Le caractère mythique de la réalité


Par Fr Stephen Freeman − Le 25 avril 2021 − Source Oriental Review via Ancien Faith

Tolkien et CS Lewis (à droite)

L’amitié entre CS Lewis et JRR Tolkien est bien connue, tout comme le rôle joué par Tolkien pour amener Lewis au Christ. Ce que l’on sait moins (à moins de creuser un peu plus loin), c’est le rôle de Tolkien dans la conversion de Lewis d’une compréhension rigide et plate du monde aux riches possibilités offertes par le « mythe ». Sans cette conversion, Lewis ne serait probablement pas devenu chrétien, et n’aurait certainement pas écrit les romans que tant de gens aiment. Elle est profondément sous-estimée, bien qu’elle soit au cœur de la foi de Lewis et de Tolkien. Ils n’étaient pas seulement des chrétiens, mais des chrétiens dont le cœur était profondément touché et sensible à la puissance du mythe. Grâce à lui, ils nous ont donné des mondes qui continuent de nous divertir. Cependant, la plupart des gens sont divertis par leurs histoires de la même manière qu’ils sont divertis par n’importe quel drame d’action. Le caractère mythique de leur œuvre est passé sous silence et réduit à un peu plus que de la « fantaisie pour enfants ». Le professeur Digory le dit bien : « Tout est dans Platon, tout est dans Platon ; bonté divine, qu’est-ce qu’on leur apprend dans ces écoles ! ».

Continuer la lecture de Le caractère mythique de la réalité

Dîner avec César


Par Fr. Lawrence Farley − Le 18 avril 2021 − Source Oriental Review via Ancien Faith

Le chef gaulois Vercingétorix s’est rendu à César en 52 av.

Un vieux proverbe dit que celui qui dîne avec le diable doit utiliser une longue cuillère – c’est-à-dire qu’il faut être très prudent et garder la plus grande distance possible. Je pense que le même conseil convient pour dîner avec César. Lorsque César est hostile à l’Église (comme il l’a souvent été dans l’histoire), nous, chrétiens, avons des raisons d’être un peu nerveux. Lorsqu’il est amical envers l’Église, nous avons des raisons d’être encore plus nerveux. Car s’il y a une chose que la longue histoire de Byzance nous a enseignée, c’est qu’il y a un inconvénient certain à être une Église d’État, et que César a une tendance inquiétante à se surpasser. Chacun sait que c’est celui qui paie le joueur de cornemuse qui décide de la musique. Et lorsque César commence à payer nos factures – ou nous donne un coup de pouce économique – il se sent souvent un peu plus qu’autorisé à diriger notre spectacle. C’est la raison pour laquelle le mot « Césaropapisme«  sonne si mal.

Continuer la lecture de Dîner avec César

Covid-19 : un appel du Patriarcat Catholique Byzantin à distinguer vrais et faux vaccins


Les experts mettent en garde, mais le pape Bergoglio dit à propos de la vaccination : « Cela doit être fait ! »


Par Le Patriarcat Catholique Byzantin − Le 2 février 2021 − Source vkpatriarhat.org

La discussion publique des scientifiques révèle l’essence du soi-disant nouveau vaccin à ARN messager, qui n’est pas vraiment un vaccin traditionnel, mais est un outil de mutilation massive et de génocide de l’humanité. David Martin, MD : « Assurons-nous d’être clairs. Ils utilisent le terme ‘vaccin’ pour dissimuler cette chose sous des exemptions de santé publique. Ce n’est pas un vaccin. »

Continuer la lecture de Covid-19 : un appel du Patriarcat Catholique Byzantin à distinguer vrais et faux vaccins

Et si l’enfant Jésus était né dans l’État policier américain ?


Par John Whitehead − Le 21 décembre 2020 − Source The Rutherford Institute

John Whitehead« Quand le chant des anges s’est calmé, quand l’étoile dans le ciel a disparu, quand les rois et les princes sont rentrés, quand les bergers sont de retour avec leurs troupeaux, le travail de Noël commence : retrouver les perdus, guérir les brisés, nourrir les affamés, libérer le prisonnier, reconstruire les nations, apporter la paix entre les peuples, faire de la musique dans le cœur ». – Howard Thurman

Continuer la lecture de Et si l’enfant Jésus était né dans l’État policier américain ?

Déconstruire l’islamophobie


Par The Saker − Le 7 novembre 2019 − Source Unz Review via The Saker 

2015-09-15_13h17_31-150x112Introduction : bref survol du nid de coucou

Mon idée initiale était de commencer par une définition de «l’islamophobie», mais après avoir cherché diverses définitions, j’ai décidé d’utiliser ma propre définition, très primitive. Je définirai l’islamophobie comme la conviction que l’islam (la religion) et / ou les musulmans (les adeptes de cette religion) représentent une sorte d’ensemble plus ou moins cohérent qui constitue une menace pour l’Occident. Il s’agit de deux arguments distincts réunis en un seul : le premier affirme que l’islam (la religion) représente une sorte de menace pour l’Occident, tandis que le second affirme que les personnes qui embrassent l’islam (les musulmans) représentent également une sorte de menace pour le monde occidental. En outre, cet argument repose sur deux hypothèses cruciales.

Continuer la lecture de Déconstruire l’islamophobie

L’histoire inédite de la prise du pouvoir par le sionisme chrétien aux États-Unis


Par Whitney Webb − Le 12 juillet 2019 − Source MintPress via Unz Review

whitney-4882-120x120Bien avant que Theodore Herzl ait fondé le sionisme politique et publié The Jewish State, les sionistes chrétiens aux États-Unis et en Angleterre cherchaient déjà à diriger et à influencer la politique étrangère des deux nations au service d’une prophétie obsessionnelle. 

La plus grande organisation pro-israélienne aux États-Unis n’est pas composée de Juifs, mais d’évangélistes chrétiens, avec un total de 7 millions de membres, soit plus de 2 millions de plus que l’ensemble de la communauté juive américaine.

John Hagee

Continuer la lecture de L’histoire inédite de la prise du pouvoir par le sionisme chrétien aux États-Unis

Assange, Notre-Dame et les légumes vivants


Par Nicolas Bonnal – Mai 2019 – Source nicolasbonnal.wordpress.com

Nicolas Bonnal

Mirons-nous dans la glace, nous autres antisystèmes ! Nous avons vécu un mois d’avril époustouflant, entre cette arrestation, le grand incendie déjà oublié, la hausse de la bourse et du dollar (qui récompensent la démentielle gestion impériale), les élections espagnoles qui marquent le triomphe de la gauche sauce Soros. Plus le système est fou, plus il semble invincible avec la remontée dans les sondages de l’autre et le réaménagement de nos chefs d’œuvre gothiques en boutiques de luxe.

Même l’arrestation d’Assange (lui-même pas très inspiré de s’être enfermé pendant sept ans dans cette ambassade) s’est passée comme à la parade et n’a pas soulevé les foules. Les anti-systèmes dont nous sommes se sont contentés de cliquer et pas de réagir sur le terrain. Nous aurions dû être des milliers à le protéger dans la rue. En réalité la matrice du web a réussi à nous domestiquer comme personne. Nous ne réagissons même pas physiquement et le système sait ce que nous pensons heure par heure. Nous n’avons plus d’existence physique, juste une vague tremolo psychique que nous prenons pour du militantisme politique ou spirituel.

Continuer la lecture de Assange, Notre-Dame et les légumes vivants

De Jésus-Christ à Julian Assange, ou quand les dissidents deviennent des ennemis de l’État


« Dans une période de tromperie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. » (George Orwell)


Par John Whitehead − Le 16 avril 2019 − Source The Rutherford Institute

Si le fait de révéler un crime est considéré comme un crime, c’est que vous êtes gouverné par des criminels.

Dans le climat gouvernemental actuel, où des lois qui vont à l’encontre des principes de la Constitution sont faites en secret, adoptées sans débat, et défendues par des tribunaux secrets qui opèrent derrière des portes closes, obéir à sa conscience et dire la vérité devant le pouvoir de l’État policier a des chances de faire de vous un « ennemi d’État ».

Continuer la lecture de De Jésus-Christ à Julian Assange, ou quand les dissidents deviennent des ennemis de l’État

Le Calvinisme: Les fondations spirituelles de l’Amérique

Par Christopher Pisarenko – Le 23 février 2018 – Source katehon

Pour comprendre vraiment les nations du monde, il est impératif de comprendre d’abord leur base spirituelle ou leur «âme». Sans cette compréhension fondamentale, il est impossible de commencer à former sérieusement des opinions sur une nation et la civilisation plus large à laquelle elle est liée par sa culture et son histoire. Il serait également impossible de comparer et d’apprécier avec précision les contrastes du développement d’une nation particulière avec d’autres pays et civilisations. Ce qui différencie culturellement et historiquement les États-Unis de toutes les autres nations – même ses plus proches alliés européens – ce sont ses fondations spirituelles calvinistes sans équivoque, qui à un certain moment, alors que l’Amérique du Nord était encore une série de colonies de la Couronne britannique, ont organiquement muté dans cette éthique « protestante » ou « puritaine » bien connue. Cette transmutation idéologique a signalé l’arrivée de l’extrémisme calviniste dans le Nouveau Monde, un développement soutenu par les élites anglo-saxonnes de la Nouvelle-Angleterre.

Continuer la lecture de Le Calvinisme: Les fondations spirituelles de l’Amérique