Les Shadocks européens en majesté. L’idéologie dans tous ses états (baltes)


La Lituanie veut en finir avec sa dépendance énergétique en construisant un gazoduc relié à la Pologne… qui ne produit pas de gaz !

 

Les pays baltes désirent en finir avec leur dépendance énergétique à la Russie en construisant pour $500 millions un gazoduc connecté au réseau gazier européen... Réseau qui lui-même reçoit son gaz de la Russie. Génial !!!

RI Le 16 octobre 2015 – Source Russia Insider 

La Pologne et la Lituanie ont signé un accord formel sur la construction d’un gazoduc reliant les deux pays, a déclaré la Commission européenne ce jeudi.

Continuer la lecture de Les Shadocks européens en majesté. L’idéologie dans tous ses états (baltes)

La Russie et la Pologne après la défaite de Komorowski

«...Les bénéfices d’un rapprochement seraient énormes, mais la myopie et la vanité de la classe politique polonaise le rendent très improbable...

La réalité est qu’il n’y a jamais eu de meilleur moment qu’aujourd’hui pour un rapprochement fondamental entre la Pologne et la Russie.»
Alexander Mercouris
Alexander Mercouris

Par Alexander Mercouris – Le 27 mai 2015 – Source Russia Insider

La défaite électorale subie par le président polonais Komorowski a été un choc pour les élites polonaises et européennes.

Elle ne m’a pas surpris.

La Pologne fait l’objet de nombreux articles louangeurs dans les médias occidentaux, ce qui reflète la vision très favorable que les Occidentaux ont de la Pologne.

Continuer la lecture de La Russie et la Pologne après la défaite de Komorowski

La vérité sur le pacte de non-agression germano-soviétique

«...Les Occidentaux, qui sont donc extrêmement sensibles aux actions russes, réelles ou imaginaires, sont toujours aveugles à l'effet de leurs actions sur la Russie. Cela s'est vérifié au cours des dernières années par la méconnaissance de la réaction de la Russie à l'expansion de l'Otan et à la politique occidentale en Ukraine et en Géorgie. C'était également vrai en 1939...»
Alexander Mercouris
Alexander Mercouris

Par Alexander Mercouris -Le 12 mai 2015 – Source Russia Insider

Dans aucune partie de son texte, le Protocole secret signé en marge du pacte germano-soviétique le 23 août 1939 n’a assigné les territoires polonais ou baltes à l’URSS ou à l’Allemagne nazie

Continuer la lecture de La vérité sur le pacte de non-agression germano-soviétique

US-Nazis, le retour du refoulé

Afin de compléter votre culture historique, en ce qui concerne les apparentements terribles des Occidentaux et de l'Allemagne nazie, nous vous conseillons les lectures suivantes :

1945, les prémices de la Guerre Froide ?

La Seconde guerre mondiale organisée par les ploutocrates anglo-américains
Première partie
Deuxième Partie

Le Saker Francophone

Par Ekaterina Blinova – Le 15 mai 2015 – Source Russia Insider

Un professeur américain explique comment l’Occident s’engage dans un révisionnisme sournois pour occulter son passé obscur.

1941 : les nationalistes ukrainiens
saluent leurs partenaires nazis

L’Occident détourne les yeux de la décision de la Verkhovna Rada [parlement ukrainien, NdT] assimilant le communisme au nazisme, et déclarant que les infâmes collaborateurs nazis de l’Organisation des nationalistes ukrainiens (OUN) et de l’ Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA) avaient «combattu pour l’indépendance de l’Ukraine».

Continuer la lecture de US-Nazis, le retour du refoulé

La Galicie est prête pour le retour à la maison


Par Analitik – Le 26 avril 2015 – Source Le Saker allemand

L’ouest de l’Ukraine continue de préparer sa sécession. J’ai déjà mentionné les vœux publiquement exprimés par la Pologne pour l’incorporation de l’Ukraine occidentale. Revoici la proposition polonaise de nouvelle répartition de l’Ukraine :

La proposition de la Pologne pour la nouvelle répartition de l’Ukraine

Les préparatifs sont en plein essor.

Actuellement, la Brigade ukraino-polono-lituanienne, dont la fondation a été décidée par les États concernés à la fin de l’année dernière, est en discussion. Officiellement, la brigade sert à faciliter le passage des troupes ukrainiennes aux standards de l’Otan. Mais voyez-en la composition: 545 soldats ukrainiens, 3 500 soldats polonais, 350 soldats lituaniens. Le commandement est en Pologne et compte 100 Polonais, 18 Ukrainiens et 5 Lituaniens. C’est clair qui porte la culotte dans cette force. Ce qui n’est pas clair, c’est pourquoi il faut sept soldats de l’Otan pour arrimer un soldat ukrainien à l’Otan. C’est une proportion tout à fait extraordinaire entre les enseignants et les élèves.

Cette brigade ne sera pas impliquée dans les combats de l’est de l’Ukraine mais opérera dans l’ouest du pays. Les premiers exercices doivent commencer à l’automne de cette année. La Pologne légalise pour elle-même le déploiement d’une force militaire significative dans l’ouest de l’Ukraine. S’il devait y avoir scission, la Pologne veut en contrôler le processus.

Des préparatifs sont en cours aussi sur le front de l’énergie. La centrale thermique de Bourchtyn à l’ouest de l’Ukraine est partiellement retirée du réseau de l’Association des exploitants européens de réseaux de distribution. Depuis 2002 la centrale est débranchée du réseau électrique ukrainien et exporte de l’électricité vers l’Europe. C‘est précisément maintenant que les recettes en devises fortes (dollars, euros) sont plus importantes que jamais pour l’Ukraine qu’une telle source de revenus pour couvrir les déficits de l’intérieur du pays se trouve amputée.

Les déficits intérieurs en énergie sont très aigus depuis l’année dernière déjà. Durant l’hiver 2014-2015, en raison du manque d’électricité et de gaz, l’économie à forte consommation d’énergie devait pratiquement être gelée afin de ne pas interrompre l’approvisionnement des foyers. Des coupures régulières d’électricité et de gaz sur tout le territoire n’ont pas pu être évitées, même avec cette mesure radicale. La centrale thermique de Bourchtyn n’aurait même pas pu aider en hiver parce que le réseau électrique ukrainien n’a tout simplement pas la capacité de relayer du courant supplémentaire de l’ouest vers le centre mal alimenté du pays. Et maintenant, au printemps, on n’observe pas vraiment de pénurie extrême, bien que la situation ne soit pas rose.

Si Bourchtyn n’est pas vraiment en mesure d’améliorer la situation dans d’autres parties du pays, pourquoi prévoit-on sa coupure partielle du réseau électrique européen lucratif? Parce que, si un chaos plus grand survient en Ukraine, alors il est possible que de grandes parties du pays restent totalement sans électricité. Bourchtyn, et une ligne de réserve de la Pologne peuvent alors veiller à ce que la fourniture de courant soit assurée dans l’ouest de l’Ukraine.

Traduit par Hieronymus, relu par Diane pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Le prurit nazi en Ukraine réveille de mauvais souvenirs en Pologne


Le 17 avril 2015 – Source Russia Insider

Le général Skrzypczak, ancien chef des Forces armées polonaises, ne soutient plus l’assistance militaire et l’appui politique à Kiev après la décision du parlement ukrainien d’honorer l’OUN–UPA, les ultranationalistes ukrainiens qui ont massacré des dizaines de milliers de Polonais pendant la Seconde Guerre mondiale.

Continuer la lecture de Le prurit nazi en Ukraine réveille de mauvais souvenirs en Pologne

SITREP Ukraine jeudi 2 avril 2015

Le 2 avril 2015 – Source thesaker.is

La tendance générale en Ukraine reste inchangée: préparatifs à grande échelle pour la prochaine offensive.

Kolomoisky a été déchu de son poste de gouverneur par l’ambassadeur états-unien Geoffrey R. Pyatt et par le vice-président US Joe Biden, qui lui ont ordonné de démissionner, ce qu’il a fait immédiatement, volontairement, bien sûr. En échange, il a été autorisé à conserver ses actifs (militaires et financiers).

Les divers escadrons de la mort indépendants en Ukraine seront dorénavant fusionnés avec les forces armées régulières et Dmitri Iarosh deviendra conseiller spécial auprès du ministre de la Défense.

Les forces du Secteur Droit seront converties en brigade d’assaut.

Les Etats-Unis seront chargés de former la Garde nationale ukrainienne.

Le Parti radical d’Ukraine propose de criminaliser la négation de l’agression militaire de la Russie.

Ci-dessous une brève liste des  exercices militaires US planifiés pour 2015:

  • Gardien intrépide – 2015 (au total, 2 200 participants, incluant un millier de soldats américains)
  • Brise de mer – 2015 (au total 2 500 membres, dont un millier de soldats américains et 500 soldats de l’Otan, ou le partenariat pour la paix)
  • Sabre du gardien / Trident rapide – 2015 (au total 2 100 participants, incluant 500 militaires US et 600 soldats de l’Otan, ou le partenariat pour la paix)
  • Exercices ukraino-polonais des unités aériennes Cieux sûrs – 2015 (au total 350 participants, dont 100 militaires polonais) et des unités de police militaire
  • Loi et ordre – 2015 (au total 100 participants, dont 50 sont des soldats polonais).

Gardez à l’esprit que ces exercices d’entraînement officiels sont seulement une toute petite partie d’un gros paquet d’aide militaire, qui inclut des éléments secrets tels que des livraisons d’armes et des conseillers de Pologne, le recours à des fabricants d’armes privés et, évidemment, des forces spéciales états-uniennes opérant en secret. Du Vietnam au Nicaragua, à la Croatie, à la Bosnie, à la Libye, à la Syrie, au Yémen, c’est toujours le même modèle. Rien de nouveau ici.

The Saker

Traduit par Diane, relu par jj pour le Saker Francophone

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

La Pologne :
base logistique de l’OTAN.

Par Konrad Stachnio – Le 31 mars 2015 – Source NEO

Des collègues journalistes étrangers me demandent souvent pourquoi la Pologne et les Polonais sont si stupides et aident à couler l’Ukraine tout en étant l’idiot utile des États-Unis. Cette question exprime un malentendu profond sur ce qu’est l’Ukraine et sur ce que la Pologne est devenue.

À présent, dans le jeu géopolitique, la division entre l’Ukraine et la Pologne n’est qu’apparente. Il est plus approprié de dire que nous traitons de deux colonies des États-Unis : la colonie A -–l’Ukraine – et la colonie B – la Pologne. Ces deux bases américaines sont conçues pour exécuter des fonctions militaires spécifiques. La Pologne sert de terrain d’entraînement et d’entrepôt tandis que l’Ukraine est un champ de bataille réel. Le champ de bataille est soutenu par le lieu d’approvisionnement, c’est-à-dire la logistique, donc la Pologne.

Continuer la lecture de La Pologne :
base logistique de l’OTAN.

Glorification nazie :
Les députés polonais dépités se réveillent


Par Alex Christophorou – le 26 mars 2015 – Source Russia Insider

Les députés polonais admettent enfin que l’Ukraine est submergée par des forces nationalistes

Est-ce que la Pologne commence enfin à réaliser que le gouvernement putschiste d’Ukraine, qu’elle a soutenu depuis le début, est en réalité infesté par une idéologie qui glorifie la véritable extermination de citoyens polonais dans ce qui ont été les épouvantables crimes de guerre commis pendant la Seconde Guerre mondiale?

Continuer la lecture de Glorification nazie :
Les députés polonais dépités se réveillent

Le chef du Sénat polonais se voit refuser l’entrée en Russie

Le 2 mars 2015 – source SputnikNews

Le président du Sénat polonais et ancien militant des droits civiques Bogdan Borusewicz n’a pas pu, comme il le souhaitait, participer à l’enterrement du membre de l’opposition russe assassiné, Boris Nemtsov.

«J’ai appris que les autorités russes ne m’autorisaient pas à me rendre à l’enterrement», a déclaré Borusewicz lundi à Varsovie, selon l’Agence de presse allemande.

Il était surpris que la délivrance d’un visa pour entrer en Russie lui ait été refusée.

«Je voulais honorer la mort de Boris Nemtsov et tous les Russes qui pensent comme lui», a déclaré Borusewicz.

L’ancien militant des droits civiques avait, en août 1980, participé à la grève de Gdansk aux chantiers Lénine qui avait alors reçu un écho mondial.

Les funérailles solennelles du politicien Nemtsov auront lieu mardi matin à Moscou, dans le centre Sakharov, où le cercueil contenant le corps de Nemtsov sera exposé afin de lui rendre hommage. L’après-midi, Nemtsov devrait être enterré à Moscou, au cimetière des célébrités, Trojekurowo. Il était âgé de 55 ans.

Traduit par Toma, relu par jj pour le Saker Francophone

Note du traducteur

La Russie avait prévenu qu’elle se réservait le droit d’établir une liste de personnes sanctionnées, mais qu’elle ne la publierait pas, les demandeurs seraient informés de l’interdiction de séjour au moment de leur demande.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF