Une réponse aux laboratoires biologiques et aux programmes militaires secrets américains


Par Vladimir Platov – Le 20 septembre 2021 – Source New Eastern Outlook

L’expansion incontrôlée du réseau de laboratoires biologiques militaires secrets américains le long des frontières russes est un sujet de préoccupation non seulement pour Moscou mais aussi pour de nombreuses républiques post-soviétiques et la communauté internationale.  À ce jour, les États-Unis ont créé une véritable toile d’araignée de laboratoires biologiques secrets dans le monde entier. Depuis 1997, le Pentagone a entraîné dans ce programme plus de 30 pays comme partenaires de cette « initiative » américaine. Sans compter les 400 installations situées sur le territoire continental des États-Unis qui sont également impliquées dans un travail sur des agents pathogènes.

Continuer la lecture

American Pravda. Faire la guerre biologique


Par Ron Unz – Le 9 Août 2021 – Source Unz Review

J’ai grandi en fin de période guerre froide et, si la possibilité d’une guerre nucléaire était considérée comme effrayante, elle n’était pas impensable, faisait même l’objet d’innombrables films et récits et les arsenaux américains et soviétiques était régulièrement comparés dans les journaux et les magazines.

Par contre, une guerre biologique semblait effectivement impensable. En 1969, le président Richard Nixon avait ordonné la destruction de l’ensemble de notre arsenal de guerre biologique et avait aussitôt signé un traité international avec ses homologues soviétiques pour interdire ces armes horribles. La dissémination d’organismes biologiques mortels et autoreproducteurs qui ne respectaient aucune frontière nationale présentait évidemment des risques particulièrement dangereux, et je comprenais aisément pourquoi de telles armes ne pourraient jamais être utilisées au combat, surtout par notre propre gouvernement.

Continuer la lecture

Quels virus sont étudiés par les laboratoires biologiques de l’armée américaine au Kazakhstan ?


Par Vladimir Platov – Le 6 août 2021 – Source New Eastern Outlook

De nombreuses plaintes ont été formulées ces derniers temps au sujet de l’activité des États Unis dans le domaine du développement d’armes biologiques, car la liste des raisons de ces plaintes ne cesse de s’allonger. L’une des principales est l’activité permanente de plus de 400 laboratoires biologiques militaires créés par les États-Unis dans 25 pays, dont les anciennes républiques soviétiques – Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, Kazakhstan, Moldavie, Ukraine et Ouzbékistan.

Continuer la lecture

ADN et armes biologiques : Pourquoi Google s’intéresse-t-il tant à la recherche biotechnologique ?


Par Ekaterina Blinova – Le 24 juin 2021 – Source Sputnik News

La tendance à accumuler des échantillons d’ADN et l’intérêt intense pour la recherche en virologie manifesté récemment par des sociétés privées, dont Google, et même par des hommes politiques ont suscité des inquiétudes quant à l’utilisation qui pourrait être faite de ces informations sensibles et quant à la possibilité que les parties concernées soient en quête de pouvoir, fait remarquer Charles Ortel, analyste à Wall Street.

Le 19 juin, The National Pulse a révélé l’implication de Google dans le financement d’expériences et de recherches sur les virus menées par EcoHealth Alliance, une organisation à but non lucratif. Son fondateur, le zoologiste britannique Peter Daszak, a récemment fait la une des journaux en raison de sa collaboration avec le Wuhan Institute of Virology (WIV). Wuhan, en Chine, serait l’épicentre de la première épidémie massive de COVID-19.

Continuer la lecture

La Covid en tant qu’arme biologique fabriquée aux États-Unis et dirigée contre la Chine


Par Mike Withney et Ron Unz – Le 15 Juin 2021 – Source The Unz Review

Ce qui rend votre théorie sur les origines du SRAS-CoV-2 si controversée, ce n’est pas tant qu’elle suggère que l’agent pathogène a été créé dans un laboratoire, mais qu’il s’agit en fait d’une arme biologique délibérément libérée par des agents américains menant une guerre secrète contre les ennemis présumés des États-Unis. Voici une importante citation tirée de votre article intitulé « American Pravda : Un monde à la George Orwell. Le virus s’est échappé d’un laboratoire«  :

« …… Il est fort probable que la Covid-19 provienne d’un laboratoire et qu’il ait été conçu comme une arme biologique, mais nous ne disposons d’aucune indication sérieuse qu’il s’en soit échappé. Donc, si l’épidémie initiale de Wuhan était due au déploiement d’une arme biologique puissante, mais pas à une fuite accidentelle d’un laboratoire, alors la Chine était sûrement la cible visée, la victime plutôt que le coupable….. 

Étant donné notre confrontation militaire et géopolitique actuelle avec la Chine, l’Amérique semble être la source probable de l’attaque… Les suspects les plus probables seraient des éléments malhonnêtes de notre establishment de sécurité nationale, probablement certains des néoconservateurs de l’État profond que Trump a placés au sommet de son administration.

Cette petite poignée de comploteurs de haut niveau aurait alors fait appel aux ressources de l’appareil de sécurité nationale américain pour mener à bien l’opération. Le virus et ses dispositifs de dispersion auraient pu être obtenus à Fort Detrick et des agents de la CIA ou des membres des forces spéciales auraient été envoyés à Wuhan pour le lâcher….. En fait, ce qui s’est passé est un scénario du type Dr. Strangelove, mais transposé dans la réalité. » (« American Pravda : George Orwell’s Virus Lab-Leak« , Ron Unz, The Unz Review)

Continuer la lecture

La Russie est très préoccupée par les laboratoires biologiques étasuniens localisés dans les anciennes républiques soviétiques


Par Andrew Korybko − Le 13 mai 2021 − Source One World

andrew-korybkoNikolaï Patrushev, le secrétaire du conseil de sécurité russe, a déclaré cette semaine à Spoutnik que les États-Unis développent en secret des armes biologiques dans certains des laboratoires biologiques qu’ils financent un peu partout dans le monde ; ses propos rebondissent sur les accusations qu’il avait déjà prononcées par le passé quant aux dangers induits pour la Russie et le reste du monde par ces laboratoires dans les anciennes républiques soviétiques.

Continuer la lecture

La Pravda américaine : l’État profond états-unien serait-il derrière l’épidémie de Covid ?


Par Ron Unz – Le 15 mars 2021 – Source Unz.com

Winston Churchill a fait remarquer qu’en temps de guerre, la vérité doit être entourée d’un garde du corps de mensonges. Nombre de mes propres articles, parmi les plus longs et les plus controversés, ont suivi une présentation quelque peu analogue, les sections d’ouverture, qui comptent parfois des centaines de mots ou plus, étant souvent plutôt inoffensives ou même quelque peu hors sujet. Elles sont destinées à servir d’introduction fade ou édulcorée au contenu beaucoup plus dangereux qui suit, qui pourrait autrement avoir tendance à alarmer et à dissuader le lecteur occasionnel s’il était introduit trop rapidement.

Continuer la lecture

C’est en vain que les États-Unis essayent de discréditer le vaccin chinois contre le COVID-19


Par Andrew Korybko − Le 13 septembre 2020 − Source news.cgtn.com

andrew-korybkoLe gouvernement étasunien, et ses relais médiatiques dominants mènent actuellement une intense campagne de désinformation visant à discréditer le vaccin de la Chine contre le COVID-19.

Continuer la lecture

L’ONU déclare une nouvelle épidémie de polio au Soudan causée par un vaccin oral


Le 2 septembre 2020 − Source APNews

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré qu’une résurgence de polio au Soudan est liée à une épidémie en cours déclenchée par un vaccin au Tchad – une semaine après que l’agence sanitaire des Nations Unies a déclaré le continent africain exempt du virus de la polio sauvage.

Continuer la lecture

La tête de l’hydre : l’ascension de Robert Kadlec


Un puissant réseau d’agents politiques, une mafia mondiale des vaccins et leur homme à Washington.


Par Whitney Webb & Raul Diego – Le 14 mai 2020 – Source The Last American Vagabond

Vendredi dernier, un groupe de sénateurs démocrates a « exigé«  que le secrétaire adjoint du département de la santé et des services sociaux (HHS) pour la préparation et la réponse (Assistant Secretary for Preparedness and Response – ASPR), Robert Kadlec, « révèle avec exactitude tous ses liens personnels, financiers et politiques à la lumière de nouvelles informations selon lesquelles il ne l’avait pas fait auparavant » après qu’il a été révélé qu’il avait omis de noter tous les « conflits d’intérêts potentiels » sur son dossier de candidature.

Continuer la lecture