L’amitié saoudo-israélienne pousse le reste du Moyen-Orient à se rassembler

Saudi-Israeli Friendship Is Driving the Rest of the Middle East Together


Federico PIERACCINIPar Federico Pieraccini – Le 20 novembre 2017 – Source Strategic Culture

Grâce à son haut responsable, le Prince Mohammad bin Salman (MBS), l’Arabie saoudite poursuit une vague d’arrestations internes, ayant saisi près de $800 milliards d’actifs et de comptes bancaires. Quelques jours plus tard, MBS a tenté de montrer son autorité en convoquant le Premier ministre libanais Saad Hariri en Arabie saoudite, où il a été contraint de démissionner à la télévision d’État saoudienne. Trump a tweeté son soutien aux accusations de Bin Salman contre l’Iran et le Hezbollah, et le futur monarque saoudien a même obtenu le soutien secret d’Israël. L’Iran, quant à lui, nie toute implication dans les affaires intérieures du Liban ou sa participation au lancement d’un missile balistique par les rebelles Houthi contre l’aéroport international King Khalid de Riyad il y a quelques jours. Pendant ce temps, Trump, Poutine et Xi se sont récemment rencontrés et semblent avoir décidé du sort de la région dans un exercice de réalisme et de pragmatisme.

Continuer la lecture

L’entente Turquie–Iran–Qatar se moque de l’OTAN arabe


Par M.K. Bhadrakumar – Le 28 novembre 2017 – Source Asia Times

L’observateur politique du Moyen-Orient vient d’assister à deux événements contradictoires. À Riyad, lundi, à une réunion des ministres de la défense de la Coalition militaire islamique contre le terrorisme (IMCTC). La veille, à Téhéran, un accord « commercial » trilatéral a été signé par l’Iran, la Turquie et le Qatar.

Le spectacle de l’IMCTC a dépassé le modeste événement de Téhéran en termes de pompe et de publicité médiatique. Pourtant, c’est ce dernier qui devrait être surveillé de près.

Continuer la lecture

Au cours d’une interview, le Qatar confie des secrets concernant la guerre en Syrie.


Par Tyler Durden – Le 28 octobre 2017 – Source Zero Hedge

Vous êtes tous des bons mecs, d’accord ?

L’interview télévisée d’un haut responsable qatari avouant la vérité sur les origines de la guerre en Syrie est en train de devenir virale dans le monde des médias sociaux arabes. La même semaine, un document secret de la NSA a été divulgué, confirmant que l’opposition armée en Syrie était sous le commandement direct de gouvernements étrangers, dès les premières années du conflit.

Et selon un analyste syrien bien connu et un conseiller économique ayant des contacts étroits avec le gouvernement syrien, l’interview explosive constitue « l’aveu public » par quelqu’un de haut placé « de la collusion et de la coordination entre quatre pays pour déstabiliser un État indépendant, y compris par un soutien possible à Nusra /al-Qaïda ». Il est important de noter que « cet aveu aidera à justifier ce que Damas considère comme une atteinte à sa sécurité et à sa souveraineté et constituera une base pour des demandes d’indemnisation ».

Continuer la lecture

Crise du Golfe : les États-Unis reconnaissent que les piratages russes sont des infos bidon


Par Finian Cunningham – Le 18 juillet 2017 – Source Strategic Culture

Le Conseil de coopération du Golfe

En un brusque virage, les agences de renseignement américaines accusent maintenant les Émirats arabes unis d’avoir piraté l’agence de presse officielle du Qatar et provoqué ainsi la crise entre les alliés arabes de Washington. Ce dernier revirement équivaut à reconnaitre que les États-Unis sont encore coupables d’avoir diffusé de fausses nouvelles accusant la Russie.

Continuer la lecture

Washington peut-il empêcher la mort des États du Golfe ?


Moon of Alabama

Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 17 juillet 2017

Le secrétaire d’État américain Tillerson est contrarié que l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis aient rejeté ses efforts pour calmer leur différend avec le Qatar. Sa vengeance, assortie d’une menace de mesures plus sérieuses, prend la forme d’une « fuite » dans le WaPo : Les Émirats Arabes Unis ont orchestré le piratage des sites du gouvernement qatari, ce qui provoque des bouleversements régionaux, selon des responsables du renseignement américain.

Continuer la lecture

Le clash saoudo-qatari – Le Qatar et l’Iran l’emportent – Les princes saoudien et émirati perdent la face


Moon of Alabama

Moon of Alabama

Par Moon of Alabama – Le 5 juillet 2017

La campagne saoudo-émiratie contre le Qatar a vite tourné au bazar. Le Qatar n’a pas craqué comme prévu. Il n’y avait pas de plan B. Les instigateurs du plan doivent maintenant craindre pour leur tête.

Continuer la lecture

Dans les coulisses du château de cartes saoudien


Par Pepe Escobar − 24 juin 2017 − Source Sputnik

Au moment même où les spécialistes de la géopolitique parient sur un changement de régime au Qatar, orchestré par une maison des Saoud au désespoir, c’est à Riyad qu’il a eu lieu, orchestré par le prince guerrier, destructeur du Yémen et instaurateur du blocus du Qatar, Mohammed ben Salmane (MBS).

Continuer la lecture

Le dangereux plan de Washington au Moyen-Orient


Une interview de William Engdahl – Le 17 juin 2017 –Source  New Eastern Outlook

Il est clair à présent que la récente visite du président américain Trump en Arabie saoudite et en Israël cherchait à faire bouger les choses, afin de modifier fondamentalement l’équilibre actuel des pouvoirs dans tout le Moyen-Orient, à l’avantage de la géopolitique énergétique américaine. Comme dans la plupart des choses que Washington tente de faire pour consolider sa domination mondiale en déclin rapide, cette dernière initiative pour inciter le Royaume saoudien à déclencher un changement de régime au Qatar et à escalader une forme de guerre pétrolière déguisée en conflit de pouvoir sunnite-chiite semble déjà mal partie.

Je partage avec vous une interview récente que j’ai donnée à un journal de langue arabe.

Continuer la lecture

La crise au Qatar : une nouvelle tentative maladroite des trois États voyous d’affaiblir l’Iran



Saker US

Saker US

Par le Saker – Le 9 juin 2017 – Source The Saker

Tout d’abord un bref who’s who

Nous ne saurons probablement jamais ce qui a été vraiment discuté entre Trump, les Saoudiens et les Israéliens, mais il fait peu de doute que le récent geste saoudien contre le Qatar est le résultat direct de ces négociations. Comment je le sais ? Parce que Trump lui-même l’a dit ! Comme je l’ai écrit dans un billet récent, la soumission catastrophique de Trump aux néocons et à leur politique l’a coincé avec le Royaume d’Arabie saoudite et les Israéliens, deux autres États voyous dont le pouvoir et, franchement, la santé mentale, déclinent à chaque minute. Continuer la lecture

Les États du Conseil de coopération du Golfe, dirigé par l’Arabie saoudite, vont disparaitre dans l’oubli


Par Moon of Alabama – Le 5 juin 2017

Encouragée par le soutien des États-Unis, l’Arabie saoudite a lancé une campagne pour subordonner finalement le Qatar au statut d’État client. Le plan a maintenant atteint un point culminant. Il y a quelques heures, Bahreïn, l’Égypte, les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite ont rompu tous leurs liens avec le Qatar.

Tous les espaces terrestres et aériens ont été fermés au trafic qatari et les routes terrestres coupées. Tous les Qataris devront quitter ces pays dans les 14 jours. Les diplomates qataris n’ont que 48 heures.

Continuer la lecture