Certaines des armes livrées à l’Ukraine finiront par être utilisées contre nous


Par Moon of Alabama – Le 20 avril 2022

Les États-Unis et l’Europe acheminent une énorme quantité d’armes en Ukraine. Mais personne n’a la moindre idée de ce que deviendront ces armes. Il est probable qu’un grand nombre d’entre elles proliféreront hors d’Ukraine et que certaines de ces armes frapperont inévitablement ceux qui les livrent actuellement.

Dans une analyse de la guerre américaine en Syrie, Aaron Maté explique en détail comment l’équipe Obama/Biden a donné du pouvoir aux réseaux terroristes en Syrie :

Continuer la lecture

La CIA utilise ISIS-K pour garder un pied en Afghanistan


Par Moon of Alabama − Le 29 août 2021

Il y a une autre histoire derrière les récents événements terroristes en Afghanistan. Nous allons tenter de la retracer.

Au fil des ans, plusieurs rapports publiés par le Réseau d’Analystes Afghans (AAN) concernant État islamique dans la province du Khorasan (ISKP ou ISIS-K) montrent que ce groupe est composés de militants venant de groupes pakistanais. Un rapport de 2016 décrit en détail comment ils ont été encouragés par l’État afghan :

Continuer la lecture

Le FBI utilise la même tactique que lors de la première guerre contre le terrorisme : Orchestrer ses propres complots terroristes.


Pour les médias grand public, seuls les détraqués remettent en question le rôle du FBI dans l’assaut du Capitole. Est-ce par ignorance des méthodes du FBI ou par désir de tromper le public ?


Par Glenn Greenwald – Le 25 juillet 2021

Le récit selon lequel l’extrémisme antigouvernemental domestique est la plus grande menace pour la sécurité nationale des États-Unis – la position officielle de l’État sécuritaire américain et de l’administration Biden – a reçu son impulsion la plus puissante en octobre 2020, moins d’un mois avant l’élection présidentielle de 2020. Au moment où le FBI et les autorités de l’État du Michigan ont annoncé l’arrestation de treize personnes accusées de terrorisme, de complot et d’usage d’armes, dont six étaient accusées d’avoir participé à un complot visant à enlever la gouverneure démocrate du Michigan, Gretchen Whitmer, qui avait été particulièrement la cible des critiques du président Trump pour son plaidoyer en faveur de mesures de confinement sévères pour lutter contre la COVID.

Continuer la lecture

La nouvelle guerre contre le terrorisme domestique est en marche


Par Glenn Greenwald − Le 19 Janvier 2021 − Source greenwald.substack.com

Des soldats de la Garde nationale descendent les escaliers en direction du Centre des visiteurs du Capitole, le lundi 18 janvier 2021 à Washington, DC. (Kent Nishimura / Los Angeles Times via Getty Images)

Les deux dernières semaines ont marqué le début d’une vague de nouveaux pouvoirs accordés à la police et d’une rhétorique sur le sujet de la lutte contre le « terrorisme » qui sont des copies conformes des pires excès de la première guerre contre la terreur, celle qui a débuté il y a près de vingt ans. Cette tendance ne montre aucun signe de recul à mesure, même si l’émeute du 6 janvier au Capitole est déjà un vieux souvenir. Au contraire, elle s’intensifie.

Continuer la lecture

Selon un ancien fonctionnaire américain, Al-Qaeda en Syrie est « un actif » pour la stratégie américaine


Par Moon of Alabama – Le 3 avril 2021

La Turquie a lancé une nouvelle campagne de relations publiques visant à blanchir Al-Qaïda en Syrie. Des journalistes « occidentaux » ont été invités dans le gouvernorat d’Idleb par une agence turque pour tourner des films sur Hayat Tahrir al Sham, l’entité d’Al-Qaïda dirigée par Abu Mohammad al-Jolani qui règne sur Idleb.

Le service public de radiodiffusion américain a envoyé une équipe pour suivre l’évènement et a obtenu une interview avec Jolani lui-même :

Continuer la lecture

Les facettes sociologiques et politiques du terrorisme 2/2


Par Vladislav B. SOTIROVIC − Le 5 mars 2021 − Source Oriental Review

Des membres de l’IRA lors d’une cérémonie de commémoration du soulèvement de Pâques, à Londonderry, en Irlande du Nord, 2010

Les Politologues et le terrorisme « à l’ancienne » ou « renouvelé »

Pour les politologues, il existe une différence historique entre le terrorisme « à l’ancienne » et sa version « renouvelée ». Le terrorisme contemporain se démarque historiquement des actes de violence visant à terroriser les gens lors de plus anciens épisodes historiques, comme la pratique de raser les villes jusqu’à ce qu’il n’en reste pas pierre sur pierre, dans l’Antiquité. Il faut bien comprendre et reconnaître que le phénomène du terrorisme est lié à des modifications des technologies de communication. Pour terroriser la population sur un large spectre, il faut que l’information au sujet des violences commises parvienne aux populations en temps réduit.

Continuer la lecture

Les Démocrates utilisent l’incident du Capitole pour réprimer la dissidence politique


Par Moon of Alabama – Le 9 janvier 2021

En regardant cette émission de Jimmy Dore sur l’incident du Capitole, on peut clairement voir que certains policiers étaient réticents à intervenir contre les visiteurs surprises. Certains ont même pris des selfies avec les policiers. La police a peut-être été débordée et a décidé qu’il aurait été contre-productif de se battre davantage. Ou peut-être ont-ils laissé faire exprès ?

La théorie du LIHOP [Let It Happen On Purpose, laisser faire intentionnel, NdT] est souvent appliquée à l’incident du 11 septembre 2001. Le FBI et d’autres acteurs savaient que des terroristes du Moyen-Orient étaient sur le point d’utiliser des avions pour attaquer les États-Unis, mais il a été décidé de laisser faire et d’utiliser l’événement à des fins politiques. Ce gain politique a pris à la fois la forme  du Patriot Act qui a donné au gouvernement plus de pouvoir pour espionner ses citoyens et la forme de la guerre contre le terrorisme au Moyen-Orient.

Continuer la lecture

Il y a beaucoup à apprendre de la séquence de changement de régime anti-Trump


Par Andrew Korybko − Le 6 novembre 2020 − Source Oriental Review

andrew-korybkoLa séquence d’événements visant à un changement de régime, qui a conduit à la récente tentative manifeste de renverser le président sortant des États-Unis, en usant de méthodes superficiellement « démocratiques » mérite qu’on l’examine ; bien comprendre le déroulement de ce complot nous permettra d’identifier et d’enrayer de manière préventive des tentatives semblables en d’autres points du globe, avant qu’elles n’atteignent un tel stade.
Continuer la lecture