Némésis se réveille


Par James Howard Kunstler − Le 12 juillet 2019 − Source kunstler.com

James Howard KunstlerOù sont les Clinton, en ces jours de canicule ? Dans les Les Hamptons ? à Martha’s Vineyard 1 salée et ensoleillée ? Sous un rocher quelque part dans les bois de Chappaqua 2 Le destin s’annonce de plus en plus  inconfortable pour le couple de Boomerdom 3, jadis enchanté.

Continuer la lecture de Némésis se réveille

  1. Avec les Hamptons, c’est un lieu de villégiature apprécié par l’élite de la gauche caviar aux États-Unis
  2.  Chappaqua est une ville des États-Unis située sur le territoire de New Castle dans le comté de Westchester (État de New York). La ville est située approximativement à 56 kilomètres au nord de New York. La ville comptait 1 436 habitants en 2010. Bill Clinton et Hillary Rodham Clinton y possèdent une maison depuis 1992. Wikipédia
  3. Le Royaume des Baby Boomers : rechercher exactement tout ce dont vous pouvez profiter dans la vie, autant que vous le pouvez

Isikoff, celui qui avait lancé le faux dossier Steele, invente une nouvelle histoire d’ » influence russe « .


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 9 juillet 2019

Michael Isikoff a été le premier journaliste à parler du faux dossier Steele sur la présumée influence russe sur Donald Trump. Il a par la suite admis que les affirmations contenues dans ce dossier étaient « probablement fausses« . Aujourd’hui, Isikoff invente une nouvelle histoire bidon sur cette « influence russe ».

Isikoff prétend que la théorie du complot disant que Seth Rich, un employé du Comité National Démocrate (DNC), a été tué parce qu’il avait volé les courriels du DNC que Wikileaks a publiés plus tard, est une histoire qui a été inventée par les services de renseignements russes.

Continuer la lecture de Isikoff, celui qui avait lancé le faux dossier Steele, invente une nouvelle histoire d’ » influence russe « .

USA : plus profondément dans les ténèbres…


Les démocrates paniquent : que se passera-t-il si le procureur général Barr lève le couvercle du chaudron « RussiaGate » ?


Par James Howard Kunstler – Le 3 mai 2019 – Source kunstler.com

James Howard Kunstler« La destitution est un sort trop doux pour lui », a déclaré Nancy Pelosi au sujet du président Trump jeudi, après que le « caniche » de ce dernier  » c’est ainsi qu’elle nomme le procureur général William Barr – a refusé de se laisser fustiger par des démocrates de haut-vol au sein du comité judiciaire du Sénat.

Continuer la lecture de USA : plus profondément dans les ténèbres…

États-Unis : 12 Russes inculpés pour piratage


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 13 juillet 2018

Il n’y a aucune preuve dans l’acte d’accusation de Mueller contre les 12 Russes. Sa publication a pour but de saboter le sommet prévu entre Trump et Poutine.

Le conseiller spécial Robert Mueller a publié un acte d’accusation (pdf, 29 pages) contre 12 personnes soupçonnées d’être des officiers ou des agents de la GRU, le service de renseignement militaire russe. Ces personnes, affirme l’acte d’accusation, travaillent pour une sous-unité opérationnelle (26165) et une sous-unité technique (74455) de la GRU. Continuer la lecture de États-Unis : 12 Russes inculpés pour piratage

L’inspection générale du ministère de la Justice étasunien dit que le FBI n’est pas motivé politiquement


Pourtant, la lecture du rapport entraîne une autre conclusion.


Par Sputnik News – Le 15 juin 2018

James Comey

Le bureau chargé d’inspecter le ministère américain de la Justice et le FBI a publié jeudi un rapport qui révèle une longue liste d’erreurs dans la manière dont le FBI a mené un certain nombre d’enquêtes sensibles avant les élections américaines de 2016 – mais aboutit à une conclusion, dont on peut douter, disant que le FBI n’était, en fin de compte, pas politiquement partial dans ses actions.

Le Bureau de l’inspection générale du ministère de la justice a rendu un rapport de 568 pages sur la conduite du FBI et du ministère de la justice pendant la campagne électorale présidentielle de 2016. Ce rapport montre que James Comey, alors directeur du FBI, s’est montré « indiscipliné » face à Loretta Lynch, la procureure général de l’époque, et que ses actions étaient mal appropriées, mais le rapport ne va pas jusqu’à dire qu’elles étaient politiquement motivées.

Continuer la lecture de L’inspection générale du ministère de la Justice étasunien dit que le FBI n’est pas motivé politiquement

Comey, Clinton & Cie sont déférés au pénal. Un pas de plus vers la déchéance.


La Constitution tiendra-t-elle le coup et combien de temps les médias pourront-ils cacher l’affaire ?


Par Ray McGovern – Le 19 avril 2018 – Source Unz Review

La mise en accusation devant une cour pénale, ce mercredi 18 avril, par 11 Républicains de la Chambre des représentants, de l’ancienne secrétaire d’État, Hillary Clinton, ainsi que de plusieurs anciens hauts fonctionnaires du FBI et du ministère de la Justice (DOJ), est un pas de géant vers une crise constitutionnelle.

Sont nommés dans cette accusation au ministère de la Justice, pour d’éventuelles violations de la loi fédérale : Clinton ; l’ancien directeur du FBI James Comey ; l’ancien procureur général Loretta Lynch ; l’ancien directeur par intérim du FBI Andrew McCabe ; l’agent du FBI Peter Strzok ; l’avocat du FBI Lisa Page ; et le personnel du ministère de la Justice et du FBI « lié » au travail sur le « Dossier Steele », y compris l’ancien procureur général par intérim, Sally Yates, et l’ancien procureur général adjoint par intérim, Dana Boente.

Continuer la lecture de Comey, Clinton & Cie sont déférés au pénal. Un pas de plus vers la déchéance.

Treize Russes pris en sandwich


Par James Howard Kunstler – Le 19 février 2018 – Source kunstler.com

Vous rappelez-vous de cette affiche de 1996 ? C’est drôle, c’était les médias traditionnels américains qui se vantaient, après coup, de notre propre ingérence dans l’élection d’une autre nation.

WASHINGTON – Une équipe de stratèges politiques américains qui ont aidé le gouverneur de Californie, Pete Wilson, dans sa tentative avortée à l’élection présidentielle en début d’année, ont déclaré cette semaine avoir servi d’arme de campagne secrète au président russe Boris N. Eltsine.

The Los Angeles Times, 9 juillet 1996

Continuer la lecture de Treize Russes pris en sandwich

Temps orageux


James Howard Kunstler – Le 29 janvier 2018 – Source kunstler.com

Tu rigoles ou quoi ?

Pour ceux d’entre nous qui ne sont pas des admirateurs du président Trump, il est encore plus douloureux de voir l’opposition démocrate sombrer dans la malhonnêteté prodigieuse de cette histoire de « collusion russe ». Quand l’intelligentsia de la nation perd sa capacité de penser – quand elle devient une « désintelligentsia » – alors il ne reste plus de guides de la réalité. Trump est déjà bien assez fou, mais la « résistance » entraîne le pays dans une folie encore plus dangereuse.

Continuer la lecture de Temps orageux

De quelle couleur est votre boule de démolition ?


Orlov
Orlov

Par Dmitry Orlov – Le 23 janvier 2018 – Source Club Orlov

Il y a actuellement beaucoup d’insatisfaction face à la performance d’un président américain assiégé. Pour commencer, il avait les mauvais partisans : trop peu de féministes radicales ; trop de mâles hétérosexuels blancs dont la masculinité toxique est un problème majeur selon les féministes radicales. Ensuite, bien sûr, il n’a été élu que grâce à l’ingérence néfaste du plus grand syndicat du crime organisé au monde, la Russie, dirigé par nul autre que le redoutable pirate Poutine. Les Russes sont si parfaitement intelligents que pas un seul fragment de preuve concluante de leur ingérence n’a pu être mis au jour malgré une année d’efforts inlassables d’un enquêteur spécial extraordinairement compétent. Alors, et cela ne fait qu’empirer, il se trouve qu’une autre sorte d’ingérence néfaste était en cours : le ministère de la Justice et le FBI, sous la direction de Barack Obama, ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour exonérer Hillary Clinton de ses nombreux crimes tout en mettant le paquet pour déterrer toutes les crasses possibles sur Trump. Mais c’est aussi totalement de la faute de Trump : comment a-t-il pu ne pas commettre de bourdes menant à sa destitution, pour permettre à ses adversaires de les trouver ?

Continuer la lecture de De quelle couleur est votre boule de démolition ?

« Explosif », « choquant », « alarmant »…


… le rapport de la FISA va secouer Washington DC et « va achever l’enquête de Mueller »


Par Tyler Durden – Le 18 janvier 2018 – Source Zero Hedge

L’enfer se déchaîne sur Washington D. C. après qu’un mémo de quatre pages détaillant les abus commis par les tribunaux de la FISA [la loi dite Foreign Intelligence Surveillance Act, NdT] a été mis à la disposition de tous les députés de la Chambre des représentants, ce jeudi. Selon la journaliste Sara Carter, le contenu du mémo est si explosif qu’il pourrait mener à la destitution de hauts fonctionnaires du FBI et du ministère de la Justice et mettre fin à l’enquête menée par Robert Mueller.

Continuer la lecture de « Explosif », « choquant », « alarmant »…