Le Washington Post ouvre ses colonnes au principal sponsor d’État Islamique


Celui qui emprisonne plus de journalistes que quiconque


2015-05-21_11h17_05Par Moon of Alabama – Le 20 mars 2019

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, se sert du récent attentat terroriste de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, pour augmenter ses chances aux prochaines élections locales en Turquie :

Continuer la lecture de Le Washington Post ouvre ses colonnes au principal sponsor d’État Islamique

Moyen-Orient 2018, Europe 1618-1648


Par Ibrahim Tabet – Octobre 2018

Guerre de Trente ans
Depuis la guerre irako-iranienne (1980-1988) les conflits au Moyen-Orient rappellent par certains aspects la guerre de Trente ans (1618-1648). Impliquant toutes les puissances européennes à l’exception de l’Angleterre et de la Russie, elle s’est déroulée en Europe centrale, en Flandre, en Italie du Nord et en Espagne. Opposant protestants et catholiques, elle a ravagé l’Allemagne entre 1618 et 1648 et s’est combinée au conflit plus ancien entre l’Espagne et les Provinces-Unies. Elle a été déclenchée par le soulèvement des protestants tchèques de Bohême contre la politique discriminatoire de Ferdinand II de Habsbourg, souverain du Saint-Empire romain-germanique. Ce fut la fameuse défenestration de Prague, suivie d’une répression brutale qui n’est pas sans rappeler ce qui s’est passé après les premières manifestations – en partie manipulées – contre le pouvoir en Syrie.

Continuer la lecture de Moyen-Orient 2018, Europe 1618-1648

ISIS et la propagande…


Pourquoi la propagande de ISIS réussit-elle toujours malgré sa défaite en Syrie et en Irak


Par J.Hawk –  Le 6 octobre 2018 – Source South Front

Why ISIS Propaganda Is Still Successful Despite Group's Defeat In Syria And Iraq
Le tueur d’ISIS surnommé « Jihadi John »

État islamique ou ISIS comme tout autre mouvement social fournit une gamme de services qui autrement ne sont pas fournis à des groupes spécifiques de personnes. Ce sont principalement les populations sunnites moyen-orientales et, dans une moindre mesure, la masse croissante de jeunes musulmans aliénés d’Europe. Bien que ISIS doive maintenant faire une incursion importante dans le Caucase ou en Asie centrale, sa capacité de s’établir en Afghanistan, au détriment des Talibans, révèle qu’il existe un certain attrait universel parmi les populations sunnites et en particulier celles d’États défaillants ou en cours de défaillance, qui lui fournissent un sol particulièrement fertile.

Continuer la lecture de ISIS et la propagande…

Syrie – Le Pentagone invente des chiffres élevés concernant EI pour justifier son occupation du pays.


Par Moon of Alabama – Le 16 août 2018

L’objectif des États-Unis en Syrie est toujours le « changement de régime ». Le Pentagone montre clairement qu’il veut rester dans le pays même après la disparition d’État islamique. Un petit truc de propagande est maintenant utilisé pour continuer à justifier son occupation du nord-est du pays.

Le rapport de l’équipe de surveillance des sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU sur EI, dont il est question ici, donne des chiffres qui sentent la connerie et la manipulation :

Continuer la lecture de Syrie – Le Pentagone invente des chiffres élevés concernant EI pour justifier son occupation du pays.

Syrie-Irak – Les États-Unis cajolent État islamique pendant que les autres se préparent pour la bataille finale


Par Moon of Alabama – Le 24 avril 2018

Le Compte vérifié du porte-parole de l’OIR @OIRSpox − 15:02 UTC − 24 avril 2018

La frappe de l’Irak sur un QG bien connu de Daech en Syrie a été planifiée/conduite par les forces de sécurité irakiennes, avec le soutien du @CJTFOIR. Cette frappe montre la volonté de l’Irak de faire ce qui est nécessaire pour assurer la sécurité de ses citoyens ainsi que son rôle important dans la coalition internationale @Coalition to #defeatDaesh.

Le tweet ci-dessus du porte-parole de l’opération américaine Inherent resolve (OIR) contre EI est extrêmement trompeur, voire faux. Les États-Unis essaient de s’attribuer le mérite d’une frappe qui s’est déroulée sans leur accord. L’attaque contre EI a été lancée par une alliance anti-américaine et sert d’avertissement afin qu’ils arrêtent leurs manigances avec EI.

Continuer la lecture de Syrie-Irak – Les États-Unis cajolent État islamique pendant que les autres se préparent pour la bataille finale

L’absurdité en boucle : tuer les islamistes que nous créons


Par Danny Sjursen – Le 10 avril 2018 – Source AntiWar

L’armée américaine reste embourbée dans d’innombrables guerres dans le Grand Moyen-Orient. Ironiquement − et tragiquement − elle tend à combattre les islamistes que Washington a soit armés, soit créés.

Résultat de recherche d'images pour "drapeau usa daesh"
Continuer la lecture de L’absurdité en boucle : tuer les islamistes que nous créons

Ne réveillez pas la presse système…


La révélation explosive de la culpabilité américaine et saoudienne dans la création d’ISIS ignorée par les médias traditionnels – et par l’équipe Trump


James George JATRASPar James George Jatras – Le 3 novembre 2017 – Source Strategic Culture

C’est ici, d’une source authentique bien placée ! L’ancien Premier ministre du Qatar a vidé son sac en expliquant comment son pays travaillait avec l’Arabie saoudite et la Turquie sous la direction des États-Unis – c’est-à-dire l’administration Obama – pour acheminer des armes et de l’argent aux terroristes djihadistes en Syrie.

Continuer la lecture de Ne réveillez pas la presse système…

Au cours d’une interview, le Qatar confie des secrets concernant la guerre en Syrie.


Par Tyler Durden – Le 28 octobre 2017 – Source Zero Hedge

Vous êtes tous des bons mecs, d’accord ?

L’interview télévisée d’un haut responsable qatari avouant la vérité sur les origines de la guerre en Syrie est en train de devenir virale dans le monde des médias sociaux arabes. La même semaine, un document secret de la NSA a été divulgué, confirmant que l’opposition armée en Syrie était sous le commandement direct de gouvernements étrangers, dès les premières années du conflit.

Et selon un analyste syrien bien connu et un conseiller économique ayant des contacts étroits avec le gouvernement syrien, l’interview explosive constitue « l’aveu public » par quelqu’un de haut placé « de la collusion et de la coordination entre quatre pays pour déstabiliser un État indépendant, y compris par un soutien possible à Nusra /al-Qaïda ». Il est important de noter que « cet aveu aidera à justifier ce que Damas considère comme une atteinte à sa sécurité et à sa souveraineté et constituera une base pour des demandes d’indemnisation ».

Continuer la lecture de Au cours d’une interview, le Qatar confie des secrets concernant la guerre en Syrie.

Le Kurdistan et son voile de mensonges


Par Gordon Duff – Le 20 septembre 2017 – Source New Eastern Outlook

Avec le futur référendum kurde, certaines choses sont claires, « aussi claires que de la boue » comme dit le dicton. Après tout, tout le monde aime les Kurdes, les personnes les plus chaleureuses et aimables de la terre. Est-ce pour cela que les Turcs les abattent, que Bagdad est en panique, ou que, lorsque nous remontons un peu le temps, le président américain George Herbert Walker Bush a permis à un Saddam Hussein vaincu de gazer 30 000 Kurdes avec l’approbation étasunienne tacite ?

Peut-être que ce ne sont pas les Kurdes eux mêmes, mais d’autres facteurs. Nous allons jeter un coup d’œil au vote à venir et à ceux qui sont impliqués dans les coulisses. Commençons donc.

Continuer la lecture de Le Kurdistan et son voile de mensonges

Révélation : le Pentagone est en train de dépenser jusqu’à 2,2 milliards de dollars…


… pour armer les rebelles syriens avec des armes de l’époque soviétique


Par Ivan Angelovski et Lawrence Marzouk – Le 12 septembre 2017 – Source OCCRP

Le Pentagone s’est appuyé sur une armée de sous-traitants et sous-sous-traitants, des géants de l’armement, jusqu’à des entreprises liées au crime organisé, pour fournir jusqu’à 2,2 milliards de dollars d’armes et de munitions de style soviétique aux rebelles syriens qui combattent une guerre contre État islamique (EI).

Les usines d’armements dans les Balkans et en Europe de l’Est, travaillant déjà à pleine capacité pour alimenter la guerre en Syrie, ne sont pas en mesure de répondre à la demande. Du coup, le ministère américain de la Défense (DoD) s’est tourné vers de nouveaux fournisseurs comme le Kazakhstan, la Géorgie et l’Ukraine pour obtenir des munitions supplémentaires tout en assouplissant les normes sur le matériel qu’il accepte, selon une enquête du Balkan Investigative Reporting Network (BIRN) et du Centre d’information sur le crime organisé et de la corruption (OCCRP).

Les journalistes ont reconstitué la complexe ligne d’approvisionnement que le Pentagone utilise pour la Syrie en réunissant des contrats d’approvisionnement, des données de suivi des navires, des rapports officiels, des courriels fuités et des entretiens avec des initiés. Ce programme est distinct de celui de la CIA, maintenant interrompu, pour armer les rebelles qui se battent contre le président syrien Bachar Al-Assad.

Continuer la lecture de Révélation : le Pentagone est en train de dépenser jusqu’à 2,2 milliards de dollars…