George Soros veut détruire la Macédoine, son nom, sa langue et son identité


Par Slobodan Tomic – Le 30 mai 2016 – Source katehon.com


Le 5 juin, la Macédoine devra faire face à des élections législatives anticipées. Ces deux dernières années, les puissances occidentales, y compris l’UE et les USA, ont tenté d’évincer la direction macédonienne actuelle. Slobodan Tomic, un publiciste et analyste indépendant macédonien, a partagé avec nous son évaluation de la situation politique dans le pays avant les élections à venir.
Continuer la lecture de George Soros veut détruire la Macédoine, son nom, sa langue et son identité

Guerres hybrides : 5. Briser les Balkans (III)



Hybrid Wars 2. Testing the Theory – Syria & UkrainePar Andrew Korybko (USA) – Le 20 mai 2016 – Source Oriental Review

Partie 1Partie 2

Jusqu’à présent, cette recherche a montré la concurrence intense de la nouvelle guerre froide qui se déroule dans les Balkans entre les mondes unipolaire et multipolaire. Ce dernier travaille avec véhémence pour amener ses projets conjoints transnationaux dans la région, alors que le premier est prêt à faire tout ce qu’il faut pour les arrêter. Ce contexte situationnel prépare le terrain pour enquêter sur les vulnérabilités socio-politiques de chacun des pays des Balkans avant d’entreprendre un examen détaillé de leurs scénarios de guerre hybrides les plus probables.
Continuer la lecture de Guerres hybrides : 5. Briser les Balkans (III)

Guerres hybrides : 5. Briser les Balkans (II)


Hybrid Wars 2. Testing the Theory – Syria & UkrainePar Andrew Korybko (USA) – Le 13 mai 2016 – Source Oriental Review

Partie 1

La première partie a longuement parlé de la situation stratégique dans les Balkans et brièvement identifié la situation dans chaque pays, insufflant ainsi au lecteur de précieuses connaissances de base. En continuant avec ce qui a déjà été appris, la recherche va maintenant passer à un examen des deux projets transnationaux conjoints multipolaires qui sont la raison pour laquelle la région est ciblée pour les guerres hybrides.
Continuer la lecture de Guerres hybrides : 5. Briser les Balkans (II)

Guerres hybrides : 5. Briser les Balkans (I)



Hybrid Wars 2. Testing the Theory – Syria & UkrainePar Andrew Korybko (USA) – Le 6 mai 2016 – Source Oriental Review

 

Reconceptualiser la péninsule des Balkans

Les Balkans sont la région stratégique la plus importante en Europe aujourd’hui et, à vrai dire, ils ont tenu ce rôle pendant les siècles précédents, en dépit du fait que les diverses grandes puissances l’aient reconnu à leur époque ou non. Le but de l’étude n’est pas d’analyser méticuleusement le passé, mais de définir le présent et de prévoir l’avenir.

Continuer la lecture de Guerres hybrides : 5. Briser les Balkans (I)

La révolution salade macédonienne est lancée…


Les carottes de la macédoine sont cuites


Par Stratediplo – Le 18 avril 2016 – Source salade macédoine

Dans la série des révolutions de couleur (coups d’État par manipulation de foules) fomentées par les États-Unis depuis une quinzaine d’années, selon le modèle de la bleue fomentée en France par la Grande-Bretagne en représailles à son soutien à l’indépendance des États-Unis, celle-ci est aussi multicolore que la fameuse salade. On y trouve évidemment des ingrédients rayés rouge et blanc avec coin bleu et étoiles blanches, comme chaque fois qu’apparaît une occasion de semer le chaos en Europe. On y trouve des ingrédients bleu marial avec des étoiles jaunes, puisque l’Union européenne veut faire sauter le nouveau verrou à l’invasion asiatique. On y trouve des étoiles blanches à quatre branches, puisque l’OTAN veut punir un pays qui a refusé de se joindre aux hostilités contre la Russie. On y trouve du vert plus ou moins bronzé, accumulé à la frontière sud, et du rouge avec aigle noir, dans le nord.

Continuer la lecture de La révolution salade macédonienne est lancée…

Pendant que l’Orient construit, l’Occident essaye de détruire


F. William Engdhal
F. William Engdhal

Par F. William Engdahl le 28 décembre 2015 – Source New Eastern Outlook

Ces derniers mois, je ressens de plus en plus que notre époque s’éloigne des perspectives de guerres sans fin, même si cela parait encore difficile à croire. Ne vous méprenez pas, je n’annonce pas la fin définitive des guerres. Mais l’énergie et la dynamique guerrières sont en train de changer. Dans une frénésie d’auto-suffisance le soi-disant monde occidental jette vaisselle, couverts, casseroles et rouleau a pâtisserie, tout ce qui peut tomber sous ses mains sanguinolentes, comme un enfant gâté faisant une crise de colère gargantuesque. Tout cela pour tenter de nier une réalité dans laquelle il perd un peu plus de contrôle à chaque instant.

Continuer la lecture de Pendant que l’Orient construit, l’Occident essaye de détruire

Une guerre hybride pour balkaniser… les Balkans ?


A l’Est, les pays européens s’émancipent… mais Washington veille au grain


Par Andrew Korybko – Le 29 novembre 2015 – Source South Front

Dans l’esprit de la Nouvelle Guerre Froide et à la suite de leur élimination réussie du projet South Stream, les Etats-Unis ont donné la priorité à l’obstruction du projet russe d’oléoduc Balkan Stream, et jusqu’à présent, il y ont malheureusement réussi. Le premier défi aura été la tentative de révolution de couleur en Macédoine, en mai 2015, qui heureusement a été contrée par les citoyens de ce pays. L’étape suivante sur le calendrier était la tourmente politique qui a failli faire chavirer de la Grèce, à la suite du référendum anti-austérité, l’idée étant que si Tsipras était viré, alors le Balkan Stream aurait été remplacé par un projet plus favorable aux Américains, le projet Eastring. Une fois encore, les Balkans ont montré qu’ils résistaient et les combines américaines ont été repoussées, mais c’est à la troisième tentative, plus directe, que le projet a été tué dans l’œuf et mis indéfiniment en sommeil.

Continuer la lecture de Une guerre hybride pour balkaniser… les Balkans ?

Une révolution de couleur en Macédoine

Paul Craig Roberts
Paul Craig Roberts

Par Paul Craig Roberts – Le 22 mai 2015 – Source Paulcraigroberts.org

Pendant la guerre froide, Washington avait peur que les communistes ne fomentent des manifestations et ne les fassent dégénérer en révolutions pendant que des politiciens acquis à leur cause attendaient dans les coulisses pour prendre le pouvoir et ainsi étendre l’empire soviétique. Aujourd’hui, c’est exactement ce que fait Washington.

Continuer la lecture de Une révolution de couleur en Macédoine

La Macédoine, un pion américain sur l’échiquier balkanique

Je suis natif de ce beau et grand pays, multicolore et multiculturel qu'ont appelait autrefois la Yougoslavie. Un pays, mon pays, détruit par cet Occident dit civilisé et démocratique et jeté aux chiens de guerre occidentaux. Tout ça pour du pognon; la seule vraie valeur occidentale.

Je vis par ici, en France, depuis un peu plus de 45 ans, je suis donc un acteur et observateur. Mais le fait d'avoir vécu une partie de ma vie de l'autre côté de la barrière idéologique me permet de faire des comparaisons et une analyse plus réaliste de ce monde-ci.

Filo

Par Filo – Le 19 mai 2015
2015-05-22_13h33_04La Macédoine, Македонија est l’une des six républiques de l’ex-Yougoslavie, tout au sud sur la carte ci-jointe, mais aussi la plus pauvre et la plus fragile.

Environ 2 500 000 habitants sur une superficie de 25 713 km² (un peu plus petite que la Belgique). La capitale du pays est Skopje. De confession orthodoxe avec une forte minorité musulmane qui représente au minimum 30 % de la population principalement albanophone mais aussi turque.

Continuer la lecture de La Macédoine, un pion américain sur l’échiquier balkanique

De EI aux extrémistes albanais, les US pas bégueules avec leurs bâtards*


Le 13 mai 2015 – Source Russia Today

* Le secrétaire d'État de Roosevelt, Sumner Welles, a dit un jour à son président «Somoza est un bâtard!» Roosevelt répliqua: «Oui, mais c'est notre bâtard.»

De État islamique aux extrémistes albanais, les États-Unis soutiennent tous ceux qui sont prêts à se vendre à eux.

La police charge les manifestants devant le bâtiment du gouvernement à Skopje, en Macédoine, le 5 mai 2015

Les États-Unis soutiennent encore le projet Kosovo même s’il a échoué et n’a fait que rendre la région instable, poussant les Kosovars extrémistes à rejoindre l’EI et à revenir pour déstabiliser la Macédoine voisine, nous dit le journaliste spécialisé dans les affaires internationale Marko Gasic.

Continuer la lecture de De EI aux extrémistes albanais, les US pas bégueules avec leurs bâtards*