Iran – Trump n’a pas de stratégie, seulement des objectifs qu’il ne peut pas atteindre


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 13 octobre 2017

Trump déteste l’accord nucléaire international avec l’Iran. L’accord a imposé des restrictions temporaires au programme nucléaire iranien et des inspections plus approfondies. Les autres membres de l’accord se sont engagés à lever les sanctions et à renforcer la coopération économique. Trump veut se débarrasser de l’accord ; mais il ne veut pas en payer le prix politique.

Continuer la lecture de Iran – Trump n’a pas de stratégie, seulement des objectifs qu’il ne peut pas atteindre

Comment Elon Musk, le PDG de Tesla est devenu le maître du fake business


Par Lawrence Solomon – Le 11 août 2017 – Source business.financialpost.com

Le Pdg de Tesla – Elon Musk.

Le génie de Musk s’exprime principalement dans le domaine de la recherche de subventions. En 2015, le gouvernement des États-Unis seul avait donné à ses entreprises 5 milliards de dollars américains par des subventions directes, des allégements fiscaux, des prêts à taux réduit, des crédits d’impôt et des rabais.

Les industries qui ont connu la croissance la plus rapide au cours des deux dernières décennies ont été des fake industries. Ce sont celles qui prospèrent malgré le fait que peu de clients sont prêts à acheter leurs produits, sauf à des prix de vente stratosphériques. Les fake industries ont toutes les mêmes investisseurs providentiels – les gouvernements – et le même promoteur vantant leurs marchandises – à nouveau les gouvernements. Ces fakes industries, créées par des entrepreneurs de la subvention, ont également tendance à être éblouissantes, ce qui est préférable pour faire écho à leurs partisans politiques et les spéculateurs boursiers pariant sur les flux de trésorerie des subventions gouvernementales.
Continuer la lecture de Comment Elon Musk, le PDG de Tesla est devenu le maître du fake business

Une promenade dans le jardin des conséquences involontaires


Par Dmitry Orlov – Le 23 mai 2017 – Source Club Orlov

« Soufflez dans le nez d’un cheval et il va bouger sa queue », dit le dicton. C’est stupide, mais cela intègre un modèle de pensée commun : faire A pour atteindre B. À mesure que nous grandissons, nous apprenons beaucoup de tels modèles de pensée et, en tant qu’adultes, nous nous attendons à ce qu’ils continuent à fonctionner. Nous ne savons pas nécessairement pourquoi. Nous n’avons pas le temps pour des explications compliquées et une rationalisation ; mais nous savons qu’ils fonctionnent. Une approche qui permet de gagner du temps est simplement de les essayer et de voir ce que ça donne. Est-ce qu’ils fonctionnent toujours?

Puis il existe un modèle de pensée qui fonctionne à un méta-niveau : utilisez une astuce trop souvent, et elle cessera de fonctionner. Soufflez dans le nez d’un cheval trop souvent, et il vous mordra ou vous frappera. « Trop d’une bonne chose est une mauvaise chose », pourrait-on dire. C’est encore quelque chose que nous apprenons en grandissant, et cela tempère notre enthousiasme, en tant qu’adultes, à pousser les choses trop loin. De façon très intéressante, cela ne fonctionne qu’au niveau de l’individu ou d’un petit groupe. En tant que sociétés, nous poussons toujours les choses trop loin – jusqu’au point où elles cessent de fonctionner.

Continuer la lecture de Une promenade dans le jardin des conséquences involontaires

Comprendre la peur du « super fuze »


 

Par le Saker – Le 11 mai 2017 – Source The Saker

Saker US
Saker US

Pendant des semaines, j’ai reçu des e-mails paniqués, où des lecteurs me demandaient si les États-Unis avaient développé une technologie spéciale nommée « super fuze » qui leur permettrait de réussir une première attaque (préventive) de désarmement contre la Russie. Des super fuzes étaient aussi mentionnés en lien avec un prétendu manque, de la part de la Russie, d’un système d’alerte spatial à infrarouge donnant moins de temps aux Russes pour réagir à une éventuelle frappe nucléaire américaine.

Continuer la lecture de Comprendre la peur du « super fuze »

Un tunnel rempli de déchets radioactifs s’écroule. Aucune solution en vue


Par Moon of Alabama – Le 11 mai 2017

Le dépôt de déchets nucléaire de Hanford, dans l’État de Washington, est considéré comme le site le plus pollué des États-Unis. Il est formé en partie par les ruines de PUREX, une installation d’extraction de plutonium, à partir d’uranium, qui a été utilisée pour fabriquer les armes nucléaires de la Seconde guerre mondiale et pendant toute la Guerre froide. L’extraction du plutonium à partir de combustible d’uranium est un procédé chimique qui entraîne des déchets agressifs et hautement radioactifs.

Mardi, un incident s’est produit sur le site. Un trou dans la terre est apparu, au-dessus d’un ancien tunnel ferroviaire rempli de matériel radioactif. Les travailleurs comblent maintenant ce trou à l’aide de cinquante camions remplis de déchets. Les fonctionnaires affirment qu’aucune libération de produits chimiques ou radioactifs n’a eu lieu.

Continuer la lecture de Un tunnel rempli de déchets radioactifs s’écroule. Aucune solution en vue

De grands scientifiques étasuniens confirment un plan américain de conquête de la Russie


Par Eric Zuesse – Le 4 mai 2017 – Source UNZ Review

Les super-fuzes ont commencé à être livrés à la Navy en 2009.

Le Bulletin des scientifiques atomiques a publié une étude, le 1er mars 2017, qui commence ainsi :

« Le programme de modernisation des forces nucléaires des États-Unis a été présenté au public, comme un effort pour assurer la fiabilité et la sécurité des têtes nucléaires de l’arsenal nucléaire américain, plutôt que pour améliorer leurs capacités techniques. En réalité, ce programme va utiliser de nouvelles technologies révolutionnaires, qui augmenteront considérablement la capacité de ciblage de l’arsenal américain de missiles balistiques. Cette augmentation de capacité est étonnante. Elle augmente d’un facteur d’environ trois, le pouvoir global de destruction des forces existantes des missiles balistiques américains et cela crée exactement ce à quoi l’on s’attend, si un État possédant le nucléaire prévoyait d’avoir la capacité de combattre et de gagner une guerre nucléaire, en désarmant les ennemis grâce à une première frappe surprise.  

Continuer la lecture de De grands scientifiques étasuniens confirment un plan américain de conquête de la Russie

Sauron dirige Washington


Par Paul Craig Roberts – Le 6 mai 2017 – Source Strategic Culture

« Le problème est que le monde écoute les Américains depuis bien trop longtemps. » – Dr Julian Osborne, tiré de la version cinématographique du livre de Nevil Shute, écrit en 1957, On the Beach.

Un lecteur a demandé pourquoi les néoconservateurs poussent à la guerre nucléaire alors qu’il n’y aurait pas de gagnant. Si tout le monde meurt, alors pour quoi faire ?

La réponse est que les néoconservateurs croient que les États-Unis peuvent au minimum la gagner et peut-être même éviter tout dégât.

Continuer la lecture de Sauron dirige Washington

La vraie menace nucléaire


Orlov
Orlov

Par Dmitry Orlov – Le 7 mars 2017 – Source Club Orlov

www.la-croix.com – Explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl

Le 26 janvier 2017, le Bulletin de la Commission des sciences et de la sécurité des scientifiques atomiques a avancé son Horloge du Jugement dernier, 30 secondes plus près du minuit métaphorique, et elle est maintenant à seulement 2,5 minutes de minuit. Pourquoi le Conseil a-t-il décidé de faire ce changement? Essentiellement, « parce que Donald Trump ». Dans d’autres informations, le Conseil a également observé que, bien que l’accord de Paris sur le climat soit une bonne chose, le climat est assez proche de minuit aussi.

Ce sont des gens très sérieux : bien formés, des professionnels, des lauréats de prix Nobel, en un mot, des experts. Nous devrions faire confiance à leur parole. Mais eux, ils font confiance à la parole de Donald Trump ! Apparemment, aucun d’entre eux n’est expert en Donald Trump. Je ne prétends pas l’être non plus, donc pour le paragraphe qui suit, permettez-moi de m’en remettre à mon vieil ami et expert attitré sur toutes les choses concernant Trump, le Capitaine Obvious.

Continuer la lecture de La vraie menace nucléaire