La somme de toutes les promesses non tenues


Par James Howard Kunstler – Le 11 mai 2020 – Source kunstler.com

La Grande Dépression des années 1930 était une crise énergétique …

Le public agité, enfermé et inactif au cœur de ce printemps fleurissant, voit Wall Street se porter à merveille tandis que s’approche le crépuscule de son programme de protection des salaires, beaucoup plus modeste, et de ses chèques de secours contre le coronavirus. À la fin de la semaine dernière, le Dow Jones a grimpé de 455 points le jour même où le gouvernement a annoncé les pires chiffres du chômage depuis les creux de la Grande Dépression. Y a-t-il deux économies dans ce pays ? Une pour les personnes qui doivent travailler pour une rémunération, et une autre pour les banquiers qui jouent à des jeux louches avec l’argent des autres [multiplié par dix, NdT] et reçoivent des renflouements extravagants lorsque leurs jeux ne marchent plus ?

Continuer la lecture de La somme de toutes les promesses non tenues

US : règlement de comptes dans l’affaire Flynn, …


« Je les ai envoyés », c’est l’aveu de l’ex- patron du FBI qui avait court-circuité la procédure judiciaire pour faire interroger le général Flynn par deux de ses sbires et piéger Trump


Par James Howard Kunstler − Le 6 mai 2020 − Source kunsler.com

James Howard Kunstler«Notre incompétence totale nous aide réellement», a déclaré le sous-directeur adjoint du FBI, Peter Strzok, à sa confidente – 10 000 textos – et amante, l’avocate du FBI Lisa Page, lorsqu’il a découvert le 4 janvier 2017 que le FBI avait omis de clôturer l’affaire mort-née « lunette de tir / Crossfire Razor » contre le général Michael Flynn.

Continuer la lecture de US : règlement de comptes dans l’affaire Flynn, …

Tant qu’il y a de la vie …


Par James Howard Kunstler – Le 4 mai 2020 – Source kunstler.com

Big Fat Lady – Titre original

Le printemps éclot maintenant avec une énergie féroce qui ne peut que rappeler aux masses maussades séquestrées que la vie continue sans elles. Tous les êtres vivants sont occupés à faire-des-choses ici et là, sauf les pauvres humains, désœuvrés sans travail ni but. Cela ne durera pas longtemps. Les gens ne se soumettent pas automatiquement à la zombification parce que des bureaucrates minables leur remettent des chèques de 1 200 dollars. Ils aspirent à s’épanouir comme tout le reste sur cette planète vivante. Et s’ils ne peuvent pas le faire de la bonne manière, eh bien…

Continuer la lecture de Tant qu’il y a de la vie …

Traînassant vers le dénouement du Russiagate


Par James Howard Kunstler − Le 1er mai 2020 − Source kunstler.com

James Howard KunstlerLes habitants de cette terre ont suffisamment de soucis à l’esprit – concernant leurs moyens de subsistance, carrières, entreprises, mariages, espoirs et rêves qui ce déversent dans l’égout de la nouvelle dépression sur Instagram – mais espérons qu’il leur reste juste un peu d’attention pour le dénouement tourbillonnant de l’odieuse affaire du RussiaGate, qui met en lambeaux les défenses de l’État Profond voyou, après des années de tromperie, de trahison et de dépravation juridique. Le début de la fin est à portée de main dans la poursuite malveillante du général Michael Flynn, et, comme le Russiagate a été révélé pour le complot criminel qu’il est, tous les autres fils de cette vaste tapisserie de sédition se défont.

Continuer la lecture de Traînassant vers le dénouement du Russiagate

La grande énigme


Par James Howard Kunstler – Le 27 avril 2020 – Source kunstler.com

Poussart Art

« Ne vous semble-t-il pas que c’est toujours comme ça : vous ne savez pas ce que vous possédez jusqu’au jour où vous ne l’avez plus », disait Joni il y a un demi-siècle. Une autre chanson, de CSN, nous dit, « ça a été long à venir, ça va être long à partir ». Eh Boomers ! À l’époque – avant qu’ils n’inventent les fonds spéculatifs, le glyphosate et le politiquement correct – les gens avaient une façon de voir les choses en profondeur. Et maintenant, nous y voilà ! Tout comme ils l’avaient prévu.

Continuer la lecture de La grande énigme

Stupeur et tremblements …Faites tourner le joint !


Par James Howard Kunstler − Le 24 avril 2020 − Source kunstler.com

James Howard Kunstler

C’est une chose de se retrouver retranché derrière des sacs de sable à cause d’une crise de santé publique – la pandémie étant la pire du genre – et s’en est une autre, pour une économie avancée et complexe, de tomber sous vos pieds comme un ascenseur qui a rompu ses câbles. Les deux sont désormais liés dans l’imaginaire public, qui touille naturellement des récits au service de la soif collective des humains à la recherche de modèles explicatifs.

Continuer la lecture de Stupeur et tremblements …Faites tourner le joint !

Le « Bouche – trou »


Par James Howard Kunstler – Le 2O avril 2020 – Source kunstler.com

Page 2 | photos appliquer libres de droits | Piqsels

Ce sont des jours étranges, en effet. Mais dans quel univers alternatif peut-on imaginer que Joe Biden puisse réellement faire bonne figure dans une campagne électorale présidentielle ? Le parti qu’il est censé diriger l’a enfermé dans un placard à balais la semaine dernière après qu’il a bafouillé lors d’une émission animée par une vedette de CNN, Anderson Cooper. Ils ne peuvent quand même pas tout simplement cacher le pauvre gars jusqu’au 3 novembre.

Continuer la lecture de Le « Bouche – trou »

Plan de vol


Par James Howard Kunstler − Le 17 avril 2020 − Source kunstler.com

James Howard KunstlerCette époque de narratifs belliqueux tend à masquer le consensus brisé qui se cache derrière elle. Ce qui a disparu, c’est un large accord social selon lequel il existe certaines réalités fondamentales, et des codes de conduite qui en découlent. Quand quelque chose se passe, ne vous attendez pas à ce que les gens fassent la bonne chose, ou sachent même quelle est la bonne chose à faire.

Continuer la lecture de Plan de vol

Ruine d’une nation


Par James Howard Kunstler – Le 13 avril 2020 – Source kunstler.com

James Howard KunstlerLes ruines de l’hôpital Mary McClellan se dressent sur une colline surplombant le village de Cambridge, New York, dans ce qui était un bled de « péquenauds qui ne voyaient que passer les avions », jusqu’à ce que ceux-ci cessent de voler. La première pierre de l’hôpital a été posée le 4 juillet 1917. Les États-Unis étaient entrés en guerre contre l’Allemagne quelques mois auparavant. La pandémie de grippe « espagnole » avait débuté en janvier 1918. L’hôpital a ouvert ses portes en janvier 1919. La grippe a disparu un an plus tard. L’hôpital a fermé définitivement en 2003.

Continuer la lecture de Ruine d’une nation

Grandeur, décadence et … retour « des pieds sur terre »


Par James Howard Kunstler − Le 10 avril 2020 − Source kunstler.com

James Howard KunstlerDans l’angoisse de la séquestration sociale qui tord les tripes, avec la valse des carrières, de l’épargne, de l’avenir et de ses rêves, des voix s’élèvent au-dessus du vacarme des statistiques contradictoires pour se demander : que se passe-t-il ici ?

Continuer la lecture de Grandeur, décadence et … retour « des pieds sur terre »