L’effondrement apocalyptique selon Steve Bannon


Le slogan de Donald Trump est « rendre sa grandeur à l’Amérique », mais son stratège en chef Steve Bannon prévoit des lendemains apocalyptiques, un hiver rigoureux avant un renouvellement de la société, écrit l’ex-diplomate britannique Alastair Crooke.


Par Alastair Crooke – Le 9 mas 2017 – Source Consortium News

Steve Bannon a l’habitude de commencer beaucoup de ses discours aux activistes et aux rassemblements du Tea Party de la manière suivante : « À 11 heures, le 18 septembre 2008, Hank Paulson et Ben Bernanke ont dit au président américain qu’ils avaient déjà injecté 500 milliards de dollars de liquidités dans le système financier au cours des dernières 24 heures – mais qu’ils avaient encore besoin de mille milliards de dollars, pour le jour même. »

Continuer la lecture de L’effondrement apocalyptique selon Steve Bannon

La plaque tournante du mal planétaire : l’État profond britannique


Par Harun Yahya – Le 1er mars 2017 – Source Katehon

Source : Pixabay

Tout au long de l’Histoire, le mal a toujours été contrôlé à partir d’un seul centre. Ceux qui propagent les guerres et les massacres agissent dans une chaîne de commandement et suivent les plans émanant d’un seul centre. Il n’y a qu’un seul centre responsable des grandes guerres du XXe siècle, de la colonisation, des massacres, de la division du Moyen-Orient et de l’Afrique, et des crises économiques. Le mal est comme un poulpe avec beaucoup de tentacules ; nos yeux ont tendance à se concentrer sur le tentacule le plus actif d’abord. Cependant, il y a un cerveau qui dirige tous ces tentacules. Les tentacules se déplacent avec une coordination parfaite vers un seul but selon les commandes du cerveau. Le fait que les tentacules semblent se déplacer indépendamment n’est qu’une illusion ─ tous ces tentacules sont sous le contrôle d’un seul cerveau. De plus, le mal est une structure hiérarchique de type pyramidal. Quelle que soit la largeur d’une base ou le nombre de centaines de couches, il n’y a qu’un point au sommet, et ce point a une autorité absolue sur ce qui est en dessous.

Continuer la lecture de La plaque tournante du mal planétaire : l’État profond britannique

Le cœur du Système (2e partie)


Par Slobodan Despot – Le 27 février 2017 – Source Arret sur InfoSuite de cet article

Leur nom est Légion
[Jésus] lui disait : “Esprit impur, sors de cet homme.” Et il lui demanda : “Quel est ton nom?” Et il répondit: “Mon nom est Légion, car nous sommes nombreux”.» (Marc 5:8,9)

Il y a quelque chose d’insuffisant, d’insatisfaisant et de superficiel dans la manière dont on critique la propagande des médias de grand chemin et peut-être plus encore dans la manière dont on y répond.

Cette même observation, on peut l’étendre également à la révolte contre le système politique qui s’organise de plus en plus ouvertement au détriment du bien commun alors qu’il est élu et financé par la communauté des citoyens.

Continuer la lecture de Le cœur du Système (2e partie)

L’aristocratie trompe le public au sujet de l’État profond.


Par Eric Zuesse – Le 23 février 2017 – Source Strategic Culture

L’oligarchie, un club très exclusif dont vous n’êtes pas membre.

L’« État profond » c’est l’aristocratie et ses agents. Wikispooks le définit comme suit :

« L’État profond (à peu près synonyme de gouvernement de l’ombre ou de gouvernement permanent) n’est pas de même nature que les structures publiques qui semblent diriger les États-nations. L’État profond est un réseau de politiciens particulièrement secret, informel et fluide, qui conspire pour maximiser son influence sur les gouvernements nationaux en utilisant différents « milieux » de type état profond. Le terme ‘État profond’ découle du turc ‘derin devlet’, terme qui est apparu après l’incident de Susurluk, en 1996, qui a révélé de façon spectaculaire l’État profond turc. »

Continuer la lecture de L’aristocratie trompe le public au sujet de l’État profond.

Une semaine intéressante pour Poutine et Trump


Saker US
Saker US

Par The Saker – Le 26 février 2017 – Source thesaker

Je ne suis pas de près les grands médias occidentaux, donc je ne sais pas vraiment quelle couverture médiatique a reçu ce développement en Occident, mais en Russie et en Ukraine, la grande nouvelle est la décision prise par la Russie de reconnaître les documents officiels de la Novorussie, tels que les passeports, permis de conduire, diplômes du secondaire et de l’université, etc.

Continuer la lecture de Une semaine intéressante pour Poutine et Trump

Le nouveau conseiller à la sécurité nationale, le général McMaster. Un perroquet du complexe militaro-industriel


Par Tony Cartalucci – Le 22 février 2017 – Source New Eastern Outlook

Il a été récemment annoncé que le président américain Donald Trump a sélectionné le lieutenant général de l’armée américaine, Herbert Raymond McMaster, en tant que conseiller à la sécurité nationale.

Dans un article intitulé Trump choisit H.R. McMaster comme conseiller à la sécurité nationale, le New York Times rapportait:

Le président Trump a nommé le lieutenant-général H. R. McMaster comme son nouveau conseiller à la sécurité nationale, lundi, choisissant un stratège militaire largement respecté, connu pour ne pas hésiter à contester la pensée conventionnelle et qui a aidé à inverser la direction de la guerre en Irak dans ses jours les plus sombres.

Continuer la lecture de Le nouveau conseiller à la sécurité nationale, le général McMaster. Un perroquet du complexe militaro-industriel

L’enfantement des écrans


Par James Mathias Demain – Février 2017 – Passager 120

Les écrans portent bien leur nom. Ils font écran à la conscience pleine de l’existence et nous font perdre la notion du temps. Les écrans absorbent jusqu’à la presque totalité de notre existence, ils nous attirent sans cesse car ils répondent à nos désirs immédiatement. Répondre à nos désirs immédiats, n’est-ce pas se révéler enfant à jamais. Les écrans seraient donc le vecteur d’une forme d’immaturité collective.

Mais les écrans sont ambivalents : d’un côté ils se révèlent être des outils d’une efficacité redoutable ; de l’autre une source intarissable de divertissements. L’ampleur considérable du divertissement se cache derrière sa petite fonction d’outil, ainsi l’honneur est sauf donc. Pourtant la culture véritable bien souvent, s’en est allée.

Continuer la lecture de L’enfantement des écrans

France, encore une horrible campagne présidentielle.


L’État profond y montre son visage.


Par Diana Johnstone – Le 20 février 2017 – Source Arrêt sur Info

Comme si la campagne présidentielle américaine n’avait pas été assez pénible, en voici une autre, cette fois en France.

Le système en France est très différent du système américain, avec de nombreux candidats en concurrence sur deux tours, la plupart capables de s’exprimer fort bien, même parfois en abordant de vraies questions politiques. Leur temps de passage gratuit à la télévision réduit l’influence de l’argent. Le premier tour le 23 avril désignera les deux finalistes pour l’élection du 7 mai, ce qui permet un plus grand choix qu’aux États-Unis.

Continuer la lecture de France, encore une horrible campagne présidentielle.

Faits l’un pour l’autre


Par James Howard Kunstler – Le 13 février 2017 – Source kunstler.com

Résultats de recherche d'images pour « Titanic images »
Ne vous laissez pas berner par les efforts inutiles de l’équipe Rouge et de l’équipe Bleue. Ils jouent juste au jeu de « Attrapez le drapeau » sur le pont du Titanic. Le navire est l’économie techno-industrielle. Il est en train de couler parce qu’il a embarqué trop d’eau (la dette), et la pompe de cale (l’industrie pétrolière) est en train de lâcher.

Aucune faction ne comprend ce qui se passe, bien que chacun ait un récit délirant mais élaboré dans le but de vous captiver en l’absence de tout plan crédible pour adapter la vie de notre nation aux réalités qui se font jour. Les Bleus et les Rouges sont les miroirs des illusions des uns et des autres, et la rage suit quand les illusions meurent, alors faites bien attention. Les deux factions sont prêtes à faire sauter le pays avant de se mettre d’accord sur ce qui se passe.

Continuer la lecture de Faits l’un pour l’autre