Le langage médiatique encourage la gauche à soutenir les guerres, les coups d’État et les interférences contre la souveraineté des pays


Par Alan McLeod – Le 9 avril 2021 – Source Fair.org

Dans un article précédent, nous avons étudié quelques cas montrant la façon dont la presse aide à fabriquer un consentement pour le changement de régime et autres actions américaines à l’étranger parmi les audiences de gauche, un groupe ne soutenant traditionnellement pas les conflits.

Un certain niveau d’adhésion, ou au moins une hésitation à résister, parmi la moitié la plus à gauche des États-Unis est nécessaire pour garantir que les interventions américaines puissent être menées avec un minimum d’opposition nationale. À cette fin, les médias grand public invoquent les droits de l’homme et l’humanitarisme pour convaincre les personnes situées à gauche du centre d’accepter, voire de soutenir, les actions américaines à l’étranger – une sorte de traitement pour le syndrome du Vietnam, qui est utilisé depuis 50 ans.

Voici quelques-uns des arguments couramment utilisés par les médias de l’establishment pour convaincre les gauchistes sceptiques que, cette fois, les choses pourraient être différentes, en vendant une intervention progressiste que tout le monde peut soutenir.

Continuer la lecture de Le langage médiatique encourage la gauche à soutenir les guerres, les coups d’État et les interférences contre la souveraineté des pays

Des manifestations sociales se répandent comme un feu de paille en Amérique latine


Par Alan Macleod − Le 21 octobre 2020 – Source Mint Press

L’attention étant fixée sur les événements de cette semaine en Bolivie, on vous pardonnera de ne pas vous rendre compte qu’une grande partie du reste de la région est, depuis des semaines, également touchée par des vagues de manifestations.

Continuer la lecture de Des manifestations sociales se répandent comme un feu de paille en Amérique latine

YouTube interdit toute discussion au sujet de Wikileaks ou d’informations piratées.


Par Alan Macleod − 14 août 2020 − Source MintPress News

YouTube, le géant des médias sociaux, annonçait hier une série de nouvelles mesures qui, selon lui, visent à empêcher toute interférence dans les prochaines élections présidentielles. La principale de ces mesures est de « supprimer les contenus contenant des informations piratées, dont la divulgation pourrait interférer avec les processus démocratiques, tels que les élections et les recensements ». Un exemple qu’il donne consiste à supprimer « les vidéos qui contiennent des informations piratées concernant un candidat politique ».

Continuer la lecture de YouTube interdit toute discussion au sujet de Wikileaks ou d’informations piratées.

L’avenir de la livre après l’effondrement du dollar


Par Alasdair Macleod − Le 16 juillet 2020 − Source Goldmoney

Alasdair MacLeodDans des articles récents pour Goldmoney, j’ai souligné la vulnérabilité du dollar à un effondrement définitif de son pouvoir d’achat. Cet article se concentre sur les facteurs qui détermineront l’avenir de la livre sterling.

La livre sterling est exceptionnellement vulnérable à une crise bancaire systémique, les banques européennes étant les plus fortement orientées vers les GSIB [Global systemically important banks]. Le gouvernement britannique, en choisissant de se ranger du côté de l’Amérique et de rompre ses liens avec la Chine, a probablement perdu la seule chance significative qu’il a de ne pas voir la livre sterling s’effondrer avec le dollar.

Un salut possible pourrait être de s’accrocher aux basques de l’Allemagne si elle laisse tomber un euro naufragé pour former son propre bloc de devises, compte tenu de ses importantes réserves d’or. Mais pour l’instant, c’est mal parti.

Et enfin, à l’instar de la Fed et de la BCE, la Banque d’Angleterre a endossé pour elle-même plus de pouvoir en matière monétaire que les politiciens n’en ont vraiment conscience, étant généralement ignorants des affaires d’argent.

Conclusion : la livre a peu de chances de survivre à un effondrement du dollar, qui pour tout observateur sérieux, devient une certitude.

Continuer la lecture de L’avenir de la livre après l’effondrement du dollar

Anatomie de l’effondrement d’une monnaie fiduciaire


Par Alasdair Macleod − Le 23 avril 2020 − Source Gold Money

Alasdair MacLeodCet article affirme que l’impression d’argent à l’infini devrait détruire les monnaies fiduciaires beaucoup plus rapidement qu’on ne le pense généralement. Cet acte final de destruction monétaire fait suite à une perte de 98% du pouvoir d’achat du dollar depuis l’échec du Pool de l’or en 1968. Et maintenant, la Fed et les autres grandes banques centrales s’engagent à une dégradation monétaire accélérée et infinie pour garantir la totalité de leurs secteurs privés et les dépenses de leurs gouvernements, pour soutenir les marchés obligataires et donc tous les prix des actifs financiers.

2020-04-26_13h44_29

Continuer la lecture de Anatomie de l’effondrement d’une monnaie fiduciaire

À quelque chose malheur est bon …


Les ultra-riches américains ont vu leur richesse augmenter de 282 milliards de dollars pendant ces trois semaines de pandémie


 

Par Alan Macleod – Le 27 avril 2020 – Source Mint News


Un nouveau rapport de l’Institute for Policy Studies révèle que, pendant que des dizaines de millions d’Américains ont perdu leur emploi à cause de la pandémie de coronavirus, l’élite ultra-riche des États-Unis a vu sa valeur nette augmenter de 282 milliards de dollars en seulement 23 jours. Et ce, malgré le fait que l’économie devrait se contracter de 40 % ce trimestre. Le rapport note également qu’entre 1980 et 2020, la pression fiscale sur les milliardaires américains, mesurées en pourcentage de leur richesse, a diminué de 79 %. Au cours des 30 dernières années, la richesse des milliardaires américains a augmenté de plus de 1100 %, alors que la richesse médiane des ménages a augmenté d’à peine 5 %. En 1990, la richesse totale détenue par la classe des milliardaires américains était de 240 milliards de dollars ; aujourd’hui, ce chiffre s’élève à 2950 milliards de dollars. Ainsi, les milliardaires américains ont accumulé plus de richesses au cours des trois dernières semaines qu’ils n’en possédaient avant 1980. En conséquence, trois personnes seulement – Jeff Bezos, PDG d’Amazon, Bill Gates, co-fondateur de Microsoft, et Warren Buffet de Berkshire Hathaway – possèdent autant de richesses que la première moitié des ménages américains.

Continuer la lecture de À quelque chose malheur est bon …

Chômage US : Trump double la mise, comme d’habitude


Une étude révèle que le nombre de chômeurs étatsuniens est le double du nombre officiel, déjà très élevé à cause de la crise.


Par Alan Macleod – Le 29 avril 2020 – Source Mint News


Alors que COVID-19 se répand aux États-Unis, un nombre record de 26,5 millions d’Américains ont demandé des allocations chômage depuis la mi-mars ; un nombre jamais atteint depuis le pic de la Grande Dépression. Des dizaines de millions de personnes ont été licenciées, mises en congé ou ont vu leurs commerces se tarir en quelques semaines. « Préparez-vous », a déclaré Kevin Hasset, conseiller économique principal du président Donald Trump, en déclarant que l’économie « sera mauvaise, plus que tout ce que nous avons déjà vu » et en prédisant que nous verrons bientôt des niveaux de chômage de 20 % et un effondrement du PIB de 40 %.

Continuer la lecture de Chômage US : Trump double la mise, comme d’habitude

Au bout du rouleau…


Les États-Unis ont dépensé l’équivalent de la totalité de la dette des étudiants américains pour soutenir le marché boursier, soutien qui n’a tenu que 15 minutes.


Par Alan Macleod − Le 13 mars 2020 – Source Mint Press News

Alors que les marchés financiers sont dans un état de quasi panique face à l’arrivée d’une pandémie de COVID-19, la Banque de réserve fédérale de New York a pris la mesure extraordinaire d’injecter plus de 1 500 milliards de dollars dans le marché boursier hier afin de calmer les craintes des investisseurs face à un effondrement. Pour mettre les choses en perspective, ce chiffre est égal au montant total de la dette étudiante détenue dans le pays, plus du double du montant du renflouement initial, le TARP, lors du krach financier de 2008, et près de 30 fois la richesse nette de l’ancien maire de New York, Michael Bloomberg, l’homme le plus riche à s’être jamais présenté à la présidence.

Continuer la lecture de Au bout du rouleau…

Les primaires du New Hampshire brossent un tableau de la guerre des classes contemporaine aux Etats Unis


Par Alan Macleod − Le 12 février 2020 − Source Mint News

Contrairement à la débâcle de l’Iowa, les résultats des primaires du New Hampshire d’hier ont été annoncés rapidement, montrant le sénateur du Vermont Bernie Sanders en première place avec 26 % du total des votes. L’ancien maire de South Bend, Pete Buttigieg, est arrivé tout près en deuxième position, avec 24 % des voix et le même nombre de délégués que Sanders. La sénatrice du Minnesota Amy Klobuchar est arrivée en troisième position, la seule autre candidate à obtenir suffisamment de soutien pour obtenir des délégués.

Continuer la lecture de Les primaires du New Hampshire brossent un tableau de la guerre des classes contemporaine aux Etats Unis

Les médias et l’establishment démocrate commencent à paniquer car Sanders pourrait bien remporter les 50 Etats


Par Alan Macleod – Le 7 février 2020 – Source Mint Press

L’ancien maire de South Bend, Pete Buttigieg, a peut-être remporté la victoire lors du caucus bâclé de l’Iowa de cette semaine, mais le vrai gagnant, selon les statisticiens, a été Bernie Sanders. Le sénateur du Vermont est maintenant de loin le candidat préféré selon les bookmakers. Oddschecker, une application qui compare les sites de paris en ligne, a étudié dix-huit sites et a trouvé que chacun d’entre eux déclarait le Démocrate socialiste comme étant clairement en tête. Real Clear Politics a également Sanders comme favori depuis plus d’une semaine, Bernie ayant dépassé l’ancien vice-président Joe Biden, qui a réalisé une piètre performance lors du premier caucus de l’année. Celle qui était considérée comme la favorite en octobre, Elizabeth Warren, du Massachusetts, s’est effondrée, sa probabilité de victoire passant de 53 % à l’automne à seulement 7,5 % aujourd’hui.

Continuer la lecture de Les médias et l’establishment démocrate commencent à paniquer car Sanders pourrait bien remporter les 50 Etats