Hassan Nasrallah sur la Syrie …


…Washington a protégé Daesh jusqu’au bout, les Kurdes et la Turquie sont les grands perdants


Par Sayed Hasan – Le 3 mars 2019 – Source sayed7asan

Entretien du Secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 26 janvier 2019, avec Ghassan Ben Jeddou, fondateur de la chaîne panarabe et anti-impérialiste Al-Mayadeen.

Cette interview en direct, très attendue en Israël et dans le monde arabe, a duré plus de 3 heures.

Continuer la lecture de Hassan Nasrallah sur la Syrie …

La Turquie rejette le nouveau plan américain sur la Syrie et humilie John Bolton

2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 8 janvier 2019

Dimanche, le conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, a tenté de poser les conditions d’un retrait américain de la Syrie :

Continuer la lecture de La Turquie rejette le nouveau plan américain sur la Syrie et humilie John Bolton

Syrie : la Turquie échoue à Idleb et refuse de prendre le nord-est


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 5 janvier 2019

Les néoconservateurs de l’administration Trump, le secrétaire d’État Mike Pompeo, le conseiller en sécurité nationale John Bolton et l’envoyé pour la Syrie James Jeffery s’empressent de sauver leurs plans pour la Syrie dont le président Trump s’est débarrassé en ordonnant une retraite complète.

Continuer la lecture de Syrie : la Turquie échoue à Idleb et refuse de prendre le nord-est

Pourquoi Trump a-t-il décidé de retirer les troupes américaines de Syrie ?


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 20 décembre 2018

Vendredi dernier, le président Trump a encore eu un long appel téléphonique avec le président turc Erdogan. Il a ensuite ignoré tous ses conseillers et décidé de retirer les bottes américaines de la Syrie et de mettre fin également à la guerre aérienne.

Continuer la lecture de Pourquoi Trump a-t-il décidé de retirer les troupes américaines de Syrie ?

Syrie Sitrep : l’armée gagne la bataille d’Al-Safa …


…davantage de troupes se déplacent vers Idlib


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 7 novembre 2018

Aujourd’hui, l’armée syrienne a remporté la bataille d’Al-Safa. Al-Safa est une zone aride entourant un ancien volcan situé au sud-est de Sweida où, en juillet, État Islamique avait enlevé des dizaines d’otages. Les derniers de ces otages ont été libérés lors d’un raid de commandos il y a dix jours.

Continuer la lecture de Syrie Sitrep : l’armée gagne la bataille d’Al-Safa …

Les missiles lancés par l’Iran vers l’Irak au cours d’une frappe anti-terroriste portaient plusieurs messages importants


Andrew Korybko
Andrew Korybko

Par Andrew Korybko – le 25 septembre 2018 – source orientalreview.org

L’Iran a reconnu avoir procédé à une frappe de missiles contre des militants kurdes en Irak.

Cette frappe s’est produite il y a presque deux semaines, le 8 septembre, et s’était vue confirmée juste après par le corps des Gardiens de la révolution islamique (GRI), mais le général de division Mohammad Ali Jafari est revenu dessus jeudi dernier [le 20 septembre 2018, NdT], en faisant la remarque que « la revanche récente des GRI sur les terroristes porte un message lourd de sens aux ennemis, en particulier aux super-puissances pensant être en mesure de nous imposer leurs machinations diaboliques et de nous intimider ». Ces propos indiquent que Téhéran ne voulait pas uniquement décapiter le commandement des deux organisations militantes kurdes qu’elle considère comme terroristes pour leur participation aux attaques transfrontalières de ces dernières années, mais également signaler à ses adversaires que la République islamique est plus que capable de mener des attaques défensives de missiles sol-sol. Continuer la lecture de Les missiles lancés par l’Iran vers l’Irak au cours d’une frappe anti-terroriste portaient plusieurs messages importants

Damas se prépare-t-elle à négocier un accord avec les Kurdes ?


Par Andrew Korybko – Lundi 23 juillet 2018 – Source orientalreview.org

Damas aurait déjà conclu deux ententes pragmatiques avec des groupes dits « rebelles » au nord-est du pays.

Le président syrien Bachar El Assad (photo wikipedia.org)

Sputnik a signalé que le gouvernement syrien légitime touche un tiers des revenus des champs de pétrole d’al-Rmeilan et de Jabsah, tandis que Rudaw – un média tenu par des Kurdes – annonçait que l’État avec accepté d’exploiter le barrage de Tabqa conjointement avec les « Forces démocratiques syriennes » (FDS). Chacun de ces deux accords implique les Kurdes à des niveaux différents, les faibles informations sur l’accord pétrolier semblant indiquer que l’accord a été négocié directement entre les Kurdes et Damas, tandis que l’accord sur l’eau apparaît comme multilatéral, avec l’implication de la coalition des FDS. Si on les considère comme un tout et si l’on dépasse la rhétorique maximaliste toujours prêchée par les autorités syriennes et leurs affiliés – pour des raisons de politique intérieure et pour maintenir un moral de « résistance » – on constate que Damas se réjouit évidemment de parvenir à des accord pragmatiques de facto avec l’organisation même que le gouvernement syrien avait juré de déloger de sa région nord-est. Continuer la lecture de Damas se prépare-t-elle à négocier un accord avec les Kurdes ?

La Syrie est prête à entamer la campagne de Deraa


Moon of Alabama
Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 19 juin 2018

Il y a des signes que la libération tant attendue de la région de Deraa dans le sud-ouest de la Syrie approche. Après un mois de négociations entre la Russie, Israël, la Jordanie et les États-Unis, aucune solution pacifique n’a été trouvée. Les différentes forces terroristes dans la zone (en vert), y compris Hayat Tahrir al-Sham (HTS) aligné sur al-Qaïda et les groupes fidèles à l’État islamique, ont rejeté toutes les négociations. Pendant plus d’un mois, les négociateurs russes ont tenté de convaincre la population locale d’abandonner le combat et de se réconcilier avec le gouvernement. Mais les partisans de la ligne dure de la zone tenue par les rebelles ont tué tous ceux qui parlaient avec les Russes. Le gouvernement américain a mis en garde contre une opération à Deraa et a menacé d’intervenir.

Pour agrandir Continuer la lecture de La Syrie est prête à entamer la campagne de Deraa

Macron pourrait piéger la France dans un bourbier au nord de la Syrie comme au Mali


Par Andrew Korybko – Le 9 avril 2018 – Source Oriental Review

French and Syrian flagsLa France a déclaré qu’elle envoyait des troupes au nord de la Syrie pour soutenir les Kurdes.

Le président Macron a annoncé la décision sans précédent de Paris après avoir rencontré des dirigeants kurdes dans la capitale française la semaine dernière, une décision dénoncée en résumé par Ankara comme le « dépassement d’une ligne rouge ». Ankara dénonce un pays d’Europe occidentale soutenant le terrorisme avec ce que la Turquie considérerait ironiquement comme une « invasion » de la Syrie. Les conflits intra-OTAN atteignent un point d’ébullition avec les États-Unis, la Grèce et maintenant la France s’alignant tous contre les intérêts régionaux de la Turquie en réponse à l’approche multipolaire d’Ankara après le coup d’État. Cela exerce une énorme pression sur le président Erdogan pour reculer ou faire dangereusement face aux conséquences de cet acte. Le dirigeant turc a refusé de reculer et il est maintenant contraint d’affronter les perspectives d’un soutien conjoint américano-français à ce que son gouvernement considère comme des terroristes kurdes, ce qui ne fera que renforcer son désir d’intensifier la réorientation stratégique de son pays vers l’Est.

Continuer la lecture de Macron pourrait piéger la France dans un bourbier au nord de la Syrie comme au Mali

La chute tragique d’Afrine après l’intervention de la Turquie


Par Roger Annis – le 24 mars 2018 – Source A Socialist In Canada

Les milices syriennes de droite et l’armée turque profanent la statue de Kawa, le héros mythique de la libération kurde, le 18 mars 2018 à Afrine

La ville d’Afrine, dans la région à majorité kurde du même nom au nord-ouest de la Syrie, est tombée lors d’une invasion turque qui avait débuté le 20 janvier 2018. La ville (35 000 habitants avant 2011) est tombée après l’encerclement des forces défensives des YPG qui ont décidé de se retirer. Leur retrait avait été facilité par les forces armées syriennes et leurs alliés russes. Continuer la lecture de La chute tragique d’Afrine après l’intervention de la Turquie