Fed Watch : Quand ils appellent l’huissier, vous savez que vous avez gagné.


Par Tom Luongo – Le 18 octobre 2022 – Source Gold Goats ‘N Guns

Face à l’intransigeance de la Fed, nous sommes maintenant sur le point d’exposer les pires mensonges des deux générations de personnes au pouvoir. Depuis plus d’un an, j’affirme que l’oligarchie globaliste, connue ici sous le nom de « Bande de Davos » , pensait avoir écrasé les États-Unis et le Royaume-Uni avec le COVID-19.

Les différents plans de sauvetage, la loi CARES de Pelosi et la législation en cours – Build Back Better, etc. – étaient censés détruire la position fiscale des États-Unis une fois pour toutes. Il s’agissait d’un chantage politique pour forcer la Fed à ne pas augmenter les taux alors qu’elle en avait clairement besoin. Continuer la lecture

Le dilemme de la Réserve fédérale


Par Jean-Luc Baslé – Le 28 Octobre 2022

Graphique 1

En réponse à l’inflation, la banque centrale américaine a relevé son taux directeur pour le porter de 0,25% le 17 mars à 3,25% le 22 septembre par touches successives (graphique 1). A noter que la Fed 1 a été lente à réagir puisque l’inflation a fait son apparition au printemps 2021 (graphique 2)2. Certains économistes le lui ont reproché. Cette remontée des taux a engendré une baisse du cours des actions de 25% depuis le début de l’année (graphique 3), et fait craindre à certains qu’elle enfonce l’économie dans une longue récession. La Fed fait face à un dilemme : doit-elle ou non poursuivre sa politique de remontée des taux ? Sa décision ne peut nous laisser indifférents car elle aura des répercussions sur l’économie européenne.

Continuer la lecture

  1. Réserve fédérale
  2. Ce graphique cache une réalité beaucoup plus sombre : l’action d’entreprises ‘vedettes’ comme Meta (anciennement Facebook) est tombée à $105, soit une chute de 73% depuis son point haut de septembre 2021, celle de d’Amazon de 39% depuis juillet 2021, et Alphabet (Google) de 38% depuis novembre 2021

Que signifie la fin du Fed Put ?


Par Tom Luongo – Le 18 septembre 2022 – Source Gold Goats ‘N Guns

Depuis plus d’un an, je soutiens que la Fed resserre l’offre de dollars américains. Lorsque j’ai lancé cette idée pour la première fois, elle a été accueillie avec un grand scepticisme et, pour l’essentiel, elle l’est toujours.

La Fed a longtemps été le punching-ball des tenants de la hard money et de la finance alternative parce que, franchement, elle l’a toujours mérité. Pendant presque toute la dernière génération, jusqu’en juin 2021, la Fed a fait office de banque centrale du monde.gold-dollar-trap Continuer la lecture

Faire « tout ce qu’il faut » pour que l’Europe reste « en ordre de marche » (paraphrasant Jaroslav Zajiček, ambassadeur tchèque du Coreper)


Les dirigeants de l’UE sont résolus à ignorer les messages de protestation, aussi bruyants soient-ils.


Par Alastair Crooke – Le 12 septembre 2022 – Source Strategic Culture

Un parfum de désespoir flotte dans l’espace de combat de Bruxelles. Oubliez la guerre en Ukraine, c’est une cause perdue, et ce n’est qu’une question de temps avant son démantèlement final ; pourtant, l’Ukraine, en tant qu’icône de la façon dont l’Euro-élite a choisi de s’imaginer, ne pourrait être moins existentielle. Bruxelles la considère (cyniquement) comme un élément clé pour maintenir les 27 États membres dans le « rythme », c’est-à-dire comme une occasion de prendre le pouvoir : « nous, Européens, sommes des « victimes » , comme l’Ukraine, des actions de Poutine » ; « Nous devons tous nous sacrifier à l' »économie de guerre » nouvellement mise en place ». Continuer la lecture

Personne n’ose parler de récession de peur que les Démocrates ne perdent les élections de mi-mandat


Par Tom Luongo – Le 25 juillet 2022 – Source Gold Goats ‘N Guns

Quand il ne vous reste plus qu’à gérer des récits, gérer des récits devient un travail à plein temps.

Voilà où en est la bande de Davos aujourd’hui, juste avant la prochaine hausse des taux de la Fed et à un peu plus de trois mois des élections américaines de mi-mandat.

Continuer la lecture

L’UE amorce le début de la retraite


La BCE fore-t-elle à la recherche de pétrole ? La BCE exploite-t-elle une ferme ? La BCE conduit-elle un camion ? La BCE pilote-t-elle un cargo à travers le Pacifique ou charge-t-elle des marchandises dans le port de Los Angeles ?


Par Alastair Crooke – Le 1e août 2022 – Source Al Mayadeen

L’UE a commencé à battre en retraite : elle a pris les premières mesures pour démanteler les sanctions énergétiques et alimentaires imposées à la Russie. D’autres mesures suivront-elles ? Ou l’axe pan-occidental et russophobe va-t-il riposter avec plus de bellicisme ? Rien n’est encore joué, mais si le retrait se poursuit et que l’accord séparé sur les exportations de céréales de l’Ukraine est maintenu, ce sera une bonne nouvelle pour la région. Continuer la lecture

La signification profonde de la situation en Ukraine


La signification plus large de la situation en Ukraine réside dans ce constat : les autres dirigeants ne sont plus naïfs lorsque l’Occident leur offre des perles de verre (ou des dollars en papier) en échange de leurs véritables richesses.


Par Alastair Crooke – Le 4 juillet 2022 – Source Al Mayadeen

L’Occident, à sa manière aventureuse, s’est lancé dans la guerre contre l’axe Russie-Chine, sans y prendre garde. Il s’attendait à des « victoires » faciles grâce à des sanctions qui feraient imploser l’économie russe et à des tactiques militaires de guerre urbaine empruntées à la Syrie qui saigneraient l’armée russe. Au lieu de cela, il s’agit d’une débâcle monumentale. Plus encore, ses multiples échecs et sa propagande insultante et condescendante constituent un point de rupture, ouvrant une nouvelle ère plutôt que de figer l’ordre ancien, comme l’Occident l’avait espéré. Continuer la lecture

La guerre apporte de la clarté


En Amérique, comme en Europe, la désintégration du système suscite peur et colère.


Par Alastair Crooke – Le 28 juin 2022 – Source Strategic Culture

Le déraillement du train est attendu depuis si longtemps que nous avons pris l’habitude de vivre dans son ombre. La vie continuait ; les marchés étaient persuadés que la subvention fournie par les banques centrales se poursuivrait sans relâche. Et ce n’est pas sans raison : toute déception des traders face à l’action des banques centrales, toute baisse des marchés, entraînait une crise collective du marché qui forçait généralement les banques centrales à un apaisement immédiat. Il nous était difficile d’imaginer autre chose. Continuer la lecture

La crise de l’inflation du gaz est loin d’être terminée – Où les prix vont-ils enfin s’arrêter ?


Par Brandon Smith − Le 24 juin 2022 − Source Alt-Market

Après une seule hausse des taux de la Réserve fédérale de 75 points de base, je remarque une tendance chez les économistes traditionnels à sortir leur boule de cristal et à prédire un retour presque immédiat à des conditions déflationnistes. Selon eux, une récession « équilibrera tout ». Je suggérerais à la plupart de ces personnes de garder leur boule de cristal dans leur pantalon ; elles se sont constamment trompées et il est temps pour elles de se taire. Si vous prédisiez que l’inflation serait « transitoire » l’année dernière, vous n’avez aucun droit de vous comporter comme un économiste aujourd’hui.

Continuer la lecture

Le vent souffle vers l’est, les Saoudiens le savent


L’inflation augmente partout, c’est évident. Les monnaies fiduciaires s’effondrent en valeur réelle. Et les monnaies adossées à des matières premières qui ont une valeur réelle implicite sont recherchées (par exemple, le rouble).


Par Alastair Crooke – Le 26 juin 2022 – Source Al Mayadeen

Biden doit se rendre en Arabie saoudite en juillet. Cependant, l’administration américaine ressent clairement les effets de l’avalanche de critiques (y compris de la part du grand public américain) concernant son prochain voyage au Moyen-Orient qui inclura l’Arabie saoudite. Il est clair que le meurtre de Jamal Khashoggi reste aussi douloureusement sensible pour Biden qu’une brûlure.

Naturellement, le courant dominant en l’Occident suppose que la visite de Biden a pour but d’amener l’Arabie saoudite et l’OPEP à ouvrir le robinet des approvisionnements en pétrole pour les États-Unis et une Europe désespérée. Continuer la lecture