La présence militaire américaine en Ukraine viole-t-elle les accords de paix de Minsk?

Par Daniel McAdams – Le 12 février 2015 – Source Ron Paul Institute

On sait qu’il y a des instructeurs étatsuniens en Ukraine et qu’il doit en arriver d’autres, mais les accords de Minsk sont clairs: pas de troupes étrangères en Ukraine

Après un marathon de négociations de 17 heures, les dirigeants de Russie, d’Allemagne, de France et d’Ukraine se sont mis d’accord sur une nouvelle version de cessez-le-feu, Minsk II, comportant treize points qui doivent être appliqués par le gouvernement de Kiev soutenu par l’Occident et les régions indépendantistes de l’est de l’Ukraine.

Continuer la lecture de La présence militaire américaine en Ukraine viole-t-elle les accords de paix de Minsk?

Le Grand Mensonge: Les États-Unis ont fourni l’Ukraine en armes dès le début du conflit

Le 15 février 2015 – Source sputnikview 

« LE Donbass est la guerre d’Obama. Il ne l’a pas lancée pour y renoncer ensuite. »
Barack Obama et Angela Merkel à la Maison Blanche à Washington le 9 février 2015 © REUTERS/ GARY CAMERON 

Le président Obama envisage toujours d’armer l’Ukraine dans le cas où le dernier cessez-le-feu serait violé et où le conflit s’intensifie; mais l’analyste politique Stephen Lendman a dit à Spoutnik dans une interview exclusive que le dirigeant des États-Unis ment et qu’ils ont fourni des armes à Kiev depuis le début de l’opération militaire.

Le cessez-le-feu entre des forces de Kiev et les partisans de l’indépendance de Donetsk et de Lugansk est, en gros, respecté. Les bombardements du Donbass se sont arrêtés lorsque la trêve est entrée en vigueur à minuit, selon un porte-parole du siège social d’opérations spéciales de Kiev ce dimanche.

Mais le jour précédent, le président ukrainien Petro Porochenko et le président américain Barack Obama, pendant une réunion par téléphone, ont convenu une nouvelle coordination d’efforts dans le cas d’une violation du cessez-le-feu et une intensification du conflit ukrainien.

Continuer la lecture de Le Grand Mensonge: Les États-Unis ont fourni l’Ukraine en armes dès le début du conflit

Revue de presse hebdomadaire
15 février 2015
Ukraine – États-Unis – Chine
Afrique – Moyen-Orient

 

Dimanche 15 février 2015.

SG

UKRAINE

Auteur: Jacques Sapir
Date: 12 février 2015

Accord au Donbass

La réunion de Minsk s’est donc soldée par un accord, certes fragile, mais qui ouvre pour la première fois une perspective d’espoir pour les populations du Donbass. Ce accord devrait donc donner lieu à un cesser le feu qui s’appliquera le dimanche 15 février à 00h00. Il est clair que des combats importants risquent de survenir jusqu’à cette date. Néanmoins, les conditions politiques marquent une victoire significative pour les insurgés, mais aussi – plus subtilement – pour la Russie.

Lien: http://russeurope.hypotheses.org/3430


Auteur: Manlio Dinucci
Date: 10 février 2015

Les néo-nazis ukrainiens entraînés par les USA

En Ukraine les USA commenceront au printemps l’entraînement et l’armement de la Garde nationale: c’est ce que confirme officiellement le Commandement européen des États-Unis, en précisant que le programme entre dans l’initiative du Département d’État pour assister l’Ukraine à opérer sa défense interne. Le financement, déjà autorisé par le Congrès, est fourni par un Fond spécial constitué par le Pentagone et par le Département d’État pour fournir de l’entraînement et de l’équipement à des forces de sécurité étrangères, afin que les pays partenaires puissent affronter des défis importants pour la sécurité nationale des Etats-Unis.

Lien: http://www.mondialisation.ca/les-neo-nazis-ukrainiens-entraines-par-les-usa/5430492


Auteur: Sputnik
Date: 13 février 2015

Photos truquées de militaires russes en Ukraine: un sénateur US furieux

Les médias américains publient des faux censés prouver la participation des troupes russes aux combats dans le sud-est de l’Ukraine.

Les images truquées présentées au sénateur américain Inhofe

Lien:http://fr.sputniknews.com/international/20150213/1014667494.html#ixzz3Rkm9D3Xf


Auteur: Philippe Grasset
Date: 11 février 2015

Mélenchon contre l’hystérie antirusse

«Je désapprouve totalement ces grands mots qui évoquent cette guerre totale en Ukraine : comme s’il était possible d’oublier qu’il s’agit de faire la guerre à la Russie, absurdité dévastatrice totale. À présent, le danger est extrême. Sans doute est-ce pourquoi les responsables français et allemands sont-ils allés à Moscou. Tant mieux. Il était temps. Les provocateurs ukrainiens n’ont pas chômé. Ce sont les mêmes qui font échouer tous les accords depuis le début de la crise. Si je m’avance autant, c’est parce que personne ne peut prouver quel est l’intérêt de Poutine à une telle escalade! »

Lien: http://www.dedefensa.org/articlem_lenchon_contre_l_hyst_rie_antirusse_11_02_2015.html


Auteur: Gabriel Gatehouse, BBC News

Date: 12 février 2015

BBC: L’histoire inracontable du massacre du Maidan

La place Maïdan en février 2015

Une journée d’effusion de sang sur la place centrale de Kiev, il y a presque un an, a marqué la fin d’un hiver de protestation contre le gouvernement du président Viktor Ianoukovitch, qui peu après a fui le pays. Plus de 50 manifestants et trois policiers sont morts. Mais comment la fusillade a-t-elle commencé? Les organisateurs de la manifestation ont toujours nié toute implication – mais un homme a raconté à la BBC une autre histoire.

Lien: https://histoireetsociete.wordpress.com/2015/02/13/bbc-lhistoire-inracontable-du-massacre-maidan/


Auteur: Stephen Lendman
Date: février 2015

Ukraine, le coup d’État

Dix-huit des meilleurs analystes nord-américains montrent ici que le 22 février 2014, place Maïdan à Kiev, après des mois de déstabilisation politique financée par les États-Unis et l’Union européenne, des groupes soutenus par l’Occident ont confisqué par un coup d’État flagrant le pouvoir d’un président démocratiquement élu.

 

 

Lien: http://editionsdelga.fr/portfolio/ukraine-le-coup-detat-lendman/

SG

états-unis

Auteur: Liberation
Date: 9 fevrier 2015

Les Etats-Unis vont nommer un diplomate spécialisé dans la défense des LGBT

Le drapeau de la Gay Pride et le drapeau américain lors d’une manifestation à San Francisco, le 13 juin 2011. (Photo Justin Sullivan. AFP)

Un envoyé spécial du Département d’État américain va être nommé courant février. Sa mission sera de défendre, à plein temps, les droits des gays, lesbiennes, bisexuels et transsexuels à travers le monde, annonce Mother Jones.

Lien: http://www.liberation.fr/monde/2015/02/09/les-etats-unis-vont-nommer-un-diplomate-specialise-dans-la-defense-des-lgbt_1198982

SG

CHINE

Auteur: Sputnik
Date: 13 février 2015

La Chine se prépare-t-elle à la guerre ?

La modernisation à grande échelle de l’armée de la RPC résulte de la croissance économique du pays, pense-t-on dans la communauté des experts. Mais ce point de vue est loin de faire l’unanimité.

Lien:http://fr.sputniknews.com/analyse/20150213/1014672261.html#ixzz3RlnDi8Rh

SG

AFRIQUE

Auteur: Bernard Lugan
Date: 2 février 2015

Par leurs provocations irresponsables, les  Charlie réussiront-ils à paralyser la lutte anti-jihadiste au Sahel

… Un officier supérieur égyptien pourtant peu suspect de sympathies islamistes me disait récemment: «Quand Charlie Hebdo représentait le pape Benoît XVI sodomisant un enfant de choeur, ses journalistes passaient pour de facétieux potaches et les catholiques protestaient par la prière. Mais quand ils insultent le prophète Mahomet, ils le paient de leur vie. Il est désolant de devoir constater que ce sont les malades mentaux salafistes qui, par l’assassinat, rappellent vos journalistes à la décence».

Lien: http://bernardlugan.blogspot.fr/2015/02/lafrique-reelle-n62-fevrier-2015.html

SG

MOYEN-ORIENT

Auteur: Jonathan Cook – The Palestine Chronicle
Date: 10 février 2015

Les États-Unis perdent leur emprise sur Israël et sur les Palestiniens

Commençant à se rendre compte du danger, la gauche israélienne appelle à présent Netanyahou à annuler son discours devant le Congrès américain, et la communauté juive américaine elle aussi préfèrerait l’annulation

Netanyahou est en train d’affaiblir Obama, mais cela va peut-être lui coûter cher politiquement.

 

 

 

 

 

Lien: http://www.info-palestine.eu/spip.php?article15204

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

De Minsk à Bruxelles, c’est l’Allemagne qui compte

Par Pepe Escobar – Le 13 février 2015 – Source : Russia Today

Pepe Escobar
Pepe Escobar

L’Allemagne est dépositaire de la clé de l’avenir en Europe. On est peut-être parvenu à un accord fragile en Ukraine, mais rien n’est joué en Grèce. Dans les deux cas, il ne faut toutefois pas se fier aux apparences.

 

 

Continuer la lecture de De Minsk à Bruxelles, c’est l’Allemagne qui compte

L’avis du Saker US sur Minsk 2.0
L’accord inutile que tout le monde voulait

Le 13 février 2015 – Source vineyardsaker

Je dois dire que je suis à la fois amusé et consterné par la réaction totalement hystérique de nombreux commentateurs sur ce qu’on pourrait aussi bien appeler le Minsk-2 Agreement (Minsk 2.0). Apparemment, on a abandonné toute analyse pour la remplacer par des hyperboles et des déclarations tonitruantes mais vides. La lecture de quelques-uns des commentaires faits ici pourrait faire croire que, d’une certaine manière, la guerre en Ukraine a pris fin et que l’Empire du Bien, aidé par Poutine, Surkov et une armée anonyme, mais sinistre, d’oligarques russes a juste infligé un terrible coup de grâce au rêve novorusse.

Qu’est-ce qu’il se passe ici? Est-ce que tout le monde est simplement devenu fou?

C’est dû en partie au fait que l’on pouvait tout lire, tout et son contraire, dans cet accord (d’avantage sur ce sujet plus loin), et aussi au fait que les médias occidentaux devaient tout simplement présenter n’importe quel accord comme un triomphe de la volonté, de la diplomatie et des sanctions occidentales. Tout cela est totalement absurde, bien sûr, mais c’est ce que vous obtenez si vous vous exposez aux médias dominants. Donc laissons de côté toutes ces clameurs et utilisons nos cerveaux pour penser vraiment.

Continuer la lecture de L’avis du Saker US sur Minsk 2.0
L’accord inutile que tout le monde voulait

La cinquième colonne russe panique après le triomphe de Poutine à Minsk

Par Dima Piterski – Le 12 février 2015 – Source FortRuss

Nos ennemis s’égosillent : Hollande et Merkel sont des traitres! Minsk est une conspiration!

Poutine arrive à l’aéroport de Minsk

Ça vaut la peine de lire les commentaires de nos ennemis sur l’accord de Minsk. Un article de deux russophobes invétérés, Illarionov et Piontkovsky, a paru aujourd’hui dont le thème général est la trahison de Merkel et de Hollande, tout est perdu, le client s’en va, on change la distribution [comme dans la comédie populaire russe Le Bras de diamant], et ainsi de suite.

Continuer la lecture de La cinquième colonne russe panique après le triomphe de Poutine à Minsk

Le problème de Moscou, c’est qu’il lui faut traiter avec des imbéciles et des vassaux

Finian Cunningham
Finian Cunningham

Par Finian CUNNINGHAM, Le 10 février 2015 – Source Strategic Culture Foundation

Le ministre russe des Affaires étrangères. Sergueï Lavrov

La Russie a un dilemme. Comment peut-on travailler à un règlement pacifique du conflit ukrainien – et éviter une plus grande, plus terrible guerre – quand on a comme interlocuteurs des imbéciles et des vassaux? Je veux parler des dirigeants américains et européens, respectivement.

Le problème quand on essaie d’avoir une conversation avec des imbéciles, c’est qu’ils sont tout simplement incapables de voir plus loin que le bout de leur nez. Ils souffrent de dissonance cognitive et ils en sont fiers. En fait, plus ils sont bêtes plus on les félicite de leur force. On ne peut rien apprendre aux imbéciles; leur regard grossier et obtus sur le monde leur interdit toute perspective différente, même si elle est plus juste. Ils ont d’ailleurs horreur qu’on les corrige, ce qui ne fait qu’aggraver leur bêtise.

Le problème quand on a affaire à des vassaux, c’est qu’ils ne peuvent pas changer de cap – même s’il leur reste encore quelque capacité à penser par eux-mêmes et à se rendre compte que la perspective qu’on leur propose est plus juste ou plus sensée.

Continuer la lecture de Le problème de Moscou, c’est qu’il lui faut traiter avec des imbéciles et des vassaux

Porochenko jette trois bataillons de 800 soldats dans la bataille pour débloquer le chaudron de Debaltsevo et sauver sa peau

Par Vladislav Shurygin, expert militaire – Le 12 février 2015 – Source FortRuss 

Note de Kristina Rus (Traductrice du russe à l’anglais)

Maintenant, on comprend mieux de quoi parlait Porochenko au téléphone, à Minsk aux premières heures du matin. Il préparait une énorme attaque surprise de dernier recours pour débloquer le chaudron de Debaltsevo dont il maintient qu’il n’existe pas. Il avait espéré arracher la victoire avant la fin de la journée pour pouvoir dire, regardez – j’avais raison, il n’y a pas chaudron! Mais toutes ces vies ukrainiennes ont été sacrifiées en vain…

Continuer la lecture de Porochenko jette trois bataillons de 800 soldats dans la bataille pour débloquer le chaudron de Debaltsevo et sauver sa peau

Minsk 2.0: juste la touche PAUSE, avant REPLAY

Le 12 février 2015 – Source Moon of Alabam

Après quinze heures de négociations à Minsk,  Porochenko, Poutine, Merkel et Hollande ont réussi à se mettre d’accord sur la reconduction – à quelques détails près – du cessez-le-feu Minsk 1.0 présentée comme le nouveau cessez-le-feu Minsk 2.0 pour l’Ukraine. Les deux chefs fédéralistes de Donetsk et de Lougansk ont aussi signé l’accord. Il n’y a pas eu de conférence de presse commune pour l’annoncer.

Les termes de l’accord sont, pour autant que je sache, presque les mêmes que ceux de Minsk 1.0. RT a twitté les principaux points:

1. Cessez-le-feu
2. Recul des armes lourdes
3. Surveillance (OSCE) y compris par satellites et drones
4. Élections régionales et gouvernement autonome
5.
Statut spécial dans 30 jours pour l’est du pays
6. Prisonniers de guerre
7. Couloirs humanitaires
8. Pensions & liens sociaux
9. Kiev contrôle les frontières
10. Combattants étrangers virés
11. Désarmement des troupes irrégulières
12. Réforme d’ici fin 2015, décentralisation
13. Élections dans le Donbass sous le contrôle d’un groupe de contact tripartite (GC3P) 14. GC3P va intensifier ses activités

Le texte original complet en russe est ici et il y a une traduction préliminaire en anglais ici. Les Allemands et les Français ont également rédigé une Déclaration de Minsk à l’appui du paquet de mesures pour la mise en œuvre des Accords de Minsk.

Le cessez-le feu débutera dans les faits le 15 février. On peut s’attendre à de violents combats jusqu’à la dernière minute car chacun des deux camps va essayer de consolider ses positions. Il y aura sûrement des interprétations différentes des clauses de part et d’autre. On ne sait pas non plus si les groupes paramilitaires, en particulier ceux qui sont dans le camp de l’État ukrainien, obéiront aux ordres de cesser les combats.

Le président ukrainien Porochenko semble se faire beaucoup d’illusions. Comme l’a laissé entendre le président russe Vladimir Poutine dans sa brève conférence de presse, Porochenko ne croit pas que plusieurs milliers de ses soldat sont encerclés à Debaltsevo et coupés du reste de ses troupes. C’est ridicule car même des sources ukrainiennes de première importance, quoique officieuses, ont confirmé la fermeture du chaudron, il y a deux jours. Il semble que les chefs militaires de l’armée ukrainienne ne lui disent pas ce qui se passe réellement sur le terrain. M. Poutine a également déclaré que les fédéralistes veulent que les troupes ukrainiennes coincées dans le chaudron déposent les armes. Va-t-on leur ordonner de le faire, ou va-t-on leur ordonner de continuer le combat?

Les États-Unis se sont invités dans la négociation par l’intermédiaire du Fonds monétaire international, qu’ils contrôlent. Deux heures avant la fin des négociations, le FMI a annoncé un nouveau plan de 17 milliards de dollars pour l’Ukraine, sur quatre ans. C’était le joker états-unien signifiant à Porochenko qu’il aurait assez d’argent pour continuer à se battre et qu’il n’était pas obligé de renoncer à ses positions. L’annonce a dû profondément irriter Merkel et Hollande qui s’épuisaient à arracher plus de concessions à Porochenko.

Pour le moment, le plan de Minsk 2.0 est un vrai soulagement. En particulier pour les gens de Donetsk et de Lougansk qui sont sous le feu constant de l’artillerie ukrainienne. Les pays de l’UE seront heureux que la pression pour de nouvelles sanctions se relâche et les faucons américains devront remiser leur campagne armons l’Ukraine pour l’instant. Mais le cessez-le-feu ne résout pas les principales questions. La partie la plus radicale du gouvernement putschiste ukrainien va vouloir continuer à punir l’Est, et les habitants de l’Est, qui ne seront pas mieux représentés, rejetteront toutes les demandes du gouvernement central.

On peut donc penser que les combats ne s’arrêteront pas très longtemps. La guerre sans merci devrait reprendre dans un mois, ou deux tout au plus.

Traduit par Dominique, relu par jj pour le Saker Francophone

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Le «spectre de la guerre nucléaire» s’installe

Par Philippe Grasset – Le 12 février 2015 – Dedefensa

Il commence à apparaître que la conscience de la possibilité d’une guerre totale, c’est-à-dire la possibilité d’une guerre nucléaire, existe dans la logique folle de la crise ukrainienne. Les causes de cette prise de conscience sont sans doute diverses mais tournent autour de la politique US – non-politique assimilable à la politique-Système fondée sur le développement incontrôlé d’une surpuissance agressive, marquée dans son plus récent spasme par l’exploration de la possibilité de livrer des armements avancés à Kiev. Paul McAdams, du Ron Paul Institute, propose cette explication à l’absence des USA dans les négociations du quartet de Normandie qui contient en soi la cause de cette prise de conscience du risque nucléaire, sous la forme d’un rapport dont le Système a le secret. (Rassembler des noms prestigieux à Washington – Ivo Daalder, Michele Flournoy, l’amiral Stavridis, Strobe Talbott, etc.; sous l’égide de trois prestigieux think tanks évidemment complètement indépendants – Brookings Institution, Chicago Council on Global Affairs, Atlantic Council; conclure qu’il faut livrer très, très vite des armes à l’Ukraine pour défendre glorieusement son indépendance; la note de ces fournitures est même détaillée, selon une répartition qui fait honneur au sens de l’équité entre eux des généreux donateurs du complexe militaro-industriel, lesquels ont, pour ajouter la générosité au symbole, financé ce rapport… La conclusion est qu’il faut $3 milliards de quincaillerie pour l’Ukraine.)

Continuer la lecture de Le «spectre de la guerre nucléaire» s’installe