Indépendances et auto-déterminations


Des armes pour renforcer l’Empire ou d’authentiques libérations nationales ?


Par James Petras – Le 19 octobre 2017 – Source Unz Review

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la plupart des conflits mondiaux ont consisté en des luttes pour l’indépendance contre les régimes coloniaux / impériaux occidentaux et japonais.

À la suite de la décolonisation officielle, un nouveau type de domination impériale a été imposé, les régimes néo-coloniaux, dans lesquels les États-Unis et leurs alliés européens imposaient des dirigeants vassaux agissant comme des proxys pour l’exploitation économique du pays. Avec la montée de la domination mondiale unipolaire des États-Unis, à la suite de la disparition de l’URSS (1990), l’Occident a établi son hégémonie sur les États d’Europe de l’Est. Certains ont été sujets à la fragmentation et ont été subdivisés en de nouveaux micro-États, dominés par l’OTAN.

La mis en place d’un empire unipolaire a déclenché une série de guerres et de conflits ethniques au Moyen-Orient, en Europe de l’Est, dans les Balkans, les pays baltes, en Afrique du Nord, en Asie et en Europe occidentale, provoquant des nettoyages ethniques et une crise des réfugiés de grande ampleur. L’éclatement des États-nations s’est répandu dans le monde alors que la rhétorique et la politique de « l’autodétermination » remplaçaient celles de la lutte des classes en tant que phare de la justice sociale et de la liberté politique.

Les principaux moteurs de la construction de l’empire ont adopté la tactique de diviser les adversaires pour mieux les conquérir, sous le prétexte libéral de promouvoir « l’autodétermination », sans préciser qui et quoi l’« auto » représentait et qui en bénéficiait réellement.

Les identités sectorielles, régionales, culturelles et ethniques ont servi à polariser les luttes. Par réaction, les régimes « centraux » se sont battus pour conserver « l’unité nationale » afin de réprimer les révoltes régionales.

Le but de cet article est d’analyser et de discuter les forces nationales et internationales se cachant derrière le slogan de « l’autodétermination » et ses conséquences internationales et régionales.

Continuer la lecture de Indépendances et auto-déterminations

Crimée : De la Guerre mondiale 0 à la Troisième


Par Ugo Bardi – Le 10 avril 2017 – Source Cassandra Legacy


Aujourd’hui, nous nous souvenons peu de ce que nous appelons la guerre de Crimée (1853-1856), même si elle a été la plus grande guerre jamais menée dans l’Histoire jusque là. Elle a préfiguré plusieurs des éléments qui reviendraient plus tard dans les deux guerres mondiales du XXe siècle, à tel point qu’on pourrait l’appeler « Guerre mondiale 0 ». Elle a inclus les combustibles fossiles comme cause ultime des conflits, un rôle renforcé de la propagande, la tendance des dirigeants à perdre le contrôle des guerres qu’ils ont entamées et l’origine de la « russophobie » encore commune en Occident à notre époque. Ces éléments peuvent nous en dire beaucoup sur ce que pourrait être une « Troisième Guerre mondiale » à l’avenir. Ci-dessus, vous pouvez voir une peinture de Vasilii Nesterenko (2005) qui célèbre la défense russe de Sébastopol en 1855. Il est clair que la défense de la Crimée n’est pas une question insignifiante pour les Russes, qui ont perdu environ 400 000 hommes dans la guerre de Crimée.

Continuer la lecture de Crimée : De la Guerre mondiale 0 à la Troisième

Ukraine : chaud devant…


Kiev fait des efforts désespérés pour provoquer la Russie avant l’intronisation de Trump. Les deux mois à venir seront très dangereux


Saker US

Par The Saker – Le 25 novembre 2016 – Source Russia Insider

Tout d’abord, cela semblait être un hasard : cet été, le régime ukrainien a envoyé une petite unité terroriste en Crimée, chargée de faire sauter plusieurs cibles (voir ici pour plus de détails). Ils ont été arrêtés par les services de sécurité russes. En novembre, deux autres saboteurs ont été capturés par le FSB (voir ici).

Continuer la lecture de Ukraine : chaud devant…

Le grand maître Poutine – une opération grandiose, en plusieurs étapes, pendant seize ans


Saker US
Saker US

Par RoSsiBaRBeRa – Le 17 juin 2016 – Source The Saker

Les années 1990 sont derrière nous, tout comme la dissolution de l’Union soviétique. Les années 2000, celles de l’équilibre au bord du précipice, les années de l’esclavage de la dette auprès du FMI, de la domination sans limite des oligarques, du statut de puissance régionale, des gangs de l’ambassade américaine pour empêcher toute opposition au système, de l’isolement et de l’attitude hautaine – tout cela est du passé. Continuer la lecture de Le grand maître Poutine – une opération grandiose, en plusieurs étapes, pendant seize ans

Poutine interviewé par Bloomberg [4/4]


Relations avec la Turquie – État des lieux en Syrie – Confiance Est-Ouest – Guerre en Tchétchénie – Politique étrangère pacifiée – Héritage et réflexions sur le système politique – Succession et réflexions sur les difficultés du pouvoir


Russia’s President Vladimir Putin Interview to Bloomberg. Parts I, II, and III


Saker US

Le 3 septembre 2016 – Source bloomberg

Le 1er Septembre, Vladimir Poutine a donné, à Vladivostok, une interview au rédacteur en chef de la société internationale de médias Bloomberg. [Imaginez une seconde Obama acceptant une interview de Russia Today, NdT]

Cet entretien est publié en quatre parties :

  • Première partie : développement de l’Extrême-Orient russe – litiges territoriaux avec le Japon
  • Deuxième partie : relations avec la Chine – politique énergétique – cyberguerre
  • Troisième partie : avenir de l’euro – politique de change – politique budgétaire – élections US – relations avec la Grande-Bretagne
  • Quatrième partie : relations avec la Turquie – état des lieux en Syrie – confiance Est-Ouest – guerre en Tchétchénie – politique étrangère – héritage et réflexions sur le système politique – succession et réflexions sur les difficultés du pouvoir

Continuer la lecture de Poutine interviewé par Bloomberg [4/4]

Un amiral russe :
Une claque de temps en temps ça remet les idées en place…


Chaque fois que les États-Unis testent les frontières russes, ils doivent être affrontés avec détermination


Par Vladimir Komoyedov – Le 10 septembre 2016 – Source Russia Insider

L’auteur est président du Comité de Défense de la Douma d’État [le parlement russe] et ancien commandant de la Flotte de la mer Noire.

Après une nouvelle déclaration du Pentagone sur les «manœuvres dangereuses et non professionnelles» d’un navire ou d’un aéronef d’un pays tiers à proximité des marins et des pilotes américains, qui «pacifiquement» violent les frontières russes, chinoises ou iraniennes, mes amis sont généralement indignés. C’est ce qui est arrivé récemment, lorsque l’avion de surveillance de la marine américain P-8A Poseidon a approché deux fois la frontière russe en mer Noire et a été intercepté par des chasseurs Sukhoi Su-27.

Continuer la lecture de Un amiral russe :
Une claque de temps en temps ça remet les idées en place…

Difficile de voyager en Crimée !


Pour de nombreux Ukrainiens, les vacances en Crimée sont liées à du harcèlement de la part des nationalistes et des agents ukrainiens chargés des contrôles aux frontières.


Par Dmitri Kovalevitch – Le 1er septembre 2016 – Source junge Welt

Le chemin de l’Ukraine à la Crimée est pénible, mais pas impossible – Photo Maxim Zmeyev/Reuters

Le train de Kiev s’arrête à Novoaleksandrovska, la dernière gare en territoire ukrainien avant la frontière avec la Crimée. C’est un pauvre village, dans la steppe brûlée par la chaleur estivale. L’ancien trafic ferroviaire vers la Crimée a été interrompu en 2014 par l’Ukraine. Un grand nombre de locaux attendent les voyageurs qui veulent se faire conduire à la frontière, contre l’équivalent de trois ou quatre euros. Pour la plupart d’entre eux, c’est la seule possibilité de gagner un peu d’argent.

Continuer la lecture de Difficile de voyager en Crimée !

Le cas de la partition de l’Ukraine


Saker US
Saker US

Par The Saker – Le 1er septembre 2016 – Source The Saker

De même que la presse-système ne rapporte pas que les États-Unis et la Russie sont sur une trajectoire de collision qui peut déboucher sur une guerre nucléaire, elle ne parle pas non plus de l’Ukraine en train de s’effondrer. Cela ne signifie pas, pour autant, que l’Ukraine ne s’effondre pas ; elle s’effondre. En fait, cela fait déjà un long moment, mais puisque cet effondrement passe inaperçu par manque d’action militaire et grâce au soutien politique de l’Empire, il ne paraît pas catastrophique – au sens où il causerait un changement spectaculaire subit.

Continuer la lecture de Le cas de la partition de l’Ukraine

Les options militaires de la Russie en Syrie et en Ukraine (mise à jour)


Saker US
Saker US

Par The Saker – Le 16 août 2016 – Source thesaker.is

Les deux dernières semaines ont été riches en développements militaires affectant directement la Russie.

Bien que non directement liés, divers éléments pointent vers une possible escalade militaire qui pourrait résulter de ce que la Russie a été contrainte d’engager son armée dans des opérations de combat en Syrie, en Crimée et en Novorussie. Il est donc pertinent, à ce stade, de répertorier les options russes sur tous ces théâtres de guerre. Continuer la lecture de Les options militaires de la Russie en Syrie et en Ukraine (mise à jour)

L’Empire se lézarde


Par Paul Craig Roberts – Le 5 août 2016 – Source Strategic Culture

Si vous vous demandez quelles sont les raisons de tous ces actes de terrorisme en France et en Allemagne, voici la réponse.

Washington a rendu le prix à payer pour faire partie de son Empire un peu trop élevé. Les États vassaux tels que la France et l’Allemagne ont commencé à mettre en place une politique étrangère indépendante envers la Russie. Regardant son Empire se lézarder, Washington a décidé de terroriser ses vassaux pour les ramener dans le droit chemin. Ainsi, les attaques terroristes auxquelles nous assistons en France et en Allemagne sont très probablement des répliques de l’Opération Gladio.

Continuer la lecture de L’Empire se lézarde