En Iran, bien au-delà du COVID-19, le parlement fraîchement élu a du pain sur la planche


Par Andrew Korybko − Le 25 février 2020 − Source news.cgtn.com

andrew-korybko

Les élections parlementaires iraniennes de vendredi dernier ont constitué une victoire éclatante des « principalistes » sur l’ancien gouvernement « réformiste ». La faction « principaliste » est souvent décrite comme « tenante de la ligne dure », ou « conservatrice » par les médias occidentaux, et la seconde est souvent qualifiée de « modérée » par les mêmes.

L’Ayatollah Ali Khamenei, dirigeant suprême de l’Iran, en train de voter lors de l’élection parlementaire du 21 février 2020, à Téhéran. Photo Reuters

Continuer la lecture de En Iran, bien au-delà du COVID-19, le parlement fraîchement élu a du pain sur la planche

Lire Sun Tzu à Téhéran


Par Alastair Crooke − 15 janvier 2020 − Source Strategic Culture

crooke alastairL’Iran n’en a pas fini. Le général Hajizadeh, commandant de l’IRGC Aerospace Force, a déclaré hier dans un briefing que la récente frappe « était le point de départ d’une grande opération ». Il a également souligné que « les frappes n’étaient pas censées faire des morts : nous avions l’intention [plutôt] de porter un coup à la machine militaire ennemie ». Et le Pentagone dit également que l’Iran a intentionnellement évité les troupes américaines dans ses bases.

Continuer la lecture de Lire Sun Tzu à Téhéran

L’Iran contrecarre la menace du retour des sanctions de l’ONU


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama − Le 20 janvier 2020

Le président américain Donald Trump veut détruire l’accord nucléaire avec l’Iran. Il a menacé les caniches de l’UE-3, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la France d’imposer des droits de douanes de 25% sur leurs exportations de voitures vers les États-Unis, à moins qu’ils ne mettent fin à leur rôle dans l’accord JCPOA.

Continuer la lecture de L’Iran contrecarre la menace du retour des sanctions de l’ONU

Meurtre de Soleimani : que pourrait-il se passer ensuite ?


Par The Saker − Le 3 janvier 2020 − Source thesaker.is

2015-09-15_13h17_31-150x112Nous devons commencer par résumer rapidement ce qui vient de se passer :

1 – Le général Soleimani était à Bagdad en visite officielle pour assister aux funérailles des Irakiens assassinés par les États-Unis le 29 décembre

2 – Les États-Unis ont officiellement revendiqué la responsabilité de ce meurtre

3 – Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a officiellement déclaré que « … de graves représailles attendent les criminels qui ont plongé leurs mains corrompues dans son sang et celui de ses compagnons martyrs la nuit dernière »

Continuer la lecture de Meurtre de Soleimani : que pourrait-il se passer ensuite ?

Que s’est-il vraiment passé en Iran ?


Par Pepe Escobar – Le 7 décembre 2019 – Asia Times

21.bn_Le 15 novembre, une vague de protestations touchait plus de 100 villes iraniennes à cause d’une mesure extrêmement impopulaire prise par le gouvernement : une hausse de la taxe sur le carburant pouvant atteindre 300%, sans campagne de relations publiques pour en expliquer les raisons.

Les Iraniens condamnent, par réflexe et depuis des années, la suppression des subventions, surtout en ce qui concerne l’essence bon marché. Si vous êtes au chômage ou sous-employé en Iran, surtout dans les grandes villes, le plan A est toujours d’avoir une deuxième boulot de chauffeur de taxi.

Les manifestations ont commencé de façon très pacifique. Mais dans certains cas, notamment à Téhéran, Shiraz, Sirjan et Shahriar, une banlieue de Téhéran, elles ont rapidement dégénéré en émeutes armées – avec vandalisme des biens publics, attaques contre la police et incendie d’au moins 700 agences bancaires, ressemblant aux affrontements que subit Hong Kong depuis juin.

Continuer la lecture de Que s’est-il vraiment passé en Iran ?

Le Saker US approfondit le thème « tout le monde y gagne » en Syrie


Par The Saker − Le 23 octobre 2019 − Source thesaker.is via Unz Review

2015-09-15_13h17_31-150x112Dans son récent article intitulé «Le chemin de Damas : comment la guerre en Syrie a été gagnée», Pepe Escobar a résumé le résultat de la guerre en Syrie de la manière suivante :

Continuer la lecture de Le Saker US approfondit le thème « tout le monde y gagne » en Syrie

Les États-Unis et l’Iran bloqués au niveau zéro des négociations

Donald Trump dit que, guerre ou pas avec l'Iran, il «est d’accord dans un sens ou dans l’autre» et Téhéran semble en convenir également, avertit Pepe Escobar.

Par Pepe Escobar − Le 25 juillet 2019 − Source Consortium News

Pepe Escobar

Tous les paris sont ouverts sur les enjeux de la folie géopolitique lorsque le président des États-Unis (POTUS) annonce avec désinvolture qu’il pourrait lancer une première frappe nucléaire pour mettre fin à la guerre en Afghanistan en faisant disparaître le pays «de la surface de la terre» en une semaine. Mais préférerait ne pas le faire, donc il a la bonté de ne pas tuer dix millions de personnes.

Continuer la lecture de Les États-Unis et l’Iran bloqués au niveau zéro des négociations

Discours de Nasrallah …


…Une guerre contre l’Iran signifierait la fin d’Israël, des Saoud et de l’hégémonie américaine


Par Sayed Hasan − Le 23 juin 2019 − Source Les cris du peuple

iran-war-us

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le vendredi 31 mai 2019, à l’occasion de la Journée Internationale d’Al-Quds (Jérusalem).

Traduction : lecridespeuples.fr

Voir les extraits précédents :

Extrait 1 : – La Résistance et les peuples arabo-musulmans n’abandonneront jamais la Palestine

Extrait 2 :  En cas de guerre, le Hezbollah et la Résistance à Gaza s’empareront de vastes territoires israéliens

Extrait 3 :    L’Axe de la Résistance est plus puissant que jamais, l’Accord du Siècle est voué à l’échec

Transcription

[…] Aujourd’hui- les États-Unis, Israël et l’Arabie Saoudite – se concentrent sur le point de force essentiel de cet Axe (de la Résistance). C’est le point suivant (de mon discours), à savoir l’Iran. C’est la puissance principale (de l’Axe de la Résistance), sans aucun doute. C’est le cœur de cet Axe. C’est l’Iran qui a aidé l’Irak lors de l’invasion de Daech, lorsque (ces terroristes) sont parvenus aux portes de Karbala et de Bagdad. L’Iran a aidé les dirigeants syriens et l’armée syrienne durant les temps difficiles (face à Daech), il s’est tenu aux côtés de la Résistance au Liban et de la Résistance en Palestine, etc., etc., etc. Et sa position (anti-impérialiste et anti-sioniste) est claire et décisive. Voilà tout.

Continuer la lecture de Discours de Nasrallah …

Déclassifié : le plan-cadre sino-russe pour mettre fin à la domination des États-Unis au Moyen-Orient


Par Yossef Bodansky – Le 17 juin 2019 – Source Oilprice.com

Le sommet qui a eu lieu début juin 2019 à Moscou entre Président russe Vladimir Poutine et le Président de la République populaire de Chine (RPC) Xi Jinping semble avoir une influence très forte sur les phases des crises qui se déroulent dans le grand Moyen-Orient, et donc sur l’avenir de la région.

Continuer la lecture de Déclassifié : le plan-cadre sino-russe pour mettre fin à la domination des États-Unis au Moyen-Orient

Un scoop ! Trump n’est pas un « attardé mental »


Les agences de presse occidentales déforment la traduction des propos du président iranien. Ce n’est pas la première fois qu’une telle « erreur » se produit


Par Moon of Alabama − Le 26 juin 2019

2015-05-21_11h17_05Hier, les agences de presse Associated Press et Reuters ont mal traduit un discours du président iranien Hassan Rouhani. Ils ont donné l’impression que Rouhani avait insulté le président américain Donald Trump en le qualifiant de «retardé mental». Rouhani n’a jamais dit ça.

Continuer la lecture de Un scoop ! Trump n’est pas un « attardé mental »