Comment oser parler des sujets tabous


Saker US
.

Par le Saker – Le 16 avril 2017 – Source The Saker

D’abord une clarification, pénible mais nécessaire

Les fous du sous-sol. Les néocons. Les sionistes. Les lobbyistes pour Israël. La tradition judaïque. Les juifs. Nous rencontrons tous, quelque part dans cette liste, le proverbial « sujet tabou ou non-dit social ». Pour certains, le choc se produira au début de la liste, pour d’autres un peu plus bas, mais la liste sera plus ou moins la même pour tout le monde. Le bon goût, du moins en Occident, voudrait nous faire fuir ces sujet. Je ne le ferai pas. Pourquoi ? Eh bien, pour la bonne raison que je suis constamment accusé de ne pas parler de ces sujets tabous. En plus, je crains que le rôle que joue ce sujet tabou soit particulièrement toxique en ce moment. Donc permettez-moi d’affronter ce monstre, mais je dois d’abord commencer par quelques mises en garde. Continuer la lecture de Comment oser parler des sujets tabous

Que veut l’aristocratie états-unienne ?


Par Eric Zuesse – Le 14 avril 2017 – Source Strategic Culture

Donald Trump a fait faire un virage à 180 degrés à sa politique de sécurité nationale, et la concentre maintenant sur la conquête de la Russie, au lieu de réduire la menace djihadiste. Ce revirement drastique est dû à son besoin de gagner le soutien de l’aristocratie américaine, qui avait largement favorisé Hillary Clinton lors de la campagne présidentielle, et qui (en utilisant les médias qu’elle possède) a essayé de décrire Trump comme « l’idiot utile de Poutine» ou même comme son «Candidat mandchou » et donc comme un président illégitime ou même un traître qui est redevable à « l’ennemi de l’Amérique » (qui, pour l’aristocratie américaine, est la Russie) grâce à qui il a pu remporter la présidence américaine – ce qu’elle avait pourtant tout fait pour éviter que cela ne se produise.

Continuer la lecture de Que veut l’aristocratie états-unienne ?

L’administration Trump est frappée de folie néocon


Saker US
Saker US

Par le Saker – Le 5 avril 2017 – Source The Saker

Oh la la, il n’a pas fallu longtemps. Comme je l’écrivais en février, les néocons et l’État profond ont complétement châtré Trump. Voyez seulement ces deux titres de RT (et lisez les articles) :

‘It crossed a lot of lines’: Trump on alleged chemical gas attack in Syria [’De nombreuses lignes ont été franchies’ : Trump sur une prétendue attaque au gaz en Syrie].

‘We are compelled to take own action’ if UN fails in Syria – US envoy [’Nous serons obligés de prendre des mesures’ si l’ONU échoue en Syrie – Envoyé américain]. Continuer la lecture de L’administration Trump est frappée de folie néocon

L’État profond du renseignement est derrière le Russiagate


À cause des discussions frénétiques sur les relations entre l’équipe Trump et les Russes, nous ratons une histoire plus sombre qui montre comment les pouvoirs de surveillance de l’État profond contrôlent même les dirigeants de la nation, constatent les vétérans étasuniens Ray McGovern et Bill Binney.


Par Ray McGovern and Bill Binney – Le 28 mars 2017 – Source Consortium News

La Maison Blanche à Washington, D.C. (Flickr Gage Skidmore)

Bien que de nombreux détails soient encore peu clairs à cause du secret – et plus encore obscurcis par la politique – il semble que le président de la Commission du renseignement du Congrès, Devin Nunes, ait été informé, la semaine dernière, de la surveillance électronique de hauts fonctionnaires américains, sans autorisation, et qu’il a ensuite transmis ces informations au président Trump.

Cette information met Trump face à un choix indésirable mais inévitable : affronter ceux qui ne l’ont pas informé de telles activités déloyales ou vivre craintivement dans leur ombre. (Ce dernier choix a été celui du président Obama. Trump choisira-t-il la route la plus escarpée ?).

Continuer la lecture de