L’épistémè brouillée dans la quête d’un Graal si peu sacré


Par Simplicius Le Penseur – Le 17 juin 2024 – Source Dark Futura

L’un des phénomènes épistémiquement les plus dangereux de notre époque est la métamorphose imperceptible de concepts que nous connaissions et prenions pour acquis, en quelque chose d’entièrement différent, tout en conservant leur masque extérieur d’origine. Cette nouvelle chose nous échappe parce que nous sommes tombés dans le piège sémiotique qui consiste à comprendre une chose par son apparence ou son nom, plutôt que par ce qu’elle fait.

Continuer la lecture

Le mouvement “Woke” est en fait un asservissement des multinationales


La guerre culturelle est un combat pour l’arrêter


Par Brandon Smith − Le 18 juin 2024 − Source Alt-Market

J’ai récemment regardé une vidéo réalisée par certains de mes commentateurs de cinéma préférés, dans laquelle ils se lamentaient sur la mort apparente des salles de cinéma. Ils citaient une longue liste de superproductions récentes qui avaient échoué, tout en se demandant pourquoi tant de films échouaient. En particulier, ils avaient prédit que le film “Furiosa” (un film d’appât féministe conçu pour remplacer le personnage masculin plus populaire de Mad Max) marcherait relativement bien. Pourtant, le film a mordu la poussière de manière épique. Les auteurs ne comprenaient pas pourquoi cela s’était produit.

Continuer la lecture

Rééquilibrage


Au-delà de la fiction de la réalité, il y a la réalité de la fiction. − Slavoj Zizek


Par Simplicius Le Penseur – Le 1er Juin 2024 – Source Dark Futura

Une main cachée nous fait basculer au-delà du voile de l’invisible. À travers le purdah métaphysique qui isole notre réalité du substrat sous-jacent, nous sommes gouvernés par ses lois secrètes. Les anciens ont compris que la plus fondamentale d’entre elles était le nombre d’or, ou une variante de celui-ci ; le gardien des contrôles et des équilibres, la corde tendue de la tension harmonique en tant que soutien autorégulateur de l’ordre. Lorsque cet équilibre est rompu ou détruit, les choses se gâtent.

Continuer la lecture

L’internet morbide


Par Simplicius Le Penseur – Le 10 mars 2023 – Source Dark Futura

Vous êtes-vous penché dernièrement sur ce qu’on appelle “Internet” ? Vous avez consulté les nouvelles, regardé une vidéo d’instruction, parcouru des coins intéressants de façon désintéressée ? Vous avez remarqué quelque chose d’inhabituel ? Comme le manque de chaleur, la pâleur moribonde ? L’absence de réaction à bout de souffle ? Peut-être devrions-nous prendre son pouls. Qu’est-ce que c’est ? Il fonctionne très bien, vous dites ?

Alors, permettez-moi de préciser.

Continuer la lecture

Pays Fugazy


“La crise du sens ne devient un problème que lorsque la société s’y résigne, accepte une condition d’insignifiance et cherche à déposséder l’humanité des idées et des vérités qu’elle a apprises au cours des âges.” – Frank Furedi


Par James Howard Kunstler – Le 20 mai 2024 – Source Clusterfuck Nation

Fugazi peut être utilisé pour décrire une situation comme étant “foutue” ou pour décrire un objet comme étant faux.

Vraiment, vous devez être d’accord : à peu près tout peut arriver maintenant, et probablement arrivera, et peut-être tout en même temps – la guerre, la maladie, une économie désordonnée, le chaos dans l’argent et la finance, des sauvages se déversant à travers les frontières ouvertes, l’assassinat, la pagaille dans les rues, la défaillance des systèmes, la maladie mentale partout où l’on regarde. Vous avez un gouvernement sinistre, infesté de blobs, qui agit comme un animal désespéré et acculé, sous la houlette d’un phantasme vénal qui traîne un passé criminel personnel. Qu’est-ce qui pourrait mal tourner ? Tout.

Continuer la lecture

La tragédie de la Khazarie, troisième partie : les juifs errants


Par Dmitry Orlov – Le 16 mai 2024 – Source Club Orlov

La prise de la forteresse d’Itil par le prince Svyatoslav, V. Kireev

La question “D’où venez-vous ?” est plutôt évidente et il est utile, au cours d’une conversation, de pouvoir y répondre facilement. C’est du moins ce que j’ai constaté au cours de mes nombreux voyages. Heureusement, j’ai une réponse facile : Je viens de St. Leninsburg. Mais ce n’est pas forcément la bonne réponse dans toutes les situations. Par exemple, lorsqu’un plouc pas trop sympathique lève les yeux sur moi et me demande : “Tu n’es pas d’ici, n’est-ce pas, mon gars ?” La bonne réponse est : “Bien sûr que non, je viens de là-bas, du comté de Jackson.” “Tout là-bas, dans le comté de Jackson…”, répond le redneck, étonné : “C’est comment là-bas ?”.

Continuer la lecture

Les États-nations, c’est fini ? La nouvelle géopolitique multipolaire


Par Laurent Guyénot − Mai 2024

Dans son nouvel essai, La Défaite de l’Occident, Emmanuel Todd remet en question « l’axiome » de l’État-nation qui règle les relations internationales depuis le XVIIIe siècle jusqu’à aujourd’hui (axiome fondateur des « Nations unies »). Il propose « une interpréta­tion pour ainsi dire post-euclidienne de la géopolitique mondiale », qui ne repose pas sur l’État-nation, mais fait plutôt l’hypothèse de sa disparition prochaine1.

Todd dissipe au passage un malentendu largement partagé par une dissidence française qui s’imagine que la « multipolarité » qui se met en place sera compatible avec la « souveraineté » d’un pays européen comme la France. La multipolarité est un ordre mondial dont les acteurs principaux seront de grands ensembles civilisationnels régionaux. La France n’en fait pas partie, pas plus qu’aucune autre nation européenne. L’Europe, qui se veut une multipolarité à elle toute seule, peut-elle devenir un pôle civilisationnel dans la multipolarité globale ?

Continuer la lecture

  1. Emmanuel Todd, La Défaite de l’Occident, Gallimard, 2024, p. 24-25.

Quand l’enfer qu’est la guerre perd son pouvoir


Par Roger Berkowitz – Le 19 juillet 2014 – Source The American Interest

Le préjugé selon lequel il doit y avoir une solution au désordre au Moyen-Orient suppose que l’on sache déjà quel est le problème à résoudre. Un côté dit que le problème vient du terrorisme. L’autre dit que le problème est l’occupation. Les humanitaires affirment que le problème réside dans le meurtre d’enfants. Les internationalistes disent que le problème réside dans les crimes de guerre (soit la disproportion d’un côté, soit l’utilisation de civils comme boucliers de l’autre). D’une manière ou d’une autre, « nous » – qui que nous soyons – devons résoudre le problème.

Continuer la lecture

La grande clarification


“Il est temps que la Grande Révolte batte la Grande Réinitialisation. Il ne s’agit pas seulement d’une question de Républicains ou de Démocrates en 2023. C’est un moment de type 1776.” – Vivek Ramaswamy


Par James Howard Kunstler – Le 1er Janvier 2024 – Source Clusterfuck Nation

2024-es hosszú hétvégék és ünnepnapok: itt a jövő év legfontosabb táblázata

J’aime déjà 2024. Les conséquences ont envie de revenir sur la scène américaine. Vers 2016, la cause et l’effet ont divorcé. Après cela, les choses se sont produites ou se sont déroulées sans autre ordre d’effet, comme une existence brute sans but, sans signification ou même sans conscience, à l’exception de la sensation du coup de fouet dans le dos.

Continuer la lecture

Les os de demain


Par Simplicius Le Penseur − Le 1er Janvier 2024 − Source Dark Futura

Alors que nous approchons de la fin de l’année, je me laisse irrémédiablement entraîner dans une rêverie réflexive. Même si ce n’est pas la fin de la décennie, lorsque les choses prennent vraiment une teinte rétrospective, ces périodes de bouleversements font que les années semblent passer comme des décennies.

J’ai toujours pensé qu’une décennie ne changeait en fait qu’à son point culminant, lorsqu’elle se déverse dans la source d’eau en attente de la suivante, mais plutôt à son point médian, son véritable cœur et son épicentre. C’est peut-être Andy Warhol, ou quelqu’un du même acabit, qui a résumé les décennies comme ayant leur véritable chrysalide stylistique – leur moment de rupture – en leur centre exact ; c’est presque comme si la première moitié était une sorte de passage à l’âge adulte, la recherche tâtonnante d’une identité au fur et à mesure que les années s’accumulent dans une lutte égoïste, pour émerger sous sa forme la plus authentique à mi-parcours, suivie de la phase de lent déclin et d’épuisement – le processus naturel de décomposition et de renouveau.

Continuer la lecture