Aux US, le délabrement des infrastructures coûte cher en vies humaines

Le 1er août 2007, un pont de l’autoroute Interstate 35W est tombé dans le fleuve Mississippi à Minneapolis pendant l’heure de pointe du soir. Treize personnes ont été tuées et 145 blessées. Crédit Ruth Fremson / The New York Times

Par Ron Nixon – Le 5 novembre 2015 – Source New York Times

WASHINGTON – Un voyage de routine pour faire des courses aurait pu coûter la vie à Katherine Dean. En février, alors que Mme Dean, de la banlieue de Maryland, conduit sous un pont sur la rocade de la capitale, un gros morceau de béton est tombé de la structure, écrasant le capot de sa voiture et brisant le pare-brise.

Elle n’a pas été blessée, mais l’incident l’a secouée. Après que les médias de masse se sont emparés de son histoire, l’État a présenté ses excuses et a ordonné aux fonctionnaires une inspection immédiate des autres ponts vieillissants le long de la route encerclant la banlieue de Washington, aussi connue sous le nom de Interstate 495.

Continuer la lecture de Aux US, le délabrement des infrastructures coûte cher en vies humaines

L’essentiel est de participer


L’Allemagne veut faire la guerre, même sans mandat de l’ONU : l’armée de l’air et la marine prennent la Syrie pour cible


Par Sebastian Carlens – Le 27 novembre 2015 – Source Junge Welt

Il y a là de quoi mener plusieurs guerres : la base de la Marine allemande à Kiel, en 2014 – Photo: flickr.com/Bundeswehr/Christian O. Bruch

Si ça tire beaucoup dans le monde, l’Allemagne fait sienne la devise olympique : l’essentiel est de participer. La République fédérale ne veut plus rester hors du combat dans la Syrie déchirée par la guerre : officiellement déclarée soutien à la France, l’armée allemande doit participer à la guerre contre le terrorisme avec ses avions de combat Tornado, a déclaré jeudi le porte-parole à la Défense du groupe parlementaire de la CDU, Henning Otte. La Marine doit aussi en être : selon un article de Spiegel online, une frégate doit protéger le porte-avion français Charles de Gaulle, qui sert de plateforme pour les frappes aériennes. Des renseignements satellites et l’engagement d’avions de ravitaillement sont aussi promis. Continuer la lecture de L’essentiel est de participer

Le nouveau Grand Jeu [6/8]

Des bases, des alliances et des révolutions

Préambule

Il y a des jours heureux ou l'on découvre des pépites au détour de nos pérégrinations sur le web francophone et le texte que l'on vous propose est de celles là. Le texte est découpé en huit parties et mérite vraiment qu'on s'y attarde. L'auteur, Christian Greiling, a publié ce texte en août 2014.

Je vous conseille de commencer cette lecture avec la présentation par l'auteur, qui a lui-même pris le temps de faire un amuse-bouche résumant ce qu'il est indispensable d'avoir à l'esprit pour bien comprendre les mouvements tactiques, stratégiques des grandes puissances et des chefs de guerres. Il est vraiment plaisant de découvrir qu'il existe tant de talent et de travail et notre mission est de vous les faire connaître pour améliorer notre connaissance et notre conscience commune. Alors ne boudons pas notre plaisir d'apprendre. Bonne lecture.

Le Saker Francophone

Par Christian Greiling – août 2014 – Source CONFLITS

 

Les alliances de revers mises en place par l’Inde pour encercler le Pakistan ne s’arrêtent pas là et New Delhi réalisa un très joli « coup » en installant une base militaire au Tadjikistan, à Farkhor, au début des années 2000, au nez et à la barbe des Chinois et des Américains. Juché sur le Pamir, dominant à la fois le Xinjiang chinois, l’Ouzbékistan, l’Afghanistan et le Cachemire, le Tadjikistan offre à New Delhi une place de choix à la croisée des chemins et à proximité des nouvelles routes énergétiques prévues. L’emplacement est capital, permettant de sécuriser le futur pipeline TAPI ou de menacer l’éventuel pipeline pakistano-chinois Gwadar-Xinjiang. Le rapprochement indo-tadjik permet en outre de couper l’axe Pékin-Islamabad.

Continuer la lecture de Le nouveau Grand Jeu [6/8]

Des bases, des alliances et des révolutions