de Berlin ?

La Pravda américaine. Le déni de l’Holocauste.


La surprenante histoire du négationnisme de l’Holocauste


Par Ron Unz – Le 27 aout 2018 – Source Unz Review

Il y a quelques années, j’ai entendu parler d’un conflit féroce sur le net impliquant un journaliste de gauche nommé Mark Ames et les rédacteurs en chef du magazine Reason, la publication phare du mouvement libertarien en plein essor. Même si j’étais plongé dans un difficile travail de programmation, la curiosité a pris le dessus et j’ai décidé d’y jeter un coup d’œil.

EuropeanDenial

Continuer la lecture de La Pravda américaine. Le déni de l’Holocauste.

Japon : Hashima – L’histoire brutale de l’île la plus hantée sur terre


VltchekPar André Vltchek – Le 8 août 2018 – Source Information Clearing House

Souhaiteriez-vous connaître l’île la plus effrayante de la planète – Hashima (également connue sous le nom de Gunkanjima – l’île cuirassé) – située à 30 minutes en vedette rapide de la ville portuaire japonaise historique de Nagasaki ? Maintenant vous pouvez. Il suffit de réserver en ligne, de payer l’équivalent de $40 étasuniens, puis de monter sur l’un de ces bateaux brillants et élégants appartenant à Gunkanjima Concierge ou à une autre société.

Continuer la lecture de Japon : Hashima – L’histoire brutale de l’île la plus hantée sur terre

La Pravda américaine. Les juifs et les nazis


Par Ron Unz – Le 6 août 2018 – Unz Review

Il y a 35 ans environ, j’étais assis dans ma chambre universitaire et je lisais le New York Times comme chaque matin, lorsqu’un article étonnant sur le nouveau Premier ministre israélien controversé, Yitzhak Shamir, a tout particulièrement attiré mon attention.

En ces temps anciens, la Grey Lady [surnom du New York Times] était une publication entièrement imprimée en noir et blanc, dépourvue des grandes photographies en couleurs de stars du rap et de longs récits sur les différents régimes diététiques qui occupent tant de place dans les médias actuels, et elle semblait également être beaucoup plus incisive dans ses reportages sur le Moyen-Orient. Environ un an plus tôt, le prédécesseur de Shamir, Menachem Begin, avait autorisé son ministre de la Défense Ariel Sharon à envahir le Liban et à assiéger Beyrouth, et le massacre de femmes et d’enfants palestiniens dans les camps de Sabra et Chatila qui s’ensuivit avait indigné le monde entier et suscité la colère du gouvernement américain. Cela a finalement conduit à la démission de Begin, Shamir, son ministre des Affaires étrangères, prenant sa place.

Continuer la lecture de La Pravda américaine. Les juifs et les nazis