Intervention de Valérie Bugault – Colloque sur La Nouvelle Entreprise


Par Valérie Bugault − Le 19 novembre 2022​

Co-organisatrice de ce colloque, j’ai l’immense joie de clore les débats en présentant la théorie juridique unifiée de l’entreprise.

L’entreprise multinationale est actuellement le vecteur privilégié de la concentration des capitaux et des richesses dans quelques mains anonymes et irresponsables qui se sont, par ce moyen, arrogé des pouvoirs « politiques ». Ce constat s’applique d’une façon générale à tout type de grande entreprise, pudiquement appelée multinationale mais réel conglomérat économique, y compris, et peut-être surtout, aux entreprises monétaires et financières, banques, hedges funds et autres fonds vautours… sans oublier les médias. Il résulte de ces constats une extrême nécessité de réformer le cadre juridique conceptuel dans lequel les relations économiques, nationales et internationales, s’inscrivent.

Continuer la lecture

Du système de domination au changement de paradigme


La dernière guerre de l’hégémonie financière.


Par Valérie Bugault – Le 18 octobre 2022

Interview sur TV Libertés

Il y a selon vos mots, Valérie Bugault, un “système de domination” qui s’exerce sur les populations occidentales avec un recul des libertés et maintenant une crise énergétique qui découle des sanctions contre la Russie. Quels sont les objectifs de cette stratégie des dirigeants atlantistes ?

Continuer la lecture

Changement d’état de la matière en haute finance globalisée


Elle passe de l’état « Titanic » à l’état « radeau de la méduse »


Par Valérie Bugault − Le 4 septembre 2022
Par nature, la matière est instable, elle dépend des conditions du milieu dans lequel elle évolue. Ce qui est vraie en physique l’est encore plus en matière financière. La seule différence entre la physique et la finance réside dans le fait que ce dernier domaine est entièrement artificiel, créé et contrôlé par des individus cachés derrière l’anonymat des structures juridico-politiques qu’ils ont créées et qui sont, par essence, à leur service exclusif. Continuer la lecture

Entretien avec Valérie Bugault pour BioTempo


Le 11 avril 2022 − Source Valérie Bugault

Article_BioTempo vignetet Avril 2022

1°) Comment analysez-vous la séquence Covid qui dure maintenant depuis plus de deux ans ?
A-t-elle changé la donne ?
Quel a été son impact sur la vie des gens ?
Qu’a-t-elle dévoilé par rapport à notre monde ?
Comment est-ce qu’elle changera notre monde ?
Précède-t-elle un effondrement économique et systémique ?
Le covid a-t-il modifié ou amplifié la corruption ?
Peut-on espérer des poursuites à l’encontre des gestionnaires de la crise Covid ?
Comment voyez-vous l’évolution du contexte Covid ?

Continuer la lecture

Valérie Bugault – Les raisons cachées du désordre mondial – Tome II


Par Hervé – Source le Saker Francophone

valerie_bugault
Valerie Bugault

Ce tome II prolonge le travail du tome I avec la suite des chroniques de notre temps. Publié en 2019, le tome I semblait exhumer un univers parallèle, un monde caché aux yeux de tous ceux qui croient en la réalité démocratique, au vote, à l’omniscience des marchés. Ses explications lumineuses du détournement juridique de nos sociétés par une vision anglo-saxonne mercantiliste des relations commerciales et humaines ont permis à beaucoup de ses lecteurs de mieux comprendre cette sensation de vertige qui nous habite depuis au moins la chute des tours, le 11 septembre 2001.  

Continuer la lecture

Valérie Bugault – Demain dès l’aube… le renouveau


Par Valérie Bugault − Janvier 2022

Valérie Bugault est docteur en droit et analyste de géopolitique juridique. Depuis 2009, elle se consacre exclusivement à diffuser le résultat de ses nombreux travaux de recherche et les découvertes juridiques et politiques, notamment sur son site :

Son travail est profondément radical, dans le sens étymologique du terme, c’est-à-dire qu’il prend les problèmes à leur racine, montrant avec brio la privatisation de ce qui devrait être un bien commun : la monnaie, la supercherie que sont nos « démocraties » et les institutions européennes, dévoilant la véritable identité de ceux qui nous dirigent : la caste des « banquiers-commerçants », ceux qui n’ont jamais de compte à rendre.

source : https://www.kairospresse.be

Et la dernière vidéo sur Radio Québec

   Envoyer l'article en PDF   

Valérie Bugault – Son actualité en cette fin 2021


Par Valérie Bugault – Décembre2021

valerie_bugault

En cette fin d’année 2021, nous vous proposons de faire un point sur l’actualité de Valérie Bugault. On commence par une vidéo récente sur l’actualité de 2021 sur le média en ligne ovalmédia puis une annonce sur son nouveau site qui veut participer à la Réforme des institutions : https://revoludroit.fr/.

Enfin on reviendra sur son actualité littéraire avec le tome II de son livre « Les raisons cachées du désordre mondial« .

Continuer la lecture

Contextualisation et enjeux réels de la guerre du Droit


Le présent article a pour objet de contextualiser et de clarifier les enjeux – existentiels – de la guerre du droit.


Par Valérie Bugault − Le 28 octobre 2021

Cette guerre du droit est menée, tambour battant, par l’empire commercialo-maritime anglo-saxon mais elle n’est toujours pas considérée comme devant être relevée par la France et les pays européens de tradition continentale. Or, vous savez que seules les batailles non menées sont définitivement perdues.

Continuer la lecture

Éclaircissement juridique concernant l’inscription des États sur des registres du commerce


Le 11 septembre 2021 − Source Valérie Bugault

Introduction

Étant donné la multitude de questions que je reçois sur ce sujet, il m’a semblé utile de faire une mise au point.

Sur la forme je me dois, bien malheureusement, de préciser que si ce sujet est si peu et si mal compris, c’est en raison de la profonde méconnaissance qu’ont les Français de leurs institutions et de leur système de droit. Ces notions, simples, qui permettent de comprendre la société dans laquelle chacun de nous vit, devraient faire l’objet des enseignements d’instruction civiques, en lieu et place de la théorie dite « du genre » qui y règne.

Continuer la lecture