Bonnes fêtes et meilleurs vœux !


Résultat de recherche d'images pour "images fetes"

Nous vous laissons quelques jours avec les vœux de James Howard Kunstler et les perdants de la globalisation aux États-Unis mais avec quelques motifs d’espoirs.

A nous tous de cultiver le beau, de prendre conscience à chaque instant de ce que la nature nous offre à voir, à sentir, à ressentir. Il n’y a pas de fatalité dans les fausses valeurs de la globalisation, dans l’uniformisation de tout et de tous.

Profitons-en pour avoir une pensée pour nos amis qui mène le combat au quotidien dans le Donbass, en Syrie, en Libye, au Venezuela, les gilets jaunes en France et partout ailleurs où la vie affronte cette culture de mort.

De notre côté, début 2020, nous publierons notre 7 000ème article pour vous tous et nos 1724 abonnés à la newsletter. Nous continuons donc notre petit bonhomme de chemin, à notre rythme, sans rancœur, sans nostalgie, un pas après l’autre et nous vous souhaitons à tous une très bonne année 2020.

Nous faisons juste une pause jusqu’à samedi prochain pour respirer un peu et vous laisser prendre du temps pour vous replonger dans cette riche année 2019, et prendre des forces avant une année 2020 qui promet bien des rebondissements entre les élections états-uniennes, l’empire qui perd du terrain sur tous les fronts, la monétisation effrénée par les grands argentiers et les cygnes noirs qui s’accumulent à l’horizon.

Vous pouvez aussi lire nos deux dernières traductions le Grenfell et le tout chaud Huddleston ou encore les livres des dernières notes de lecture.

L’équipe du Saker Francophone

   Envoyer l'article en PDF   

Noël au pays des « deplorables »


Par James Howard Kunstler – Le 23 décembre 2019 – Source kunstler.com


L’an dernier, un gars du coin a commencé à rénover un restaurant de la rue principale qui était fermé depuis au moins quinze ans. Il avait pris sa retraite de l’armée et créé une entreprise qui a fait fortune en déminant des terres lointaines où les plans de construction de la nation américaine ont mal tourné. N’était-ce pas une opportunité d’affaire bien juteuse ! Il est d’ici, aime le village et a épousé son amour de lycée – et aimerait que l’endroit revienne à la vie.

Continuer la lecture de Noël au pays des « deplorables »

Valérie Bugault : Interview chez Rébellion


Par Valérie Bugault − 14 août 2019 − Source Rébellion

valerie_bugaultQuelle est l’origine historique de ce « désordre mondial » que votre dernier livre analyse en détail ?

La question du désordre mondial doit effectivement être posée dans ces termes. L’histoire nous renseigne mieux que quoi que ce soit et que quiconque sur l’origine des événements géopolitiques actuels. Le tournant politique qui annonce les événements que nous connaissons se trouve au XVIIème siècle et plus particulièrement dans le mouvement de bascule politique initié par les Révolutions que nous qualifierions aujourd’hui de « colorées ». En France, les mécontentements populaires avaient eux-mêmes été créés, dans une très large mesure, par la libéralisation des prix du grain initiée par les banquiers-commerçants présents au sein du gouvernement royal. La fabrication, largement volontaire, de la paupérisation populaire ajoutée à des mécontentements structurels et conjoncturels inhérents à tout type de société ont été le terreau sur lequel se sont développées les émeutes bientôt transformées en Révolution.

Continuer la lecture de Valérie Bugault : Interview chez Rébellion

Remarques sur notre ploutocratie totalitaire


« Non, il n’est pas le président des riches, mais des ultra-riches ». Un ancien président sur son successeur


Par Nicolas Bonnal – Décembre 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

La France de base crève de faim pendant que Bernard A. pérore sur le génie de son prince-président (Branco parle très bien de leur symbiose) et déverse les milliards de ses fondations pour retaper en plastique fluo la flèche de Notre-Dame. Il est plus riche que dix millions de Français. Alors il peut leur faire la morale : ne sommes-nous pas dirigés par des ploutocrates humanitaires, par des bolcheviques milliardaires ? Relisez ce qu’écrit Trotski de son collègue l’assassin bolchevique Parvus : il veut devenir riche.

Continuer la lecture de Remarques sur notre ploutocratie totalitaire

L’intervention militaire de la Turquie en Libye pourrait aider la Syrie


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 27 décembre 2019

L’intervention turque en Libye pourrait se transformer en une crise internationale majeure, car chaque partie dans la guerre «civile» en Libye compte plusieurs acteurs partisans internationaux.

Continuer la lecture de L’intervention militaire de la Turquie en Libye pourrait aider la Syrie

Rêve de mort


Par James Howard Kunstler – Le 2 décembre 2019 – Source kunstler.com

Résultat de recherche d'images pour "death"

Les premières vacances d’hiver sont bien connues pour donner le blues aux gens, mais alors que les derniers restes de Thanksgiving glissent dans la marmite, le Parti Démocrate a été mis sous surveillance pour tendance suicidaire. Est-ce le fantôme de Jeffrey Epstein aux commandes ? Il est un peu tard pour appeler un exorciste. L’arme pointée sur la tête des Démocrates est maintenant une arme de petit calibre en la personne de Jerrold Nadler, président de la commission judiciaire de la Chambre des représentants, dont les tirs n’ont fait qu’effleurer le crâne du parti lors des deux ratés précédents. La troisième fois, dit le vieil adage, sera peut-être la bonne.

Continuer la lecture de Rêve de mort

Autopsie des accords de Minsk


Par The Saker − Le 18 décembre 2019 − Source thesaker.is via Unz Review

2015-09-15_13h17_31-150x112Le récent sommet de Paris et les quelques jours qui l’ont suivi ont apporté beaucoup de clarté sur l’avenir des accords de Minsk. Version courte : Kiev les a officiellement rejetés – en rejetant à la fois la séquence des étapes et plusieurs étapes cruciales. Pour ceux qui sont intéressés, regardons un peu plus loin.

End-of-the-Ukraine-680x496_c

Continuer la lecture de Autopsie des accords de Minsk

Un État de l’Union est une forme optimale d’intégration économique régionale


Par Serguey Glazyev − Le 21 Décembre 2019 − Source nstarikov.ru

Résultat de recherche d'images pour "sergueï glaziev"
Serguey Glazyev
Sergey Glazyev, membre du conseil d’administration (ministre) de l’intégration et de la macroéconomie de la Commission économique eurasienne, a été le premier à prendre la parole lors de la partie discussion de la session plénière de la conférence scientifique et pratique «État de l’Union : réalisations, problèmes, perspectives».  Tous ceux qui l’ont écouté se sont vite rendu compte que ce choix n’était pas accidentel. La conférence était dédiée au 20e anniversaire de la signature du traité instituant l’État de l’Union.  Et le discours de Glazyev «L’État de l’Union comme exemple d’une nouvelle économie mondiale» était le meilleur moyen d’ouvrir une discussion sur les réalisations de l’association d’intégration biélorusse-russe et ses perspectives.

La guerre des États-Unis contre les sans-défense…


Les sanctions nuisent au tiers de la population mondiale


Par Sara Flounders − Le 3 décembre 2019 − Source workers.org

external-content.duckduckgoLa forme de guerre moderne la plus insidieuse et la plus répandue de Wall Street et du Pentagone, agissant en coordination, passe largement inaperçue et incontestée. Cette attaque calculée fait reculer des décennies de progrès dans les soins de santé, l’assainissement, le logement, les infrastructures essentielles et le développement industriel dans le monde entier.

Sanctions-Are-an-Act-of-War-e1575428954530

Continuer la lecture de La guerre des États-Unis contre les sans-défense…

Les juges du monde


L’UE prépare un régime de sanctions mondial


Le 12 décembre 2019 − Source German Foreign Policy

eu_hr

L’Union européenne travaille sur un nouveau régime de sanctions et veut imposer des mesures coercitives à ceux qui bafouent les droits de l’homme — fussent-ils avérés ou soupçonnés — dans le monde entier. Il s’agira d’un équivalent de deux lois étasuniennes utilisées par Washington pour pénaliser les personnes jugées indésirables en Russie et dans d’autres pays. Les personnes ciblées par cette liste ne peuvent plus pénétrer sur le sol étasunien, et tout actif dont ils disposeraient aux États-Unis se retrouve gelé. Lors d’un différend l’opposant à la Turquie, l’administration Trump a fait usage de l’une de ces lois, le « Global Magnitsky Act ». « Il va s’agir d’une étape tangible dans la réaffirmation que l’UE ouvre la voie en matière de droits de l’homme », a déclaré Josep Borrell, le haut représentant aux affaires étrangères de l’UE. Un diplomate de l’UE a également déclaré que l’objectif est de montrer que « nous avons des muscles ». Il s’agit donc d’un instrument de pouvoir drapé sous des oripeaux humanitaristes.

Continuer la lecture de Les juges du monde